Menu utilisateur
Menu

Catégorie Chauffage, isolation, economies - 12 commentaires - Posté

CONJONCTURE. Le secteur du génie climatique, notamment les pompes à chaleur, profitent depuis quelques mois d'une dynamique très positive. Détails.



CONJONCTURE. Le secteur du génie climatique, notamment les pompes à chaleur, profitent depuis quelques mois d'une dynamique très positive. Détails.

"Nous constatons une accélération très violente de la transition énergétique dans le génie climatique", a affirmé Pierre-Louis François, président d'Interclima, lors d'une conférence de presse du 18 juin 2019 dédiée au futur Mondial du bâtiment (4-8 novembre prochains). Les acteurs du secteur n'avaient visiblement pas prévu une telle hausse de la demande, probablement motivée en partie par les dispositifs "coups de pouce" sur les chaudières et les pompes à chaleur dites "à un euro" - financés notamment par les certificats d'économies d'énergie (CEE). "Les industriels sont en rupture de livraison", ajoute Pierre-Louis François. "Nous nous organisons aujourd'hui pour faire face à la demande." Les solutions techniques de ce type sont aussi tirées par le contexte réglementaire: future réglementation environnementale 2020 favorisant les solutions bas-carbone et plan de rénovation énergétique des bâtiments.

Pénurie de main-d'œuvre Cette forme de 'pénurie' touche également l'aval de la filière, distributeurs et installateurs. "Nous sommes face à un très important déficit de compétences et d'installation", précise le président d'Interclima. Des propos qui résonnent avec ceux de Thomas Perrissin, vice-président du Syndicat français des chaudiéristes biomasse (SFCB), publiés dans un récent communiqué de presse: "Les carnets de commandes 2019 sont déjà bien remplis ... Lire la suite de l'actu sur Batiactu.com

 
Vous aimez ? Partagez sur Facebook !

 

En rapport sur ForumConstruire.com

Devis pompe à chaleurArtisan
Devis pompe à chaleur
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Quel chauffage choisir ?
Quel chauffage choisir ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos installations chauffages
Photos installations chauffages
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !

Les commentaires des membres :

-
Je confirme, les métiers du moment sont dans le génie climatique.

C'est le moment de se mettre a son compte mais attention aux bases.

Le métier n'est quand même pas simple car il est satellite de pas mal de métier : électrique, chauffagiste, frigoriste, plomberie, ventilation, acoustique, "juriste" (pas mal de réglementation : code de l'environnement, desenfumage et divers décrets.) et passe sa grande partie de travail en second oeuvre.

Bref une branche du bâtiment sous développé que je trouve passionnante
0
-
Trop de boulanger depuis des années qui pratique la pose de PAC
0
-
Citation: Le métier n'est quand même pas simple car il est satellite de pas mal de métier : électrique, chauffagiste, frigoriste, plomberie, ventilation, acoustique, "juriste" (pas mal de réglementation : code de l'environnement, desenfumage et divers décrets.) et passe sa grande partie de travail en second oeuvre.


Oui:
pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué,
pour les logement très isolés véritables fours solaires dans les canicules d'autant plus qu'ils sont pas chers ?

Pourtant, comme un chez moi d'été, si vous avez votre sol contre la terre directement mal isolé, terre profonde qui garde le froid de l'hiver, pendant les canicules, comme bientôt intense, vraies pompes à chaleur météorologiques venant du Sahara,
sans aucune clim, votre rez de chaussée est 5°C plus bas qu'au premier étage avec combles pourtant bien isolés !!

Une clim naturelle spontanée gratuite!!

Ainsi sans clim, sans CO2, gratuit, à perpétuité, vous avez une clim naturelle que presque tous ont négligé, manipulés par les lobbys qui imposent de consommer plein d'énergie, et de PAC !

On peut avoir pas cher un interrupteur thermique, conducteur de froid en été venant du sol qui garde le froid de l'hiver pour l'été, et isolant en hiver, gratuitement, sans CO2, sans nucléaire dangereux qui fait peur, sans consommer quoique ce soit que le froid de l'hiver conservé par la terre de votre jardin en profondeur.

On peut faire l'inverse aussi bien :
conserver la chaleur des canicules d'été pour se chauffer avec en hiver, gratuit, perpétuel, ne consommant rien, aucun CO2, aucun nucléaire, avec déchets et catastrophes,, une fois installé, simple techniquement, simple circulateur d'eau entre le sol, votre maison et son toit capteur thermique solaire, sans PAC hyper_complexe et aux normes à girouettes perpétuelles.

Les lobbys nucléaires et PAC étouffent les bonnes solutions gratuites simples une fois installées.

regardez pour 52 maisons 12 ans de fonctionnement

http://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_solaire_de_Drake_Landing

www.dlsc.ca

Veuilles réfléchir au lieu de dénigrer.
0
-
Bonjour

Redesa a oublié de citer les problèmes de Tcherno-Fukushima.
0
-
Avec

www.dlsc.ca partout au lieu de PAC

oublié les cauchemars Tcherno-Fukushima. devenus impossibles sans nucléaire du tout !!
0
-
Le nucléaire en France est une histoire française.

Il ne faut pas oublier que jadis lors des construction des 1ere centrales, EDF encourageait à grand coup de subventions les radiateurs électriques pour essayer de faire fonctionner leurs centrales à un régime acceptable.

Regarde en Chine. Actuellement leur chauffage principal est la PAC qui a un rendement intéressant aux regards de l'énergie consommée contre la chaleur restituée.

J'habite une vieille maison en pierre en campagne et je n'ai pas de PAC chez moi. Je laisse toutes les fenêtre ouverte la nuit en été.
Et je sais que j'aurai 24 25° chez moi quand il fera 38° dehors la semaine prochaine.

Mais que faire lorsque on vit en ville sans température qui baisse la nuit avec un bruit toujours constant ?
0
-
Tout à fait d'accord avec Mika111, folie Française,
et en ville une solution est de profiter que nos canicules sont avec un air bien sec le plus souvent et évaporer plein d'eau sur de grandes surfaces refroidit l'air de 5°C à 10°C suivant degrés d'hygrométrie. sans PAC, juste des serviettes et une légère circulation d'air, tout silencieux.
0
-
10° tu es peut être optimiste et effectivement l'évaporation refroidie l'atmosphère.

Le soucis est que si tu as plus de 60% d'humidité relative dans l'air, tu n'est plus dans les normes de confort et ce sur plus d'humidité tend a cultiver champignon et autre miasme dans l'habitat.

Il faut donc faire attention et bien ventiler surtout la nuit en été
0
-
Dans le Sahara bien sec 10°C est certain et vrai ( point de rosée ), obtenu avec les burnous avec refroidissement de la sueur évaporée sur notre corps, indispensables !!

https://fr.wikipedia.org/wiki/Point_de_ros%C3%A9e

En plus, j'ai oublié de préciser que la géothermie profonde qui chauffe déjà presque un million d'habitants en région Parisienne, pourrait chauffer toute cette région, comme à dlsc.ca en géothermie solaire profonde rechargée en été par le soleil sur des capteurs thermiques sur tous les toits et pas que des photovoltaïques . Plus de CO2 du au chauffage ainsi, et même pas besoin d'isoler au maximum les anciens immeubles et maisons anciennes.

En effet on a oublié le solaire, en faisant croire que cette géothermie profonde sur aquifère est renouvelable, alors qu'elle est très peu renouvelable !

La portion renouvelable par habitants est de 100Watts, puissance égale à la chaleur dégagée par chaque habitant, comme moi au repos !

Au delà cette chaleur va s'épuiser, inexorablement en refroidissant le sous sol, qui va se contracter et donner des fissures vicieuses !!

Vous pouvez vérifier avec soin, en prenant le flux thermique venant de la terre ( 1°C par 30m environ ) soit moins de 0,1W/m2 ( voir BRGM officiel , valeur du flux à travers 30km de roches depuis environ 100 millions d'années de dérive des continents ) multiplié par la surface de la région parisienne soit 12000km2 et divisé par le nombre d'habitants 12millions !!

Donc comme pour le diesel propre la géothermie profonde actuelle déclarée renouvelable, est très peu renouvelable, juste égale à notre chaleur corporelle au repos, va s'épuiser inexorablement, une absurdité à mensonge prévisible, comme pour le diesel propre, juste une simple règle de trois pour enfants en CM2 !!

Il faut la renouveler avec les canicules d'été en géothermie solaire profonde comme à dlsc.ca

Par exemple la nouvelle école Centrale sur le plateau de Saclay utilise cette géothermie profonde de nappe souterraine sans la renouveler et donc elle va s'épuiser et il aurait fallu poser des capteurs thermiques solaires sur les toits comme à dlsc.ca pour qu'elle soit perpétuelle, inépuisable.

C'est un scandale de plus pour le futur, du même niveau que le diesel propre.

Les entreprises pas folles ont des contrats limités à 7 ans, bien avant épuisement de l'aquifère, et elles utilisent des PAC, qui marcheront même si l'aquifère devient froide, avec un rendement très dégradé.

Des professionnels nous trompent avec des faux renouvelables insuffisants, et pas un seul pour le dire !!


http://sigminesfrance.brgm.fr/geophy_flux.asp
0
-
Que de grandes idées !
Vous avez des enregistrements de températures. J'aimerais bien voir ça Laugh
0
-
RC60 demande dubitatif :

Citation: Que de grandes idées !
Vous avez des enregistrements de températures. J'aimerais bien voir ça


pourtant très réel depuis 12 ans et ailleurs sous d'autres formes :

et donc voici les températures variées de fonctionnement à 1000m d'altitude avec même celles par -25°C dehors le 3 février 2019 et chauffage avec la chaleur de l'été conservée en géothermie peu profonde, et plein de références à lire en anglais du Canada, vu que la France a un retard effarant avec son nucléaire de Flamanville plein de malfaçons, alors que conserver la chaleur de l'été pour l'hiver est d'une simplicité biblique sans aucun danger en comparaison avec le nucléaire hyper-complexe autant que dangereux


https://dlsc.ca/reports.htm



plein de températures et chiffres sur 10 ans de fonctionnement :

https://dlsc.ca/reports/swc2017-0033-Mesquita.pdf

https://dlsc.ca/animation.htm

https://dlsc.ca/how.htm

https://www.solar-district-heating.eu/

https://www.preheat.org/

https://www.iea-shc.org/

et cela fonctionne inusable contrairement aux PAC ( à part les circulateurs électriques )


et pour l'évaporation dans le Sahara sec, le burnous est efficace, 10°C en moins, et vous mettez un coton humide sur le bulbe d'un thermomètre et regardez descendre la température si l'air est bien sec avec un peu de vent,

A 30°C et 40% d'humidité on descend à 20°C sur ce graphique :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Psychrom%C3%A9trie

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:PsychrometricChart-S[...]Level-SI.jpg?uselang=fr
0
-
Oui, oui, c'est bien sûr, Smile
Une belle usine à gaz et plus fiable qu'une pac!
Parce que les panneaux solaires , les échangeurs , les circulateurs, et toute la tripaillerie électronique ça ne tombe jamais en panne

Et ceci dit les canadiens ont quarante ans de retard, j'ai un voisin qui a construit un chauffage basé sur ce principe de récupération d'eau chaude, stocké dans une grosse cuve dans so sous sol.
Cette expérience avait été subventionné Saint Gobin à l'époque.
Je n'ai pas plus d'info sur cette installation , mais il n'y a pas eu de suite . Peut être pas si rentable que ça!
Et qu'est ce qu c'est moche ces panneaux solaires. On se croirait dans une batterie d'élevage de poulets
Laugh
0
Picto lock Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
Voir