Menu utilisateur
Menu

Catégorie Energies classiques et ENR - 3 commentaires - Posté

Jeudi 2 décembre, la réunion interministérielle consacrée à la filière photovoltaïque a abouti à la suspension temporaire de l'obligation d'achat de l'électricité d'origine solaire par EDF... sauf pour les particuliers et leurs installations de puissance inférieure à 3 kW.

Jeudi 2 décembre, la réunion interministérielle consacrée à la filière photovoltaïque et présidée par le Premier Ministre François Fillon a abouti à la suspension temporaire de l'obligation d'achat de l'électricité d'origine solaire par EDF, le temps de mener une concertation "avec toutes les parties concernées afin de définir un nouvel équilibre". Le nouveau cadre devra être mis en oeuvre d'ici mars 2011.

Point important : les particuliers qui installent des systèmes photovoltaïques à usage domestique d'une puissance inférieure à 3 kW ne seront pas concernés par la mesure et pourront donc continuer à bénéficier du tarif de rachat.

Lors de cette réunion, le Premier Ministre s'est félicité que "la France atteigne dès les prochaines semaines les objectifs fixés pour 2012 en matière photovoltaïque"... Tout en signalant que cet essor plus rapide que prévu a pour la collectivité et le consommateur final d'électricité, "car il repose sur un tarif de rachat […] très favorable aux producteurs. Il convient donc de définir un nouvel équilibre pour mettre fin à la création d'une véritable bulle spéculative".

Dans l'intervalle, l'enregistrement de nouveaux projets seront suspendus de façon transitoire, le nombre de projets déjà enregistrés dépassant largement l'objectif fixé par le Grenelle (plus de 4 000 megawatts selon Les Echos).

En parallèle, dans son communiqué, le service de presse du Premier Ministre annonce que Nathalie Kosciusko-Morizet et Eric Besson réuniront les industriels du secteur pour élaborer un plan de développement de la filière en France, "afin d'aider les industriels à répondre à la demande des consommateurs avec des produits compétitifs, de qualité et eux-mêmes respectueux de l'environnement". Et ce dans le but d'aboutir à un développement se traduisant par un bénéfice non seulement en termes d'environnement, mais aussi en termes d'emploi.

Dès le lendemain, le syndicat des Energies Renouvelables (SER-SOLER) tenait une conférence de presse pour relayer les inquiétudes des acteurs industriels de la filière solaire quant à l'annonce du gouvernement. Photowatt, Tenesol, Urbasolar, Sunnco, EDF EN, GDF SUEZ s'y sont notamment exprimés pour souligner les graves difficultés qu'engendre en l'état le projet de décret... Le syndicat a déclaré se préparer à son examen, lors de sa présentation au Conseil Supérieur de l'Energie, le 9 décembre prochain. André Antolini, président du SER a affirmé "la nécessité d'une concertation la plus rapide possible afin d'élaborer une politique de soutien véritablement pérenne, faute de quoi la dynamique industrielle qui porte déjà ses fruits serait remise en cause."

Bref, encore du mouvement en perspective pour les mois à venir sur le secteur du solaire photovotaïque... Des avis ? Des pronostics ?

Lire de communiqué du service de presse du Premier Ministre : http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/communiques/12.02_CP-Reunion_de_ministres_sur_le_photovoltaique.pdf

 

En rapport sur ForumConstruire.com

Devis photovoltaïqueArtisan
Devis photovoltaïque
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
L'énergie photovoltaïque
L'énergie photovoltaïque
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Forum Forum
Forum "Energies renouvelables"
Dans le forum, posez vos questions, consultez celles des autres, entraidez-vous.

Les commentaires des membres :

-
Ca sent pas bon ...
0
-
Encore une mesure allant dans le sens de la préparation à une ouverture vers la production industrielle de l'énergie par des groupes privés proches des actuels gouvernants.
0
-
Enfin !!!! Il était temps d'arréter de faire payer les simples utilisateurs pour soit disant "apporter des dividendes" à d'autres utilisateurs qui ont dépensé beaucoup d'argent pour leur système photovoltaïque. Ils se rendront bien compte un jour que tous ces investissements n'ont fait qu'apporter des dividendes aux grandes entreprises importatrices de panneaux.
Dans quelques années se sera encore les mêmes qui payeront pour la dépose et la dépollution !!!!
Pendant une période pas très lointaine la Bretagne était près de la rupture suite à un "épisode neigeux" et là plus personne ne parle de ces fameux panneaux qui vont sauver le monde ???????
0
Picto lock Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
Voir