Menu utilisateur
Menu

Mon expérience avec Béral : anecdote #1 (Bas Rhin)

Ce sujet comporte 27 messages et a été affiché 297 fois
Lancer un nouveau sujet Poster une réponse

Avis sur les maitres d'oeuvre :

Retrouvez les avis et récits dans membres de ForumConstruire.com à propos du constructeur cité dans cette discussion.
Avis Beral
Beral
2 avis 12 récits
Mr Bundy
Auteur du sujet

Messages : Env. 20
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 9 ans
Le 26/07/2019 à 21h11
Mon expérience avec Béral : anecdote #1
Bonjour à toutes et à tous,
 
Je prends aujourd’hui ma plume virtuelle pour vous conter une anecdote de mon chantier de construction avec le maître d’œuvre Béral (Strasbourg).
Je ne suis pas quelqu’un de très actif sur ce forum, mais l’agacement lié à ce sujet me pousse à partager cela en public.

Ce que je viens vous raconter ici, c’est l’aventure de ma porte de service.
Tout a commencé au mois d’août 2018, lorsqu’arrivé au stade clos & couvert, le conducteur de travaux (CDT) de Béral a mis en place le barillet de chantier sur ma porte de service.
Ce barillet n’était pas adapté à ma porte, comme on peut le voir sur la photo ci-dessous. Il s’agit pour moi de la première erreur de Béral : un professionnel qui s’apprête à poser une pièce et constate qu’elle n’est pas adaptée et bien il s’abstient et va se procurer la pièce adéquate.

 



Dès que cela m’a été signalé par le premier artisan (dans la même semaine), j’ai demandé à Béral de changer la pièce :

 



Sans plus de suspens, autant vous l’annoncer tout de suite : le barillet n’a jamais été changé tout au long du chantier malgré de très nombreuses relances.
Ainsi, Béral n’a jamais garanti l’accès au chantier à tous les intervenants suivants.
Pour être précis, il faut savoir que j’ai choisi le menuisier, qui n’était pas un artisan partenaire de Béral, ce qui selon leurs propres termes « ne pose AUCUN problème, nous avons l’habitude bien sûr ».

Une fois ceci établit, quelles sont les solutions qui se sont présentées :

1. L’artisan ne peut insérer sa clé : il rentre chez lui pour regarder le foot = et bien figurez-vous que les artisans ne doivent pas être adeptes des congés sans solde et d’accumuler les retards, car aucun d’entre eux n’a opté pour cette solution
 
2. La méthode Mc Gyver recommandée par le CDT de Béral : les artisans n’ont qu’à passer leur clé à la meuleuse pour découper tout ce qui dépasse jusqu’à réussir l’insérer = certains artisans s’en sont accommodé
 
3. On laisse le client se démerder, après tout s’il veut que le chantier avance… Je dois reconnaître que la méthode est efficace puisque au stade clos & couvert nous avions déjà 16 semaines de retard sur le planning initial. Et donc comment cela se traduit dans les faits ? J’ai dû me rendre à plusieurs reprises sur le chantier le matin avant d’aller au travail pour ouvrir la porte d’entrée dont j’avais la clé définitive (puisque ce n’était pas le menuisier de Béral). En sachant que je n’habitais pas dans la commune du chantier et que je travaillais à 40 km de là... donc réveil des enfants avant 6h du matin, etc… Ces escapades matinales sponsorisées par Béral ont par ailleurs été l’occasion de les relancer encore : par exemple le chauffagiste pour qui je me suis déplacé à chacune de ses interventions a appelé le jour même le CDT pour lui demander de s’occuper de cela, en soulignant que ce n’était pas sérieux.
 
4. J’aurai pu rechanger moi-même le barillet inadapté pour en mettre un provisoire ? Et bien non, ne disposant pas moi-même de la clé de chantier, ma porte de service a été prise en otage par Béral jusqu’à la livraison de la maison.
 
5. Restent les artisans qui ne m’ont pas contacté et souhaitaient malgré tout travailler : et bien eux ont forcé jusqu’à réussir à ouvrir = d’où des dégâts sur la garniture de porte, objet de mon mécontentement. Non pas contre les artisans, mais contre Béral qui est à l’origine de cette situation et n’a pas réagi.

On pourrait certainement imaginer bien d’autre options, mais ce serait oublier que j’ai payé ne prestation de maitrise d’œuvre à Béral, et que je n’aurais donc même pas du avoir à me soucier de ce genre de considérations… 
Après quelques temps, et surtout une très lourde insistance de ma part, le CDT de Béral s’est engagé à prendre en charge le remplacement de la garniture. Enfin un point positif, je n’ai aucun problème à le reconnaître. Cependant, c’est là que commence le second volet de la saga. 

Nous sommes désormais au mois de février 2019, le RDV de livraison de la maison est l’occasion de rappeler une Nième fois que nous exigeons le remplacement de la pièce endommagée, je ne peux malheureusement pas le faire figurer en réserve, s'agisant d'une pièce du lot menuiserie hors marchés. 
Sur demande de Béral, le menuisier fournit un devis de remplacement d’un montant de 111 € TTC.
Devis qui a été fourni le 2 février de cette année, avant même la réception de la maison.
Devis refusé par Béral car bien trop cher, et que par ailleurs le devis comprend garniture et béquille, et que seule la garniture est à changer. Le menuisier leur indique que les pièces ne sont pas vendues séparément, ce que dément formellement Béral… Après plusieurs échanges, le menuisier les invite à se débrouiller tout seul pour réparer leurs dégâts, ce sur quoi je le soutiens tout à fait compte tenu de la patience dont il avait fait preuve (et pas que sur ce sujet).
Ensuite les semaines et mois passent, sans avancement malgré mes relances dont je vous livre un extrait ci-dessous :

 



L’argument suivant aura été que le modèle de ma poignée n’est plus commercialisé (ce sont des choses qui peuvent arriver quand on laisse trainer pendant des mois). Ils doivent donc chercher un modèle équivalent. A réception de cette nouvelle information je précise quand même qu’il ne m’aura pas fallu plus de 5 minutes sur google pour trouver plusieurs sites qui proposaient encore le modèle figurant au devis. Mauvaise foi ou mauvaise volonté ? Je ne saurai dire. Au moment où j’écris ces lignes, on en trouve toujours. Je reconnais que le devis du menuisier est cher pour cette pièce, mais la différence fondamentale est qu’avec lui, il aurait suffi d’un mail et une semaine pour régler tout cela.
Pour situer le niveau d’agacement, nous en étions là 9 mois après mon premier mail demandant le changement du barillet, et plusieurs dizaines d’échanges sur ce seul sujet.
Quand enfin, le saint graal arriva dans ma boîte aux lettres : le courrier recommandé de Béral qui m’envoie la nouvelle pièce ! Sauf que non, l’histoire ne s’arrête toujours pas là.
Surprise au déballage : j’y trouve un pack garniture + poignée. Malgré la véhémence de Béral à l’encontre du menuisier, ils n’ont pas été plus capables de remplacer la seule pièce nécessaire ; cela valait bien la peine… Et la cerise sur la gâteau : l’entraxe de la pièce reçue n’est pas plus adaptée à ma porte que ne l’était le barillet de chantier ! Bien évidemment, je ne manque de leur faire savoir cela sans délai.
La réponse fut immédiate : c’est la faute du devis du menuisier !
Sauf que là encore, nouvelles erreurs de Béral :
-         Le devis est parfaitement juste et correspond à la poignée de porte (entraxe 92). Béral a simplement acheté une poignée à l’entraxe la plus courante (70)
-         Ne même pas prendre la peine de vérifier avant d’accuser l’artisan, compte tenu du sketch qui dure depuis des mois…
 
Arrivés à ce stade, je pense qu’il a été réalisé que ce dossier hautement technique dépassait leurs compétences, et mon cas a donc été transmis à la direction de Béral qui clos le dossier de la sorte le 1er juillet 2019 (presque 11 mois depuis le premier mail) :

 



Tout s’est donc parfaitement bien déroulé selon Béral.

De mon point de vue, j’aurai plutôt dit que Béral a successivement : déconné, fait le mort, pris des engagements qui ne seront finalement jamais tenu, laissé trainer, dit des conneries, fait le mort, s’est planté, et dit des conneries à nouveau, pour enfin finir par se débiner. Certes les dégâts ont été causés par les artisans, mais visiblement la direction de Béral n’a que faire que cela soit la seule conséquence de leur laxisme et que J’AI du assurer l’accès au chantier.
Comme quoi, tout n’est qu’une question de point de vue.
 
J’ai bien d’autres choses à raconter de mon aventure avec eux, mais il serait fort dommage de vider mon sac en une fois, alors que moi aussi, je peux faire trainer pendant des mois…
A bientôt.
 

PS : vends poignée de porte de service blanche entraxe 70, neuve jamais déballée. Valeur faciale 24 € / valeur emprunte carbone en aller/retour sur le chantier et mails échangés équivalente à la consommation annuelle du Luxembourg.
1
Partager
Auto-promo
Trouvez des pros
Ne vous prenez pas la tête pour une maitrise d'oeuvre en batiment...

Allez dans la section devis maître d'oeuvre du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de maîtres d'oeuvre de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les maîtres d'oeuvre, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-2-devis_maitre_d_oeuvre.php
Jojojojo

Messages : Env. 20
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 7 mois
Le 18/08/2019 à 10h04
Bonjour
Je vais signer avec Beral et j'aimerais avoir un retour de votre part quant au chantier, désagrément etc.
Merci d'avance
0
Partager
Mr Bundy
Auteur du sujet

Messages : Env. 20
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 9 ans
Le 19/08/2019 à 21h36
Bonjour,

La partie commerciale s'est très bien passée, interlocuteur à l'écoute et réactif ; qui n'hésitait pas à dire s'il ne savait pas et allait se renseigner. Bon, il faut dire que j'avais largement prémâché le travail puisque j'avais déjà un croquis qui était très proche de ce que furent les plans finaux.

Pour la partie préparation technique du dossier, plans etc... C'était presque correct, quelques erreurs et omissions sur les plans. Personne jamais joignable en direct, obligé de laisser des messages et attendre un rappel. Une demande de plans de coupe jamais obtenus ce qui conduira à un des problème évoqué ci-dessous.

A noter que ces 2 interlocuteurs ont quitté la société pendant mon chantier.

Pour la partie suivi du chantier, c'est passé de totalement absent à simplement insuffisant.
Absent au début car jamais de réponse aux mails, pas de rappel quand on laissait des messages, pas au courant quand le maçon n'était pas sur le chantier malgré les promesses. On a pris plusieurs mois de retard dès le gros oeuvre. Ce point s'est largement amélioré quand le CDT a eu une assistante.
Pour autant la suite du suivi de chantier n'est pas à la hauteur. C'est moi qui signalait tous les soucis au CDT, voir même qui traitait en direct avec les artisans pour ne pas perdre plus de temps.

Une autre anecdote pour la route : tout au long du chantier, je n'ai eu AUCUNE réunion sur le chantier à l'initiative de Béral. Les seules fois où j'y ai vu le CDT c'est quand j'ai exigé sa présence pour lui montrer les problème que j'avais relevé. En même temps vu que j'étais certainement plus au courant que lui...

La grosse majorité de nos désagréments ont été :
* en maçonnerie = toutes les ouvertures à la mauvaise dimension (alors que des plans de coupe ont été validés en présence du CDT), finition des dalles façon travaux pratique de CM2, fissures, hauteur des appuis de fenêtre non respectée, j'ai du faire une croix sur ma casquette béton car mauvaise organisation entre le plan dont les infos étaient insuffisantes et le maçon, et j'en passe... Il aura fallu que j'insiste très lourdement et un bon moment pour avoirs des retouche de maçonnerie et des validations formelles sur les fissures, cela avait donné lieu à un courrier recommandé de ma part avec mise en demeure suite à réception de la facture du maçon validée par Béral.
* en sanitaire = contre-pentes, hauteur des WC non respectée, grosse fuite dans le circuit d'eau chaude jamais constatée ni par le sanitaire ni par le CDT vu que le circuit n'a jamais été mis sous pression avant que je le fasse moi-même, bac à douche mal posé + des perçages dans les poutrelles...
Pour la fuite, par coup de chance cela était dès le premier raccord (vraisemblablement un coup de cutter en coupant la gaine) et a pu être rattrapé par la cave en cassant le hourdi dessous, tout le reste étant noyé dans la chape, nous aurions été bons pour casser le carrelage et tout le reste si la fuite avait été ailleurs.

Les contrôles effectués par le CDT n'étaient pas non plus à la hauteur, un petit coup d'oeil rapide !
2 exemples : une pièce facturée alors que jamais posée par le chauffagiste et facture validée par le CDT, une facture de plâtrerie validée alors qu'à ce moment le CDT n'avait pas encore les clés pour entrer.

En fait, mon sentiment est que la partie suivi de chantier aura été pour moi une dépense inutile.
0
Partager
Jojojojo

Messages : Env. 20
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 7 mois
Le 19/08/2019 à 22h03
Merci à vous pour ce témoignage. J'espère vraiment ne pas tomber sur le même CDT. Avez-vous eu des dépenses surprises par rapport au chiffrage de Beral ?
0
Partager
Mr Bundy
Auteur du sujet

Messages : Env. 20
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 9 ans
Le 19/08/2019 à 22h38
Non pas de dépenses surprises, il faut juste être consciencieux à la lecture pour savoir ce qui est inclus ou ne l'est pas (enlèvement des terres excédentaires, assainissement...)

Je ne sais pas si Béral dispose de plusieurs CDT.
0
Partager
Actuellement connecté ! ManuTaden

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 4000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 3 ans
Le 19/08/2019 à 22h40
Jojojojo a écrit:Merci à vous pour ce témoignage. J'espère vraiment ne pas tomber sur le même CDT. Avez-vous eu des dépenses surprises par rapport au chiffrage de Beral ?

CCMI = prix ferme et définitif !!!
Il n'y a que si vous demandez une modification après avoir signé le CCMI qu'il peut y avoir augmentation.
Cdlt
0
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Partager
Mr Bundy
Auteur du sujet

Messages : Env. 20
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 9 ans
Le 19/08/2019 à 22h41
Pas de CCMI ; c'est un bureau d'études, les marchés sont signés directement avec les artisans.
0
Partager
Actuellement connecté ! ManuTaden

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 4000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 3 ans
Le 20/08/2019 à 09h59
Mr Bundy a écrit:Pas de CCMI ; c'est un bureau d'études, les marchés sont signés directement avec les artisans.

Les artisans que vous choisissez ?
ou les leurs ?
Mais si pas CCMI alors pas de prix ferme et définitif, juste les devis des artisans, mais si en cours de construction un problème se pose alors vous payez pour ce problème.
Cdlt
0
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Partager
Spoonman

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 2000
De : Vesoul (70)
Ancienneté : + de 7 ans
Le 20/08/2019 à 12h42
ManuTaden a écrit:
Mr Bundy a écrit:Pas de CCMI ; c'est un bureau d'études, les marchés sont signés directement avec les artisans.

Mais si pas CCMI alors pas de prix ferme et définitif, juste les devis des artisans, mais si en cours de construction un problème se pose alors vous payez pour ce problème.

Il faut arrêter de dire n'importe quoi à ce sujet. 

Les marchés des entreprises sous MOE sont à prix global, forfaitaire, ferme et définitif (ou actualisable selon le projet) dans leurs grandes majorités.
Ces informations étant de toute façon inscrites dans le CCAP, c'est facilement vérifiable.
1
Partager
Spoonman

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 2000
De : Vesoul (70)
Ancienneté : + de 7 ans
Le 20/08/2019 à 13h14
Pour en rajouter une couche, les CMistes sont la pire solution pour construire sa maison. J'énumère pour la majorité des cas :
- Projet dessinée à partir d'un catalogue comme si tout le monde vivait de la même façon
- Projet installé au forceps sur le terrain en n'y comprenant rien au site et à son environnement
- Démarche commerciale de pur vendeur de travaux (un CMiste n'est ni plus ni moins qu'une entreprise générale avec un catalogue de MI et un type de contrat réglementé pour éviter d'arnaquer ses clients)
- Manque de transparence sur les entreprises intervenantes avec un "pile ou face" sur le sérieux de ses sous-traitants
- Aucunes obligations de respecter les DTU (je l'ignorais avant de le lire sur ce forum) pourtant garant de travaux correctement exécutés
- Chantages aux clés dans certains cas
- Etc.
0
Partager
Actuellement connecté ! ManuTaden

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 4000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 3 ans
Le 20/08/2019 à 13h16
Spoonman a écrit:
ManuTaden a écrit:
Mr Bundy a écrit:Pas de CCMI ; c'est un bureau d'études, les marchés sont signés directement avec les artisans.

Mais si pas CCMI alors pas de prix ferme et définitif, juste les devis des artisans, mais si en cours de construction un problème se pose alors vous payez pour ce problème.

Il faut arrêter de dire n'importe quoi à ce sujet. 

Les marchés des entreprises sous MOE sont à prix global, forfaitaire, ferme et définitif (ou actualisable selon le projet) dans leurs grandes majorités.
Ces informations étant de toute façon inscrites dans le CCAP, c'est facilement vérifiable.

oui, mais si un problème apparait pendant le chantier, comme une adaptation nécessaire suite à l'étude de sol, il y aura bien ajustement du tarif, alors que dans le cas d'un CCMI le CST ne peut modifier son tarif.
Seul le CCMI est à prix ferme et définitif.
si le maçon a réalisé un devis pour un vide sanitaire de 3 rangs de parpaings, et qu'au final il en faut 5, il fera un nouveau devis, plus cher ...
Par contre si le devis est prévu pour 5 rangs, et qu'il n'en faut que 3, le prix sera aussi révisé, à la baisse.
Cdlt
0
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Partager
Spoonman

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 2000
De : Vesoul (70)
Ancienneté : + de 7 ans
Le 20/08/2019 à 13h23
Pour répondre au sujet initial de Mr Bundy, ce n'est pas au MOE d'installer un barillet de chantier ou même d'en assurer la garde.
0
Partager
Actuellement connecté ! ManuTaden

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 4000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 3 ans
Le 20/08/2019 à 13h28
Spoonman a écrit:Pour en rajouter une couche, les CMistes sont la pire solution pour construire sa maison. J'énumère pour la majorité des cas :
- Projet dessinée à partir d'un catalogue comme si tout le monde vivait de la même façon
- Projet installé au forceps sur le terrain en n'y comprenant rien au site et à son environnement
- Démarche commerciale de pur vendeur de travaux (un CMiste n'est ni plus ni moins qu'une entreprise générale avec un catalogue de MI et un type de contrat réglementé pour éviter d'arnaquer ses clients)
- Manque de transparence sur les entreprises intervenantes avec un "pile ou face" sur le sérieux de ses sous-traitants
- Aucunes obligations de respecter les DTU (je l'ignorais avant de le lire sur ce forum) pourtant garant de travaux correctement exécutés
- Chantages aux clés dans certains cas
- Etc.

De ce que je lis ici depuis que je fréquente ce forum, le CCMI a UN énorme avantage : vous signez un contrat avec un montant en bas à droite, et 12, 24 ou 36 mois plus tard vous êtes dans une maison que vous avez payé ce prix.
Pas de surprise, c'est comme si vous naviguiez sur le site internet de Tesla : vous choisissez des options, différents paramètres : quel modèle, combien de moteur, quelle batterie, quelle couleur, quelle jantes, à la fin vous validez, et vous savez que 2 à 10 semaines plus tard la voiture est disponible, il n'y a pas de surprise, le prix est ferme est disponible.
Maintenant est ce la voiture / la maison est correctement montée et fonctionnera parfaitement pendant sa durée de vie, c'est un autre problème qui dépend de multiples paramètres sur lesquels nous ne pouvons pas forcément intervenir :(
Et surtout est ce que la maison correspond vraiment à votre manière de vivre, ou devrez vous vous adapter à un semi prêt à porter ???
ça dépend, certaines personnes s'adaptent, d'autres non,; c'est pour cela qu'il existe d'autres solutions que le CCMI, mais ces solutions ne sont pas non plus dénuées de pièges (cf les multiples discussions qui ne portent pas sur le CCMI.
Concernant les DTU, il y a un tas de constructions en France qui sont ou seraient hors DTU et qui pourtant sont toujours debout : à votre avis, les multiples églises dont les fondations sont réalisées sur des chênes enfoncés dans le sol, c'est DTU ou pas ???
ou les maisons du 16 ou 17° avec des fondations de 30 cm ?
Cdlt
0
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Partager
Spoonman

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 2000
De : Vesoul (70)
Ancienneté : + de 7 ans
Le 20/08/2019 à 13h34
ManuTaden a écrit:
Spoonman a écrit:
ManuTaden a écrit:
Mr Bundy a écrit:Pas de CCMI ; c'est un bureau d'études, les marchés sont signés directement avec les artisans.

Mais si pas CCMI alors pas de prix ferme et définitif, juste les devis des artisans, mais si en cours de construction un problème se pose alors vous payez pour ce problème.

Il faut arrêter de dire n'importe quoi à ce sujet. 

Les marchés des entreprises sous MOE sont à prix global, forfaitaire, ferme et définitif (ou actualisable selon le projet) dans leurs grandes majorités.
Ces informations étant de toute façon inscrites dans le CCAP, c'est facilement vérifiable.

oui, mais si un problème apparait pendant le chantier, comme une adaptation nécessaire suite à l'étude de sol, il y aura bien ajustement du tarif, alors que dans le cas d'un CCMI le CST ne peut modifier son tarif.
Seul le CCMI est à prix ferme et définitif.
si le maçon a réalisé un devis pour un vide sanitaire de 3 rangs de parpaings, et qu'au final il en faut 5, il fera un nouveau devis, plus cher ...
Par contre si le devis est prévu pour 5 rangs, et qu'il n'en faut que 3, le prix sera aussi révisé, à la baisse.
Cdlt

D'où la nécessité d'anticiper. C'est le boulot d'un bon professionnel.
Une étude de sol engendre des prescriptions  de profondeurs et de dimensionnements des fondations. Le CCTP pour le maçon les reprendra donc son prix aussi. Aucunes surprises de ce côté-là.
Par contre, rien ne garanti que le CMiste respectera la contrainte. Il serrera simplement un petit peu plus les fesses que d'habitude
Sinon, ça montrerait aussi que ce CMiste n'a pas réalisé d'étude de sol pourtant obligatoire dans le cadre de son contrat et de la Loi de 90.
De plus,
0
Partager
Spoonman

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 2000
De : Vesoul (70)
Ancienneté : + de 7 ans
Le 20/08/2019 à 14h09
ManuTaden a écrit:
Spoonman a écrit:(...)

De ce que je lis ici depuis que je fréquente ce forum, le CCMI a UN énorme avantage
(...)
c'est pour cela qu'il existe d'autres solutions que le CCMI, mais ces solutions ne sont pas non plus dénuées de pièges (cf les multiples discussions qui ne portent pas sur le CCMI.

Le lobbying des CMistes est tel que le MO pour une MI pense "constructeur" alors qu'avant il pensait "architecte" ou à défaut allait chercher les entreprises en direct.
Citation: ces solutions ne sont pas non plus dénuées de pièges (cf les multiples discussions qui ne portent pas sur le CCMI

C'est bien ce que regrette pour les autres MOE. Il n'existe aucun déontologie réglementaire comme celle des architectes.
Citation: Concernant les DTU, il y a un tas de constructions en France qui sont ou seraient hors DTU et qui pourtant sont toujours debout : à votre avis, les multiples églises dont les fondations sont réalisées sur des chênes enfoncés dans le sol, c'est DTU ou pas ???
ou les maisons du 16 ou 17° avec des fondations de 30 cm ?
Cdlt

Beaucoup de constructions de cette époque (la plupart ?) sont construites de façon empirique. Les DTU sont issus de cette histoire. De plus, de nombreux produits de construction sont apparus entre temps.
Les églises et cathédrales d'avant la révolution industrielle ne pourraient être construites en agglos.
0
Partager
En cache depuis aujourd'hui à 09h09

Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forumC'est intéressant aussi !

Devis maître d'oeuvreArtisan
Devis maître d'oeuvre
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Par qui faire construire sa maison ?
Par qui faire construire sa maison ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Calculette construction gratuite !
Calculette construction gratuite !
Découvrez les outils et services exclusifs de ForumConstruire.com
Annuaire des maitres d'oeuvre
Annuaire des maitres d'oeuvre
Maitredoeuvre.com est LE site pour trouver des maitres d'oeuvre près de chez vous.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

6
personnes
surveillent ce sujet
Voir