Menu utilisateur
Menu

Catégorie Actu des constructeurs - 26 commentaires - Posté

Revue de presse - Batiactu : DÉCISION. Après des tergiversations, le Gouvernement a tranché : le prélèvement à la source entrera bien en vigueur au 1er janvier 2019. Au grand dam des organisations professionnelles du Bâtiment et des TPE-PME, entre autres.



Le Gouvernement a tranché: le prélèvement à la source sera bien appliqué à partir du 1er janvier prochain. Les doutes qui ont visiblement saisi l'exécutif ces derniers jours n'ont pas eu raison de sa détermination. "Nous avons travaillé d'arrache-pied depuis des mois pour que cela soit possible", a rappelé le Premier ministre Edouard Philippe, qui a mis fin au suspense au journal de 20 heures de TF1. Questionné sur l'hésitation d'Emmanuel Macron, il a souhaité corriger: "Il ne faut pas confondre exigence et hésitation. Le Président a dit qu'il était d'une exigence totale. Qu'il voulait être certain que cela soit une bonne réforme." Au 1er janvier 2019, l'impôt sur le revenu sera prélevé à la source. Nous avons aujourd'hui la garantie que cette réforme sera mise en oeuvre dans de bonnes conditions pour les contribuables ...

 
Vous aimez ? Partagez sur Facebook !

 

En rapport sur ForumConstruire.com

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
CCMI : les conseils des membres
CCMI : les conseils des membres
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres de Forum Construire
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres ...
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.

Les commentaires des membres :

-
Encore une mission que le gouvernement sous traite gratuitement, tout bénéfice pour eux, et tous les problèmes et coûts pour les entreprises.
0
-
Juste pour savoir, quelle est le probleme de cout et de probleme pour une entreprise? une ligne a rajouter dans le logiciel de compta, comment ils font en Allemagne?
0
-
Exover a écrit:Juste pour savoir, quelle est le probleme de cout et de probleme pour une entreprise? une ligne a rajouter dans le logiciel de compta, comment ils font en Allemagne?

en allemagne, en belgique, quasiment partout en europe et dans le monde (partout sauf nous et Singapour !!)
mais chez nous, tout est forcement plus compliqué même si ça marche parfaitement ailleurs

http://impotsurlerevenu.org/le-prelevement-a-la-source/1075-[...]source-a-l-etranger.php
1
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +9 mois.
-
Mise à jour du logiciel de paie qui n'est pas "maison", donc un cout.
Un autre cout pour le paramétrage afin que les données du logiciel de paie descendent dans les nouveaux comptes liés au reversement de ce prélèvement. Mise en place d'une télétransmission avec les impôts afin d'avoir les taux de prélèvements qui peuvent être modifiés tous les mois. Mettre en place tout le processus de règlement au trésor, on ne peut pas balancer une somme comme cela, il faut des détails par salariés, je pense que les erreurs viendront d'ici si le numéro fiscale est mal renseignée, ou rejeté au niveau des trésoreries. Sans compter toutes les demandes des salariés à venir.
Pour les petites structures, cela à un coût important en terme de temps et d'argents, alors qu'un prélèvement sur le compte bancaire directement, comme le fait EDF ou l'eau aurait été si simple...Pour l'Allemagne, le royaume uni les états unis, le prélèvement à la source existe depuis l'après guerre, l'époque, les méthodes et contraintes n'étaient pas les mêmes, ils ont évolués avec le temps.
Il ne faut pas se voiler la face, ce dispositif implique un règlement de l'impôt à 100% pour l'état, pas de risque d'impayé, mais Quid de ce qu'il se passe en cas de faillite de l'entreprise, comme certaines qui ne peuvent pas payer leur TVA, Urssaf. L'état récupèrera les fonds lors de la liquidation étant prioritaire, et laissera sur le carreau, les autres créanciers de cette même entreprise qui seront mis au second, voir troisième plan.
1
-
Et si.... et si.... et si ma grand mère en avait....
a force de vouloir chercher à tout prix des problème partout, non seulement on n'avance pas, mais on régresse
2
-
Il était temps ! Je travaille dans un pays qui pratique le prélèvement à la source et je trouve ce système bien plus logique...
0
-
Mise a jour logiciel payant.... ahhhh parceque dans vos logiciel, on ne peux pas rajouter une ligne sans faire de mise a jour logiciel??? (vous vous foutez de nous la...).
Pour le reste, vous faites comment actuellement pour payez les différentes taxes? y a pas de télétransmission etc etc....

les demande salariés sur quoi??? vous êtes sérieux la?

Ahhh ben oui forcément tous les autre pays c'est différents... bha bien sur....

Enfin bref comme d'hab les patrons gueules pour rien, vous gueulez beaucoup moins quand il s'agit de faire faire des choses aux employés pour le même salaire ou quand on vous enlève des charges ou les baisse (la tva a 5.5 par exemple...).
Étrange non?
1
-
thechouq14 a écrit:je pense que les erreurs viendront d'ici si le numéro fiscale est mal renseignée, ou rejeté au niveau des trésoreries. 

Ca c'est sur. Et s'ils renseignent mal votre n° de compte bancaire, vous ne recevrez même pas votre salaire.
Il y aura probablement dans le lot quelques erreurs de saisie, mais au final tout sera corrigé avec la bonne volonté de chacun.
0
-
thechouq14 a écrit:Quid de ce qu'il se passe en cas de faillite de l'entreprise, comme certaines qui ne peuvent pas payer leur TVA, Urssaf. L'état récupèrera les fonds lors de la liquidation étant prioritaire, et laissera sur le carreau, les autres créanciers de cette même entreprise qui seront mis au second, voir troisième plan.

Le montant à payer par l'entreprise au titre du salaire net à payer ne change pas, juste réparti entre salarié et trésor public. En cas de faillite une fois salarié et impôt payés le reste disponible pour les créanciers chirographaires restera exactement le même.
0
-
Exover a écrit:Mise a jour logiciel payant.... ahhhh parceque dans vos logiciel, on ne peux pas rajouter une ligne sans faire de mise a jour logiciel??? (vous vous foutez de nous la...).
Pour le reste, vous faites comment actuellement pour payez les différentes taxes? y a pas de télétransmission etc etc....

les demande salariés sur quoi??? vous êtes sérieux la?

Ahhh ben oui forcément tous les autre pays c'est différents... bha bien sur....

Enfin bref comme d'hab les patrons gueules pour rien, vous gueulez beaucoup moins quand il s'agit de faire faire des choses aux employés pour le même salaire ou quand on vous enlève des charges ou les baisse (la tva a 5.5 par exemple...).
Étrange non?

Exover, un logiciel est avant tout un programme informatique avec des liens complexes, tout artisan ou petite entreprise n'a pas de service informatique, il faut passer par un prestataire .... vous devriez savoir cela, ce n'est pas excel ... tant bien même cela soit excel, mettre un chiffre dans une cellule n'apporte rien si derrière vous n'avez pas de formule ...
IoI, pour les différentes taxes, il y a des télétransmissions, tout comme lorsque vous donnez votre carte vitale à votre médecin ou pharmacien, ou encore lorsque vous remplissez votre déclaration de revenus sur le net ... j'ose espéré que vous étiez au courant ...
Le salarié par logique va directement allez voir son service administratif ou son patron sur un problème, puisque c'est lui qui reverse les fonds collectés d'après un % sur une base. Il ne va pas appeler les impôts qui vont lui répondre, on a reçu X € il faut voir avec votre service du personnel le mode de calcul ...
IoI la TVA à 5.5% n'a rien à voir avec les patrons, de plus, elle vous profite surtout à vous, c'est un impôt indirecte, c'est vous qui la reversée indirectement à l'état puisque pour une entreprise, elle n'est qu'intermédiaire, et ne touche rien puisqu'elle est reversée via télétransmission IoI
Qu'est ce qu'il faut pas lire
0
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +9 mois.
-
Gerente a écrit:
thechouq14 a écrit:je pense que les erreurs viendront d'ici si le numéro fiscale est mal renseignée, ou rejeté au niveau des trésoreries. 

Ca c'est sur. Et s'ils renseignent mal votre n° de compte bancaire, vous ne recevrez même pas votre salaire.
Il y aura probablement dans le lot quelques erreurs de saisie, mais au final tout sera corrigé avec la bonne volonté de chacun.

Certes, sauf que l'administration en France .... il suffit de voir le RSI, 3 lettres et tout le monde comprend.
0
-
Gerente a écrit:
thechouq14 a écrit:Quid de ce qu'il se passe en cas de faillite de l'entreprise, comme certaines qui ne peuvent pas payer leur TVA, Urssaf. L'état récupèrera les fonds lors de la liquidation étant prioritaire, et laissera sur le carreau, les autres créanciers de cette même entreprise qui seront mis au second, voir troisième plan.

Le montant à payer par l'entreprise au titre du salaire net à payer ne change pas, juste réparti entre salarié et trésor public. En cas de faillite une fois salarié et impôt payés le reste disponible pour les créanciers chirographaires restera exactement le même.

Sauf qu'une fois les salariés et l'état servit, étant en faillite, il ne reste plus rien. Dites cela aux citoyens qui ont fait construire et dont la société à fait faillite, l'état se sert, mais la famille qui s'est privée pour construire sa maison se retrouve le bec dans l'eau, parfois à la rue.
0
-
Savez vous comment cela se passe pour le crédit d'impôt BBC ?
0
-
const101 a écrit:Savez vous comment cela se passe pour le crédit d'impôt BBC ?

Cela semble être remplacé par une prime constituant une avance sur les travaux, mais pas beaucoup d'éléments sur ce point.
0
Picto lock Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
Voir