Menu utilisateur
Menu

Catégorie Général - 10 commentaires - Posté

Changer de cadre de vie pour "habiter mieux". C'est devenu la priorité pour de nombreux Français selon l'Observatoire de l'habitat. Si une majorité des Français sont satisfaits de leur logement, ils sont aussi très nombreux à subir des nuisances, notamment thermiques ou acoustiques, et à vouloir se rapprocher de la nature et d'un environnement moins pollué.



Changer de cadre de vie pour "habiter mieux". C'est devenu la priorité pour de nombreux Français selon l'Observatoire de l'habitat. Si une majorité des Français sont satisfaits de leur logement, ils sont aussi très nombreux à subir des nuisances, notamment thermiques ou acoustiques, et à vouloir se rapprocher de la nature et d'un environnement moins pollué.

(LaVieImmo.com) - En quoi consistent les aspirations des Français concernant leur habitation ? Que signifie habiter mieux ? C'est à ces questions que tente de répondre l'Observatoire de l'Habitat*, dont la dernière édition a été publiée ce jeudi matin. Principal enseignement : les Français démontrent un intérêt grandissant pour les enjeux écologiques qui pèsent sur l'habitat, et sont désormais prêts à changer une partie de leurs habitudes en adoptant notamment des comportements écoresponsables pour "vivre mieux". "Il y a vraiment une recherche de retour à la nature, un peu fantasmée, pour aller vers un habitat sain dans un environnement non pollué, qui s'inscrit dans une quête de consommer autrement", selon Simon Borel, sociologue à la société d'études et de conseil en stratégie Obsoco (l'Observatoire Société et Consommation), qui a réalisé cette étude avec le soutien de Nexity, Somfy et CDC Habitat.

Ainsi, 6 Français sur 10 aspirent à aller vivre ailleurs, et pour 26% d'entre eux, ils y pensent "beaucoup". Cette part grimpe même à 72% chez les habitants de l'agglomération parisienne (contre 50% seulement des personnes vivant dans des communes rurales). "C'est une proportion importante. Tous ne vont pas forcément se lancer dans le projet concrètement mais c'est une aspiration très forte", précise Simon Burel. Si 32% des Français qui aimeraient aller vivre ailleurs le feraient pour changer de logement, quasiment la moitié souhaitent déménager dans le but de trouver un cadre de vie alternatif ... Lire la suite de l'actu sur LaVieImmo.com

 
Vous aimez ? Partagez sur Facebook !

 

En rapport sur ForumConstruire.com

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Par qui faire construire sa maison ?
Par qui faire construire sa maison ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Forum Forum
Forum "faire construire, par où commencer ?"
Dans le forum, posez vos questions, consultez celles des autres, entraidez-vous.

Les commentaires des membres :

-
L'herbe est toujours plus verte chez le voisin
1
-
C'était mieux avant !
1
-
Bonjour,

Ah quel débat ...
Avec ma femme nous faisons partis des 72% de ceux qui habitent l'agglomération Parisienne et qui souhaitons partir. Il n'y a que ceux qui n'y habitent pas qui ne comprennent pas

Pour des raisons perso, on ne va pas trop se décaler, disons moins de 40kms. Mais nous sommes dans un coin où ces 40kms font toute la différence. Ne plus subir les bouchons, ne plus habiter un petit pavillon de copro quand tu peux t'offrir une belle maison sur grand terrain et j'en passe. On y tient tellement que ma femme cherche un nouveau boulot quitte à perdre en salaire.

L'herbe n'est pas toujours plus verte ailleurs, mais il faut définir ses priorités dans la vie.
3
-
Nous on est partis ailleurs pour quitter la région parisienne...sans regretRolleyes même avec revenus réduits. .
0
-
C'est pas que l'herbe est plus verte ailleurs, c'est qu'il y'en a pas a Paris.
2
-
3VG4 a écrit:Bonjour,

Ah quel débat ...
Avec ma femme nous faisons partis des 72% de ceux qui habitent l'agglomération Parisienne et qui souhaitons partir. Il n'y a que ceux qui n'y habitent pas qui ne comprennent pas

Pour des raisons perso, on ne va pas trop se décaler, disons moins de 40kms. Mais nous sommes dans un coin où ces 40kms font toute la différence. Ne plus subir les bouchons, ne plus habiter un petit pavillon de copro quand tu peux t'offrir une belle maison sur grand terrain et j'en passe. On y tient tellement que ma femme cherche un nouveau boulot quitte à perdre en salaire.

L'herbe n'est pas toujours plus verte ailleurs, mais il faut définir ses priorités dans la vie.


Ah bon ?
Moi j'aurais dit justement que tous ceux qui n'habitent pas Paris ne peuvent pas comprendre ceux qui habitent à Paris et qui ne veulent pas en partir
Pour avoir fait 5 ans à Paris, je suis arrivé à reculons en visant 2 ans maximum, j'ai accepté un nouveau boulot et j'y suis resté 3 ans de plus, mais bon au bout d'un moment il faut savoir dire STOP et reprendre une vie normale
0
-
Rien que le mot Paris me donne la nausée Laugh
Pollution a fond, loyer honteux, ça pue, c'est sale, c'est cher mais ils restent dans leur bauge parisienne Rolleyes car c'est Paris ? Dry
1
-
Woofy a écrit:
3VG4 a écrit:Bonjour,

Ah quel débat ...
Avec ma femme nous faisons partis des 72% de ceux qui habitent l'agglomération Parisienne et qui souhaitons partir. Il n'y a que ceux qui n'y habitent pas qui ne comprennent pas

Pour des raisons perso, on ne va pas trop se décaler, disons moins de 40kms. Mais nous sommes dans un coin où ces 40kms font toute la différence. Ne plus subir les bouchons, ne plus habiter un petit pavillon de copro quand tu peux t'offrir une belle maison sur grand terrain et j'en passe. On y tient tellement que ma femme cherche un nouveau boulot quitte à perdre en salaire.

L'herbe n'est pas toujours plus verte ailleurs, mais il faut définir ses priorités dans la vie.


Ah bon ?
Moi j'aurais dit justement que tous ceux qui n'habitent pas Paris ne peuvent pas comprendre ceux qui habitent à Paris et qui ne veulent pas en partir
Pour avoir fait 5 ans à Paris, je suis arrivé à reculons en visant 2 ans maximum, j'ai accepté un nouveau boulot et j'y suis resté 3 ans de plus, mais bon au bout d'un moment il faut savoir dire STOP et reprendre une vie normale


Bah, c'est keske j'dis, non ?
Après je ne parle même pas de Paris dans notre cas, jamais de la vie je pourrais y habiter, déjà que j'ai du mal à y aller ponctuellement.

Mais je te rejoins, il faut se fixer des priorités et savoir ce que l'on veut ou pas. Les choses avancent bien, Mme devrait, si tout se passe bien, être embauchée 40kms plus à l'ouest, on va pouvoir s'éloigner ! Biggrin
0
-
Non mais pour moi Paris, c'est le truc qui va jusqu'à Melun, ou Créteil

Et je répondais au "Il n'y a que ceux qui n'y habitent pas qui ne comprennent pas" : au contraire, ceux qui n'y habitent pas comprennent que ceux qui y habitent veulent partir, ils ne comprennent pas ceux qui y habitent et ne veulent pas partir.
Il n'y a que les Parisiens qui, lorsqu'ils parlent de Paris, ne parlent que du cercle urbain entouré par le périphérique.

Bonne chance pour ta femme
1
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +1 mois.
-
La mauvaise compréhension est donc géographique
J'ai bien parlé d'agglomération parisienne dans mon post, tout comme l'article. L'agglo Parisienne, c'est vaste ! :p

OK je comprends mieux comme ça et on est d'accord Merci pour ma femme, je croise tout ce qu'il m'est possible de croiser, d'autant que je commence à connaître les annonces LBC par coeur déjà !
0
Picto lock Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
Voir