Retour
Menu utilisateur
Menu

[30] Maison neuve à Villeneuve les Avignon

Récit de construction de DLELAIT - 2 messages - Affiché 57 fois

Présentation du projet :


Plus qu'un récit de construction, un bilan 3 ans après la livraison de la maison.

Picto list Sommaire du récit :

Option de lecture :

Le récit de la construction :

Option de lecture :
Article

« SAV aux abonnés absents »

Autres > Conflits - procédures juridiques Par DLELAIT le 22/10/2020 à 18h44
Faites comme ma plomberie, fuyez !
 
Et encore, s’il n’y avait que la plomberie…
J’ai donc fait construire ma maison avec MAT et je tâcherai d’en rendre compte de la façon la plus exhaustive et objective possible même si l’accumulation des désagréments (ou des emmerdes, pour être moins poli) ne rend pas la chose facile.
La lecture sera un peu longue mais vous pourrez avoir ainsi un exemple précis de la longue et difficile aventure de la construction avec MAT.
Commençons par le positif, cela sera rapide. Nous avons bel et bien une maison qui tient debout et un toit sur la tête, le tout construit en à peine 5 mois.
Voilà, cela aura effectivement été bref.
Le négatif maintenant, et cela sera plus long. Un résumé pour ceux qui auraient la flemme de tout lire : de nombreuses malfaçons non prises en charge par un SAV défaillant qui laisse trainer les choses et vous renvoie d’un interlocuteur à un autre. Un concept « prêt à vivre » qui consiste à refourguer du matériel bas-de-gamme à un prix exorbitant (et caché) et des promesses commerciales non tenues.
Puisque j’évoquais la plomberie, commençons par cela : même en cherchant bien, j’ai beaucoup de mal à trouver des choses bien réalisées dans ce poste de travaux. Dès la livraison, j’ai constaté que l’étage n’était pas raccordé en eau. L’intervention a été assez rapide mais il en résulte des tuyaux apparents qui montent le long d’un mur, dans une maison neuve ! Les plans techniques de la cuisine n’ont pas été respectés, décalant d’autant l’installation de celle-ci. Une évacuation en attente demandée est installée, mais pas bouchée (un bouchon pvc à moins d’un euro est apparemment trop cher).
Plus grave, des odeurs de canalisation se font sentir dès l’emménagement. L’évacuation dans le vide sanitaire est modifiée, une colonne de ventilation primaire (VP) est installée (on y reviendra) puis il est décrété par le constructeur que le problème vient de l’évacuation à la sortie du VS avec une pente trop légère. Pratique puisque cela est à notre charge ! Les travaux sont réalisés pour environ 3000 euros (de notre poche, donc) mais cela ne règle pas le problème. La possibilité d’installer des clapets anti refoulement, évoqué dans un premier temps, n’a pas pu être réétudiée puisque le SAV est aux abonnés absents depuis.
Revenons donc à l’installation de la VP : celle-ci, pourtant indiquée comme obligatoire dans tous les textes que j’ai trouvé depuis, n’a pas été installée lors de la construction. Un plombier intervient donc au bout d’un an pour le faire et la canalisation est coffrée. Évidemment, les peintures ont été réalisées depuis longtemps mais le SAV ne prend pas en charge celle du coffrage. Ce n’est décidément pas leur truc la peinture chez MAT. Un an après l’installation de la VP, des tâches apparaissent au plafond du rez-de-chaussée. Il est identifié que le problème vient d’une fuite de l’évacuation des toilettes, consécutive à l’installation de la VP. Un nouveau plombier intervient au bout de trois mois pour mettre un peu de joint étanche, sans garantir l’efficacité de l’intervention. Comment savoir si le problème est réglé ? Et bien nous saurons qu’il n’est pas réglé si des tâches réapparaissent au bout d’un moi, un an ou dix. Au final il aura fallu attendre 3 mois une intervention de 15 minutes impossible à évaluer. Mais les tâches, me direz-vous ? Je vous ai déjà dit que ce n’était pas leur truc la peinture chez MAT ? En gros, ils sont responsables de la fuite et des tâches engendrés mais on me dit qu’ils ne prendront pas en charge la peinture puisque ce n’est pas eux qui ont peint la première fois. Grandiose ! Si j’ai un jour un accrochage en voiture responsable, je penserai à répondre au pauvre gars dont j’ai emboutit la voiture : « Je suis responsable mais par contre je ne vais rien vous payer puisque ce n’est pas moi qui ai construit votre voiture. Voyez avec votre assurance. » C’est à peu près ce qu’on m’a dit et c’est donc ce que j’ai fait. J’ai vu avec mon assurance, moyennant quelques centaines d’euros de franchise, évidemment.
Autre désagrément donc, on nous a installé une fenêtre dans l’escalier plus haut que ce que les plans de façade du PC laissaient présager. Résultat, la fenêtre est inatteignable malgré mon mètre quatre-vingts (sans les bras levés). On nous a alors installé une poignée déporté qui s’est bloqué au bout de quelques mois. Et bien la poignée est toujours bloquée deux ans après. Bel exemple de la capacité du SAV a laissé pourrir les situations. On ne m’a jamais dit qu’on ne réparerait pas cette poignée. Non, on m’a envoyé à chaque fois vers un autre interlocuteur, à telle point qu’on finit par baisser les bras (ce qui n’est pas pratique quand une fenêtre est trop haute…).
 
Le concept prêt à vivre maintenant : le principe est de vendre tout un tas d’élément avec la construction de la maison : rideaux, cuisine, luminaires, portes de placard, peinture (Si, si…), meuble de salle de bain…
Mais attention, sauf à vivre avec tout cela dans des cartons, ce n’est pas du tout « prêt à vivre ». Il faut tout installer soit même. Pas surprenant me direz-vous, mais pas non plus explicité avant la signature du contrat. Pas du tout. Allons-y donc dans l’ordre avec ce concept qui n’a de prêt à vivre que le nom. Le concept m’a séduit car je n’avais aucune notion de bricolage. Je n’avais jamais percé un trou pour y mettre une cheville. Depuis, je pense que j’ai assez appris pour me reconvertir professionnellement dans le bricolage et Leroy-Merlin est devenu ma deuxième maison alors qu’on nous avait vendu exactement le contraire.
Les rideaux : pourquoi commencer par cela ? Parce que c’est la seule prestation sur laquelle je n’ai rien à redire, sauf peut-être les chevilles fournies, de bien trop mauvaise qualité. Mais au moins y en a-t-il.
La cuisine : c’est magnifique ! On nous vend la maison avec la cuisine. Un magnifique modèle exposé dans le show-room avec l’électroménager inclus. Cuisine dans des cartons donc. À installer soi-même et même à aller chercher soi-même en dépôt, puisque la livraison est facturée en supplément, non négligeable. Des rendez-vous téléphoniques sont organisés avec des cuisinistes MAT et je comprends vite qu’il n’y aura pas que la livraison en supplément pour avoir une cuisine correcte. Le meilleur exemple est celui du four. Vous connaissez la catalyse, la pyrolyse, mais connaissez-vous l’oléocubitolyse ? Et bien c’est le système de nettoyage proposé dans le four de base. Un nettoyage à base d’huile de coude, donc. Pour la pyrolyse ou la catalyse, ce sera… un supplément ! Nous avons donc fini par faire retirer la cuisine du contrat (moyennant une remise faramineuse de 1500 euros !).
Les luminaires : une petite vingtaine de luminaires à installer soi-même, je le redis. J’ai commencé par une applique et ai renoncé au bout d’une heure (et une grosse châtaigne, c’est le métier qui rentre). Impossible de comprendre comment faire. J’ai donc profité de la venue d’un électricien qui a, malgré son professionnalisme, mis 45 minutes à installer deux appliques, le tout de façon assez inesthétique. La raison selon lui de ses difficultés : les appliques, importées d’Espagne, ne respectent pas les normes françaises. Je me suis donc retrouvé pour la plupart des autres luminaires, à déployer tel Ken Mattingly des trésors d’inventivité pour faire entrer des embouts carrés dans des trous ronds (j’avoue, j’exagère un peu)
Les portes de placard : Le commercial m’avait promis des portes sur mesure, mesures prises au laser une fois la maison construite. Et bien le laser devait avoir un coup dans le nez puisque j’ai dû recouper tous les rails métalliques pour pouvoir les faires rentrer dans leur emplacement. Ajoutez à cela la nécessité de devoir percer dans du carrelage et vous comprendrez l’énorme investissement à consentir en temps et/ou en matériel pour des portes de placard « prêtes à vivre » (le comique de répétition, il n’y a rien de tel !) Et pour couronner le tout, une des portes de placard était cassée à la livraison. Mais sur ce point, le SAV a été exemplaire et réactif.
Naaaaaaaaaaaan, j’déconne. Je n’ai plus de nouvelle d’eux depuis plus de deux ans malgré de multiples relances.
La peinture : la peinture est donc fournie mais c’est à nous de peindre. Nous avons fait quelques professionnels pour s’en charger. L’un d’eux nous a proposé une facture de 2000€. Mais pas pour peindre, juste pour reprendre à l’enduit toutes les imperfections du placo. Selon ses termes, c’était du travail de sagouin. En même temps puisqu’ils ne peignent pas, pourquoi s’appliquer. J’ai d’ailleurs pu constater par moi-même la qualité médiocre du travail de plaquiste à chaque fois que j’ai voulu poser un plan de travail ou un meuble droit sur une cloison qui ne l’était pas. Si ça se trouve, ils ont tous utilisé le même laser sur le chantier !
Les meubles de salle de bain : Alors là, soyons honnêtes, ils sont beaux dans le show-room. Pas donnés, mais beau. Et dans la maison, ils donnent bien aussi. On s’est même offert un double vaaaaaasque ! Mais après à peine trois ans d’utilisation, les façades des tiroirs gonflent, se fissurent, pètent. En fait, je crois qu’elles supportent très mal l’humidité. Des meubles de salle de bain qui craignent l’eau, c’est un concept ! Et le concept se paye, ce qui explique peut-être le prix.
 
 
Finissons maintenant par le commencement : je me souviens avoir dit à ma femme qu’un commercial qui te vendait une maison à 160000€ devait raconter moins de fadaises (pour rester poli) que celui qui veut te refourguer un aspirateur à 3000 (Si, si, ça existe !). Et bien j’étais bien naïf de la penser, voir complètement con. Il faut dire qu’il est compliqué de vendre le concept prêt à vivre tel que décrit précédemment en préservant son honnêteté intellectuelle.
Nous avons contacté MAT suite à une annonce sur le bon coin présentant une maison neuve déjà construite avec photos et tout. Livrons nous donc à un petit comparatif discours commercial vs réalité (DC vs R) :
DC : « Je vais vous trouver un terrain, même si c’est difficile sur cette commune, et vous proposer les meilleurs solutions de financement » R : j’ai trouvé moi-même le terrain (faut dire qu’il n’était pas facile à dégotter. Il n’y avait guère qu’une annonce sur un site confidentiel appelé « le bon coin ») et le banque qui me proposait un meilleur taux que tous ceux trouvés par les « experts en financement » de chez MAT. DC : « Nous avons un SAV très réactif. Par exemple un plaquiste qui travaille pour nous prêt à intervenir en 24h » R : voir précédemment. Les heures sont en tous cas bien longues chez MAT. Et avec cette échelle de temps spécifique, alors peut-être le SAV peut-il être qualifié de réactif. Dans un univers parallèle, alors.
DC : « Non mais signez pour la cuisine, au pire on pourra l’enlever plus tard sans problème » R : plusieurs semaines de négociations pour obtenir l’avenant nous faisant renoncer à la cuisine, contre une somme peu réaliste.
DC : « Le constat d’huissier d’affichage du permis de construire ? Non mais c’est pas la peine » R : La banque a bloqué l’octroi du prêt en l’absence de ce constat, repoussant d’autant le démarrage des travaux.
DC : « Vous voulez modifier cette cloison sur le plan. Pas de problème, le chantier vient à peine de démarrer. J’en informe le conducteur de travaux » R : c’est moi qui ai donné l’information lors d’une visite de chantier la veille de l’intervention du plaquiste ».
DC : « On va vous monter un dossier de financement qui prévoira tous les frais annexes. Vous saurez exactement à combien s’élève votre projet ». R : Les frais de viabilisation ont été incroyablement sous-évalués. Le montant total annoncé ne couvrait même pas la somme finalement dépensée pour la seule viabilisation en eau, des frais ont été « oubliés » (dont ceux d’huissier), la TLE soi-disant exonérée la première année, sauf sur notre commune apparemment.
 
Pourquoi être quand même passé par eux me direz-vous ? Je me pose la question depuis 3 ans…
 
Si vous avez tout lu jusqu’ici, c’est que vous vouliez vraiment vous faire un avis sur les prestations de MAT avant signature éventuelle d’un CCMI. Si veniez à y renoncer comme nous aurions dû le faire ma femme et moi, n’hésitez pas à me le faire savoir ainsi qu’à votre commercial, qu’ils comprennent qu’on peut tromper une personne mille, mais qu’on ne peut pas tromper mille personne une f… Enfin si on peut. Mais bref, il y a quand même quelques constructeurs dont j’ai eu de meilleurs échos depuis. Libre à vous de prendre le risque de revivre les mêmes galères, qui empiètent sur votre vie de famille et entament votre santé physique et morale. Eux ont tous le temps qu’il faut et savent très bien vous faire renoncer à vos droits. C’est ici le seul moyen d’action dont je me sens encore capable.
 
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 10
Dept : Gard
Ancienneté : + de 1 mois

En rapport avec cette page :

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Tout savoir sur la MAP
Tout savoir sur la MAP
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres de Forum Construire
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres ...
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.
Calculette construction gratuite !
Calculette construction gratuite !
Découvrez les outils et services exclusifs de ForumConstruire.com

Autres récits de construction :

  • notre bastide a vergeze
     30  Notre Bastide à Vergèze
    Bonjour a toutes et a tous, Mon recit de depart ayant ete efface, je le recommence. Depuis le debut de l'annee, mon mari et moi nous sommes mis en ...
    Vergeze (Gard) Par Marielle 1577 mess.
  • maison en l contemporaine
     30  Maison en L contemporaine
    Nous avons comme projet de realiser une maison plein pied en L avec toiture et double garage en toit plat.
    Gard Par Az30 38 mess.
  • notre plain pied de 126 m en vaunage
     30  Notre plain pied de 126 m² en vaunage!
    Bonjour a tous, enfin je me lance dans la redaction de notre recit Alors... Nous sommes un jeune couple de 31 ans, maries, avec un ptit gars de 24 ...
    Clarensac (Gard) Par Reno30 1643 mess.
  • notre petit nid douillet dans le gard norme rt2012
     30  Notre petit nid douillet dans le Gard- Norme RT2012
    Bonjour a tous, Apres avoir parcouru plusieurs recits tres interessants, a mon tour de me lancer, je suis maman d'un petit garcon de 5 ans et demi, avec ...
    Gard Par lauretta30 791 mess.
  • la maison du bonheur dans le gard
     30  La maison du bonheur dans le Gard
    bonjour a tous , jamais je n'aurai cru que je ferais un tel recit , mais avec l'effervescence de la contruction , on avait envie de faire partager notre ...
    Aigues Vives (Gard) Par lolopescalune 930 mess.
  • notre maison
     30  Notre maison
    Tout a commence en janvier de cette annee ou l'on se dit qu'il faut construire...Nous allons voir l'etude ECH a Les Angles dans le Gard. Nous sommes tres ...
    St Genies De Comolas (Gard) Par riot777 115 mess.
  • construction 1ere maison entre nimes et montpellier
     30  Construction 1ere maison entre Nîmes et Montpellier
    Bonjour, Nous sommes un couple, la trentaine, avec un garcon de 2 ans et certainement un second d'ici quelques temps... Apres avoir vecus en appartement ...
    Aigues Vives (Gard) Par Nico3034 189 mess.
1
personne
surveille ce récit

"Maison neuve à Villeneuve les Avignon"

Accueil du projet Sommaire du projet Derniers messages Partager
DLELAIT Auteur : DLELAIT
Localisation du projet Lieu de la construction :
FROccitanieGard Villeneuve Les Avignon Voir sur une carte
Informations sur le projet Informations sur le projet :
Type de travaux : Construction neuve
Type de construction : RDC + étage
Label énergétique : RT2012
Surface habitable : 100m² (4 pièces)
Superficie terrain : 517m²
Informations sur le projet Constructeur du projet :
Maisons Avenir Tradition
Le pontet (84)
Raccourci internet du récit Raccourci internet
Voir