Menu utilisateur
Menu

Catégorie Crédit immobilier - 8 commentaires - Posté
Revue de presse - cBanque.com: Près des deux-tiers des professionnels de l'immobilier (63%) se disent optimistes quant à l'avenir du marché du logement en France dans les 12 mois à venir, grâce à des taux de crédit immobiliers toujours bas, selon une enquête Crédit Foncier/CSA publiée lundi.

Ce chiffre relate « une amélioration depuis le début de l'année » : ils étaient 59% à être optimistes en mai et 35% en janvier, selon cette étude. A contrario, le niveau de pessimisme n'a cessé de baisser pour atteindre 34%, contre 40% en mai et 64% en janvier, observe ce baromètre dédié au moral des professionnels de l'immobilier, réalisé trois fois par an avec l'institut de sondage CSA (1).

Les deux-tiers des professionnels (65%) citent la baisse historique des taux d'intérêt comme facteur de leur optimisme et plus d'un sur deux (54%) cite l'évolution des prix de l'immobilier. En revanche, le contexte économique de la France et l'évolution du pouvoir d'achat des ménages sont les principales raisons évoquées par ceux qui se déclarent pessimistes ....

 
Vous aimez ? Partagez sur Facebook !

 

En rapport sur ForumConstruire.com

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Bien choisir son crédit immobilier
Bien choisir son crédit immobilier
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Forum crédit immobilierForum
Forum crédit immobilier
Dans le forum, posez vos questions, consultez celles des autres, entraidez-vous.

Les commentaires des membres :

-
Bonjour, On construit surtout dans les villes qui n'en ont pas besoin, et les logements ne trouvent pas de locataire, même s'ils sont au top.

Mais certains se remplissent les poches avec ces logements inutiles.
0
-
Il faut lire l'étude CSA, elle n'est pas aussi rose que laisse suppose l'analyse. 18% des professionnels n'ont pas du tout atteint leurs objectifs.
0
-
Acheter le "Que Choisir" argent de se moi çi
rien de mieux que l'immobilier en défiscalisation pour se ruiner ; des milliers de Français ruinésCrying
0
-
Bonjour tout ça est orchestré par les médias qui répètent à tout va qu'il manque de logements.

Il en manque peut-être à certains endroits où il n'y a pas un mètre carré pour construire. Mais si on va les construire à 200 km ou plus, ça ne résoudra rien, on aura simplement attrapé des pigeons.

ça fera de la taxe foncière pour des logements vides, et l'état se frotte les mains.
0
-
-
visionmasterpro a écrit:Il faut lire l'étude CSA, elle n'est pas aussi rose que laisse suppose l'analyse. 18% des professionnels n'ont pas du tout atteint leurs objectifs.

Donc, si on prend de l'autre côté 82% ont atteint leurs objectifs ce qui est plutôt bien 
Enfin je n'ai pas l'étude sous les yeux, mais il y a toujours deux façons de lire des chiffres de sondage 
0
-
Tagada_fc a écrit:
visionmasterpro a écrit:Il faut lire l'étude CSA, elle n'est pas aussi rose que laisse suppose l'analyse. 18% des professionnels n'ont pas du tout atteint leurs objectifs.

Donc, si on prend de l'autre côté 82% ont atteint leurs objectifs ce qui est plutôt bien 
Enfin je n'ai pas l'étude sous les yeux, mais il y a toujours deux façons de lire des chiffres de sondage 



Oui et non, 18% qui n'ont pas du tout atteint leurs objectifs, 7 % qui voient le marché fortement se détériorer et 18 % légèrement (au mois de mai c'était la même tendance), c'est une situation critique sur le long terme pour une partie non négligeable du secteur si la situation perdure.

Avec la crise de l'immobilier depuis quelques années et les faillites à répétition (agences immobilier par exemple) on pouvez penser que le secteur était de nouveau stable, hors c'est toujours la galère pour 20% des sondés, de là à penser que le point d'équilibre n'est pas atteint...
0
-
LARZAC a écrit:Bonjour   tout ça est orchestré par les médias qui répètent à tout va qu'il manque de logements.

Il en manque peut-être à certains endroits où il n'y a pas un mètre carré pour construire. Mais si on va les construire à 200 km ou plus, ça ne résoudra rien, on aura simplement attrapé des pigeons.

ça fera de la taxe foncière pour des logements vides, et l'état se frotte les mains.

Tu soulèves un problème qui est malheureusement très courant dans notre pays.
Les études balancées par les spécialistes, experts, conseillers ... Ne sont rien d'autre que des publicités à peine déguisées. Il s'agit d'inciter ceux qui peuvent encore mettre la main au porte-monnaie à faire fonctionner la pyramide de Ponzi immobilière.
Comme les médias appartiennent plus ou moins à la même caste que les grands promoteurs, et autres grand "seigneurs" des temps modernes, ces géants ont tout intérêt à s'entraider pour continuer à faire tourner leurs affaires, quitte à se comporter en véritable prédateurs, vis-à-vis des classes moyennes.
Si on épluche la plupart des études dans leur intégralité, on constate que les ventes sont reparties à la hausse quasiment exclusivement grâce aux programmes de "défiscalisation".
Il ne faut plus acheter de logement neuf sur plan (notamment dans les immeubles), au risque d'y perdre au bas mot 30% du prix de vente. Ces programmes sont souvent bourrés de malfaçons dus aux matériaux bas de gamme, à la sous-traitance tirée par le bas et au j'en-foutisme avéré des promoteurs, qui ne voient le client que comme un porte-monnaie sur patte".
Ne comptez pas sur les assurances, elles sont de mèche, et feront tout leur possible pour minimiser les malfaçons et ne pas rembourser leur client.
0
Picto lock Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
Voir