Retour
Menu utilisateur
Menu

Double UPN, vous en pensez quoi ?

Ce sujet comporte 8 messages et a été affiché 133 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
1
personne
surveille ce sujet
 
Nouveau membre Env. 10 message Haute Savoie
Bonjour,

Suite à ma question sur les Tés acier, je reviens sur mon idée de base.

J'ai un solivage de 5m68 avec une section de 7,5*17. La pièce du dessus va accueillir une SDB (douche) donc la section est trop fine.
Je souhaite donc les couper au milieu, y insérer deux UPN de 200 (180 est un peu faible je pense) dos à dos, faire reposer les solives dans l'UPN et caler une entretoise entre les deux avant de les boulonner entre eux. Ils seront scellés dans les murs porteurs en pierre (+/-80cm d'épaisseur). La longueur des UPN serait de 4,5m.

Pensez vous que l'idée soit viable ?

Je précise que je souhaite faire comme ça, car ma pièce inférieure est basse de plafond et je ne peux pas me permettre d'avoir un IPN de 200 qui supporterai les solives par dessous.

Merci,
Messages : Env. 10
Dept : Haute Savoie
Ancienneté : moins d'1m
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux de charpente...

Allez dans la section devis charpente du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de charpentiers de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les charpentiers, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-8-devis_charpente.php
 
Env. 4000 message 06 (6)
Bonjour

Pour voir si les upn 180 seraient trop faibles, pourriez-vous préciser :

l'entraxe des solives
quel type de plafond elles auront à supporter : placo, briques, platre ?
quel sol (planches, panneaux ?) et revêtement de sol vous prévoyez.

Vous pourrez accéder par dessous et dessus ?

Confirmez que les portées (entre nus d'appuis) des solives est 5.68 m, et du sommier en UPN de 4.5 m ?
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Nouveau membre Env. 10 message Haute Savoie
Il y a plus ou moins 50 cm entre chaque solive.
Elles supportent un plancher bois massif de +/- 2cm. Il y aura une SDB au dessus ainsi qu'une chambre.

Les solives font 570 de long plus la longueur encastrée de chaque côtés dans les murs.
L'UPN ferait 440 de long plus la longueur qui sera scellée de chaque côté.

Merci
Messages : Env. 10
Dept : Haute Savoie
Ancienneté : moins d'1m
 
Env. 4000 message 06 (6)
Sans que ça puisse se considérer comme l’étude qu’il vous faut pour ce projet, je vous donne le résultat de mes réflexions.

Charges :

Planchage 12 daN/m² + plafond placo (12) + isolant (5) + revêt sol mince (12) + cloisons (50) + solives (env 10) + exploitation 150 daN/m².

Solives 7.5 x 17.5, portée 2.75 m, entraxe 0.50 m., bois de classe structurale C18 (à vérifier)
Flèche net finale 0.5 cm, très confortable.

Sommier en deux UPN 160 réunis dos à dos, serrés sur une entretoise. Portée 4.40 m, largeur chargée 2.90 m

Flèche finale 1.1 cm, donc confortable aussi.

Les U en flexion ne sont pas à leur aise, car la dissymétrie de la section entraine une torsion du fait du chargement vertical. Mais cette torsion s’annule par la réunion dos à dos.

Le chargement des U sur l’aile du bas n’est pas académique. Normalement, ils se chargent sur l’âme. Le chargement sur l’aile ajoute une flexion locale secondaire dans le sens perpendiculaire à la flexion générale.
L’eurocode 3 ne donne pas de méthode de calcul dans ce cas.
Il faut donc admettre que moyennant un taux de travail en flexion générale assez bas, les contraintes locales ne seront pas pénalisantes.

Avec les 2 UPN 160, le taux de travail en flexion est de 50 % (sur la limite élastique S 235). Est-ce un taux suffisamment bas ?

Avec deux UPN 180, ce serait évidemment beaucoup plus confortable, avec un taux de travail à 40 %, et une flèche totale de 0.8 cm. Mieux adapté pour porter une salle d’eau dont il faut maintenir l’étanchéité des parois, et pour un meilleur confort vibratoire aussi.

L'idée est pas mal, permettant aussi de remonter à niveau les solives qui ont du fléchir en leur milieu actuel. Avec possibilité d'entailler le haut des solives pour y encaisser l'épaisseur de l'aile des U et faire régner le planchage à niveau.

Cherchez d'autres avis.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Nouveau membre Env. 10 message Haute Savoie
Bonjour,

Je reviens à la charge. Mes cotes n'étaient pas vraiment les bonnes...
J'ai toujours mon solivage de 5,68m, mais la section est de 9,5*16,5cm. L'entraxe entre chaque solive est de +/- 60cm.
Mes UPN couplés ferait 441cm + longueur à sceller.

Les autres données ne changent pas. Au dessus, il y aura une chambre et une salle de bain avec douche. Cloison placo. Sol en plancher massif +/- 2cm.
J'envisage toujours de couper les solives et les faire reposer sur l'aile inférieur du U.

De ce que @llovir annonce dans le précédent message me permet de me dire que j'ai de la marge. Apriori j'étais parti sur du 200, mais 180 pourrait même suffire.

Qu'en pensez vous ?
Messages : Env. 10
Dept : Haute Savoie
Ancienneté : moins d'1m
 
Env. 4000 message 06 (6)
Les solives, avec la faible portée qu'elles vont avoir, c'est sans problème.

Je dirais que ça irait avec des UPN 180. Mais la règle, c'est que l'on ne s'appuie pas sur les ailes.

Et je n'ai pas le pouvoir de dire s'il est possible de ne pas appliquer la règle ...
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Nouveau membre Env. 10 message Haute Savoie
Citation: la règle, c'est que l'on ne s'appuie pas sur les ailes.


Tu as raison.
J'envisage de rechanger mon fusil d'épaule. En coupant mes solives toujours en leur milieu, mais avec une coupe un peu plus large, je pourrai y insérer deux IPN de 180 côte à côte. La solive reposerai sur l'aile inférieur de l'IPN. Là, cela respecte-t-il la règle ?
Par contre, mes solives ne reposeraient plus que sur +/- 2,5 cm. Cela à cause de l'angle entre l'aile et l’âme.

Pour une meilleure assise des solives, un HEA, ou IPE serait plus adapté ?

L'IPE a une moins bonne résistance à section égale (180) que l'HEA, mais est également beaucoup moins chère (306€ contre 607€ la barre de 12m). Même si ce ne sera pas forcement le prix qui fera la différence, je n'ai pas d'intérêt à acheter un HEA si l'IPE suffit.

Merci
Messages : Env. 10
Dept : Haute Savoie
Ancienneté : moins d'1m
 
Env. 4000 message 06 (6)
I, H, ou U, le principe est le même quand à l'appui (ou non) de la charge sur la semelle.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
En cache depuis le lundi 05 avril 2021 à 21h44
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis charpenteArtisan
Devis charpente
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Photos charpentes
Photos charpentes
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Photos couverture
Photos couverture
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Photos toits terrasses
Photos toits terrasses
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

1
personne
surveille ce sujet
Voir