Retour
Menu utilisateur
Menu

Déperditions thermiques ou non?

Ce sujet comporte 13 messages et a été affiché 3.673 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
2
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 60 message Drome
Bonsoir à tous,

Je m'interroge sur la possibilité d'avoir un pont thermique au niveau des soubassements dans le cadre d'une ITE.
J'ai vu quelques chantiers récents ou avait été mise une ITE, et j'ai remarqué que l'isolant extérieur ne descend jamais jusqu'au sol (il y a toujours 10 à 15 cm entre la fin de l'ITE et le sol.
Donc question à tous les spécialistes du pont thermique:
Peut on avoir des déperditions thermiques qui partiraient du mur intérieur jusqu'à l'extérieur en passant par les soubassements (voir les pointillés en vert sur le schéma).
Si déperditions il y a, sont elles réellement importantes ou peut on les négliger par rapport aux déperditions totales qu'il peut y avoir dans une maison?
Par avance merci pour vos avis.

Messages : Env. 60
Dept : Drome
Ancienneté : + de 11 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux de maçonnerie...

Allez dans la section devis maçonnerie du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de maçons de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les maçons, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-7-devis_maconnerie.php
 
Env. 300 message Pas Loin De St Malo (35)
Déperditions il y a..si votre plan est à l'échelle elles sont infimes..mais il existe des procédés pour isoler les murs enterrés..
Messages : Env. 300
De : Pas Loin De St Malo (35)
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 60 message Drome
Bonjour,

Merci pour votre réponse.
Le plan est environ à l'échelle, l'ITE descend en fait un plus bas, presque jusque sur le bas de la planelle agglo, je suis donc rassuré par le fait que vous me disiez que les déperditions sont faibles.
Pour les diminuer est ce que je peux éventuellement mettre une plaque isolante descendant coté extérieur le long du vide sanitaire et également mettre une couche sous les hourdis agglos du VS?
Comme vous me dites que les déperditions sont infimes, cela vaut il le coup économiquement de me lancer dans l'isolation des sousbassements?
Merci.
Messages : Env. 60
Dept : Drome
Ancienneté : + de 11 ans
 
Photographe Env. 3000 message Rocbaron (83)
bonjour, mettez des hourdis en polystyrène pour le plancher déja
Notre Projet d'auto-construction totale : Maison vendue et ON RECOMMENCE !! RDV ici

Picto recompense Photographe
Messages : Env. 3000
De : Rocbaron (83)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 60 message Drome
Bonsoir,

Pour les hourdis polystyrène c'est pas possible, c'est une rénovation. On va faire faire une ITE (car pas d'isolation à l'intérieur) et on va mettre un plancher chauffant avec un isolant de 60mm.
on va également isoler le plafond avec 26cm de laine de verre.
Je voulais savoir si l'ensemble était cohérent, car j'avais peur que les calories "fuient" par la dalle et les soubassements en suivant le mur porteur intérieur.
Comme l'a dit DUGA50, les pertes seront minimes, je pense donc y aller comme sur le schéma...
Messages : Env. 60
Dept : Drome
Ancienneté : + de 11 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
bonsoir,


les calories vont passer de la chape aux murs agglos (trait bleu), je mettrais un isolant (orange) en périphérie.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 16 ans
 
Env. 60 message Drome
Merci Elisa21, je vais donc voir pour un isolant sur tout le pourtour de la chappe liquide.
Quel type et quelle épaisseur d'isolant préconisez vous?
Messages : Env. 60
Dept : Drome
Ancienneté : + de 11 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
je mettrais le même isolant que sous la chape : le plus efficace reste le panneau de mousse polyuréthane (TMS chez Efisol ou Thane chez Knauf).
Pour l'épaisseur et bien... plus sera mieux mais sans compromettre la pose du carrelage ou autre.

sur le dessin, il faut rectifier et descendre cette bande d'isolant (orange) jusqu'à la dalle, afin qu'elle soit "coincée" par l'isolant horizontal sinon, cet ajout va "flotter" au moment du coulage de la chape.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 16 ans
 
Env. 60 message Drome
Bonjour,

Je vais regarder si je trouve de la mousse polyurethane en bande avec un coté adhésif en épaisseur de 1 ou 2 cm, ce sera peut etre plus simple à réaliser et l'isolant ne sera pas emporté par lors du coulage de la chape liquide...
Messages : Env. 60
Dept : Drome
Ancienneté : + de 11 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Oise (60)
duga50 a écrit:Déperditions il y a..si votre plan est à l'échelle elles sont infimes..mais il existe des procédés pour isoler les murs enterrés..


Minimes c'est pas sûr !
Des tables de valeurs de déperditions existent , pour les différents nez de planchers. (il faudrait faire le calcul en comparant deux méthodes d'isolation)
Quoiqu'il en soit, pour avoir fait des enregistrements de températures dans les murs et planchers chauffants de ma maison, je peux dire que la température du mur intérieur ( à 5 cm de la paroi intérieure) est pratiquement à la même température que le plancher chauffant.
Cela veut dire , qu'isoler le nez du plancher chauffant c'est bien, mais la principale déperdition se fera par le mur lui même.
Il y a même de fortes chances quelles soient moins importantes par le nez du plancher chauffant, car la chape est désolidarisée des murs par la bande de 5 mm en mousse que l'on met en place à la périphérie de tous les murs.


Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Oise (60)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 60 message Drome
RC60, si vous avez la même t° au niveau du plancher chauffant et de vos murs à différentes hauteurs, c'est donc que vous avez peu de déperditions...
C'est vrai que la déperdition la plus importante dans mon cas risque de se faire par le mur lui même en descendant le long des soubassements et par la dalle, c'est un peu mon inquiétude.
Si je constate par la suite que le mur est plus froid au niveau du sol qu'à 1 mètre de hauteur, j'essayerais de mettre des plaques d'isolant sous la dalle du vide sanitaire et le long des soubassements.
Qu'en pensez vous?
Messages : Env. 60
Dept : Drome
Ancienneté : + de 11 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Oise (60)
Bonjour,
C'est une solution.
Mais quelle est la longueur des murs concernés par ces ponts thermiques ? parce que s'il n' y a que 10 m, bon c'est vrai que ça ne va pas faire économiser une fortune (et dans la Drôme c'est déjà le grand Sud )
A vue de nez je pense que tes pertes seront le triple d'un plancher isolé par des rupteurs thermiques.
Pour avoir une idée:
La valeur "psi" qui est le coefficient des déperditions linéiques pour les raccords murs/planchers est de 0,20 pour pour une bonne isolation, mais devrait être au moins de 0,60 dans ton cas (ordre de grandeur)
Cette valeur doit être multipliée par la longueur du mur et par le delta de température ( - 7 ° + 21 ) pour avoir la déperdition.
( 0,6 x 10 x 28 ) = 168 W
Ensuite il faut rapporter cette valeur à la cons annuelle
On peut aussi évaluer les pertes de la même façon pour les murs , les fenêtres, .... pour se rendre compte de l'importance de l'isolation a ce niveau.
Et si on perd 30 % de la chaleur par là !
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Oise (60)
Ancienneté : + de 13 ans
 
Env. 60 message Drome
Bonjour,

Le calcul est intéressant, ca montre que cela revient à laisser 2 ampoules de 80w allumées les mois d'hiver.

La bonne nouvelle c'est que je suis dans le sud de la drome (à quelques minutes du vaucluse), il ne fait pas trés souvent -7°C.
De plus il y a pas mal de périodes d'hiver où il ne gèle pas.

La moins bonne nouvelle, c'est qu'il y a plus de 10m, en fait il y a tout le vide sanitaire et une partie de la maison sur sol enterré dans lequel en hiver la T° ne devrait pas descendre en dessous de 12°C.
Cela doit faire à la louche 60ml.

Je vais voir ce que cela donne après les travaux de rénovation, je controlerai la t° des murs au niveau du sol et à 1m du sol et si j'ai peu d'écart je laisserai comme ca. Dans le cas contraire j'isolerai la dalle du vide sanitaire et le long des soubassements.

PS: Si j'avais eu seulement des rupteurs de rive sur le pourtour intérieur de la dalle j'aurais diminué les pertes ou de toute façon les déperditions auraient quand même filé le long des soubassements?
Merci
Messages : Env. 60
Dept : Drome
Ancienneté : + de 11 ans
En cache depuis le mercredi 28 juillet 2021 à 19h17
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis maçonnerieArtisan
Devis maçonnerie
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Le dosage du béton
Le dosage du béton
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos de maçonneries, élévation des murs
Photos de maçonneries, élévation des murs
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Enduirama : comparez les rendus des enduits
Enduirama : comparez les rendus des enduits
Découvrez les outils et services exclusifs de ForumConstruire.com

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

2
abonnés
surveillent ce sujet
Voir