Menu utilisateur
Menu

[95] Du rêve au cauchemar de la réalité...

Récit de construction de - 58 messages - Affiché 35.083 fois

Le récit de la construction :

Option de lecture :
ptitfred 
79 msg (77)
Le 29/05/2010 à 17h06
Salut hulot,
que préconisent-ils comme solution de réparation?
Je ne vois pas vraiment ce qu'ils peuvent faire à par démolir et recommencer depuis la dalle du RDC, en espérant que les fondations soient bien dosées (mais généralement le béton vient de centrale et est contrôlé) par contre les joints des parpaings c'est autre chose et effectivement, vu la couleur... cela laisse à penser qu'il y a peu de ciment.
Partager | Citer |
0
02 juin 2010
12:31:17

Les Murs du RDC

Gros oeuvre > Elévation des murs - étage
La livraison des parpaings et du ciment pour les murs du RDC aura lieu le 14 décembre juste avant une période d’intempéries de 13 jours où les températures nocturnes descendront au dessous de -11° repoussant ainsi la reprise de la construction au 28 ou la température avoisinera au meilleur de la journée uniquement les 3,5°.

Je retrouve l’équipe de maçon, qui par ce petit matin très frais, est là pour commencer la maçonnerie du RDC, autant vous dire que l’écharpe et le bonnet sont de rigueur lorsque que l’on regarde les autres travailler sans bouger ! Mais cela n’a pas l’air d’inquiéter les maçons qui continuent à empiler les parpaings les uns après les autres, malgré le froid qui règne…

En 4 jours les murs du RDC, les linteaux, les poutres en BA et porche d’entrée seront achevés, enfin le samedi juste après le jour de l’an les poutrelles et hourdis seront mis en place dans l’attente de couler au plus vite la dalle du 1er étage.

Je contacte mon conducteur de travaux pour lui faire part de mes inquiétudes sur les températures qui ne cessent de baisser, et celui-ci me dit que c’est le maçon qui le pousse à commander le béton pour couler cette dalle au plus vite! Il est à priori pressé de terminer ce chantier.

Heureusement, une seconde période d’intempéries viendra stopper les ardeurs des maçons, du 4 au 17 janvier 2010.

Pendant la construction des murs du RDC, certaines températures nocturnes ne dépasseront pas 2°, mais à aucun moment, le conducteur de travaux ne sera inquiet concernant la prise du mortier par des températures aussi peu élevées ! Peu être une méconnaissance de la part de notre conducteur des règles du DTU qui dit qu’en dessous de 5° des précautions doivent être prises pour se prémunir contre le gel (DTU20.1 article 3.1.3). Vous avez dit DTU ???
Partager | Citer |
0
 
Autopromo Picto idee Quel prix pour vos travaux de maçonnerie ?
Demandez en 5 minutes un chiffrage aux maçons de votre région en cliquant ici.
03 juin 2010
12:44:46

Les murs du 1er étage

Gros oeuvre > Elévation des murs - étage
La dalle du 1er étage sera enfin coulée le 20 janvier et il s’en suivra 2 jours de répit avant de voir revenir en force les maçons à l’attaque des murs de l’étage bravant neige et froid. Et nous voilà reparti de plus belle, toujours avec des températures peu élevées la journée et frôlant les négatives la nuit.

Six jours plus tard le mercredi 26 janvier, les murs et les pignons de la maison seront achevés et ils viendront en toute hâte en fin de semaine pour poser les corniches et bâcler le scellement des appuis de fenêtres du RDC. Puis les appuis du 1er étage (toujours pas mieux que ceux du RDC) seront posés en même temps que la charpente le 4 février.

Dans un dernier élan d’effort, ils réaliseront rapidement les arases de pignons, en oubliant bien sur le ferraillage de celles-ci, avec un béton qui ne fera jamais sa prise suite aux températures négatives des jours suivants. D’ailleurs une troisième période d’intempéries sera déclarée par notre constructeur du 10 au 17 février. Heureusement nos braves maçons auront pu terminer (bâcler) le gros œuvre de cette maison juste à temps…Mais de quel temps parle t’on ici ?

C’est à partir de ce moment que nos em……des ont commencé.
Partager | Citer |
0
 
Autopromo Picto idee Quel prix pour vos travaux de maçonnerie ?
Demandez en 5 minutes un chiffrage aux maçons de votre région en cliquant ici.
ptitfred 
79 msg (77)
Le 03/06/2010 à 20h27
Vous avez bénéficier d'un énorme paquet de malchance et de malfaçons!!
où en êtes vous maintenant?
Partager | Citer |
0
03 juin 2010
22:14:31

La Charpente

Gros oeuvre > Charpente - couverture
La charpente à été posée en moins de 2 jours par l’équipe de charpentier ou plutôt les « poseurs de charpente », car au vue du résultat obtenu j’ai de sérieux doutes sur leurs compétences de charpentier. Jetant un coup d’œil au niveau des corniches je m’aperçois que presque toutes les fixations de charpente, qui sont assurées par des chevilles à expansion ne sont pas correctement serrées et pour certaines, s’enlèvent sans aucun effort ! Je comprends très rapidement que le béton des corniches est friable et se gratte à la main, par conséquent, il ne peut pas assurer le maintien correct des chevilles en question.
Comment le charpentier a t'il fait pour fixer la charpente dans ce genre de béton???enfin, si l'on peut appeler cela "fixation" un joli trait de scie dans la fermette!
Voilà comment, lors de violentes tempêtes, comme on en a connu d’ailleurs ces dernières années, on retrouve les toitures des maisons à quelques kilomètres de celles-ci par la faute de constructeur et sous-traitants sans scrupules qui vous assurent par contrat, qu’ils ont fait leur travail correctement en respectant toutes les règles de l’art…

A aucun moment, les charpentiers, qui ont forcement vu les bétons de mauvaise qualité lors de la mise en place de la charpente, n’ont fait remonter le problème au conducteur de travaux pour stopper la pose et dire « on ne peut pas fixer la charpente dans ce béton ». Je pense que ces personnes ont un manque de professionnalisme…

Sur les toitures annexes le travail n’est pas mieux réalisé, il manque tout simplement les tiges filetées assurant la fixation des parties verticales de la charpente sur les murs de la maison, mais d’après le charpentier cela n’est pas nécessaire, car avec le poids des tuiles la charpente sera plaquée au mur et ne bougera pas… Dans le doute j’ai contacté le fabricant de cette charpente, celui-ci me dit que cette fixation est impérative pour assurer la bonne solidité de l’ouvrage, et que le charpentier a reçu une notice d’ancrage et de pose de la charpente mentionnant qu’il doit respecter les règles de mise en œuvre du DTU 31.3. Vous avez encore dit DTU ??? Surement un terme méconnu des sous-traitants qui n’ont que faire des ces règles dont toute entreprise est tenue de respecter ou de faire respecter… Mais à force tirer le prix de la main-œuvre vers le bas, ils ont au final seulement ce qu'ils ont payé! C'est-à-dire un ouvrage de médiocre qualité payé au prix fort par le client..

Dernière édition par hulot le Mer 21/Déc/2011 20:14; édité 1 fois
Partager | Citer |
0
 
Autopromo Picto idee Quel prix pour vos travaux de charpente ?
Demandez en 5 minutes un chiffrage aux charpentiers de votre région en cliquant ici.
nathlea 
1 317 msg (82)
Le 04/06/2010 à 19h12
Impressionnant
Partager | Citer |
0
Julie 
3 485 msg (69)
Le 04/06/2010 à 19h33
Hello, jolie (més)aventure

Si ça peut te consoler ou te rassurer, notre maison s'est montée à des températures proches du 0°

Les appuis de fenêtres, peut-on pt être faire un concours avec mes maçons ?

Et les tableaux, les tiens ne sont pas mauvais non plus...

Je sens que la bataille va être rude pour déterminer de qui de toi ou de moi avons eu la meilleure équipe turque


Julie
Partager | Citer |
0
el vendéano 
222 msg (85)
Le 04/06/2010 à 19h34
Ca existe des gens qui travaille comme cela. C'est navrant.
Bonne chance pour la suite.
Partager | Citer |
0
ptitfred 
79 msg (77)
Le 04/06/2010 à 21h31
bonsoir,
à mon avis, je ne suis pas spécialiste mais, tout mur doit être finalisé avec un chénage périphérique, il existe d'ailleurs des parpaings en U faits pour cela, on y place de fers à béton et du béton, sur les photos je vois des parpaings creux!!! étonnant!
Le simple fait de fixer un élément avec une cheville à expansion dans un parpaing creux est une ineptie totale et prouve l'incompétence des ouvriers, ce type de cheville est faite pour du béton. Ils auraient dû refuser le support avant la pose.
Si vous n'avez pas de chénage, avez-vous des poteaux ferraille et béton au moins? les murs parpaings demandent cela régulièrement tous les je ne sais pas combien mais il en faut.
Bon courage

Je commence la construction bientôt et j'espère ne pas avoir à faire à ce type de mésaventure... c'est un petit constructeur mais qui est là depuis plus de 30ans.
Partager | Citer |
0
hulot 
36 msg (95)
Le 05/06/2010 à 08h50
En effet certaines chevilles des toitures annexes sont dans des parpaing creux, le problème a été remonté au constructeur... entre autre
Pour le chainage vertical et horizontal, il existe bien mais nous ne savons pas, ni le constructeur, si le béton qui l'entoure à gelé ou pas.

A+

ptitfred a écrit:bonsoir,
à mon avis, je ne suis pas spécialiste mais, tout mur doit être finalisé avec un chénage périphérique, il existe d'ailleurs des parpaings en U faits pour cela, on y place de fers à béton et du béton, sur les photos je vois des parpaings creux!!! étonnant!
Le simple fait de fixer un élément avec une cheville à expansion dans un parpaing creux est une ineptie totale et prouve l'incompétence des ouvriers, ce type de cheville est faite pour du béton. Ils auraient dû refuser le support avant la pose.
Si vous n'avez pas de chénage, avez-vous des poteaux ferraille et béton au moins? les murs parpaings demandent cela régulièrement tous les je ne sais pas combien mais il en faut.
Bon courage

Je commence la construction bientôt et j'espère ne pas avoir à faire à ce type de mésaventure... c'est un petit constructeur mais qui est là depuis plus de 30ans.
Partager | Citer |
0
hulot 
36 msg (95)
Le 05/06/2010 à 08h53
Et oui cela existe, d'ailleurs beaucoup de constructeur emploi cette main-oeuvre, car pas cher payé! mais avec la qualité qui va avec.

el vendéano a écrit:Ca existe des gens qui travaille comme cela. C'est navrant.
Bonne chance pour la suite.
Partager | Citer |
0
05 juin 2010
10:39:12

Les malfaçons

Gros oeuvre > Autres
Nous sommes le 8 février 2010, nous faisons partir le premier courrier RAR d’une longue série à notre constructeur pour l’informer des problèmes que nous avons constaté sur la fixation de la charpente ainsi que le gel des maçonneries en élévation. Nous lui demandons au plus vite un rendez-vous de chantier pour faire le point avec lui. Ce sera chose faite le 15 suivant où nous rencontrerons le constructeur sur le chantier, pour évoquer avec lui, les désordres et les solutions possibles.
Quelques morceaux choisis de leur réponse écrite:

Nous ferons une reprise des joints de parpaing « après brossage » qui s’effritent sur 2 à 4 mm de profondeur avec un mortier richement dosé en ciment. Selon eux, il n’y a pas d’inquiétudes à avoir car « les parpaings d’une maison sont soumis à des contraintes très faibles que le mortier (gelé) est parfaitement en mesure de transmettre ». ouf ! Tout va bien…

l'état de l'interieur de joints de parpaingl'état de l'interieur de joints de parpaingune belle couleur sable!!!
« Le béton mis en œuvre pour l’exécution des rempannages n’a pas fait sa prise au bout d’une semaine, les rempannages seront déposés et refaits » et pour cause, le gel est passé par là !

Voilà ce que l'on peut trouver sur les arrases de pignons!!!
et le meilleur pour la fin, une explication limpide de leur part sur les malfaçons « Ces différents problèmes constatés ne constituent pas des désordres pouvant affaiblir la stabilité de l’ouvrage, mais découlent directement de la baisse des températures nocturnes » et en conclusion ils ajouteront « ceux-ci seront repris en intégralité et en toute transparence, afin d’être conforme à la réglementation et à notre contrat de construction ». Bizarre, nous n’avons pas vu de rubrique « brossage des joints en cas de gel » dans le contrat que nous avons signé avec eux… et en parlant réglementation, s’ils l’avaient respectée, nous n’en serions pas là actuellement…

Dernière édition par hulot le Mer 21/Déc/2011 20:18; édité 1 fois
Partager | Citer |
0
 
ptitfred 
79 msg (77)
Le 06/06/2010 à 16h13
désolé, mais je ne pense pas que cette manière de corriger un désordre de cette nature soit conforme à un quelconque DTU, passez voir un revendeur de matériaux type point P ou autre, dites leurs que vous avez monté un mur vous même cet hivers et que vous avez constaté que le ciment avait gelé... s'il y a une solution il vous la donneront, s'il n'y en a pas il vous le diront aussi.
Pour information, les murs reprennent forcément des charges et des forces, sinon ils ne feraient pas des fondations dessous.
Partager | Citer |
0
hulot 
36 msg (95)
Le 06/06/2010 à 17h04
hulot


Dernière édition par hulot le Lun 07/Juin/2010 13:36; édité 3 fois
Partager | Citer |
0
06 juin 2010
17:10:34

la suite bientôt

Autres > Autres
A Bientôt

Dernière édition par hulot le Dim 06/Juin/2010 19:11; édité 2 fois
Partager | Citer |
0
 
28 personnes
surveillent ce récit
Suivre ce récit

"Du rêve au cauchemar de la réalité..."

Accueil du projet Sommaire du projet Photos du projet Derniers messages Partager
hulot Auteur : hulot
Localisation du projet Lieu de la construction :
FRIle de FranceVal D Oise Menucourt Voir sur une carte
Informations sur le projet Informations sur le projet :
Type de travaux : Construction neuve
Type de construction : RDC + étage
Style : Contemporaine / classique
Label énergétique : RT2005 (RT2005, HPE, THPE)
Surface habitable : 102m² (6 pièces)
Superficie terrain : 429m²
Informations sur le projet Constructeur du projet :
Maisons France Confort
Puiseux pontoise (95)
Avis du membre :
 Peu satisfait
Raccourci internet du récit Raccourci internet

En rapport avec cette page :

Devis charpente - Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
L'énergie photovoltaïque - Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos charpentes - Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !

Autres récits de construction :

  • notre future maison bois
     95  Notre future maison bois
    Notre projet est de construire une maison ossature bois tres bien isolee, pour qu'a l'utilisation, cela nous coute le moins possible. C'est la crise Cette ...
    Soisy Sous Montmorency (Val D Oise) Par Morgane231210 67 mess.
  • contemporaine de jpl a argenteuil
     95  contemporaine de JPL à Argenteuil
    jecris ce post pour tout ceux qui comme moi essaient de glaner des infos d'une future maison CONTACTEZ MOI SI VOUS ETES INTERESSE PAR CE CONSTRUCTEUR ...
    Argenteuil (Val D Oise) Par gattaca 157 mess.
  • le vexin nous sommes la
     95  Le Vexin nous sommes là !!
    Et bien voila comme beaucoup d'autres personnes nous avons decide de nous lancer dans la grande aventure de la construction. Nous avions ete proprietaires ...
    Val D Oise Par boutchy 4981 mess.
  • peridot maisons sesame
     95  Péridot maisons sésame
    Apres avoir cherche a acheter dans l'ancien, et vu les prix trop eleves pour notre budget, nous nous sommes penches sur une construction neuve. Nous avons ...
    Val D Oise Par Pitrouf 359 mess.
  • notre maison a luzarches
     95  Notre Maison a Luzarches
    Maison Moderne de 4 chambres pour notre famille a Luzarches. Construction Moderne, RT2012 et chauffage au sol. Decembre 2014 choix du Terrain de 550M2 ...
    Luzarches (Val D Oise) Par GREGTIF 107 mess.
  • renovation de notre maison en meuliere 1900
     95  Rénovation de notre maison en meulière 1900
    Nous renovons une maison meuliere construite en 1901, achetee fin octobre 2012. Nous aimons les belles choses et le travail bien fait mais avons cependant ...
    Val D Oise Par Petite Dorrit 1791 mess.
  • saphir 120
     95  Saphir 120
    Depuis pas mal de temps, nous cherchions a faire construire et la c'est le debut Acceptation du PC : le 11/03/2013 Affichage du Permis : le 16/03/2013
    Bezons (Val D Oise) Par marco93 1935 mess.
Voir