Retour
Menu utilisateur
Menu

Réalisation d'un escalier à crémaillère en béton

Ce sujet comporte 31 messages et a été affiché 12.684 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
4
abonnés
surveillent ce sujet
 
Membre utile Env. 2000 message Bosgouet (27)
Salut à tous,

Dans ce tuto, je vais vous montrer comment j'ai détruis et refais un escalier béton. Ce reportage est tiré de mon récit.

Après avoir fait un maximum de travaux à extérieur (gazon, haie, chapeaux murets), me revoilà à bricoler en intérieur ! Et pas des moindre car je m'attaque à mon entrée. Malgré sa taille et importance dans la maison, c'est une pièce qui va demander un sacré budget pour la finir. En effet, nous avons besoin de prévoir l'achat de deux portes de placards, aménager ceux-ci, interphone pour le futur portail et donc passage de gaines, ratissage des placo pour éliminer les petits défauts, peinture, etc... Bref du boulot mais... ce n'est pas le plus dur à faire dans cette pièce ! 

Dans cette entrée, j'ai l'escalier qui mène à l'étage. Celui-ci est en béton, brut de décoffrage :
(photo pendant la construction)


Nous avons commencé à nous renseigner pour un habillage de celui-ci. Je reprends les mesures de celui-ci et à mon étonnement (enfin je m'en doutais un peu), les mesures ne correspondent pas au plan que j'avais initialement donné au maçon et de plus, la largeur et hauteur des marches sont hétérogènes. De l'ordre de + ou - 3 cm de différence. Cela fait beaucoup ! De plus l'escalier dans son quart tournant est très casse gueule. Le pas de foulé n'étant pas constant, les collets proche de 0 cm, etc... Bref tous les ingrédients pour un escalier impraticable et très dangereux.

Pour rattraper ces défauts, ma 1er idée était de charger de mortier certaines les marches et de découpé celle qui en ont besoin. Après avoir reporté les mesures de mon plan d'origine, il y avait énormément de travail, j'allais augmenter l'épaisseur de ma paillasse donc pas forcement esthétique. De plus, le faite de charger certaines marches au mortier, on n'est pas sûr du résultat dans 10 ans !

Ma deuxième idée, qui m'a été fortement conseillé par des bénévoles spécialistes dans les escaliers, est de démolir cet escalier pour en refaire un autre. Au début, je n'étais pas très enchanté de cette idée, car la maison étant habitée, le carrelage déjà fragile au sol,...

Je réfléchi quelques jours et finalement j'opte pour la 2ème solution ! Je suis jeune, pas encore d'enfant, donc autant faire quelques chose de nickel et durable dans le temps ! 

Aller c'est parti pour un nouveau trip bricolage, peut être le plus malade qui m'a traversé l’esprit 

J'en parle à quelques copains, ceux-ci répondre présent pour ce projet. Une équipe de chocs de trois personnes réuni le 26 décembre dernier pour........................La démolition de l'escalier béton armé .......................

Maxi protection de l'entrée, avec la confection d'un surplancher en bois et bâche pour éviter que les poussières volent partout dans la maison !

Marteau piqueur de 42 joules - 16 kg loué pour l’occasion

Place aux photos :

Démolition de l'escalier béton car celui-ci n'était pas aux normes et très dangereux à l'utilisation


Démolition de l'escalier béton car celui-ci n'était pas aux normes et très dangereux à l'utilisation


Et voila, en fin de journée, c'est terminé ! Une journée de travail (9H-17H). Aucun problème lors de la destruction, pas d'accidents ! 
Démolition de l'escalier béton car celui-ci n'était pas aux normes et très dangereux à l'utilisation



Bon bah, il n'y a plus qu'à refaire un escalier !!!
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Bosgouet (27)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Bosgouet (27)
Choix du type d'escalier :

Avant d'entreprendre la démolition de l'escalier, il nous a fallu réfléchir à son remplacement et notamment quels matériaux choisir : bois, métal, béton ?

Le choix du bois aurait été le plus simple. Rapide à mettre en place, coût modéré. Le métal, résonne de trop. Le béton reste une de mes préférences. Je peux le faire moi-même, coût plus élevé une fois habillé mais pas de bruit de grincement contrairement au bois.

Nous avons aussi une contraire qui fait que nous sommes obligé de rester sur un escalier en béton. En effet, la joue de la trémie d'escalier du sous sol n'est pas d'aplomb avec la joue de la trémie de l'étage (encore une fois :). On le voit bien sur cette photo où j'ai refait le placo après la démolition de l'ancien escalier :



J'ai 7 cm de différence. De ce faite, le placo qui se trouvera au-dessus du futur escalier reposera sur l'escalier afin d'avoir un appui. La différence d'aplomb ne se voit pas, même quand on sait qu'il y a un problème ! 

Le choix d'un futur escalier en béton s'impose à nous.

Design :

Ne voulant absolument pas passer par un maçon et le faire moi-même (je ne suis pas à mon 1er escalier béton), je me dis, si c'est pour refaire un escalier béton moi-même, autant ce faire chier et faire un truc qui a de la gueule ! Après quelques recherches sur internet je tombe sur des escaliers béton à crémaillère. Je trouve le design assez moderne et ce type d'escalier n'est pas courant.

Voici un exemple :



Autre exemple en quart tournant (mon cas) :




Nous aimerions une fois la structure béton faite, l'habiller de béton ciré (paillasse), recouvrir les marches de chêne massif couleur naturel puis une rambarde en inox avec des câbles.

La conception :

Après avoir réalisé pleins de mesures de la trémie d'escalier, je me suis fait aider par des internautes ayant de bonnes connaissances dans la conception d'escalier pour réaliser un plan que voici :



J'ai ensuite modélisé l'escalier béton avec sa paillasse en crémaillère sous Solidworks :

Modélisation 3D escalier béton à crémaillère

Puis dessiné le plan de coffrage et fait l'assemblage de celui-ci :

Plan de coffrage

Plan de coffrage

J'ai aussi demandé à Tournesol de ce forum de me proposer un plan d'armature béton que voici :




Le coffrage :

Pour réaliser le coffrage du futur escalier, j'ai choisi d'utiliser du contreplaqué filmé de 15 mm d'épaisseur. 

J'ai fait la mise en plan de chacun des éléments de coffrages que j'ai fourni à mon fournisseur Dispano de Paris (le seul centre le plus proche de chez moi, qui a un centre d'usinage pour faire toutes sortes de coupes : droites, diagonales, courbes, etc...) pour usinage des éléments. J'ai reçu mes éléments de coffrages la semaine dernière. Dimanche derniers, j'avais tout monté en deux modules :

coffrage escalier crémaillère

coffrage escalier crémaillère
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Bosgouet (27)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Bosgouet (27)
Voici la mise en place du coffrage réalisé le week end dernier. J'ai placé les marches qui demandaient une mise en place particulière (fixation dans le mur de la maison ou découpes particulières) :











Prochaine étape, calcul du ferraillage. Partie la moins évidente avec sa mise en place.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Bosgouet (27)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Bosgouet (27)
Le chantier reprend avec la préparation des armatures. Réalisation des 170 cadres à la plieuse industrielle puis pré-assemblage de ceux-ci. Il aura fallu un peu moins de 50 HA8 soit plus de 100kg de ferraille ! 

Préparation du ferraillage : soudage des cadres au semi auto (MIG)


Préparation du ferraillage : soudage des cadres au semi auto (MIG)

Début de la pose des armatures :

Ferraillage

Avec la reprise des 12 HA8 dans la poutre béton via scellement chimique (suivant les recommandations et calculs de Tournesol) :

Ferraillage : reprise sur la poutre porteuse

Le produit utilisé pour le scellement chimique est du Fischer HF. Attention à ne pas prendre n'importe quoi. Tous les produits de scellement chimique ne sont pas fait pour faire de la reprise de HA (voir doc technique des produits).

Ferraillage : reprise sur la poutre porteuse (détail)


Installation du reste de l'armature puis remise en place des contre marches :

Ferraillage

Ferraillage

Il me reste à poser l'armature dans le 3/4 de tour, la partie la plus difficile de l'escalier.

Le ferraillage de la 1er volée d'entre-croise avec celle de la 2nd volée. On apperçoit aussi les rupteurs thermiques réalisé avec du TMS 103 mm lambda 0,022 de marque Knauf. On a aussi une gaine de 90mm pour le passage de câble électrique.

 

Ici, j'ai installé une mousse de dilatation entre le plancher chauffant et le futur escalier.


















Petit ferraillage pour la marche palière.




Reprise de l'escalier dans la poutre via 12 HA8 scellé chimiquement.



Reste à installer les renforts perpendiculaires aux contre-marches.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Bosgouet (27)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Bosgouet (27)
Et voilà, l'escalier a été coulé ! On était 5 personnes samedi dernier. On a commencé vers 9H et fini pour 12h environ. 8 sacs de ciment ont été utilisés. Des allers et retour de sceaux !

Tout s'est bien passé, sauf l'aiguille vibrante que l'avais loué pour l'occasion qui a grillé dans les premières 5 min d'utilisation. J'étais très énervé. Au prix où il loue le matériel Je le rapporte demain, mais ils iront se faire voir pour que je paye la location. On a donc perdu un peu de temps à bien tout vibrer à la main. J'espère que le résultat sera présent.

Voici quelques photos : 









L'après-midi, j'ai fait les finissions sur les marches. Avec un peu de mortier, j'ai mis de niveau des marches et je les ai talochés. Elles sont donc rugueuses, mais pour le collage + cheville des marches de finissions en bois,la colle accrochera mieux. 

Rendez-vous dans 21 jours pour le décoffrage et le résultat final tant attendu.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Bosgouet (27)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Bosgouet (27)
J'ai décoffré les contres marches et le limon extérieur. Voici le résultat :








Le résultat est très propre ! J'ai hâte de décoffrer le reste. Il y a certains angles à ébavurer avec une disqueuse, mais je vais attendre le décoffrage complet.

J'ai donc fini le décoffrage de l'escalier il y a deux semaines. Tout c'est bien passé. Hormis deux marches de la paillage qui fessait de la résistance. Le limon pris entre l'escalier et le mur c'est enlever super facilement ! La planche a glissé très facilement. Au niveau de l'aspect du béton, rien à redire. Très lisse (aspect glacé) avec très peu de bulle d'air. J'avais deux ou trois bulles d'1 cm² que j'ai rebouché à la colle à carrelage.

Le lendemain, j'ai monté l'ossature métallique du murs en placo puis passé des gaines pour le futur éclairage des marches.

Place aux photos :













(on voit bien les rupteur thermique mis en place et les empochements pris dans le mur de la maison)









Voilà, c'est la fin de ce projet, en tout cas pour ce qui est de la structure.

Je reviendrais dans quelques mois pour vous présenter l'habillage de cet escalier qui sera réalisé avec du chêne pour les marches et une rambarde et garde de corps en inox. Des artisans doivent venir nous faire des devis. La paillasse et limon seront réalisés en béton ciré (Mercadier).

Depuis un peu tout les soirs, j'ai refait le placo autour de l'escalier. Il ne reste plus que bandes à faire.

Je tiens à remercier pour ce projet Lionel de Bricozone pour m'avoir fait un plan en prenant en compte mes contraires, Pipapo aussi de Bricozone pour ses conseils et mise en garde et Tournesol, pour le plan de ferraillage de l'escalier. Les personnes qui m'ont aidé à détruire et couler ce nouvel escalier (merci les z'amis). Et les autres membres du forum pour leurs soutiens à ce projet.

Maintenant la question, vous préférez l’escalier réalisé par le maçon ou le miens ?
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Bosgouet (27)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Bosgouet (27)
A la fin de l'année 2014, notre garde corps à enfin été mis en place.

A ce jour, il reste une finition à mettre sur le garde corps et le stylobate (plainte) contre le murs.

Les protections sur les contres marches ont été retiré pour laisser place à l'inox brossé.

Garde corps en cours de mise en place

Garde corps en cours de mise en place

Garde corps en cours de mise en place

Garde corps en cours de mise en place

Garde corps en cours de mise en place

Voici le résultat final avec le stylobate. J'en ai bavé pour l'ajustement et le poser. 

Escalier béton

Matériaux : béton armé
Matériaux de finissions : 
  • Béton ciré
  • Chêne de France
  • Inox
  • Verre
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Bosgouet (27)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 100 message Val D Oise
Bonjour.

Un ami a été séduit par cet esacalier. Et voudrait faire le même avec moi.

Sauf que, en gros flemmard, il est hors de question que je fasse les pliages de marche. Donc, je souhaite utiliser un treillis plat, comme celui cassé en début d'article. Forcément, ça va obliger à faire des marches plus épaisses. Il faut mettre le treillis le plus bas possible. Mais, en imaginant que le treillis soit horizontale, quelle est l'épaisseur minimale obligatoire de béton ? La distance de coin à coin de marche, en épaisseur.

Forcément, ça rajoute du poids en béton.

Mais, en prenant l'exemple du premier escalier montré, je considère que la distance de creux de marche à creux de marche est nul. Le faire plus épais affecte l'esthétique. Mais mon ami est attaché à l'aspect carré du dessous. Je trouve l'escalier original de cet article un peu épais; peux-t-on le faire plus fin ?
Messages : Env. 100
Dept : Val D Oise
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Bosgouet (27)
Je ne vous conseil pas, l'escalier ne sera pas esthétique. La paillasse doit faire minimum 15 cm. Avec le pliage des fers, les 15 cm vont de la crémaillère jusqu'au dessus des marches. Si vous faite comme vous le souhaitez, vous aurez 15 cm de paillasse, plus les épaisseurs de marche + l'épaisseur de la crémaillère.

Pour l'épaisseur de la paillasse sur l'escalier que j'ai détruis, il fesait aussi environ 15 cm. On peut réduire à 12 cm. Si vous souhaitez encore plus fin, il faudra passer sur un escalier avec une voute sarrasine qui est encore plus jolie, mais plus cher et il faut un artisan spécialisé pour faire de genre d'escalier.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Bosgouet (27)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 200 message Vienne
Bonjour
Merci pour ce poste très intéressant. Je suis à deux doigts de me lancer. J'ai quelques questions :
1)Concernant les cadres, vous les avez tous fait faire en atelier ou seulement les réguliers, hors balancement ? Il me semble voir que dans le balancement les fers sont assemblés avec des petits morceaux plastique...Vous les avez donc plié vous-même dans cette partie ?
2) Pourquoi avoir mis des petites tasseaux en haut et en bas des contremarche ?
3) L'intérêt de faire faire le coffrage vous paraît-il important avec le recul ? Parce qu'avec le temps de faire les plans, les éventuelles erreurs etc. je suis pas sûr que ça vaille le coup par rapport à du surplace...
4) Avez-vous utilisé du béton fibré? Avec ça on peut peut-être alléger un peu en ferraille...
Merci
Messages : Env. 200
Dept : Vienne
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Bosgouet (27)
Bonjour,


Kaoutchou a écrit:Bonjour
Merci pour ce poste très intéressant. Je suis à deux doigts de me lancer. J'ai quelques questions :
1)Concernant les cadres, vous les avez tous fait faire en atelier ou seulement les réguliers, hors balancement ? Il me semble voir que dans le balancement les fers sont assemblés avec des petits morceaux plastique...Vous les avez donc plié vous-même dans cette partie ?
2) Pourquoi avoir mis des petites tasseaux en haut et en bas des contremarche ?
3) L'intérêt de faire faire le coffrage vous paraît-il important avec le recul ? Parce qu'avec le temps de faire les plans, les éventuelles erreurs etc. je suis pas sûr que ça vaille le coup par rapport à du surplace...
4) Avez-vous utilisé du béton fibré? Avec ça on peut peut-être alléger un peu en ferraille...
Merci


1. J'ai tout fait moi même, mais avec une plieuse industriel. Avec une plieuse manuelle ça peut se faire aussi ! J'ai ligaturé les fers à béton avec des colsons, au lieu d'utiliser du fil de fer recuit, car sa m'énervait de me blesser les mains avec les extrémités du fil de fer quand j'avais les mains dans le ferraillage pour diverses opérations de mise en œuvre.

2. Pour renforcer le coffrage de la contremarque et ne pas avoir des marches arrondies (ça c'est l'expérience qui m'a fait faire ça, car sa mets déjà arrivé dans mes 1er escaliers béton). Le béton sa pousse très fort !

3. J'ai fais les plans moi même. Ça fait partie de l'étape de conception. Faire découper le coffrage est un gain de temps et aussi on gagne en précision. En revanche, utiliser du CP classique revient moins chère et est tout aussi efficace. Surtout si par la suite, on fait un béton ciré sur le béton brut. Si vous laissez en béton brut, mieux utiliser du CP filmé pour avoir un bonne état de surface.

4. Béton armée obligatoire ! Les fibres c'est pour éviter les micros fissures dans une dalle par exemple. Ça n'a pas de rôle structurel contrairement aux fers à béton qui sont le squelette de l'ouvrage. Suivant la largeur de l'escalier, le nombre de fer (cadre) est à adapter. Le ferraillage a été calculé et conçu par Mr Tournesol de ce forum.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Bosgouet (27)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 200 message Vienne
C'est trés clair merci!

Le gain de temps est effectivement précieux en auto-onstruction! Je vais faire préparer les fers par un métalo que je connais et me renseigner pour le coffrage. Auriez vous un ordre de tarif pour la fourniture du coffrage découpé?

Qu'avez vous utilisé pour surélever un peu le ferraillage du fond du coffrage et éviter qu'il affleure? Ca doit peser tout ca!

Coté finition, selon moi on ne peut pas laisser le beton brut ca fait trop de poussiére non? Quelle solution de beton ciré me conseilleriez vous?

Salutations!
Messages : Env. 200
Dept : Vienne
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Bosgouet (27)
Pour le coffrage, avec le CP filmé, j'en avais eu pour 900EUR chez Dispano.

Pour surélever le coffrage, j'ai utilisé des cales en plastiques. On les voit sur les photos.

Béton brut c'est poussiéreux, en effet ! Et la couleur pas forcement homogène.
Pour le béton ciré, j'ai utilisé du Mercadier. C'est un produit pro, qui n'a rien a voir avec les produit vendu au Leroy du coin. J'en avais eu pour 300EUR de produit (sous-couche de fixation, enduit béton 2 passes, bouche pores).
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Bosgouet (27)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 200 message Vienne
Bonjour,
Pourquoi avoir mis du CP coté mur? autrement dit aurait-il été possible que l'escalier touche le mur?
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +1 an.
Messages : Env. 200
Dept : Vienne
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 200 message Vienne
Bonjour,
Pourquoi avoir mis du CP coté mur? autrement dit aurait-il été possible que l'escalier touche le mur?
Messages : Env. 200
Dept : Vienne
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Bosgouet (27)
Coffrer sur du placo pas terrible. Ça n'aurait jamais tenu et puis pour faire tenir le coffrage au niveau des contres marche, ça aurait été impossible. L'escalier est autoportant.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Bosgouet (27)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 200 message Vienne
Le placo est collé sur du parpaing. Vous me conseillez donc d’enlever le placo pour fixer le coffrage directement sur le parparing ou je peux laisser le placo entre le parpaing eet le coffrage?
Quoiqu’il en soit je vais utiliser du sellement chimique
Merci
Messages : Env. 200
Dept : Vienne
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 100 message Val D Oise
Le placo va boire l'eau du béton frais, si il peut, ce qui va détruire sa structure. Au minimum isoler avec une bâche (poliane transparente premier prix au rayon bâches de protection pour travaux). Après, ça dépend si l'escalier pourrait boire l'eau du sol. Il suffit d'un dégars des eaux par lave linge qui déborde pour saturer le béton, puis détruire le placo en quelques semaines. Même en intérieur isolé, coller du placo sur quoi que ce soit est une idée stupide, car la colle permet la conduction de l'eau du mur vers le doublage. Même à un étage. Même au 13e d'un immeuble (t'as jamais vu 20cm d'eau au 13e étage de la Défense ?).

Eventuellement ... coller du placo-polystyrène, car le polystyrène est à peu près isolant vis à vis de l'eau (et pas à 100%).

Et, TOUJOURS laisser un jour de 2 à 5mm entre le placo et tout élément structurel; puis on comble le trou avec un "mastic acrylique qui reste souple peignable" (et strictement ça). A la fois pour éviter l'apparition de fissures quand ça bouge, et la transmission d'eau.

Si une bâche de poliane apporte une étanchéité temporaire contre les eaux de béton, on obtiens l'espacement de 3 à 5mm avec du dépron (usage courant en bas de mur avant de couler une chappe ou dalle de sol). Cet espace sera à moyen terme bouché par un peu de mastic pour éviter qu'une eau de lessivage descende tremper le béton. Puis caché par une plainte.
Messages : Env. 100
Dept : Val D Oise
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Bosgouet (27)
Kaoutchou a écrit:Le placo est collé sur du parpaing. Vous me conseillez donc d’enlever le placo pour fixer le coffrage directement sur le parparing ou je peux laisser le placo entre le parpaing eet le coffrage?
Quoiqu’il en soit je vais utiliser du sellement chimique
Merci


Je crois surtout que l'on ne parle pas de la même chose. Chez moi, l'escalier est autoportant sur sa deuxième volet.

Alors la 1ère partie de l'escalier, est prise dans les parpaings de la maison (avec 3 points d'encrage : 15cmx15cmx15cm avec 2HA8. Un encrage supporte 400Kg. L'escalier fait 1200Kg), la deuxième partie, est autoportante. Elle est juste rattaché au planché béton de l'étage. La deuxième partie est adossé à la cloison placo qui était déjà présente.

Dans tout les cas il fallait coffrer les deux joues de l'escalier. La cloison en placo étant déjà monté, je n'avais pas le choix que de poser la planche de coffrage contre le placo. Regardez bien mes photos, étape par étape.

De plus, sur un escalier non accolé à un mur porteur, il est obligatoire de coffrer les deux joues, car je ne vois pas comment vous allez faire tenir le coffrage des contres marches. Et puis le placo ne peut pas soutenir la pression du béton lors du collage.

Accolé à un mur porteur, pas besoin de coffrer la joue qui est contre le mur. Les coffrages des contres marches seront fixées temporairement sur le mur porteur.

Après, au vu de vos questions un peu étonnantes, si vous n'avez pas l'habitude de travailler avec du béton, je vous conseil de faire appel à un pro. Car mine de rien, l'escalier fait plus d'une tonne et si c'est mal réalisé et étayer, vous risquez de vous blessez et de faire des dégâts.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Bosgouet (27)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 200 message Vienne
Citation: Chez moi, l'escalier est autoportant sur sa deuxième volet.


On est bien d'accord. Ma question pose sur le support du coffrage coté mur dans la deuxième partie.

Citation: La cloison en placo étant déjà monté, je n'avais pas le choix que de poser la planche de coffrage contre le placo.


Pour ma part je me pose la question d'enlever le placo. Je comprends que vous avez gardé le placo et fixé le coffrage par dessus.

Citation: Accolé à un mur porteur, pas besoin de coffrer la joue qui est contre le mur. Les coffrages des contres marches seront fixées temporairement sur le mur porteu


Ben justement, dans mon cas le mur derrière le placo, est porteur...

A méditer!
Messages : Env. 200
Dept : Vienne
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Bosgouet (27)
Il faut retirer le placo pour ce prendre dans le murs porteur.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Bosgouet (27)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 200 message Vienne
Bonjour,

je commence le coffrage. Que me recommandez vous pour fixer entre elles les marches et contremarches du coffrage inférieur? Je pense à de la colle à bois plus des tasseaux pour les angles fermés et des équerres en inox pour les angles ouvert mais ca me parait leger..

Quelle était votre dosage ciment/sable/granulats/adjuvants ?

Merci
Messages : Env. 200
Dept : Vienne
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Bosgouet (27)
Bonjour !

Votre coffrage, vous le faite en quoi ?

J'avais utilisé du CP en 15 mmm. Je n'avais juste vissé avec des vis à placo, car plus facile à décoffrer pour les vis non accessible.

Pour le béton, un mélange à 350Kg de ciment suffi. Pour connaitre les quantités, utilisez une calculette : https://www.google.fr/search[...]mpIqsF-HitY
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Bosgouet (27)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 200 message Vienne
J'utilise aussi du CP filmé en 15mn. Je n'ai pas bien compris votre phrase sur les vis à placo. En quoi c'est plus facile pour les vis cachées?

ok mais donc pas de gravillons?!
Messages : Env. 200
Dept : Vienne
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Bosgouet (27)
Les vis à bois ont un filé plus gros et tiennent mieux dans le bois, mais si vous avez des vis qui qui ne seront pas accessible lors du décoffrage, je vous conseil d'utilisé des vis à placo, où le filé est plus petit (il faut juste en mettre un peu plus pour assurer une bonne résistance). Comme ça, lors du décoffrage avec un pied de biche, les panneaux se détacheront plus facilement, sans trop exploser les planches de coffrage.

Pour le béton, il faut des gravillons, sinon ce n'est pas du béton que vous faites, mais du mortier. Vous l'inquiétez un peu avec cette question Sad On est sur ce forum pour apprendre, mais pour faire un escalier en béton, il faut déjà maitriser les bases comme faire du béton, savoir faire un coffrage et l'étayer correctement, etc...
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Bosgouet (27)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 200 message Vienne
Bonjour,

Merci pour votre attention mais je vais faire le béton avec un pro. Je me renseigne donc juste.

Par contre j'ai fini le coffrage








Et je passe au ferraillage.

Un ami m'a fait les cadres avec une cintreuse manuelle (une bonne journée pour les 3/4 + un bras en compote) et je vais assembler tout ca avec une torsadeuse et des cales en étoiles.

Concernant les reprises sur la dalle de l'étage, vous précisez qu'il faut utiliser une colle spécifique pour les tor. C'est a dire qu'un scellement chimique standard, plutot destiné à être utilisé avec des tiges filetées, ne fait d’après vous pas l'affaire? Mon fournisseur avait l'air ok

Merci
Messages : Env. 200
Dept : Vienne
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Bosgouet (27)
Pour le scellement chimique, il faut utilisé du scellement adapté au tor comme la Fisher HF 300 T hybride fers :

https://www.pointp.fr/outill[...]is-A3920020

Ne pas prendre du scellement adapter que pour de la tige fileté car ce n'est pas la même utilisation. Les vendeurs vous dissent que c'est la même chose hors, cela n'est pas le cas quand on lit les fiches techniques sur les sites des fabricants. Les revendeurs vendent surtout du scellement pour de la tige fileté donc ils veulent vous vendre se qu'il ont en stock.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Bosgouet (27)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 200 message Vienne
Bonjour
Je commence la pose desfers aujourd'hui et jr n'arrive pas à enfiler les´ tiges transversales dans les cadres fixés, sur place, à l'étage précèdent du chaînage! Comment avez vous fait? Je n'en peux pas faire le chaînage avant et le poser entier seul..
Messages : Env. 200
Dept : Vienne
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Bosgouet (27)
Je ne comprend pas votre question...
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Bosgouet (27)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 200 message Vienne
Je fais le chainage des fers sur le coffrage donc j'ai eu du mal à placer les tors transversaux, ceux qui font la largeur de l'escalier, dans les cadres ; forcement le coffrage gène.

Du coup j'ai utilisé des tiges de demie longueur avec des retours.
Messages : Env. 200
Dept : Vienne
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Bosgouet (27)
OK. Moi j'ai percé un trou au niveau de chaque marche pour enfiler les 4 fers par marches. Ensuite, j'ai rebouché le trou avec de l'enduit.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Bosgouet (27)
Ancienneté : + de 10 ans
En cache depuis hier à 22h51

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis escalierArtisan
Devis escalier
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Choisir son escalier
Choisir son escalier
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
15 idées pour aménager le dessous de son escalier
15 idées pour aménager le dessous de son escalier
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.
Photos d'escaliers
Photos d'escaliers
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
4
abonnés
surveillent ce sujet
Voir