Menu utilisateur
Menu

Isolation comble fermettes

Ce sujet comporte 7 messages et a été affiché 444 fois
Marcus
Auteur du sujet

Messages : Env. 40
Ancienneté : + de 13 ans
Le 03/03/2017 à 08h33
Isolation comble fermettes
Bonjour,

Nous avons pour projet d'isoler nos combles aménageables. Pignons en briques et pour le reste des "fermettes" espacées de 60 cm. Cf. photo jointe.

Nous envisageons d'utiliser de la laine de verre. Il s'agirait de poser une première couche verticale entre les fermettes, puis de croiser horizontalement avec une seconde couche vers "l'intérieur".

==> Que pensez-vous de cette approche ?

La couche entre fermettes serait à 140 mm d'épaisseur, la seconde à 160 mm

==> Qu'en pensez-vous ?

De mon coté, naïvement peut-être, je me dis que la couche entre fermettes sera moyennement efficace question isolation thermique, du fait du bois entre deux "pans" de laine, et un contact pas parfait avec le bois, donc d'inévitables "ponts thermiques"

==> correct ?

Du coup, j'aurais tendance à estimer préférable une répartition différente, par exemple 80 mm d'épaisseur pour la couche entre fermettes, et 240 mm pour la seconde couche "à l'intérieur"

==> Là encore, qu'en pensez-vous ?

Également, il semble qu'il existe de laine de verre "semi-rigide" (ou pas), avec ou sans kraft, pare-vapeur, ...

==> Quelle(s) différence(s) ? Que privilégier ?

Dernier point, concernant les pignons : nous prévoyons de la laine de roche 140 mm avec revêtement KRAFT.

==> Cela vous semble convenir ?

D'avance merci pour votre aide, vos avis, conseils, retours d'expériences, etc...

Au plaisir de vous lire

PS : Au delà des fermettes, ce sont des ardoises, et au delà, le ciel de Normandie ... et, croyez-le ou non, il fait parfois chaud l'été , aussi notre soucis est une bonne isolation thermique...


Combles avant aménagement
0
Partager
Auto-promo
Trouvez des pros
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux d'isolation...

Allez dans la section devis isolation du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de professionnels de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les professionnels, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-12-devis_isolation.php
Gwendalfr

Picto recompense Membre ultra utile

Messages : Env. 7000
Dept : Eure Et Loir
Ancienneté : + de 7 ans
Le 03/03/2017 à 11h48
Si vous avez assez de place, en effet, il est préférable de mettre moins d'isolant entre fermettes, et plus devant
L'isolant entre fermette doit avoir un lambda inférieur ou égal à 0.036W/(m.K)
L'isolant en complément doit-être souple ou semi-rigide. Pour la pérennité de votre isolant, préféré la semi-rigide. Les isolants avec un lambda supérieur ou égal à 0.040W/(m.K) sont interdit.
Pour le reste vous avez deux solutions :
Soit vous placez une membrane d'étanchéité à l'air du type Vario Duplex de chez Isover, ou pas, mais c'est quand même très conseillé pour assurer une très bonne étanchéité et faire les choses bien.
Dans les deux cas, la première couche de laine est sans pare-vapeur, et la deuxième couche est avec pare vapeur Kraft
Si vous utilisez les produits de chez Isover :
La première couche : Isoconfort 35
https://www.isover.fr/produits/catalogue/isoconfort-35
La deuxième couche : Isoconfort 35 Kraft
https://www.isover.fr/produits/catalogue/isoconfort-35-revetu-kraft
Le technique de pose avec membranne :
https://www.youtube.com/watch?v=4qawt9-nxdo

Edité 1 fois, la dernière fois il y a +2 ans.
0
Partager
QA

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 700
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 8 ans
Le 03/03/2017 à 11h49
Bonjour,

Pour la première couche, l'épaisseur dépend de la taille de chevrons. Il faut laisser une lame d'air pour la respiration de la couverture (disons 2 cm) et arriver à fleur des chevrons côté intérieur pour faire un plan de pose de la deuxième couche. Si vous avez 60 cm, vous avez moins de bord à bord donc vous allez comprimer légèrement votre isolant pour qu'il épouse les chevrons donc pas de pont de ce côté. Le chevron constitue effectivement un pont thermique mais il faut relativiser, le bois n'est pas le meilleur conducteur.
La deuxième couche, est fonction de la première et de ce que vous souhaitez comme isolation. 300 mm de laine ça parait déjà bien. Perso j'ai 80+160 et cela fini par dans les pièces en été mais c'est aussi lié à la chaleur des nuits (l'Alsace et la Normandie n'ont pas le même climat !)

Pour le pare-vapeur, je trouve qu'il est plus simple et surement plus efficace de mettre une membrane indépendante. Moins de lés à jointer et pas de trous quand on embroche sur les suspentes. Du coup le mieux serait de mettre de la laine nue (sans kraft) + pare-vapeur indépendant. Dans tous les cas, il faut de la laine nue en première couche.

J'ai ajouté un pare-pluie entre la lame d'air et l'isolant (côté extérieur donc). Normalement il faut le mettre avec un double lattage sur les chevrons mais je ne voulais pas déposer la couverture juste pour mettre l'écran. J'ai coupé des lés et les ai agrafé sur les côtés des chevrons. Le jour j'ai fait faire les joues des lucarnes et qu'il a fallu laisser l'échelle de toit (en enlevant une tuile pour l'accrocher) j'étais content de voir arriver les gouttes d'eau au bout du pare-pluie et pas dans l'isolant, voire le placo, voire la chambre !

Pour les pignons, j'ai mis du 160 mm (comme ma deuxième couche). A l'époque le négociant ne détaillait pas les rouleaux mais les palettes, c'était donc plus simple avec une seule référence (en fait 2 avec la première couche). Par contre, j'ai mis à même membrane indépendante (il est restait assez et j'ai trouvé que c'était plus simple pour faire les raccords avec les rampants !)
0
Partager
Marcus
Auteur du sujet

Messages : Env. 40
Ancienneté : + de 13 ans
Le 03/03/2017 à 14h10
Merci pour ces premiers retours

Quel est l'intérêt d'une membrane d'étanchéité ?

Également, l'espace de 2 cm à laisser - si je comprends bien - entre la première couche et (dans mon cas) les ardoises : est-ce que ces 2cms sont une distance optimale, ou une distance minimale (et par exemple 5 ou 10 cm conviendraient aussi bien) ?

Pour les pignons, est-ce que la laine de roche prévue présente un bénéfice par rapport à la laine de verre ? Est-ce que 160 mm conviennent ?

Si on en reste sur l'idée d'une première couche à 140 mm et une autre à 160 mm isoconfort 35, cela ferait donc une résistance thermique R = 0.300 / 0.035 = 8.57 : correct ? Est-ce que les deux couches additionnent leurs effets ?

Si R = 8.57, est-ce correct pour isoler du chaud l'été ? Sachant qu'il y aura à terme 2 VMC (sont en effet prévu 1  salle de bain et un WC dans une autre pièce) ? Avec 4 velux pour une surface au sol de 50m2.

Enfin, avec notre plancher bois, et nos fermettes, nous pouvons supporter une charge de 150 kg / m2. Du coup, est-ce que la laine de verre est plus lourde ou plus légère que la laine de roche ? Est-ce que, question poids, il y a au final et au total une différence sensible entre les deux options, compte tenu du B13 et de tout ce qui accompagne l'isolation des combles ?
Conseils bienvenus
0
Partager
QA

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 700
Dept : Bas Rhin
Ancienneté : + de 8 ans
Le 03/03/2017 à 15h19
La membrane (pare-vapeur) sert à empêcher la vapeur d'eau venant de la partie chauffée de pénétrer dans l'isolant et de condenser avec la baisse de température. En sachant que la condensation alourdi l'isolant et donc le tasse et lui fait perdre son utilité.
2 cm de lame d'air paraissent suffisants mais si vous avez la place pour mettre plus ce n'est pas un problème. Mais autant mettre un isolant plus épais et améliorer l'efficacité, non?

R=8.57 suffisant pour l'été, je ne saurai pas dire.
0
Partager
alex27190

Picto recompense Bloggeur

Messages : Env. 10
Dept : Eure
Ancienneté : + de 1 an
Le 02/06/2018 à 18h44
Bonjour Marcus,

Je me permets de vous demander comment avez vous procéder pour votre isolation du coup?

J'ai la même configuration que vous au niveau de mes rampants.
Nous souhaitons mettre du 180mm nu entre les chevrons et du 120mm avec pare vapeur en 2ème couche mais les renforts qui sont placés en diagonale me pose problème pour savoir si je passe la laine de verre 180 devant ou derrière ces renforts? Si je la passe derrière, est ce que je peux mettre mon 120mm entre les fermettes verticales car il sera du coup dans le même sens que l'isolant entre les chevrons et non en perpendiculaire?

Je ne sais pas si je suis assez clair

Merci par avance de votre réponse
0
Partager
hicot35

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 600
De : 35 (35)
Ancienneté : + de 10 ans
Le 15/06/2018 à 20h30
Bonjour Alex,

Cela n'a pas d'importance que la pose du second lit ne soit pas perpendiculaire. L'important c'est que les lés de laine soient bien jointifs pour assurer la continuité thermique. Par contre, pensez-bien à ménager une lame d'air ventilée entre l'isolation et la couverture si la toiture n'est pas équipée d'un écran de sous toiture HPV (Haute Perméabilité à la Vapeur d'eau).

Enfin, pensez à poser une membrane pare vapeur et d'étanchéité à l'air entre la laine et la plaque de plâtre conformément aux règles de l'art Wink

Cldt.
0
Partager
En cache depuis le dimanche 13 octobre 2019 à 02h51

Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forumC'est intéressant aussi !

Devis isolationArtisan
Devis isolation
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Tout savoir sur l'isolation
Tout savoir sur l'isolation
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos cloisons et isolations
Photos cloisons et isolations
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Tout savoir sur l'isolation à 1 €
Tout savoir sur l'isolation à 1 €
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

4
personnes
surveillent ce sujet
Voir