Menu utilisateur
Menu

Revêtement de façade

Ce sujet comporte 3 messages et a été affiché 837 fois
Zythum
Auteur du sujet

Messages : Env. 40
Ancienneté : + de 13 ans
Le 24/01/2006 à 13h24
revêtement de façade
Bonjours,

Quelle est la norme préconisée dans la DTU pour l'épaisseur normalisée
d'un revêtement de façade : enduit à base de liants hydrauliques hydrofugé dans la masse, appliqué en 2 passes, une couche écrasée à la règle et une deuxième donnant un grain rustique.

Merci beaucoup de vos réponses.



W00t
0
"Juger est quelquefois un plaisir, comprendre en est toujours un --- Henri de Régnier"
Partager
Auto-promo
Trouvez des pros
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux de facade...

Allez dans la section devis facades - enduits du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de enduiseurs de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les enduiseurs, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-62-devis_facades_enduits.php
Pierre01

Messages : Env. 3000
De : Lille - Nord (59)
Ancienneté : + de 13 ans
Le 24/01/2006 à 21h12
Pas de DTU : ce sont des produits sous avis technique : enduit monocouche!
Voir ce message :
http://www.forumconstruire.com/construire/topic-12512.php

http://prod.batiproduits.com/hlm/2005/pdf_cupi/3/34.pdf


http://afocert.cstb.fr/app/app_detail.asp?recNum=&id_app=141


Il est nécessaire de demander le certificat du produit. Celui-ci donne toutes précisions. Il n'y a pas d'enduit monocouche sans certificat CSTB.


Pour info, copie partielle du Cahier des Prescriptions Techniques, base des certificats de produits :

2,2 Choix des enduits en fonction de la situation de la paroi
2,21 Exposition à la pluie
Lorsque la paroi destinée à être revêtue est particulière-ment exposée à la pluie, soit du fait de la situation (façades non abritées en situation d), soit du fait de la hauteur du bâtiment (supérieure à 18 m), soit du fait du climat local, on doit choisir un enduit à faible capillarité (classe C1 ou C2).
Les enduits d’imperméabilisation ne doivent être appliqués que sur des surfaces verticales ou inclinées de moins de 10° par rapport à la verticale, sauf lorsque celles-ci ne sont pas exposées à la pluie.
2,22 Exposition aux chocs et aux dégradations
Lorsque la paroi destinée à être revêtue est particulière-ment exposée aux chocs (passages couverts, rez-de-chaussée accessibles de bâtiments collectifs ou donnant directement sur la rue, …), l’utilisation d’enduits à caracté-ristiques mécaniques élevées permet de diminuer les risques de dégradation.
Peuvent convenir les enduits de classes E ≥ 3 et R ≥ 3.
2,23 Application sur paroi enterrée
Les enduits de classes M ≥ 4, R ≥ 3 et C ≤ 2 sont applicables sur parois enterrées.
Ces enduits peuvent se substituer à l’enduit traditionnel réalisé avec incorporation d’un hydrofuge de masse prévu au DTU 20.1 « Règles de calcul et dispositions constructives minimales » (art. 6,3).

2,3 Choix des enduits en fonction des moyens de mise en oeuvre
On distingue les quatre modes d’application suivants :
- manuel,
- pot de projection pneumatique,
- machine à projeter les mortiers à gâchage discontinu (pompe à mortier),
- machine à projeter à gâchage continu (type machine à plâtre).

Les Certificats précisent pour chaque enduit les modes d’application possibles.
Attention, l’application au pot de projection ou à la machine à plâtre conduit généralement à des densités et à des consommations plus importantes (cf. § 3,5 « Consomma-tion »).
De ce fait, leur emploi est exclu pour l’application de cer-tains enduits sur supports peu résistants (voir au verso du Certificat).
Si tous les enduits peuvent s’appliquer au pot de projection, certains sont trop « collants » pour être appliqués manuelle-ment, d’autres trop « rêches » pour passer dans les pompes à mortier.
Enfin, ne peuvent être appliqués à l’aide des machines à plâtre, généralement moins puissantes, que les enduits par-ticulièrement étudiés pour cet usage.
Les Certificats précisent également si l’enduit doit impérativement être malaxé mécaniquement ou s’il peut éventuelle-ment être préparé manuellement.
Les enduits contenant un adjuvant entraîneur d’air doivent être malaxés mécaniquement en respectant le temps indiqué afin d’obtenir un effet d’entraînement d’air suffisant et constant. Il a essentiellement pour but d’abaisser les caractéristiques mécaniques de l’enduit et d’améliorer sa capillarité.

2,4 Choix des enduits en fonction des conditions atmosphériques lors de la mise en oeuvre
2,41 Application par temps chaud ou vent desséchant
Par temps chaud, vent fort ou sur support très absorbant, les enduits à faible rétention d’eau nécessitent une humidification poussée du support (humidification à refus la veille de l’application). En cas d’une simple humidification du support avant l’application de l’enduit, on utilisera des enduits présentant une bonne rétention d’eau (classe U5 ou U6) pour éviter une dessiccation trop rapide.
Les enduits à caractéristiques mécaniques élevées (géné-ralement des enduits « lourds ») « tirent » vite par temps chaud, ce qui peut poser des problèmes pour la réalisation de la finition grattée. Il est alors préférable d’utiliser des enduits à plus faibles caractéristiques dont le temps ouvert de grattage est plus important.
2,42 Application par temps froid
Par temps froid, les enduits « légers » (classe M1 ou M2) ne durcissent que très lentement et il est parfois nécessaire d’attendre plusieurs jours pour réaliser la finition grattée.
Il est alors préférable de choisir des enduits plus « lourds » dont le durcissement est plus rapide.
Attention, les enduits « lourds » (classe M5 ou M6) ne permettent pas plus que les enduits traditionnels de travailler en période de gel.
Leur emploi n’exclut pas non plus les risques d’efflorescences.
Les teintes soutenues sont alors à éviter (cf. § 3,2).
2,5 Choix des enduits en fonction du type de finition
On distingue essentiellement les finitions suivantes :
- brute de projection (manuelle ou machine),
- écrasée,
- grattée,
- talochée,
- projection de granulats minéraux.

Les Certificats précisent, pour chaque enduit, les types de finition possibles.
La finition talochée est généralement déconseillée en grande surface. Elle est réservée aux produits spécialement visés pour cet emploi.
En effet, la finition de l’enduit à la taloche provoque une remontée de laitance à la surface de l’enduit qui a pour effet d’augmenter sa sensibilité au faïençage et à la fissuration.
0
Le site d'un ami : http://autoconstruction.over-blog.com/
Partager
Zythum
Auteur du sujet

Messages : Env. 40
Ancienneté : + de 13 ans
Le 25/01/2006 à 13h19
merci beaucoup pour ces informations.
je vais regarder cela de plus près.

si j'ai des questions je referai un post.


merci encore
W00t
0
"Juger est quelquefois un plaisir, comprendre en est toujours un --- Henri de Régnier"
Partager
En cache depuis le jeudi 11 juillet 2019 à 19h04
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forumC'est intéressant aussi !

Devis enduits, crépis de facadeArtisan
Devis enduits, crépis de facade
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Guide enduit, bardage et parement
Guide enduit, bardage et parement
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos d'enduits
Photos d'enduits
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Enduirama : comparez les rendus des enduits
Enduirama : comparez les rendus des enduits
Découvrez les outils et services exclusifs de ForumConstruire.com

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

2
personnes
surveillent ce sujet
Voir