Retour
Menu utilisateur
Menu

Catégorie Général - 7 commentaires - Posté

Depuis la révélation faite par Tesla début février d'un investissement de 1,5 milliard de dollars dans le bitcoin, la valeur de la célèbre cryptomonnaie ne cesse de battre de nouveaux records. Il y a quelques jours, son cours a franchi pour la première fois le cap symbolique de 50.000 dollars.Mais derrière la spéculation frénétique qui fait grimper la monnaie virtuelle se dissimule un réseau mondial de serveurs informatiques. Leur consommation d'énergie et les émissions de CO2 qui les accompagnent sont proportionnelles à la valeur du bitcoin. Tesla serait-il dès lors devenu l'un des plus gros émetteurs de gaz à effet de serre de la planète ?


Depuis la révélation faite par Tesla début février d'un investissement de 1,5 milliard de dollars dans le bitcoin, la valeur de la célèbre cryptomonnaie ne cesse de battre de nouveaux records. Il y a quelques jours, son cours a franchi pour la première fois le cap symbolique de 50.000 dollars.Mais derrière la spéculation frénétique qui fait grimper la monnaie virtuelle se dissimule un réseau mondial de serveurs informatiques. Leur consommation d'énergie et les émissions de CO2 qui les accompagnent sont proportionnelles à la valeur du bitcoin. Tesla serait-il dès lors devenu l'un des plus gros émetteurs de gaz à effet de serre de la planète ?

Le constructeur emblématique de véhicules électriques se présente comme un champion de l'énergie verte, mais quand il investit massivement dans le bitcoin, il y a de quoi froncer les sourcils. La célèbre crypto-monnaie est générée par un réseau mondial de serveurs informatiques qui la « minent » par la technique de la blockchain. Cette opération consiste à résoudre des problèmes mathématiques complexes censés garantir l’authenticité de chaque opération et s'appelle en effet « minage ». Les particuliers ou les organisations plus structurées qui mettent leurs ordinateurs à disposition, sont des « mineurs », rémunérés pour « frapper » la monnaie virtuelle.

Problème : la puissance de calcul de ces machines est proportionnelle à la valeur du bitcoin. S'il y a quelques années il suffisait encore d'un simple PC, il est nécessaire aujourd'hui de disposer d'ordinateurs très puissants dotés de cartes graphiques spécifiquement conçues.  Celles-ci consomment d'énormes quantités d'énergie : selon les experts de l'Université de Cambridge, la fabrication de la crypto-monnaie a nécessité en 2020 environ 120 térawattheures (TWh), soit 4 fois plus qu'il y a seulement 3 ans.  Cela équivaut aujourd'hui à la consommation annuelle de pays comme l'Argentine ou les Pays-Bas. Une seule transaction en bitcoin dépense actuellement autant d'énergie qu'une maison individuelle en un mois.


Le bitcoin s’envole, son empreinte carbone aussi

Au train où le cours s'envole l'impact écologique de la monnaie virtuelle explose car son minage  s'opère évidemment dans les pays où l'électricité est la moins chère, comme la Chine ou l'Inde ... Lire la suite de l'actu sur revolution-energetique.com

 
Vous aimez ? Partagez sur Facebook :  

En rapport sur ForumConstruire.com

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Faire construire, combien ça coute ?
Faire construire, combien ça coute ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Forum Forum
Forum "faire construire, par où commencer ?"
Dans le forum, posez vos questions, consultez celles des autres, entraidez-vous.

Les commentaires des membres :

 
Membre ultra utile Env. 8000 message Cotes D'armor
Il existe quelques études sur la production de bitcoins (ou équivalents), et je me souviens d'une vidéo YT (reportage d'une TV , peut être Arte ou BBC), avec calculs inclus qui montrait un exemple de ferme de calculs :
ferme de calculs installée en pays nordique
panneaux solaires pour une énergie à bas coût
installation de batteries prévue
complément via énergie locale décarbonée (hydraulique)
climatisation et refroidissement des serveurs et locaux via un captage vertical
la chaleur générée par les systèmes de refroidissement était utilisée pour chauffer les bureaux et les habitations des permanents.

la vidéo doit bien avoir 2 ou 3 ans, mais le responsable expliquait déjà que son coût le plus important était l'énergie nécessaire au fonctionnement des calculateurs, donc il essayait de faire en sorte d'avoir l'énergie la moins couteuse, d'où son équipement et son installation pas loin du cercle polaire.

Je ne sais pas s'il existe d'autres installations comme celle ci, mais il avait une ferme qui semblait bien imposante et nécessitant plusieurs personnes pour l'entretien et la surveillance du matériel.
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 30000 message Gironde
"Une seule transaction en bitcoin dépense actuellement autant d'énergie qu'une maison individuelle en un mois"

ouaouuuu
j'apprends une truc là
Je penche, donc je suis

Chris
Messages : Env. 30000
Dept : Gironde
Ancienneté : + de 16 ans
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Haute Savoie
Je pense qu'il y a beaucoup d'approximations dans ce papier.

"Une seule transaction en bitcoin dépense actuellement autant d'énergie qu'une maison individuelle en un mois" : une transaction de combien ? 0,001 BTC et 48 BTC c'est pareil ?

"la puissance de calcul de ces machines est proportionnelle à la valeur du bitcoin" : et donc en 2 jours la puissance en oeuvre a monté de 15%... comme ça ? Et demain si ça baisse de 40% la puissance des ordis aussi ?
Mon récit : La Bistorte
licences : WTFPL version 2, ou LPRAB au choix Wink
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Haute Savoie
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Cotes D'armor
De toute façon, pas grave, j'ai trouvé mon futur véhicule et il ne s'agit pas d'une Tesla :



je vous présente le eBussy en version pickup avec 4 roues motrices

c'est réservable : ici
et plus d'infos :

Attention, c'est un Le7 c'est à dire un quadricycle lourd : 20 cv et 90 ou 100 km/h maximum, et 3 places assises.
ça va limiter l'utilisation en longs trajets, mais c'est suffisant en local.

Je n'ai plus qu'à terminer mon installation comme maraicher pour justifier cette réservation de véhicule.
Je sens qu'il y a une Série 109 qui risque d'être revendue après rénovation mécanique ... parce que je risque d'avoir besoin de me procurer une petite vingtaine de milliers d'euros dans une petite année
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Haute Savoie
Ouai, c'est une Ligier pick-up...

Nan, je rigole, ça a l'air sympa ce truc... ça fait même envie !
Il faudrait quand même avoir un peu plus de détails sur les prix...
Mon récit : La Bistorte
licences : WTFPL version 2, ou LPRAB au choix Wink
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Haute Savoie
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Cotes D'armor
Manu-d.en-haut a écrit:Ouai, c'est une Ligier pick-up...

Nan, je rigole, ça a l'air sympa ce truc... ça fait même envie !
Il faudrait quand même avoir un peu plus de détails sur les prix...

d'après le fabricant : autour de 18 600 € ttc avec batterie 10 kWh, possibilité de passer à 20 ou 30 kWh.
Par contre quasiment pas de bonus : 900€ pour un quadricycle lourd qui a les performances d'une bonne partie des automobiles des années 50 : 20 cv et 90/100 km/h soit une Fiat 500 ou une 2 CV originales.
Alors qu'une Zoé ou une Twingo c'est jusque 7000€ de bonus + prime à la casse ...
Parfois la recherche de la simplicité se confronte à la réalité de l'économie et du lobbying des grands industriels
Si un jour on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi que ce sont des amateurs qui ont construit l’Arche de Noé et des professionnels qui ont construit le Titanic
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 8000
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 70 message Bresilley (70)
Manu-d.en-haut a écrit:Je pense qu'il y a beaucoup d'approximations dans ce papier.

"Une seule transaction en bitcoin dépense actuellement autant d'énergie qu'une maison individuelle en un mois" : une transaction de combien ? 0,001 BTC et 48 BTC c'est pareil ?

"la puissance de calcul de ces machines est proportionnelle à la valeur du bitcoin" : et donc en 2 jours la puissance en oeuvre a monté de 15%... comme ça ? Et demain si ça baisse de 40% la puissance des ordis  aussi ?

Une transaction dans ce context c'est une insertion de la bit chain d'un bitcoin, pas des achats/ventes via des bitcoins

Ensuite le puissance de calcul necessaire pour miner un bitcoin augment au fur et a mesure que la puissance des calculateurs augmente et que le nombre de bit coin s'agrandi

En gros c'est une belle merde dont le collateral c'est d'avoir assez gaspillé de ressource pour justifier le cout de la merde.
Moulin de Bresilley (70140, Haute Saône, sur l'Ognon)
Chute réelle: 1.35 m, débit autorisé: 12.5 m3/s, module: 30 m3/s
Droit d'eau fondé en titre reconnue par la DDT : 168 kW brut ... et tout reste à faire ...
Messages : Env. 70
De : Bresilley (70)
Ancienneté : + de 8 ans
Picto lock Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
Voir