Menu utilisateur
Menu

Catégorie Immobilier - 14 commentaires - Posté

Revue de presse - LaVieImmo.com : Alors que les taux ont retrouvé leurs plus bas de 2016, leur recul a fait s'effondrer le montant des intérêts pour un emprunt sur une décennie.



Alors que les taux ont retrouvé leurs plus bas de 2016, leur recul a fait s'effondrer le montant des intérêts pour un emprunt sur une décennie.

(LaVieImmo.com) - les taux d'intérêt des crédits immobiliers sont retombés à leurs planchers historiques. En octobre, les emprunteurs obtiennent en moyenne des taux à 1,6% sur 20 ans, soit aussi bien qu'en octobre 2016, date du précédent record. C'est ce que constate le courtier Meilleurtaux, dans la dernière édition de son observatoire des taux rendu public ce mardi.

Sur une décennie, la chute des taux est spectaculaire. En octobre 2008, le taux moyen était de 5,3% pour un prêt sur 20 ans. C'est trois fois plus qu'aujourd'hui. Le coût total des intérêts s'est donc logiquement effondré. Pour un emprunt de 200.000 euros sur 20 ans, les intérêts représentaient ainsi pas moins de 124.787 euros fin 2008, selon les calculs du courtier. Aujourd'hui, c'est 33 ... Lire la suite de l'actu sur LaVieImmo.com

 
Vous aimez ? Partagez sur Facebook !

 

En rapport sur ForumConstruire.com

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
CCMI : les conseils des membres
CCMI : les conseils des membres
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres de Forum Construire
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres ...
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.

Les commentaires des membres :

-
Par contre si les taux et donc le montant des intérets ont baissé, ce n'est pas forcément le cas du coût de la construction.
Par rapport à l'article ci dessus, je ne suis pas sûr qu'en 2008 les prêts sur 20 ans soient les plus courants, n'était on pas plutôt entre 12 et 15 ans ?

Cdlt
0
-
Tu confonds avec les années 90. En 2008, les prêts sur 20 ans étaient très courants. Moi j'avais emprunté sur 15 ans, mais ni la banque ni l'agent immobilier ne comprenaient pourquoi je ne voulais pas aller plus loin tellement un prêt sur 30 ans était déjà devenu "banal".
0
-
adenis a écrit:Tu confonds avec les années 90. En 2008, les prêts sur 20 ans étaient très courants. Moi j'avais emprunté sur 15 ans, mais ni la banque ni l'agent immobilier ne comprenaient pourquoi je ne voulais pas aller plus loin tellement un prêt sur 30 ans était déjà devenu "banal".

Peut être, mon premier achat était vers 1998/99 -> 12 ans, ensuite 2004 -> 12 ans ...
Mais autour de moi, les acheteurs étaient aussi sur 15 ans, pas 20, et encore moins 30 ans.
Nous devions être dans un milieu privilégié, ou c'est parce que nous achetions pas trop cher de l'ancien à rénover.

Cdlt
0
-
Pas sûr que les taux bas soient une aubaine pour les acheteurs car les prix du marché ont augmenté.

L'avantage des taux élevés c'est d'acheter moins cher et qu'en cas de baisse des taux on peut renégocier son taux ou sa durée et donc rembourser plus vite.
0
-
Le soucis c'est surtout la hausse du prix de l'immobilier... plus on monte et plus les biens sont inaccessibles... et donc si on ne peut l'acheter on ne peut emprunté. de facto les prix des crédit baissent et les durées montent. CQFD... un moment l'immobilier s'effondra c'est cyclique et là les crédits remonteront lol


sinon pour manu, en 2008 on pouvait déjà prendre sur 20/25 et 30ans, évidement ce n'était pas super intéressant car le prix du crédit montait énormément, mais c'est toujours le cas à l'heure actuelle...

il est plus intéressant de prendre sur 10/15ans que sur 25... c'est une lapalissade
0
-
Jazznet a écrit:Le soucis c'est surtout la hausse du prix de l'immobilier... plus on monte et plus les biens sont inaccessibles... et donc si on ne peut l'acheter on ne peut emprunté. de facto les prix des crédit baissent et les durées montent. CQFD... un moment l'immobilier s'effondra c'est cyclique et là les crédits remonteront lol

Ça fait 20 ans qu'on dit que l'immo s’effondrera, il n'a jamais été aussi cher. Le cycle n'a jamais duré aussi longtemps. Et puis le problème n'est pas général, des secteurs baisseront, d'autres résisteront et enfin d'autres continueront d'augmenter.

Et puis non, une chute des prix de l'immo n'entraînera pas une remontée des taux, c'est même l'inverse! Pour moi seule une remontée des taux entraînera une baisse des prix de l'immo, mais pour cela il faudrait une forte inflation, ce qui n'est pas non plus géniale :(
0
-
C'est cyclique, mais j'ai pas dit que c'était pour demain, cela sera peut être dans 10 ans dans 20ans... ou il suffit d'une loi qui te demonte en terme de taxe quand tu es proprio pour que cela change....

sinon tu as raison une montée du taux peut aussi changer la donne sur le prix de vente... de toute manière les 2 sont lié... taux bas prix haut, taux haut prix bas ^^...
0
-
Les taux bas c'est un leurre ! le prix de l'immobilier ayant largement augmenté il faut emprunter davantage.D'ailleurs les vendeurs de biens ou les constructeurs ont bien compris le truc. C'est le même principe qui est utilisé par les installateurs de pompes à chaleur et autres fenêtres isolantes avec le crédit d'impôt qui au final se trouve mangé par les prix prohibitifs pratiqués.
0
-
Jazznet a écrit:C'est cyclique, mais j'ai pas dit que c'était pour demain, cela sera peut être dans 10 ans dans 20ans... ou il suffit d'une loi qui te démonte en terme de taxe quand tu es proprio pour que cela change....

sinon tu as raison une montée du taux peut aussi changer la donne sur le prix de vente... de toute manière les 2 sont lié... taux bas prix haut, taux haut prix bas ^^...

Pour la "loi qui te démonte", je ne sais pas si la suppression de la TH va engendrer une hausse de l'impôt foncier (peut-être que les taxes sur le carburant suffiront à trouver l'argent manquant).

Ce qui est certain c'est que les taux des crédit immo augmentent, et donc les emprunteurs vont devoir, soit diminuer la surface habitable, soit demander une baisse de prix.
Je penche pour une demande de baisse de prix.
Mais il va falloir un blocage des ventes pour que le stock augmente.
Ensuite les prix pourront baisser (dans 2 ans?).

Disons qu'à ce jour, l'investissement locatif n'est pas promesse de retour sur investissement.
L'achat d'une RP reste un simple besoin de se sentir chez soi.

Pour info je rembourse ma RP...
0
-
En 1991 les taux étaient d'environ 10% ! On trouvait un bon à +/- 9%.
0
-
Raymond037 a écrit:En 1991 les taux étaient d'environ 10% ! On trouvait un bon à +/- 9%.

En 1991 les prix de l'immobilier étaient abordables.
La baisse des taux n'a donc pas vraiment été bénéfique.

Et à votre avis que va-t-il se passer si les taux remontent ne serait-ce que d'un point?
0
-
Si les taux remontent, il y aura moins de constructions; de toute façon, le prix de l'immo et des matériaux de baissera pas.
0
-
Raymond037 a écrit:Si les taux remontent, il y aura moins de constructions; de toute façon, le prix de l'immo et des matériaux de baissera pas.

Il est déjà différent suivant les régions
Va demander le prix dans la même société dans 2 régions différentes... tu serais surpris de la différence de prix.
On paie chère le soleil par exemple lol.

Si les taux remontent les gens vont ne pas vouloir baisser leur prix de vente.... et cela pendant un moment. Puis ils seront obliger s’ils veulent vendre car beaucoup de bien sera sur le marché.

De facto les prix dans l’ancien descendrons doucement et par de là le tarif sur le neuf qui ne se vendra pas si trop loin de l’ancien.

Encore une fois c’est cyclique
C’est juste que les cycles peuvent être long ;)
0
-
Jazznet a écrit:
Raymond037 a écrit:Si les taux remontent, il y aura moins de constructions; de toute façon, le prix de l'immo et des matériaux de baissera pas.

Il est déjà différent suivant les régions
Va demander le prix dans la même société dans 2 régions différentes... tu serais surpris de la différence de prix.
On paie chère le soleil par exemple lol.

Si les taux remontent les gens vont ne pas vouloir baisser leur prix de vente.... et cela pendant un moment. Puis ils seront obliger s’ils veulent vendre car beaucoup de bien sera sur le marché.

De facto les prix dans l’ancien descendrons doucement et par de là le tarif sur le neuf qui ne se vendra pas si trop loin de l’ancien.

Encore une fois c’est cyclique
C’est juste que les cycles peuvent être long ;)

Et la revente des défiscalisations (arrivées à terme) va inonder le marché.
0
Picto lock Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
Voir