Menu utilisateur
Menu

Catégorie Chauffage, isolation, economies - 9 commentaires - Posté

Recycler la chaleur dégagée par des ordinateurs et des serveurs pour chauffer des habitations, des logements sociaux ou des piscines. Une idée innovante exploitée par plusieurs start-up européennes.




Recycler la chaleur dégagée par des ordinateurs et
des serveurs pour chauffer des habitations, des logements sociaux ou des
piscines. Une idée innovante exploitée par plusieurs start-up européennes.




Il y aurait près de 3 milliards d'ordinateurs dans le monde et plus de 8,5 millions de serveurs informatiques. Leurs microprocesseurs dégagent en permanence de la chaleur et pour éviter que celle-ci ne les détériorent, ils doivent être ventilés ou réfrigérés. Les consommations électriques de toutes ces machines sont colossales. A eux seuls, les datacenters seraient responsables de 3 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Une empreinte carbone plus importante que celles de certains pays comme l'Argentine ou les Pays-Bas.




L'explosion des besoins en stockage de données informatiques ne va pas améliorer la situation. Une étude japonaise prédit même que si la croissance du nombre de serveurs se poursuit au rythme actuel, ils consommeront dans quelques années toute l'électricité produite au Japon.




En y réfléchissant bien, nous sommes face à un double gaspillage d'énergie : l'électricité utilisée par les ordinateurs est finalement transformée en chaleur perdue dans l'air – ce qu'on appelle en informatique la « chaleur fatale des machines » – et il faut encore dépenser un surcroît d'énergie pour ventiler ou réfrigérer tous ces appareils.




Recycler la chaleur



Dans un article précédent nous avions déjà décrit différentes initiatives permettant de réduire ces consommations, notamment par la technique du « free cooling ». Une autre idée, déjà exploitée par quelques start-up, consiste à « recycler » la chaleur dégagée. Ainsi, aux Pays-Bas, Nerdalize, une jeune société créée en 2013 proposait aux particuliers des radiateurs sans eau ni résistance électrique mais truffés de milliers de micro-processeurs connectés à internet grâce à la fibre optique. Il s'agit en fait de serveurs qui effectuent des opérations informatiques pour le compte d'entreprises ... Lire la suite de l'actu sur revolution-energetique.com

 
Vous aimez ? Partagez sur Facebook !

 

En rapport sur ForumConstruire.com

Devis chaudière gazArtisan
Devis chaudière gaz
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Quel chauffage choisir ?
Quel chauffage choisir ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Forum Forum
Forum "chauffage et climatisation"
Dans le forum, posez vos questions, consultez celles des autres, entraidez-vous.

Les commentaires des membres :

-
Tiens revoila le serpent de mer du chauffage par ordinateur.
ça doit bien faire 10 ans que ça réapparait régulièrement
0
-
L'idée est intéressante et a déjà été mise en place avec succès dans les datacenters d'OVH par exemple.
Les serveurs ont besoins d'être refroidis et récupérer cette énergie est une très bonne idée.
Mais là je suis très circonspect sur le rendement, pour que ce soit rentable il faut que le surcoût électrique soit très largement compensé par la vente du calcul et je doute que ce soit viable à long terme avec des processeur de plus en plus performants et de moins en moins énergivores.
0
-
Il n'y a aucun surcoût électrique vu que les processeurs doivent tourner ou qu'ils soient.
0
-
PC basse conso fanless à la maison. Du coup, c'est mon écran (led) qui chauffe le plus !
Essayer de diminuer la conso est un meilleur système que d'essayer de récupérer la chaleur perdue.
Comme toujours, l'énergie la moins polluante est celle qu'on ne consomme pas !
2
-
J'ai mis tout mon matos informatique et réseaux (switch, box, nas, microserveur) dans mon cellier à la maison. Ca consomme environ 400wh et je n'ai pas eu besoin de chauffage l'hiver dernier dans cette pièce de la maison où il y a un radiateur électrique de type grille pain.
0
-
400 Wh par heure, soit 400 watts.
0
-
Je suis d'accord mais ça m'a permis d'éviter de mettre en route un chauffage électrique type grille pain de 750W. Je n'ai pas eu de température basse dans cette pièce de tout l'hiver, il a du faire 18° max. Si j'avais mis mon matérie ailleurs j'aurais du chauffer cette pièce.
0
-
En me^me temps, un celier ca se chauffe pas en principe
0
-
Je sais bien qu'habituellement c'est le cas mais chez moi c'est un cellier/buanderie/garde manger et "datacenter" lol. Cette pièce donne directement dans la cuisine et c'est une simple porte qui sépare les 2 pièces. Mon constructeur a mis un chauffage électrique dans la pièce.
0
Picto lock Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
Voir