Retour
Menu utilisateur
Menu

Faux-plafond et solivage bois sur cloison brique platrière

Ce sujet comporte 9 messages et a été affiché 3.532 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
1
personne
surveille ce sujet
 
Env. 10 message Ille Et Vilaine
Bonjour à tous,

J'ouvre une nouvelle discussion car ce que j'ai trouvé ne me semble pas correspondre exactement à mon problème...

Souhaitant créer (en particulier pour des questions d'isolation thermique et phonique, mais aussi de passage de câbles)un faux plafond dans les chambres de mon appartement des années 50, je me retrouve à devoir recréer un solivage en bois en dessous du plafond actuel pour y fixer mes suspentes (le plafond actuel présente des briques suspendues sur lesquelles je ne peux pas me fixer...).

J'envisage donc de mettre des bastaings 50x150mm de part et d'autre des pièces, d'y faire reposer (via des chevrons 63x75mm) des 1/2 bastaings 32x150mm en dessous desquels seront fixées les fourrures. Je joins un schéma de principe pour aider à comprendre (les chevrons périphériques sont optionnels, et vous noterez la présence d'une cloison en OSB3 de 5cm...)



Ce qui m'inquiète, c'est que les cloisons sur lesquelles j'envisage de fixer mes bastaings sont en briques plâtrières de 5cm d'épaisseur (je ne compte pas les malheureux 2cm de plâtre qui recouvrent la brique...). On m'a conseillé de procéder par scellement chimique tous les 50cm, et de doubler avec du silicone pour que ça tienne. Du coup, j'envisage des tamis 12x50mm et des tiges filetées 8mm.

En calculant un peu la masse de tout ça, j'arrive à la répartition suivante (pour l'ensemble des trois chambres) :
- Solivage : 440kg
- Fourrures : 10kg
- Isolant (laine de verre ép. 100mm): 43 kg
- BA13 (phonique) : 400kg (l'abandon du phonique pour raison de poids me trotte dans la tête...)

Soit un total de près de 900kg, répartis sur 31 points de fixation. Pensez-vous que les cloisons supporterons la charge? Ce serait dommage que tout nous tombe sur la tête !

Une alternative serait de faire reposer les bastaings sur les autres cloisons (i.e. les murs longs) et de "boulonner" au travers lorsque c'est possible (une cloison en brique et l'autre en OSB3). Pour les deux cloisons extrêmes, retour à la case scellement chimique...est-ce que ça vous parait mieux? Merci d'avance pour votre aide !
 
Messages : Env. 10
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 9 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux de cloison...

Allez dans la section devis cloison du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de plaquistes de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les plaquistes, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-11-devis_cloison.php
 
Membre utile Env. 800 message Rennes (35)
Bonjour,

Ne pouvez vous pas traiter le problème d'isolation thermique et phonique par le dessus de plafond existant ?
Le système de brique plâtrière suspendu permettent également le passage des gaines.

Si vous souhaitez faire un faux plafond :

solutions 1 : pourquoi ne pas utiliser le solivage existant en perçant le plafond actuel pour aller chercher les solives ? des pitons femelles et des tiges filetés et vous gagner beaucoup de temps et de materiaux...

solution 2 : vos cotes permettent de réaliser un plafond auto portant avec des montant 70 ou 90mm.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 800
De : Rennes (35)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 10 message Ille Et Vilaine
Bonjour Fabreizh, et merci de votre réponse !

Je ne suis pas sûr de vous suivre pour la première partie...qu'entendez-vous par "le dessus de plafond existant"? Etant donné que je ne maitrise pas vraiment la nature du plafond actuel et vu mon niveau, je pensais m'en affranchir autant que possible...d'où l'idée de mettre en place un solivage bois, indépendant du plafond actuel, pour y fixer l'ossature du nouveau faux plafond.

Ensuite, concernant la solution 1, mon "plan initial" suivait une approche similaire. Je supposais un plafond en hourdis, que je venais percer pour y insérer des suspentes à bascule pour supporter la structure. C'est en perçant que j'ai découvert de la brique, puis un vide, que j'ai interprété en briques suspendues...du coup, comment puis-je rechercher les solives (si elles existent)? Agrandir des trous dans les briques ne risque-t-il pas de fragiliser la structure toute entière?

Pour la solution 2, à la réflexion et en parcourant le net, ça me parait effectivement le plus sage. Dans le sens de la largeur, des montants de 70 doublés devraient tenir la portée (max 3m). Le problème dans ce cas revient sur les cloisons intermédiaires, qui devraient du coup supporter le poids d'un faux plafond de part et d'autres. N'est-ce pas trop pour d'une part une cloison en brique platrière de 5cm et d'autre part une cloison en OSB de 5cm? L'idéal je pense (pour éviter de surcontraindre la brique) serait d'utiliser le chevillage mis en place pour les CR2. Je joins un schéma ce soir pour que ce soit plus clair. J'ai illustré la cloison en brique, mais je pense que le problème se pose aussi pour l'OSB...La question est de savoir si les cloisons peuvent supporter une telle charge dans ces conditions... qu'en pensez vous?

Une alternative serait de placer les montants dans la longueur des pièces. On s'affranchirait ainsi de la double sollicitation (chaque cloison ne supporterait "plus que" un seul faux plafond) et les docs Placo et Siniat disent que des M100 doublés peuvent tenir la longueur (4,20m dans mon cas). On pourrait même mettre quelques lignes d'entretoise, au cas où. Mais la question de la résistance se pose également : est-ce que les cloisons en briques pourront supporter la charge des faux plafonds, en particulier en utilisant le chevillage à entraxe 40cm en place?

Désolé si je ne suis pas clair, mais je tourne et retourne le problème dans ma tête à longueur de journée, quite à m'embrouiller un peu ;)
Messages : Env. 10
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre utile Env. 800 message Rennes (35)
Pour la solution 2 pas de problème pour le poids réparti sur les cloisons. Si tu doutes tu peux prendre du BA10 qui sera plus léger.

Pour la solution 1 c'est au cas ou tu es au dernier étage et que tu as accès aux solives.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 800
De : Rennes (35)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 10 message Ille Et Vilaine
Bonsoir Fabreizh,

Je ne suis pas au dernier étage, donc exit la solution 1...

Pour la solution 2, en fait, dans mes rêves les plus fous je mettais du BA13 phonique, mais peut-être que je rêve là !

Mais j'ai continué à triturer mon petit cerveau fatigué et j'ai eu une "nouvelle" idée (entre guillemets parce qu'on m'avait déjà soufflé une astuce dans le genre...). Il serait sans doute mieux de faire courir l'ossature dans la largeur de la pièce, mais le problème de la résistance des cloisons intermédiaires (en briquette, toujours...) me semble dimensionnant...mais du coup, et si on passait une tige filetée à travers le mur et qu'on y boulonnait les rails??  Je ne sais pas si je suis clair...petit schéma pour comprendre ! Première vue de l'état actuel des choses : Etat Actuel. J'avais déjà posé mes CR2, chevillées tous les 40cm en décalé pour éviter les conflits...l'idée serait de retirer ces chevilles, de rendre les trous traversant, d'y insérer des tiges filetées de 8mm (dans des tubes PVC, pour éviter de ça "grignotte" la brique?) et de boulonner les R70 ! Le tout suivant ce schéma : Projet

Tu en penses quoi??? 
Messages : Env. 10
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre utile Env. 800 message Rennes (35)
Bonjour,

Ta solution fonctionne également mais je crois que c'est s’embêter pour pas grand chose. Des R70 vissés dans la brique avec des chevilles nylon il n'y aura pas de souci. Multiplie simplement le nombre de vis.
Des cloisons en brique plâtrière sont solides, il n'y aura pas de souci.

Pose tes montants dos à dos tout les 60cm et insère de la laine minéral 60 ou 80 mm dans les montants.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 800
De : Rennes (35)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 10 message Ille Et Vilaine
Bonjour Fabreizh,

Je ne maitrise pas bien le sujet...J'ai mis ça comme cheville (Cheville à verrouillage de forme). C'est ce que tu appelles des "chevilles nylon"?

Pour l'heure, elles sont (à peu près) placées tous les 40cm, ça te parait suffisant? Sinon j'augmente mais de combien? Et puis les trous actuels ont été fait au perforateur...j'ai lu que ça fragilisait la brique...c'est grave docteur?

Sinon pour les montants, avec un entraxe de 60cm, je ne serai pas embêté pour fixer le BA13 (j'ai lu qu'il fallait fixer les plaques perpendiculairement à l'ossature et vu que les plaques font 2.5m, j'envisageais un entraxe de 50cm). D'ailleurs, si je mets du BA13 phonique, ça tient toujours ou c'est trop lourd?

Et pourquoi "seulement" 60 ou 80mm de laine? A la base, je partais sur du 100mm (en plus, il y a de l'IBR 40 en 100mm à 2,5€/m², j'avoue que ça joue ). Pour ne pas la comprimer, je l'aurais placé par dessus les montants. Ce n'est pas une bonne idée? 60 ou 80mm, ce serait suffisant d'un point de vue thermique/phonique (sachant qu'au dessus c'est un autre appartement, donc chauffé).

Désolé si les questions paraissent stupides, mais je ne suis pas du métier (j'ai zoné sur le net mais il y a beaucoup d'info, parfois contradictoire !). Et puis j'avoue que la briquette me fait un peu flipper !
Messages : Env. 10
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre utile Env. 800 message Rennes (35)
Oui en plafond on fait en général perpendiculaire au montant.
Si tu fais comme cela met un entraxe de 50cm.

Pour les chevilles c'est bien celle ci. tout les 40cm c'est bien. L'effort ne sera pas en arrachement mais en cisaillement donc moins de risque.

tu peux placer ta laine au dessus des montants mais tu va perdre pas mal de hauteur sous plafond. tu as de la marge ?


Midship a écrit:Bonjour Fabreizh,

Je ne maitrise pas bien le sujet...J'ai mis ça comme cheville (Cheville à verrouillage de forme). C'est ce que tu appelles des "chevilles nylon"?

Pour l'heure, elles sont (à peu près) placées tous les 40cm, ça te parait suffisant? Sinon j'augmente mais de combien? Et puis les trous actuels ont été fait au perforateur...j'ai lu que ça fragilisait la brique...c'est grave docteur?

Sinon pour les montants, avec un entraxe de 60cm, je ne serai pas embêté pour fixer le BA13 (j'ai lu qu'il fallait fixer les plaques perpendiculairement à l'ossature et vu que les plaques font 2.5m, j'envisageais un entraxe de 50cm). D'ailleurs, si je mets du BA13 phonique, ça tient toujours ou c'est trop lourd?

Et pourquoi "seulement" 60 ou 80mm de laine? A la base, je partais sur du 100mm (en plus, il y a de l'IBR 40 en 100mm à 2,5€/m², j'avoue que ça joue ). Pour ne pas la comprimer, je l'aurais placé par dessus les montants. Ce n'est pas une bonne idée? 60 ou 80mm, ce serait suffisant d'un point de vue thermique/phonique (sachant qu'au dessus c'est un autre appartement, donc chauffé).

Désolé si les questions paraissent stupides, mais je ne suis pas du métier (j'ai zoné sur le net mais il y a beaucoup d'info, parfois contradictoire !). Et puis j'avoue que la briquette me fait un peu flipper !
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 800
De : Rennes (35)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 10 message Ille Et Vilaine
Ok, dans ce cas, vendu pour un entraxe de 50cm pour les montants et je réutilise les trous tous les 40cm des CR2 (je vais peut-être quand même boulonner. Si ça n'aggrave pas le truc et que ça me rassure... )

Sinon pour la marge, j'ai un plénum de 300mm en fait (plafond de base à ~2.90m que je redescends à ~2.60m). A la base (dans mon plan A... ), je partais sur de la laine de roche en 200mm, ce qui me laissait une lame d'air de 100mm. Au fil des réflexions, j'en suis venu à de la laine de verre en 100mm (quite à la doubler?). C'est significativement moins cher (genre 2.5€ du m²...), moins lourd et compte tenu de la configuration (faux plafond dessolidarisé du plafond actuel et bâtiment de toute façon très sonore - le bruit se propage par les murs... -) la laine de roche se justifie moins je pense...qu'en penses-tu? Quoi qu'il en soit, même avec les M70, il me reste ~230mm de plénum. Je pense que ça fait pas mal de marge !   Mais à l'inverse, est-ce qu'une lame d'air trop grande ne risque pas de faire caisse de raisonnance?
Messages : Env. 10
Dept : Ille Et Vilaine
Ancienneté : + de 9 ans
En cache depuis le vendredi 12 juillet 2024 à 16h17
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis cloisonArtisan
Devis cloison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Quel type de cloison choisir ?
Quel type de cloison choisir ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos cloisons et isolations
Photos cloisons et isolations
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Tout savoir sur l'isolation
Tout savoir sur l'isolation
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

1
personne
surveille ce sujet
Voir