Menu utilisateur
Menu

Catégorie Général - 5 commentaires - Posté

Revue de presse - Batiactu : ANTICIPATION. Les voitures à motorisation classique n'ont plus que quelques années à vivre. Comment seront mus les véhicules et utilitaires du futur ? Eléments de réponse avec l'Ademe et IFP Energies nouvelles qui publient une étude conjointe sur les technologies de transport routier.



Fini le plein de Super. Exit les fumées de Diesel. Les transports de la prochaine génération émettront moins de gaz à effet de serre. D'ores et déjà, le plan Climat français, présenté par Nicolas Hulot en 2017, prévoit que le glas des véhicules thermiques sonnera en 2040. Et d'ici là, ce sont les exigences européennes en termes de pollution qui obligeront les constructeurs à mettre sur le marché des voitures de plus en plus sobres.

La première tendance du marché est celle de l'électrification. Dans un rapport conjoint, l'Ademe et IFP Energies nouvelles expliquent: "Les véhicules électriques sont des solutions efficaces pour réduire la pollution locale et les émissions de gaz à effet de serre, d'autant plus si elles sont très utilisées (à l'instar des bus ou des offres servicielles) de façon à amortir l'impact de la fabrication de la batterie par l'usage" ...

 
Vous aimez ? Partagez sur Facebook !

 

En rapport sur ForumConstruire.com

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
25 conseils pour bien faire construire sa maison
25 conseils pour bien faire construire sa maison
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos de plans de maison
Photos de plans de maison
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !

Les commentaires des membres :

-
Bonjour,
Hybride pour les campagnes, electrique pour les villes.

Par contre si on veux fermer les centrales nucleaires, il vas y avoir un gros soucis........

Si 10 millions de voitures ce recharge la nuit, comment dire.......

A+ dans le bon vieux diesel
0
-
Un véhicule électrique consomme environ 0,2 kWh au km (sans doute de moins en moins sur  20 ans)
Les Km parcourus c'est 580 milliards de km/an pour la France
10 % de cette circulation avec des véhicules électriques c'est 12 TWh/an (de la science fiction mais supposons...)
On est donc à 2 % des 480 TWh d'électricité consommé en un an.
Je ne vois vraiment pas ou est le gros soucis ...

En revanche 10 Millions de zoe c'est 350 milliards d'euros et 63 milliards de bonus écologique (donc des impots). De plus à voir les Km proposés sur les offres de locations des vehicules electriques ont peut se douter que les batteries ne supportent pas des charges/décharges à répétitions. C'est donc une somme à renouveler périodiquement...
0
-
Sacavin a écrit:Si 10 millions de voitures ce recharge la nuit, comment dire.......


Bonjour,

Parce que justement il ne faut pas recharger QUE la nuit. Mais également la journée. Mais pour cela il faut installer massivement des bornes sur le lieu de travail, loisirs etc...
0
-
Et pendant ce temps l'Europe subventionne l'installation de stations GNV et GNL.
D'après un document de prospective édité en France en collaboration avec l'adème, mais qui a son pendant dans d'autres pays (donc l'Europe doit être partie prenante) :
plusieurs étapes :
- basculer le transport professionnel longue distance (camions, bus, coursiers ...) du diesel au GNL
- derniers kilomètres de livraison en électrique : camions comme utilitaires
- transport particulier urbain et péri urbain : électrique, transports en communs, autopartage, vélo ...
- particuliers longues distances (là ou le diesel est roi) GNV et hybride
- développer l'indépendance européenne en développant le bio-gnv (il n'est pas BIOlogique) il s'agit juste de fabriquer du méthane à partir de déchets agricoles, urbains, boues de station d'épuration ... ça c'est en cours, et il semble que la France serait en train de simplifier un peu l'installation des centrales
Ensuite développer la pile à combustible afin de remplacer définitivement le thermique par l'électrique puisque la pile à combustible est là pour alimenter en électricité le moteur électrique du véhicule
L'hydrogène étant alors un co-produit de la fabrication de l'électricité par panneaux solaires, éoliennes ... c'est à dire que lorsque la production électrique est supérieure à la demande elle est utilisée pour fabriquer de l"hydrogène qui sert alors de stockage d'électricité
Je ne me souvient plus vraiment des délais, mais, à la louche : 5 ans pour le GNV/GNL, puis 10 à 15 ans pour l'évolution vers l'hydrogène, ça doit effectivement nous amener vers 2040.

Actuellement il y a des aides aux entreprises qui remplacent leurs véhicules diesel en véhicule GNL : ça peut aller jusque 45% du montant des véhicules ...
et depuis un an, en France il y a plusieurs stations GNL (donc pour les porteurs capables d'avoir des réservoirs de 900L) qui ont été ouvertes.

et juste une info, un autre rapport mentionnait plusieurs pistes de réflexion, l'une d'elle était d'autoriser la modification des véhicules anciens afin de remplacer les moteurs thermiques par de l'électrique, d'après les fabricants interrogés, c'est impossible !!! même si youtube, et certaines entreprises installées ailleurs en Europe montrent que c'est possible.

@+
Bon week end à tous
0
-
- développer l'indépendance européenne en développant le bio-gnv (il n'est pas BIOlogique) il s'agit juste de fabriquer du méthane à partir de déchets agricoles, urbains, boues de station d'épuration ... ça c'est en cours, et il semble que la France serait en train de simplifier un peu l'installation des centrales
Ensuite développer la pile à combustible afin de remplacer définitivement le thermique par l'électrique puisque la pile à combustible est là pour alimenter en électricité le moteur électrique du véhicule
L'hydrogène étant alors un co-produit de la fabrication de l'électricité par panneaux solaires, éoliennes ... c'est à dire que lorsque la production électrique est supérieure à la demande elle est utilisée pour fabriquer de l"hydrogène qui sert alors de stockage d'électricité
Je ne me souvient plus vraiment des délais, mais, à la louche : 5 ans pour le GNV/GNL, puis 10 à 15 ans pour l'évolution vers l'hydrogène, ça doit effectivement nous amener vers 2040.


"On comprend la logique de ces annonces. Les promoteurs de ces innovations ont besoin de publicité et d’argent. Avant même d’avoir livré bataille, ils rédigent des bulletins de victoire, que les médias s’empressent de publier tels quels, sans jamais distinguer le concept du projet, le projet du pilote, et le pilote de la réalisation."
0
Picto lock Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
Voir