Menu utilisateur
Menu

Catégorie Insolite - 5 commentaires - Posté
Revue de presse - Batiactu : Des artistes à l'origine de célèbres graffitis new-yorkais, qui s'estimaient lésés par la destruction de leurs oeuvres, ont obtenu gain de cause lors d'un procès au civil, ce qui pourrait leur valoir des milliers de dollars de dédommagement.

Un tribunal new-yorkais, qui examinait les conséquences du blanchiment et de la destruction en 2014 du site 5Pointz, devenu la "Mecque du graffiti", a récemment estimé que plus de la moitié des 49 oeuvres citées méritaient d'être considérées comme des oeuvres d'art "reconnues" et que chacun des vingt-et-un artistes concernés avait droit à des dédommagements.

Le jury a recommandé des dommages et intérêts très variables, allant de quelques milliers de dollars seulement à plus de 100.000 dollars pour les auteurs de ces graffitis. Mais c'est le juge fédéral Frederic Block qui aura le dernier mot sur la nature des oeuvres détruites et les dommages éventuels à attribuer aux artistes qui avaient saisi la justice dans cette affaire. Sa décision pourrait n'être connue que dans plusieurs mois ...

 
Vous aimez ? Partagez sur Facebook !

 

En rapport sur ForumConstruire.com

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
25 conseils pour bien faire construire sa maison
25 conseils pour bien faire construire sa maison
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres de Forum Construire
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres ...
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.

Les commentaires des membres :

-
J'espère que ça ne donnera pas des idées à ceux qui pourrissent les murs de la rue du Port à Clermont-Ferrand...
1
-
Normal !
0
-
On marche sur la tête de donner raison à des gens qui se permettent d'utiliser des murs qui ne leur appartiennent pas, peu importe que ce soit un gribouilli ou un oeuvre. Ils n'ont qu'à faire leurs oeuvres chez eux, ou bien demander aux mairies si elles pouraient leur laisser une surface pour exercer "leur art"
0
-
En l'occurrence, si on lit tout l'article, on voit que les artistes avaient été invités par les propriétaires à "décorer" les murs. Il est évident que, dans un souci de cohérence, les propriétaires auraient mieux fait de proposer aux artistes de "repartir avec leur oeuvre".
Nous sommes loin des graffitis sauvages que nous observons en France, où les "artistes" ne sont pas invités, mais s'invitent eux-mêmes.
2
-
Et oui ! c'est ça de donner un avis sur un titre, sans lire l'article sur le fond Laugh
0
Picto lock Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
Voir