Retour
Menu utilisateur
Menu

Catégorie Budget, finance - 1 commentaire - Posté

Le rendement va doubler. La Banque de France s'apprête à officialiser d'ici lundi 5 décembre le taux qui s'appliquera aux plans épargne logement ouverts à compter de janvier 2023. Ce sera probablement 2%, peut-être plus. Or le PEL a une particularité : une fois ouvert, votre taux ne bouge plus, tout comme le taux du prêt auquel il donne droit. Faut-il saisir l'occasion ? Voire fermer votre PEL pour en ouvrir un nouveau ?

 

2% bruts, soit 1,40% net de flat tax. Ce sera, sauf surprise, le taux des nouveaux plans épargne logement (PEL) ouverts à partir du 1er janvier 2023. Bloqué à 1% depuis 6 ans et demi, le taux du PEL va bénéficier de la hausse des taux monétaires, utilisés comme référence dans la formule de calcul.

Evidemment, ce probable doublement du rendement d'un des produits d'épargne les plus populaires va changer la donne sur le marché de l'épargne. A 2%, le PEL va retrouver, mécaniquement, un peu de l'attractivité qu'il a perdu après la chute de son taux à 1% en août 2016, suivie de la fiscalisation de ses intérêts et de la disparition de la prime d'Etat, en janvier 2018.

En tant que produit d'épargne, en tout cas, car dans le même temps, le futur taux du prêt PEL va lui aussi s'enchérir, à 3,20%, s'éloignant des standards actuels du marché du crédit... alors que l'actuel plan peut permettre de décrocher un prêt immobilier ou travaux à 2,20%. Un taux d'emprunt bloqué, qui pourrait a contrario ressembler à une aubaine dans quelques mois si les taux immobiliers poursuivent leur remontée.

Vous faites partie de celles et ceux qui s'interrogent sur l'opportunité d'ouvrir un PEL en 2023, voire de clore votre PEL actuel pour en rouvrir un l'an prochain ? Soyons clair : l'affaire n'est pas simple ! Voici de quoi vous aider à trancher, en évitant de perdre plus que ce que vous espériez gagner.

Vous aviez choisi, jusqu'ici, de ne pas ouvrir de PEL ? Difficile de vous blâmer. Dans l'état actuel, il n'a plus aucun intérêt en tant que produit d'épargne. Non seulement sa rémunération est largement inférieure à celle du Livret A, mais elle a également été dépassée par celle du compte épargne logement (CEL), ce qui est sans précédent.

Quant au « prêt PEL », accessible après au moins 3 années d'effort d'épargne, son taux de 2,20% commence à peine à redevenir compétitif, à la faveur de la remontée générale des taux immobiliers. Nous y reviendrons. Finalement, son seul point fort est son plafond de versement (61 200 euros), bien plus élevé que celui du Livret A (22 950 euros).

Sans faire du PEL une martingale, le doublement à venir de son taux de rémunération va changer la donne. « A 2%, il va redevenir intéressant pour ceux qui n'en détiennent pas », analyse l'économiste Philippe Crevel, du Cercle de l'Epargne. « Plus d'ailleurs pour le côté logement que pour le côté épargne. »

« A 2%, il va redevenir intéressant pour ceux qui n'en détiennent pas »

Côté épargne, le PEL 2023 à 2%, sans atteindre des sommets, va retrouver un rendement acceptable pour un produit de moyen terme. D'autant que ce taux est fixe, et donc garanti dans le temps : de quoi offrir une certaine tranquillité d'esprit dans une conjoncture économique plus qu'incertaine.

Côté crédit, ce nouveau PEL mieux rémunéré va permettre de générer plus de droits à prêt, puisque ces derniers sont indexés sur le montant des intérêts capitalisés dans le temps. Certes, à 3,20%, le taux de ce “prêt PEL” n'est aujourd'hui pas concurrentiel. Mais, au rythme auquel les taux du marché remontent actuellement, il devrait, tôt ou tard, le redevenir.

Pour Philippe Crevel, le PEL 2023 va ainsi « retrouver sa vocation première » : celui d'un produit précieux dans la préparation d'un projet immobilier à moyen terme. Une vision à laquelle souscrit pleinement Patrick Cuvilliers, chef du crédit immobilier chez LCL. Philippe Crevel insiste : « Le PEL impose une discipline d'épargne, qui permet de se constituer un apport dans un premier temps, puis d'assumer les mensualités du crédit une fois propriétaires ».

Or bénéficier d'un bon apport devient de plus en plus important pour espérer décrocher un crédit ... Lire la suite de l'actu sur Moneyvox

 
Vous aimez ? Partagez sur Facebook :  

En rapport sur ForumConstruire.com

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Les crédits d'impot
Les crédits d'impot
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Forum impôts et financementForum
Forum impôts et financement
Dans le forum, posez vos questions, consultez celles des autres, entraidez-vous.

Les commentaires des membres :

 
Env. 200 message Eure
Par contre il y a le LEP a 4,6%
sous condition de revenu foyer fiscal
Messages : Env. 200
Dept : Eure
Ancienneté : + de 1 an
Picto lock Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
Voir