Partagez cette pagePartagez cette pagePartagez cette pagePartagez cette page Partagez cette page

Piliers intérieurs mal placés. comment corriger?

Ce sujet comporte 15 messages et a été affiché 4.179 fois
Non connecté actuellement sam72
Auteur du sujet

Messages : Env. 500
Dept : Sarthe
Ancienneté : + de 4 ans
Le 11/05/2011 à 23h52
piliers intérieurs mal placés. comment corriger? Partager | Citer |
Bonjour à tous,

Notre construction est à l'étape du vide sanitaire, et j'ai constaté que des piliers ferraillés ne sont pas à la bonne place par rapport au plan.
Il s'agit des 3 piliers du mur de refend, qui seront en partie habitable au rez de chaussée, et qui porteront le plancher béton de l'étage.

Le pilier du cellier est décalé de 20cm vers l'intérieur du cellier. il est vrai que dans le cellier cela a peu d'impact.
En revanche, celui qui devait être dans le placard de l'entrée est décalé de 25cm et se retrouve dans la cuisine.
Le pilier qui devait être dans le placard de la chambre est décalé de 45 cm vers l'intérieur de la chambre





Cela change l'aménagement que nous avions immaginé pour la chambre et la cuisine.

Normalement, une fois les ferrailles plantées dans les fondations, la position des piliers sera la même entre le rez de chaussée et le vide sanitaire?
Existe t il une solution qui permette de retrouver la bonne position des piliers pour conserver l'aménagement prévu? Faut il casser le mur de refend pour changer le parpaing et y mettre des parpaing d'angle aux bon emplacement?
Les retouches possibles auront elles un impact important sur la structure et la solidité de la maison?
Est il possible de faire un pilier en partie habitable qui n'est pas aligné et solidaire du pilier du VS. En terme de répartition des charges, est ce concevable?

Ou devons nous accepter que ces piliers ne soient pas à leur place, et modifier l'aménagement du rdc?

Merci beaucoup pour votre aide.
2 personnes
surveillent ce sujet
Suivre ce sujet
Publicité




Partager Publicité services ForumConstruire.com
Pourquoi ne pas demander des devis aux maçons ?

Sur ForumConstruire.com, il y a une section "devis fondations" qui permet de recevoir jusqu'à 3 devis comparatifs de maçons de votre région pour la réalisation de fondations. C'est gratuit et ça permet de comparer les services et prestations sans courir après les professionnels. Le tout sans engagement

C'est ici : http://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-118-devis_fondations.php
Non connecté actuellement fredo81

Messages : Env. 600
De : Tarn (81)
Ancienneté : + de 6 ans
Le 12/05/2011 à 12h22
Partager | Citer |
Bonjour,
Je pense que tu l'as fait mais il faut prendre contact immédiatement avec ton constructeur pour avoir l'explication sur la modification des plans.
Bonne continuation
Non connecté actuellement sam72
Auteur du sujet

Messages : Env. 500
Dept : Sarthe
Ancienneté : + de 4 ans
Le 12/05/2011 à 13h10
Partager | Citer |
Oui, je lui ai posé la question, mais je n'ai pas encore sa réponse.
Membre AAMOI
Non connecté actuellement becerapa

Messages : Env. 3000
Dept : Gironde
Ancienneté : + de 4 ans
Le 12/05/2011 à 13h15
Partager | Citer |
dans tout les cas, tu n'es pas obligé d'accepter les erreurs de ton cst
la dalle est coulée ??
http://becerapa.forumconstruire.com
ccmi Ariane construction
04/08/2011 : réception avec réserves
Non connecté actuellement sam72
Auteur du sujet

Messages : Env. 500
Dept : Sarthe
Ancienneté : + de 4 ans
Le 12/05/2011 à 17h18
Partager | Citer |
Non, la dalle n'est pas encore coulée. elle devrait l'être d'ici 15jours.
J'ai cet apm le CDT et il me dit qu'il est possible de corriger en cassant les parpaings + percer les fondations pour y fixer des ferrailes avec un mortier chimique. Il installe ensuite un coffrage pour couler le poteau (comme si c'était un poteau à l'air libre).
Cela semble cohérant, et permet de concerver la position indiquée au plan.
J'ai pas vérifié, mais est ce un pb si le poteau se trouve à l'emplacement d'une "ouverture pour aération du VS".
Membre AAMOI
Non connecté actuellement Tournesol

Messages : Env. 20000
Dept : Eure
Ancienneté : + de 5 ans
Le 12/05/2011 à 17h40
Partager | Citer |
sam72 a écrit:Non, la dalle n'est pas encore coulée. elle devrait l'être d'ici 15jours.
J'ai cet apm le CDT et il me dit qu'il est possible de corriger en cassant les parpaings + percer les fondations pour y fixer des ferrailes avec un mortier chimique. Il installe ensuite un coffrage pour couler le poteau (comme si c'était un poteau à l'air libre).
Cela semble cohérant, et permet de concerver la position indiquée au plan.

C'est la bonne solution.
J'ai pas vérifié, mais est ce un pb si le poteau se trouve à l'emplacement d'une "ouverture pour aération du VS".

Suffira de déplacer la ventilation !
Non connecté actuellement sam72
Auteur du sujet

Messages : Env. 500
Dept : Sarthe
Ancienneté : + de 4 ans
Le 12/05/2011 à 22h34
Partager | Citer |
Merci Tournesol. cela me rassure.
Membre AAMOI
Non connecté actuellement sam72
Auteur du sujet

Messages : Env. 500
Dept : Sarthe
Ancienneté : + de 4 ans
Le 30/05/2011 à 23h34
Partager | Citer |
les nouvelles du chantier ne sont pas rassurantes.

Le conducteur de chantier m'avait dit que les poteaux seraient refaits jusqu'aux fondations, mais ce soir en passant sur le chantier, j'ai vu les pouterelles et houdis en polystyrène étaient posés, et les poteaux n'ont pas été retouchés!!

Est ce que l'on peut envisager que les poteaux ne soientt pas continus entre le soubassement et le vide sanitaire?
Et que les poteaux du rdc peuvent reposer sur des parpaing creux au niveau du VS?
Est ce que les charges excercées sur les poteaux du rdc ne vont pas être trop importantes et affaiblir la construction?

Pardon s'il s'agit de questions betes, mais je prévère lever le doute et avoir qqes infos avant d'entendre la nouvelle version du CST.
Membre AAMOI
Non connecté actuellement Tournesol

Messages : Env. 20000
Dept : Eure
Ancienneté : + de 5 ans
Le 30/05/2011 à 23h45
Partager | Citer |
sam72 a écrit:les nouvelles du chantier ne sont pas rassurantes.

Le conducteur de chantier m'avait dit que les poteaux seraient refaits jusqu'aux fondations, mais ce soir en passant sur le chantier, j'ai vu les pouterelles et houdis en polystyrène étaient posés, et les poteaux n'ont pas été retouchés!!

Est ce que l'on peut envisager que les poteaux ne soientt pas continus entre le soubassement et le vide sanitaire?
Non
Et que les poteaux du rdc peuvent reposer sur des parpaing creux au niveau du VS?
Non, pas sans sommier de répartition
Est ce que les charges excercées sur les poteaux du rdc ne vont pas être trop importantes et affaiblir la construction?
Ca se calcule en fonction de la charge sur les poteaux, de la dimension des poteaux, de l'épaisseur du parpaing et de sa classe de résistance, mais c'est à craindre.

Pardon s'il s'agit de questions betes, mais je prévère lever le doute et avoir qqes infos avant d'entendre la nouvelle version du CST.
Non connecté actuellement sam72
Auteur du sujet

Messages : Env. 500
Dept : Sarthe
Ancienneté : + de 4 ans
Le 30/05/2011 à 23h52
Partager | Citer |
Merci pour ton aide Tournesol
Il va donc falloir enlever les poutrerelles et hourdis, et casser le mur de refend pour faire ce qui était prévu de faire.
Pour l'instant, à chaque étape du chantier, il y a des erreurs et les choses sont faites à l'envers. ça promet!
Membre AAMOI
Non connecté actuellement sam72
Auteur du sujet

Messages : Env. 500
Dept : Sarthe
Ancienneté : + de 4 ans
Le 15/06/2011 à 22h59
Partager | Citer |
voici le résultat:

les parpaings ont été cassés pour mettre des coffrages et y couler quelques chose à l'intérieur. Sauf que les coffrages ont été rempli avant le coulage de la dalle, et j'ai un doute sur la résistance en compression de ce qui a été coulé?

Pouvez vous me donner le dosage du béton , mortier ou de l'autre chose qui aurait du être utilisé?

Info: maintenant la dalle est coulée.

=> est ce encore un argument pour tout casser? Si je dis cela au CST, il va surement dire que ce n'est pas nécessaire. Comment savoir vraiment si cela est nécessaire et l'y obliger le cas échéant?

Merci
Non connecté actuellement Tournesol

Messages : Env. 20000
Dept : Eure
Ancienneté : + de 5 ans
Le 15/06/2011 à 23h37
Partager | Citer |
Encore une fois, les poteaux se calculent en fonction de la résistance du béton employé pour les couler.
A priori, compte tenu du peu de charges estimées et de la section qu'on peut deviner sur la photo (20 x 20 mini ?) on peut partir sur du béton résistant à 20 ou 25 Mpa (C20/25 ou C25/30). Pas du mortier !
Ils devraient également être armés avec 4 aciers minimum (4 HA 10 pour 20 x 20). Et avoir des cadres tous les 15 cm.
Non connecté actuellement sam72
Auteur du sujet

Messages : Env. 500
Dept : Sarthe
Ancienneté : + de 4 ans
Le 15/06/2011 à 23h56
Partager | Citer |
dans la notice descriptive j'ai retouveé l'info suivante dans le paragraphe ossature:
"- les angles des murs périmétrique seront renforcés par des poteaux en béton armés coulés dans des agglos d'angle spéciaux formant coffrage
- ferraillage par 2 fers filants CH4/10
- tous les bétons seront dosés à 350Kg/m3"


Je comprends que dans un parpaing d'angle de 20 la section du poteau est inférieure à 20*20. ce qui peut expliquer qu'il n'utilise que 2 fers
Mais est ce que le dosage béton est conforme? Et surtout, comment vérifier qu'il n'ont pas utiliser du mortier? Est ce que l'on peut faire la différence visuellement?
Membre AAMOI
Non connecté actuellement Tournesol

Messages : Env. 20000
Dept : Eure
Ancienneté : + de 5 ans
Le 16/06/2011 à 00h15
Partager | Citer |
Déjà, ne pas confondre chainage vertical (qui n'ont aucune fonction porteuse et qui peuvent être armé avec deux aciers) pouvant être réalisé dans une section de 12 x 12 voire 10 x 10 et poteau d'ossature (reprenant des charges et armé comme un poteau c'est à dire avec 4 aciers) d'une section en général supérieure et calculé pour résister à la charge et s'opposer au flambement. Ce n'est absolument pas la même chose.

On rencontre des chainages verticaux aux angles de mur et parfois pour recouper les grandes longueurs. Les poteaux sont implantés là où il y a des charges ponctuelles spécifiques (par exemple sous les appuis de poutres).

Tous les deux doivent être réalisé en béton et pas en mortier.

Un béton dosé à 350 kg/m3 permet d'estimer une résistance suffisante pour les ouvrages courants.
Un mortier ne garantie aucune résistance.

Pour faire la différence entre les deux, hormis que l'un possède des gravillons et pas l'autre, il faut être expert !
De préférence, passez par le forum pour exposer vos problèmes. Réservez les MP aux cas plus "intimes"

.
Non connecté actuellement Billy_the_kid

Messages : Env. 2000
Dept : Haute Garonne
Ancienneté : + de 3 ans
Le 16/06/2011 à 09h50
Partager | Citer |
sam72 a écrit:voici le résultat:

les parpaings ont été cassés pour mettre des coffrages et y couler quelques chose à l'intérieur. Sauf que les coffrages ont été rempli avant le coulage de la dalle, et j'ai un doute sur la résistance en compression de ce qui a été coulé?

Pouvez vous me donner le dosage du béton , mortier ou de l'autre chose qui aurait du être utilisé?

Info: maintenant la dalle est coulée.

=> est ce encore un argument pour tout casser? Si je dis cela au CST, il va surement dire que ce n'est pas nécessaire. Comment savoir vraiment si cela est nécessaire et l'y obliger le cas échéant?

Merci


Bonjour, juste pour te dire que je compatis, j'ai ouvert moi aussi un post pour parler d'un problème similaire (quand je regarde tes photos on dirait mon chantier). Et effectivement quand je vois tes photos c'est la m^me chose que ce qu'à fait mon constructeur pour cache-mizériser son incompétence. Cassage desparpaings en bonne et due forme - coffrage coulage - c'est dégeu mais on dirait que ce n'est pas une technique qu'ils viennent d'inventer.

Bon courage
penses-y l'ami
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0
SUR LE MÊME THÈME :
Comparez ! Recevez 3 devis fondations aux maçons en 5 minutes !
Voir