Retour
Menu utilisateur
Menu

Isolation d'un toit double pente en beton

Ce sujet comporte 5 messages et a été affiché 3.836 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
2
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 300 message Corse
Bonjour à tous,


Voilà, nous avons acheté une maison année 1980 dans laquelle le toit est double pente mais la charpente au lieu d'être en bois est en béton, c'est à dire deux dalles pentues (système poutrelles+hourdis) sur lesquelles par l’extérieur on été vissés des liteaux qui supportent les tuiles.

Je suis en train d'aménager les combles et je me pose la question d'isoler par l'intérieur sachant que je ne veux pas perdre en hauteur.


Au départ j'avais donc prévu (et acheté) des suspentes pour hourdis modèle le plus court qui laisse 4cm de plenum et comptais jusqu'à ce jour y mettre de la LDV de 45mm avec un R de 1.1 ...


Sauf que je doute de plus en plus de l’intérêt de cette solution à cause des points suivants :
  • d'ici deux à trois ans je compte refaire le toit et du coup l'isoler l’extérieur au moyen de plaques de polystyrène collées sur la dalle (épaisseur à définir)
  • avec mon plenum de 4cm, ma LDV de 45mm sera au contact de la dalle, pas de lame d'air, est-ce grave ?
  • et pour finir : est-ce que 45mm de LDV c'est tellement faible point de vue performances qu'autant ne rien mettre ?

Bon après, ma LDV est payée et ne me servira pas ailleurs, donc si la mettre ne pose pas de problème de condensation/pourrissement du fait de son contact avec la dalle, pourquoi pas la mettre quand même ?



Merci d'avance pour vos avis car j'ai du mal à me décider là !
Messages : Env. 300
Dept : Corse
Ancienneté : + de 9 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux de charpente...

Allez dans la section devis charpente du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de charpentiers de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les charpentiers, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-8-devis_charpente.php
 
Env. 3000 message La Grée Saint Laurent (56)
Messages : Env. 3000
De : La Grée Saint Laurent (56)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 300 message Corse
Merci pour ce lien, je suis tombé dessus au cours de mes recherches mais il ne donne pas vraiment d'avis tranché car certains sont pour, d'autres sont contre et de plus cela dépend du contexte de chaque chantier...
Messages : Env. 300
Dept : Corse
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 3000 message La Grée Saint Laurent (56)
Ma réponse va pas forcement te plaire car assez théorique, car
Citation: de plus cela dépend du contexte de chaque chantier


La première remarque le béton est une couche qui est par nature pare vapeur et avec forte inertie thermique. La forte inertie thermique veux dire qu'il faut beaucoup de temps pour la refroidir ou la réchauffer. Exemple supposons ta maison en été le matin, la dalle a refroidi toute la nuit elle est froide. elle va se réchauffer bien moins vite que l'air extérieure. Résultat si l'air extérieure est assez humide , il se peux que l'air extérieure aspiré par la lame d'air se refroidisse au contact du béton et condense. Donc il y a plein de cas autre que le cas connu de l'air intérieur chargé d'humidité (de respiration de cuisine de salle de bain...) chaud au contact de la dalle se refroidit et condense.

Dans ta situation actuelle je pense que tu as pas de problème et donc changer, il y a un risque si tu fait pas une étude (diagramme de mollier, calcul de point de rosé voir par exemple le cour http://bac-amenagement-finition.fr/HYDRIQUE.pdf et http://energie.wallonie.be/fr/brochure-isolation-thermique-d[...]es+plates+&IDC=6078 )

Tu pose la question pour deux configurations, l'une avec isolation, béton, lame d'air, ardoise l’autre avec isolation, béton, isolation, lame d'air, ardoise.

Le premier cas est une toiture similaire à une toiture dite "froide". Je te conseil d’abord de lire http://www.energieplus-lesite.be/index.php?id=10237 et http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&am[...]C81lqA05HoWAkmFUwKRQzdA . On y apprend deux choses c'est pas conseillé mais c'est comme çà que l'on fessait avant. Donc si tu décide de prendre le risque, n'oublie pas le pare vapeur pour limiter au max les remontées de vapeur qui au contact de la dalle va surement condenser et de toute façon c'est temporaire car tu refait tout dans les deux à trois ans.

Le deuxième cas (dans trois ans) je te conseil de pas faire une double isolation, pour plusieurs raisons :
- plus difficile à calculer le point de rosé
- plus compliqué de trouver des pare vapeurs adaptés sous une dalle béton,
- tu ne profitera pas de l'inertie de la dalle béton.

Mais attention, il faudra bien gérer les possibles ponts thermiques c'est à dire isoler les surfaces d'appui rive de ta dalle. Malheureusement si tu pas coupé suffisamment ses ponts tu aura de la condensation donc tu sera obligé de faire une "double" isolation (dessus et dessous la dalle). Tu as le choix entre faire appel à un pro (type ingé thermicien architecte de terrain) ou bien assimilé les concepts de diffusion de vapeur, de pare vapeur en couche dégressive, d'inertie thermique (de ta dalle béton), cycle journalier de température puis ensuite maitrise les diagrammes de mollier et se taper tous les cas (faire les diagrammes de glazer) tout les combinaisons intérieure/extérieure, chaud/froid humide ou pas, pour aussi bien les couches "normal" et les ponts thermiques sans oublier la dalle avec son inertie thermique !!!! Peut être plus simple trouver un pro qui a déjà fait ce travail !

En résumé tout est possible mais faut bien étudié le truc, c'est pour çà que dans les cas complexe en neuf, je préfère dire non. Dans ton cas on est pas dans une conception neuve mais une rénovation et donc pas question de pas isoler, donc pas question de faire une bêtise donc une étude est obligatoire (c'est l'isolation des rives de la dalle pour supprimer les ponts thermique qui est le point clé) .

cdt
Messages : Env. 3000
De : La Grée Saint Laurent (56)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 300 message Corse
Bonjour,

Merci vraiment pour cette réponse complète et les documents qui m'ont permis de bien comprendre cette notion de toiture froide et le fait que sa mise en oeuvre est plutôt à proscrire.

Comme tu le dit, la clé se trouve dans la réduction des ponts thermiques, car même si j'isole uniquement par l’extérieur, j'aurais des ponts sur toute la rive, mais là encore difficile de rattraper le coup sur de l'ancien... sans compter que pour être rigoureux, il me faudrait traiter les ponts thermiques de mes dalles en RDC et 1er étage (les combles sont au second), ça relève de l'ITE et ce n'est pas possible financièrement.

Pour en revenir à ma situation dans laquelle j'ai besoin dans un premier temps d'aménager les combles, je pense donc au vu de ces problèmes de toiture froide, ne pas isoler intérieurement (de toute façon 45mm de LDV ça ne vaut pas grand chose) et donc laisser mon plenum de 4cm sous dalle vide (je fais un faux plafond placo).

On essayera de bien traiter l'isolation extérieure du toit en faisant appel à bureau d'étude et voilà.

Merci encore pour ta réponse !
Messages : Env. 300
Dept : Corse
Ancienneté : + de 9 ans
En cache depuis le mercredi 20 mai 2020 à 00h22
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis charpenteArtisan
Devis charpente
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Photos charpentes
Photos charpentes
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Photos couverture
Photos couverture
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Photos toits terrasses
Photos toits terrasses
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

2
abonnés
surveillent ce sujet
Voir