Retour
Menu utilisateur
Menu

Catégorie Chauffage, isolation, economies - 8 commentaires - Posté

DÉBATS. Réunis en atelier, plusieurs professionnels de l'isolation thermique par l'extérieur (ITE) ont débattu sur les moyens de lutter contre les méfaits des prix bas, dans un souci de qualité et de sécurité des installations.

DÉBATS. Réunis en atelier, plusieurs professionnels de l'isolation thermique par l'extérieur (ITE) ont débattu sur les moyens de lutter contre les méfaits des prix bas, dans un souci de qualité et de sécurité des installations.

"Dans l'ITE, c'est le 'black friday' tous les jours!" C'est le regret d'un dirigeant d'entreprise d'isolation thermique par l'extérieur (ITE). Il s'exprimait ainsi lors d'ateliers organisés par le groupement des professionnels de l'ITE (Gite), dans les locaux parisiens de la Fédération française du bâtiment (FFB), ce 28 novembre 2019. Le marché de l'isolation thermique par l'extérieur est en effet, de l'avis des acteurs, confronté au fléau du moins-disant. Ce qui n'est pas sans conséquence sur la qualité des travaux, assurent-ils.

Risque de faire "pourrir" le bâtiment Entreprises et industriels étaient invités à partager leur vision. "Aujourd'hui, en matière d'ITE, tout le monde pose n'importe quel produit n'importe où", résume un entrepreneur présent. "Cela nous place dans des situations absurdes. Certains de nos concurrents vont par exemple proposer de poser un isolant polystyrène sur une paroi en pierre, alors même qu'on sait que ce n'est pas un bon choix technique: cela risque de faire 'pourrir' le bâtiment. Mais comme c'est moins cher, il va emporter le marché..." L'entreprise se voit ainsi incitée à adopter elle aussi une mauvaise posture pour garnir son carnet de commandes et continuer à exister.

Face à cette situation, quels leviers d'actions proposer? Si certains appellent à la rédaction de guides de bonnes pratiques rappelant les règles de base (par exemple, 'quel matériau poser sur quel support'), d'autres regrettent l'absence des contrôleurs techniques sur les chantiers. "Ils ne viennent jamais", assure le patron d'une grosse PME spécialisée dans l'enveloppe ... Lire la suite de l'actu sur Batiactu.com

 
Vous aimez ? Partagez sur Facebook :  

En rapport sur ForumConstruire.com

Devis chaudière gazArtisan
Devis chaudière gaz
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Quel chauffage choisir ?
Quel chauffage choisir ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos installations chauffages
Photos installations chauffages
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !

Les commentaires des membres :

 
Env. 70 message Marne
Malheureusement c'est ça dans tout secteur et tout niveau... Les marchés publics soumis à concurrence non vraiment pas que du bon. Mais c'est bien de qu'ils en prennent conscience et que des réflexions soient menées pour y remédier !
0
Messages : Env. 70
Dept : Marne
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre super utile Env. 3000 message Savoie
Bonjour,
je pense que c'est encore pire que ce qui est dit dans cet article

J'ai vécu le truc dans un immeuble de "bourges" de 10 étages exposé est-ouest, résultat : seules les fenêtres bois SV ont été changées en DV alu + volets alu coulissants ... très légers
L'isolation trop chère pour une majorité a été abandonnée 

Même en expliquant clairement et calmement que les appartements allaient avoir une plus-value immédiate équivalente au prix des travaux ... rien à faire

Le refus d'isolation dans le cas présent avait 4 sources bien distinctes :
  1. Les aides demandaient une isolation "à minima" en épaisseur-efficacité (ce qui est normal).
  2. Beaucoup d'ouvertures sur les 2 façades et des balcons ... donc un prix plus élevé.
  3. Les "vieux" ne voyaient aucun intérêt d'investir ... je parle des plus de 60 ans, désolé.
  4. Les "jeunes" moins de 35 ans ne voulaient pas s'endetter plus.
Je crois aussi que beaucoup de proprios "trop riches" n'avaient pas droit aux aides

Résultat c'est le moins-disant qui a gagné "haut la main" ... et il faut voir la qualité des matériaux et de la pose (fenêtres, P-F et volets) ... c'est très limite.

Ah oui les façades ont été refaites (grattage et tirage peinture) 

Il faut aussi dire que les professionnels (des grosses boites dans ce cas) connaissent le marché par cœur sur le "moins-disant gagnant à 100%" ... aucun ne se bat vraiment pour la qualité
0
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Savoie
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre utile Env. 800 message Haute Savoie
Emile73 a écrit:
Même en expliquant clairement et calmement que les appartements allaient avoir une plus-value immédiate équivalente au prix des travaux ... rien à faire


Tant que les gens achèteront de la daube.... Une habitation où il faut payer maintenant 1000 € de chauffage ce sera 2000 € demain et impossible dans le futur... Alors bonne chance !
Après on peut apprendre à vivre sans chauffage puisque certains apprennent à vivre dans la rue. Mais ce n'est pas un avenir intéressant.
Après il y a des vieux stupides et les autres...
0
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 800
Dept : Haute Savoie
Ancienneté : + de 8 mois
 
Membre utile Env. 1000 message Loire Atlantique
Yanaline a écrit:Les marchés publics soumis à concurrence non vraiment pas que du bon.


La concurrence est indispensable, on parle de deniers publics quand même.
Par contre la pondération forte sur le montant de l’offre est une hérésie.
Mais même si c’est un peu plus régulièrement qu’avant la note technique qui est mise en valeur, ça n’empeche pas le copinage qui biaise une vraie analyse sur la qualité de la prestation prévue.
0
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 10 mois
 
Env. 200 message Maine Et Loire
Je me renseigne actuellement pour une ITE sur une maison en pierre justement... C est fou le nombre d artisans qui veulent poser du polystyrène et qui assurent que ça respire bien... Et c est très compliqué de trouver un artisan qui utilise des matériaux respirant.
0
Messages : Env. 200
Dept : Maine Et Loire
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre super utile Env. 3000 message Savoie
Bonsoir,
là je rêve à la lecture "du perspirant". Le PSE ne respire pas ... c'est certain Biggrin

Avec une façade en pierres apparentes ... quel isolant ITE il faudrait poser ?

Et si isolant "perspirant" ... quel % HR ou HA serait absorbé par l'isolant ?  franchement vous ne savez pas de quoi vous parlez mais vous en parlez W00t

Un vide d'air sans "courant d'air"  ... est un isolant

La guerre "écolo" contre le PSE OK, mais quel isolant à la place ?
Ps) Lolll ... là au moins on n'osera pas faire une "carabistouille" à l'isolant minéral
0
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Savoie
Ancienneté : + de 3 ans
 
Env. 100 message Ile De France (77)
Bonjour,
Qu'est ce qu'on entend par moins cher en ITE ? Car quand l'entreprise que je contacte me dit en première évaluation qu'il faut compter entre 150 à 200€ du m2 de façade, je m'étouffe. Je sais que là main d'oeuvre est chère mais un bout de polystyrène (pour ne parler que de ça) ce n'est quand même pas compliqué à fabriquer donc la marge sur le produit doit être énorme.
C'est quoi un bon prix au m2 ?
J'ai surtout l'impression que c'est article est fait pour nous expliquer gentiment pourquoi ça doit coûter cher et pourquoi ça coûtera encore plus cher demain.
0
Messages : Env. 100
De : Ile De France (77)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre super utile Env. 3000 message Savoie
Bonsoir,
on ne peut pas comparer un immeuble et une maison.

Pour les maisons individuelles, même si un prix moyen m2 existe pour la seule isolation, c'est souvent du cas par cas selon la maison et la rénovation.

Changer les fenêtres c'est une chose, faire une ITE + combles une autre et faire les 2 en même temps encore une autre. Sans parler des "bricoles" comme la présente d'un sous-sol, d'un balcon ou des ponts thermiques pignons et toiture.
0
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Savoie
Ancienneté : + de 3 ans
Picto lock Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
Voir