Retour
Menu utilisateur
Menu

Rubrique «Aménagements exterieurs»

Charpente en kit, ossature en bois... Derrière ces dénominations très généralistes se cache une gamme d'abris bien spécifique aux caractéristiques et à la polyvalence uniques. Quelle est-elle, cette gamme, et quelles formes prennent ses abris à couvrir ? Quelles utilisations réserver à ces structures en kit, du carport à l'abri terrasse, en passant par la pergola ou par l'abri de stockage ? Quel budget prévoir pour un tel investissement et comment choisir la couverture adaptée à la charpente et à l'usage prévu ? Faut-il privilégier un toit de tuiles, du shingle, du bac acier ou une tôle galvanisée traditionnelle ? Comment personnaliser son ossature en lui greffant qui des bardages latéraux, qui un petit abri attenant ? Comment en déterminer les dimensions selon le contexte et l'utilisation ? Quel traitement envisager pour offrir la meilleure durabilité à son installation ? Autant de questions auxquelles ce petit guide tente de répondre afin d'exploiter au maximum tout le potentiel de ces charpentes et ossatures bois. 

devis Construction garage
Demandez 3 devis comparatifs en 5 minutes aux entreprises du batiment de votre région !
Gratuit et sans engagement.

Choisir sa charpente bois en kit : toit plat, bi-pente ou asymétrique pour un carport ou un abri terrasse !

La charpente bois en kit est une structure d’abri très pratique, fonctionnelle et polyvalente. Mais il n’est pas toujours facile de lui choisir le type de toit le plus adapté…

Toit plat, à double pente, monopente ou asymétrique… Une charpente bois en kit se décline dans des formats très différents adaptés à ses usages, du carport à l’abri pour la terrasse, en passant par l’auvent d’accueil. Avec, comme unique objectif : de correspondre exactement à vos besoins, à vos problématiques. A ce titre, la façon dont se décline la charpente constitue un enjeu non négligeable. Et implique des choix forts de votre part ! Jugez plutôt…

Une charpente bois à toit simple pan peut prendre la forme d’une structure qui vient s’adosser en pignon de maison. Un choix particulièrement pratique et ergonomique lorsque l’abri couvre un accès à l’habitation. S’il sert de carport, il protège la voiture tout en facilitant les chargements, déchargements et l’ensemble de vos tâches quotidiennes. Mais un tel toit peut également être positionné en sus d’une baie vitrée, couvrant une terrasse et créant un bel espace de détente et de plaisir ! Autant d’utilisations fortement influencées par le type de toiture lui-même et par son emplacement.

Avec un kit dont la toiture afficherait les traditionnelles deux pentes, c’est un usage carport indépendant ou tonnelle autoportante qui semble plutôt valorisé… La charpente se monte alors à distance de la maison, à un emplacement soigneusement choisi. Les deux pentes facilitent l’évacuation des eaux de pluie et de la neige, et s’imposent même comme une nécessité dans les régions de moyenne montagne. 

Ces deux pentes peuvent être asymétriques, avec une charpente dont l’une des fermes serait tronquée, avec des arbalétriers plus courts. Une asymétrie à l’origine d’un carport polyvalent : sur le pignon avant, la hauteur de passage se trouve maximisée par l’asymétrie, quand elle culmine à des hauteurs plus classiques sur les côtés et le pignon arrière. Pratique pour les engins mécaniques, agricoles ou certains véhicules de loisir !

L’intérêt supplémentaire de ces abris à une ou deux pentes réside dans les couvertures qu’ils tolèrent. On parle souvent de feutre bitumé, d’acier, de tôle… Mais une charpente avec un ou des pans de toit peut aussi être couverte de tuiles, un choix certes onéreux, mais toujours très apprécié pour son esthétique et sa résistance.

Enfin, lorsqu’on choisit un toit plat pour sa charpente bois en kit, on s’oriente vers une structure plus moderne et très couteau suisse. Proche de la maison, indépendante, près d’une piscine ou au milieu des arbres… L’installation se fait discrète et peut même ne pas être couverte afin de créer une tonnelle végétalisée. Intéressant, notamment lorsqu’on imagine un futur évolutif à sa charpente : le carport d’un jour peut ainsi devenir le toit terrasse du suivant !

C’est ainsi qu’à partir d’une déclinaison de charpente, l’on fait le choix de l’utiliser d’une façon plutôt que d’une autre.

Charpente double pente en bois douglas grande dimension

Quels usages malins d’une ossature bois en kit ?

Une ossature bois peut prendre des formes tellement différentes qu’elle est l’abri polyvalent par excellence, couvrant aussi bien une place de stationnement qu’une terrasse en bord de piscine…

Protéger la voiture. Couvrir une terrasse. Créer une pergola au bord de la piscine. Aménager un abri de stockage en pignon de maison. Dédier un espace complet à l’hivernage de son camping-car…

Autant de besoins, d’envies, d’exigences qui peuvent trouver une réponse efficace avec un abri spécifique : l’ossature bois en kit. Cette dernière n’est autre qu’une charpente, conçue dans une essence préalablement traitée ou naturellement résistante à l’humidité comme le bois Douglas, qui vient s’adosser, s’accoler à la maison ou, au contraire, s’en détacher grâce à une structure autoportante. Proche de la maison ou éloignée ? L’emplacement choisi joue forcément sur les usages malins que l’on peut envisager. Quels sont-ils ?

  • Un carport. Autoportante ou adossée à la maison, l’ossature en bois peut permettre d’abriter une ou plusieurs places de stationnement. Un bon moyen de protéger ses véhicules des intempéries et agressions extérieures en tout genre ! Et, ce faisant, d’en allonger la durée de vie tout en gagnant en confort quotidien.

  • Un abri pour la terrasse. L’ossature, lorsqu’elle couvre une vaste baie vitrée et un sol dallé ou couvert de lames de terrasse, permet d’abriter vos déjeuners en famille ou entre amis… ou des séances de bronzage et de farniente ! Quelques bains de soleil, une table basse, une table à manger… et le tour est joué !

  • Une tonnelle pergola en bord de piscine. Il est forcément très appréciable de pouvoir profiter d’une piscine. Mais cela l’est encore plus lorsqu’il y a, pas loin, un toit sous lequel se réfugier pour échapper aux rayons du soleil… Végétalisée, ouvragée, avec l’ajout de bardages latéraux, brise-vent et brise-vue, la charpente participe alors à l’aménagement de votre bassin.

  • Un carport camping-car ou véhicule de loisir. L’ossature est le genre d’abris à se décliner dans des dimensions et des formats très différents. Avec, notamment, de grandes hauteurs utiles possibles. C’est ce qui la rend parfaitement adaptée à la création d’une zone d’hivernage à domicile pour son véhicule de loisir. Idéal pour garder ce dernier sous la main et économiser sur les habituels frais de gardiennage… 

  • Un auvent d’accueil. Montée contre la façade de la maison, par dessus votre porte d’entrée principale, la charpente en kit aménage un très pratique auvent d’accueil. Il peut être suffisamment spacieux pour garer une voiture en-dessous, ce qui facilite grandement les tâches et déplacements quotidiens. Ou plus réduit, de manière à créer un simple espace sous lequel laisser les parapluies, pourquoi pas des chaussures boueuses ou détrempées…

Des usages malins, visant à simplifier la vie ou à profiter un peu plus de son extérieur… et dont le listing n’est évidemment pas exhaustif ! Mieux, il n’est de toute façon pas rare de voir une ossature bois en kit remplir un nouveau rôle après quelques années d’usage… Ce sont les besoins de son propriétaire qui guident son utilisation !

Charpente bois adossée en douglas en kit

Une ossature bois en kit, combien ça coûte ?

Bien des paramètres influent sur le prix d’un abri. Taille, caractéristiques, matériaux… Mais, alors, quel prix faut-il envisager pour un kit multifonctions comme une ossature bois ? 

C’est l’une des questions fondamentales lorsqu’on cherche un abri, une charpente, une ossature pour son jardin : le prix. Comment bien évaluer le budget à prévoir ? Quelle somme faut-il débloquer pour s’offrir une ossature en kit répondant aux problématiques que l’on rencontre ? 

A question vaste, réponses complexes et multiples… Le prix d’une ossature bois dépend déjà de la structure de départ. Ossature autoportante avec charpente deux pans, simple pan ou toit plat ? Ossature adossée avec toit plat ou monopente ? Deux positionnements différents pour des kits bien distincts. Et un impact sur le prix : une ossature adossée coûte ainsi moins cher qu’une charpente autoportante. De la même manière, il faut compter un budget un peu plus important pour un abri avec toit double pente que pour un autre avec un toit plat. Enfin, la hauteur des poteaux a une influence : un carport grande hauteur utile, permettant de garer, par exemple, un camping-car, réclame un investissement un peu plus important qu’un petit abri voiture une place. 

Évidemment, au moment d’évaluer le budget qui sera nécessaire à votre projet, il faut avoir en tête : 1/ que plus le modèle choisi est grand, plus la facture sera élevée ; 2/ que le choix de la toiture constitue un surcoût à anticiper. Une tôle galvanisée premier prix permet ainsi de rester dans les clous d’une enveloppe limitée… Quand un tuilage complet représente invariablement un investissement supplémentaire conséquent. 

Un exemple ? Pour garer sa voiture, une berline classique, il est possible de s’équiper d’une ossature de carport adossée à la maison. Un format de trois mètres sur cinq, 15 m², qui permet de stationner sa voiture au plus près de la maison. Si cette ossature a un toit plat, parfait pour les structures adossables, il faudra compter un peu moins de 2000 euros. Pour une charpente autoportante, avec toit asymétrique et double pente, couvrant 18 m², il faudra envisager autour de 2700 euros. Quant à la couverture, les prix évoqués sont très variables. De 10 à 15 euros du m² pour une toiture en shingle, 45 euros du m² pour de la tuile en terre cuite, 30 euros du m² pour du bac acier plutôt qualitatif… Autant de tarifs très indicatifs, la facture finale dépendant forcément de nombreux autres paramètres. 

Dans tous les cas, pour bien définir le budget à allouer à son ossature bois, la recette est simple : il faut établir, puis hiérarchiser ses exigences. Bien circonscrire son projet et l’usage imaginé. Déterminer les dimensions souhaitées. Envisager un emplacement adéquat, au plus près de la maison ou indépendant. Tout en ayant conscience des contraintes imposées par son environnement. Autant de questions dont les réponses auront une incidence sur la nature de son ossature bois - et de son prix !

Charpente bois 2 pente personnalise

Déterminer les dimensions de son ossature bois

Les dimensions d’une ossature bois influent sur l’emplacement que vous réserverez à votre abri, mais aussi, et bien évidemment, sur son usage. Comment les déterminer sans se tromper ?

Les dimensions sont souvent la première caractéristique qui vient à l’esprit lorsqu’on évoque un abri. Il faut dire que c’est l’une des plus visibles… Et que l’on voit clairement la différence entre une petite charpente couvrant 12 m² et un carport quatre places de 60 m² ! Mais qu’entend-on vraiment par dimensions ? 

On peut parler de l’emprise au sol, l’ombre au sol projetée par le soleil s’il était dans une verticalité parfaite vis-à-vis de la structure. Un bon moyen de se rendre compte de l’encombrement qu’implique l’installation de l’ossature. Mais cette donnée n’est pas suffisante pour choisir votre abri... Car il y a généralement des débords et des surplombs, le positionnement des poteaux étant souvent à l’intérieur de la charpente. Ce qui a un impact non négligeable sur la surface utile au sol exploitable pour garer la voiture. Dans le cas d’une structure de six mètres par trois, affichant une emprise au sol de 18 m², l’on trouve ainsi des charpentes offrant en réalité 2,5 m² de moins, avec une surface utile de 15,5 m², du fait de la position des différents poteaux. Pensez-y : il faut avoir la surface nécessaire à l’utilisation prévue. Et, dans le cas du stationnement d’une voiture, pouvoir garer le véhicule, mais aussi circuler autour en restant à l’abri.

Enfin, si l’emprise au sol, ou la surface hors-tout, et la surface utile sont essentielles pour avoir une bonne idée du kit à choisir, la question des poteaux est également à étudier. D’une part, parce que le nombre de ces derniers dépend justement des dimensions de l’ossature bois. D’autre part, parce que, de la hauteur, dépend également un volume exploitable. La hauteur de passage doit être le juge de paix pour un abri amené à couvrir des véhicules imposants. La hauteur utile est, elle, un paramètre important pour les activités de stockage.

C’est d’ailleurs la question fondamentale qu’il s’agit de se poser lorsqu’on réfléchit aux futures dimensions de sa charpente : quel usage doit-elle remplir ? Pour un carport simple à destination d’une citadine, 15 m² de surface utile et 2,25 ou 2,5 m de hauteur de passage suffisent. Pour un abri terrasse, tout dépend de la partie à ombrager, de la longueur de la maison et des problématiques architecturales et environnementales. Pour un auvent d’accueil, une toute petite surface peut être envisagée. En revanche, pour un hangar agricole destiné à abriter des tracteurs, des engins et du matériel, l’on peut imaginer des surfaces de 50 m² et plus !

L’usage présent décide donc des dimensions nécessaires. Mais il ne faut pas négliger l’usage futur… Si l’emplacement de certaines ossatures - proche de la route, dans une zone non paysagée du jardin… - limitent leur potentiel, il est possible de monter une charpente de façon à se garder la possibilité d’une transformation future. Un carport peut ainsi devenir un abri terrasse ou un toit de stockage ! Et, ce faisant, ne pas avoir les mêmes besoins en matière de dimensions. A garder en tête au moment décisif !

Personnaliser son ossature en bois

Polyvalence. Adaptabilité. Personnalisation. Ces caractéristiques, on les retrouve dans les différents modèles d’ossatures bois en kit. La raison en est simple : rien n’est plus modulable et transformable qu’une charpente en bois. Et oui, voilà le matériau idéal lorsqu’on veut adapter un abri à sa situation, à son contexte, à ses problématiques, sans passer par le sur-mesure, toujours très onéreux. Le bois se perce, se travaille, se greffe ou se retire, et c’est tout l’avantage du kit bois par rapport au kit en acier galvanisé ou au kit en résine, beaucoup plus limités, où les transformations ne se font qu’à vos risques et périls.

Dans le cas de l’ossature, la première des personnalisations est induite par la nature-même de l’abri : il vous est livré sans couverture. Voilà donc un levier pour adapter la structure à vos envies. Si la charpente, apte à soutenir des charges diverses, le permet, il est possible de la recouvrir de tuiles pour une couverture esthétique et résistante, mais néanmoins assez coûteuse. A l’inverse, si l’aspect esthétique n’est pas important, du fait de l’usage de l’abri, de la tôle galvanisée facilement installable et renouvelable peut être envisagée. Pour une grande résistance et une longue durée de vie, le bac acier aura son mot à dire ; tandis que le feutre bitumé constituera une solution à moindre coût…

Mais, outre cette couverture, l’ossature bois rend possible bien d’autres personnalisations. La structure bois facilite, par exemple, la fermeture d’un ou de plusieurs côtés. Ce peut être avec des bardages latéraux. Avec des ventelles fixes. Avec des cloisons décoratives et ouvragées. Si la charpente est destinée à accueillir un salon d’été ou un abri en bord de piscine, cet ajout offre un peu de discrétion. Cacher des regards, mais aussi protéger du vent, pour peu que ces bardages soient posés là où la bise souffle le plus ardemment. Et préserver du soleil, avec une ombre plus complète que celle d’un simple toit pour la terrasse. Enfin, dans le cas d’un carport, on apprécie de clore les côtés pour accroître la protection du véhicule contre les intempéries, tout en facilitant le stockage de matériel sous la structure.

Au rayon des personnalisations de l’ossature, certains prennent aussi le parti de lui greffer un abri de jardin, une remise, un atelier ou un local. Cela permet, en vrac : de créer un abri voiture avec atelier ; d’aménager une cuisine d’été pour son abri terrasse ; d’avoir, près de la piscine, sa poolhouse avec vestiaires et toit protecteur ; ou d’en faire le local technique de son bassin.

L’ossature en kit offre en outre certaines adaptations bienvenues. Si l’on cherche à monter un véritable hangar bois, il suffira d’ajouter des travées de charpente pour augmenter la surface protégée. Et il sera évidemment possible d’adapter l’abri à certaines contraintes rencontrées : une charpente peut se monter sur un muret, peut s’adosser à une maison, peut moduler ses poteaux, avec des poteaux en arc pour faciliter le stationnement et solutionner le manque de place…

De belles transformations en perspective !

Charpente bois personnalise

Choisir la couverture de son ossature bois

L’une des particularités de l’ossature bois en kit n’est autre que sa couverture. Cette dernière est en effet laissée au libre choix de l’acquéreur, qui peut opter pour des matériaux différents en fonction de ses envies. 

Un squelette de bois. Cette image raconte bien ce qu’est une ossature en bois. Le squelette d’un carport, le squelette d’un abri pour la terrasse, le squelette d’une tonnelle, d’une pergola ou d’un hangar. Mais ce squelette ne suffit généralement pas ; il lui faut sa peau, autrement dit sa couverture. Cette dernière est laissée au choix de l’acquéreur, qui la détermine selon différents critères :

  1. les possibilités de la charpente, adaptée à certaines couvertures, mais peut-être pas à d’autres ;
  2. les critères et caractéristiques fonctionnels recherchés ;
  3. l’importance ou non de l’aspect esthétique et visuel ;
  4. le budget défini.

A partir de ces éléments-là, les pistes principales à explorer tournent autour : de la tuile ; du shingle ; du feutre bitumé du bac acier ; de la tôle galvanisée ; des panneaux en PVC ou polycarbonate… Avec, généralement, un peu de bricolage à prévoir, puisqu’il faut anticiper le voligeage, la pose d’un panneau de particules, d’un support en contreplaqué...

La tuile est un excellent choix pour qui a le budget nécessaire. Attention, tout de même : toutes les ossatures ne sont pas nanties d’une charpente à même de supporter le poids d’un tuilage complet. D’autant qu’il y a tuiles et tuiles… Mieux vaut se faire accompagner et conseiller dans son choix si l’on n’est pas spécialiste. Pour autant, une ossature entièrement tuilée n’aura pas seulement fière allure : elle constituera un beau gage de résistance. L’on évoque souvent une durée de vie de 30 ans pour une tuile en terre cuite, 50 ans pour une tuile en béton… bien entretenues, évidemment !

A l’opposé de la tuile sur le plan du budget, le shingle, lui, se distingue par son coût réduit. Oui, il est possible d’offrir une couverture peu onéreuse, mais assez esthétique à son ossature ! Ces plaques de bardeau bitumé se posent très facilement, bien que réclamant un toit monopente ou double pente pour éviter les infiltrations. Certains choisissent même du feutre bitumé, plutôt que du shingle, pour une solution encore plus accessible, mais pas forcément très résistante ou durable. Pourquoi pas, lorsqu’on est pressé ! Cela étant dit, avec un budget supérieur, il vaut sûrement mieux opter pour une membrane EPDM, parfaite pour une toiture plate. Facilité de pose, comme pour le feutre bitumé, mais avec une résistance bien plus importante.

Le choix du métal, quant à lui, s’impose lorsqu’on est un peu moins sensible à l’aspect esthétique de son ossature. Nombre de hangars bois sont ainsi recouverts de plaques de tôles en acier galvanisé, mais le bac acier tire aussi son épingle du jeu pour les ossatures de carport. La résistance de ces couvertures est particulièrement intéressante, tout comme leur autonomie puisqu’elles ne réclament pas d’entretien particulier. Un gain de temps et l’assurance d’amortir son investissement ! Avec un point négatif important pour les usages loisirs/détente : le bruit lorsqu’il pleut. Assourdissant !

Avec tous ces nombreux et différents choix, sans parler des plaques PVC ou polycarbonate, impossible de ne pas trouver la couverture adéquate !

Charpente bois abri camping car 2 pans

Comment traiter son ossature en bois ?

Le bois est un matériau vivant, nanti de très nombreuses qualités, aux propriétés mécaniques spécifiques… mais qui réclame d’être entretenu. Cet entretien doit permettre de le renforcer contre les agressions extérieures. C’est le cas pour votre ossature bois, évidemment !

Même les charpentes les plus massives ou les hangars bois les plus impressionnants ont leurs fragilités. Et oui, nombreuses sont les essences de bois qui réclament d’être traitées, renforcées et soigneusement entretenues. Il faut dire que l’on n’a pas toujours l’occasion, ni le budget d’investir dans des chalets en bangkiraï, des ossatures en teck ou des charpentes en merbeau ! En France, ce sont donc les pinacées qui tirent souvent leur épingle du jeu. Pin sylvestre, pin Douglas, épicéa… Autant d’essences qui demandent à être renforcées. Contre quoi ? L’humidité et les champignons qui l’apprécient, principalement, mais aussi les insectes xylophages. Et toutes sortes d’agressions extérieures, jusqu’aux rayons ultraviolets qui ont un impact sur la teinte naturelle de votre charpente.  

Renforcées, certaines le sont déjà lorsque vous achetez votre carport en kit : c’est souvent un traitement par autoclave réalisé par le fabricant en amont, qui consiste à injecter une solution protectrice dans le bois grâce à un autoclave pressurisé. D’autres charpentes ont subi un thermotraitement, c’est-à-dire un traitement à haute-température. Le principe ? Chauffer les pièces du kit à 160 et jusqu’à 215°C dans un four saturé en azote, en vapeur d’eau ou en huile, où l’oxygène est réduit à portion congrue de manière à éviter que le bois ne s’enflamme. Ce traitement à haute-température modifie les propriétés de ses trois composantes principales, les hémicelluloses, la cellulose et les lignines, par une évolution de sa structure cellulaire et moléculaire. Le résultat : des fibres resserrées et un comportement qui en devient, pour un temps, similaire à celui des bois exotiques.

Pour autant, il arrive que l’ossature en kit que vous achetez n’ait subi aucune opération de protection particulière. Il est alors risqué de ne pas procéder à un menu traitement… Ce dernier doit intervenir avant montage, au moment où vous recevez votre kit. Après la vérification et le recensement des pièces, il s’agira d’enduire chacune d’entre elles, qu’elles soient visibles ou non à l’issue du montage, avec une solution qui peut prendre différentes formes.

L’huile de lin constitue, par exemple, une belle option naturelle, qui protège et préserve la teinte du bois en nourrissant ce dernier… de façon temporaire. Car vous devrez répéter le traitement assez régulièrement. A l’huile, vous pouvez aussi préférer un biocide quelconque, moins écologique, comme vous pouvez en trouver par dizaines dans les grandes surfaces spécialisées. Celui-ci aura un rôle fongicide et insecticide, tout en laissant le bois respirer. Une opération à renouveler tous les deux ou trois ans, en fonction du bois, de l’exposition à l’humidité… L’on se rend vite compte des nécessités de sa charpente lorsqu’on observe son comportement dans le temps !

Enfin, le bois est intéressant en ce qu’il permet d’être coloré. La lasure peut donc être envisagée : elle est l’occasion de créer une très belle harmonie entre l’ossature bois d’un côté et les huisseries de la maison de l’autre - fenêtres, portes, mais aussi volets. 

On le dit souvent, c’est une vérité : le bois, bien entretenu, vous rend, en général, durablement l’attention que vous lui aurez accordé !

Ossature bois abri terrasse pool house

En partenariat avec :
France Abris
Découvrez plus de conseils, et des exemples d’aménagement sur le BLOG, FranceAbris.com !
Cliquez ici !
Publicité

Devis Construction garage

Pour recevoir 3 devis comparatifs d'entreprises du batiment de votre région, remplissez le formulaire ci-dessous :

Picto link Sur le même thème

Devis construction garageArtisan
Devis construction garage
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Photos d'abris de jardin
Photos d'abris de jardin
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Forum abri de jardinForum
Forum abri de jardin
Dans le forum, posez vos questions, consultez celles des autres, entraidez-vous.
Ce guide vous a-t-il aidé ?
0
0

Discussions du forum :

Rédigé par :

France Abris
Guide rédigé par l'équipe de ForumConstruire en partenariat avec France Abris le spécialiste des charpentes traditionnelles bois en kit.
devis Construction garage
Demandez 3 devis comparatifs en 5 minutes aux entreprises du batiment de votre région !
Gratuit et sans engagement.

Les commentaires des membres :

 
Membre utile Env. 1000 message Lautenbach (68)
Bonjour,

Dommage qu'aucune toiture ne comporte de panneaux photovoltaïques pourtant dans l'air du temps....

Moi quand j'ai fait ma pergola, je savais déjà quelle devait faire 4m40 x 3m40 mini pour pouvoir y placer 2 rangés de 4 panneaux....
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Lautenbach (68)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 20 message Isere
On ne parle pas de carport en alu :(
Messages : Env. 20
Dept : Isere
Ancienneté : + de 5 mois

Picto post Poster un commentaire :

Postez un message :

Autres guides :

Pas encore d'autre guide dans cette catégorie
Voir