Retour
Menu utilisateur
Menu

Technique de coffrage de mur de soutènement

Ce sujet comporte 135 messages et a été affiché 764 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
9
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Bonjour,

Je dois attaquer le voile d'un mur de soutènement de 4 m de haut sur 20 m de long pour 0.30, 0.35 cm d'épaisseur, dans les prochains jours, et l'entreprise de maçonnerie souhaite changer de méthode de réalisation, au départ, on devait couler en deux fois à savoir 2.50 m de haut sur toute la longueur, puis 1.50 m pour la hauteur restante avec un joint de reprise au milieu.

Dorénavant, il me dit qu'il est embêté avec les joints de dilatation par rapport au banche et il souhaite couler en 4 fois. sur toute la hauteur à savoir 4 m mais a chaque arrêt des joints, il souhaite faire un coulage, donc un premier coulage de 5 m de long sur 4 m de haut, suivi d'un second coulage de 4 m de haut sur 6 m de long etc.

A savoir, qu'il souhaite décoffrer le lendemain, puis laisser 4 cm de vide entre les deux murs en guise de joints de dilatation, et recoffrer un pan de mur, puis couler le lendemain etc etc.

Que pensez vous de cette méthode de coulage ? cela est il conforme aux bonnes pratiques ? que pensez vous de ce type de joint de dilatation ? cela est il correct ? car je lui ai parlé de water stop et il ne semble pas connaitre ni l'avoir exécuté sur les précédents chantiers. Es ce qu'un simple vide est suffisant ou faut il à minima utiliser un carton alévéolaire et si oui, comment cela se pose t'il ?

Autre chose, il souhaite récupérer de l'argent en me disant qu'il peut venir équiper d'une machine à pompe portable dans lequel il peut couler directement le béton du camion toupie comme cela, au lieu de donner l'argent à la centrale je lui donne à lui, pensez vous que les deux méthodes de pompage béton sont de qualités équivalentes ?

J'ai besoin de vos avis et conseils merci pour vos retours.

Dernière chose, j'ai également deux petits murs de retours de 0.70 m que je souhaite réaliser également avec un Joint de dilatation, pour économiser le nombre de coulage, et de coffrage puis je le faire en 3 étapes au lieu de 5.

Méthode en 5 fois :
Etape 1 : 5 m d'un coté
Etape 2 : 5 m à la suite
Etape 3 : 5 m à la suite + mur de retour du 1er coté
Etape 4 : 5 m à la suite
Etape 5 : dernier mur de retour de l'étape 4

ou méthode en 3 fois

Etape 1 : deux murs de 5 m en commencant par les deux extrémités
Etape 2 : 1 murs de 5 m
Etape 3 : 1 mur de 5 m + les deux retours de l'étape 1

Est il judicieux de commencer par les deux extrémités et de rejoindre les deux bouts ou alors vaut mieux commencer d'un coté et finir jusqu'au bout ?
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux de maçonnerie...

Allez dans la section devis maçonnerie du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de maçons de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les maçons, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-7-devis_maconnerie.php
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Bonjour à tous, je réitère ma demande concernant la coffrage des éléments, car je vois que mon maçon est parti sur la réalisation d'un mur en 4 fois, sans me parler des murs de retours qui selon lui pourrai être fait après.

Mais j'accumule beaucoup de retard avec cette entreprise, et ce n'est pas sérieux du tout. Au départ, on devait couler en 2 fois pour un mur de 20 m de long sur 4 m de haut, soit une longueur de 20 m sur 2.50 m de haut, suivi d'une autre longueur de 20 m sur 1.50 m restant. Cependant en raison de la difficulté à poser les joints de fractionnement, il préfère couler en plusieurs étapes, qui au fond est peut être mieux au moins on coule des parties de murs sur 4 m de haut, et je pense aussi que cela est dù au fait que la hauteur des treillis soudés sont de 4m de haut et qui ne sont pas des ST60C, mais des ST60 donc avec un seul sens de pose possible.

Aujourd'hui, comme par hasard, la machine de pompe de béton stationnaire est tombé en panne, donc j'accumule encore du retard au démarrage, du coup, je ne suis pas rassuré par cette machine, car si elle est vraiment tombé en panne, qui me dit qu'elle va pas tombé en panne en plein coulage d'un mur et donc on ne pourra pas finir le travail, et du coup, je vais devoir retourner du béton à la centrale en le jetant et en payant en plus un cout de vidage, ajouté au fait que le mur ne sera pas correctement coffré.

Et connaissant l'entreprise étant donné que je fournis tous les matériaux, l'entreprise ne va pas hésiter à me faire supporter cette responsabilité si cela arrive par malchance.

Donc je préfère alors faire appel, à la pompe de la centrale, qui elle en cas de défaillance sera responsable sur la bonne réalisation du mur.

Donc pour éviter d'avoir un surcout, j'ai calculé qu'un coulage en 3 fois étais possible, pour moi cela me parait logique, donc êtes vous d'accord que je pourrai faire en 3 étape :

A savoir que pour un mur de 20 m, il faudra réaliser 4 pans de murs de 5.20 + 1 mur de 4.40 m (voir 4.15 si je compte les 5 cm de joints à chaque mur), et cela me permet d'utiliser 2 panneaux de treillis complet plus une moitié.
A savoir qu'il y a également deux petits murs de retours de 0.70 cm qui correspond à la dimension du talon de la fondation.

Etape 1 : Coulage des deux murs aux extrémités soit 5.20 m. (15 m3 de béton)
Etape 2 : Coulage d'un pan de murs de 5.20 + 1 mur de retours (8 m3)
Etape 3 : Coulage d'un pan de murs de 4.40 + 1 mur de retour (7 m3)

Cette méthode me permettrait également d'optimiser la livraison du béton par rapport au volume nécessaire et également par rapport à la location d'un mur camion pompe, comparé à la méthode du maçon de vouloir couler en 4 fois sans avoir compté également les murs de retours donc ce qui voudrait dire 5 fois.

Donc ma question, est voyez vous un inconvénient à couler un mur en commençant par les deux extrémités ? Ma réponse est non, car je ne vois pas de pb mise à part savoir mesurer et tracer mais je préfère toujours avoir une confirmation des gens du métiers
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Bonjour, demain nous devons enfin attaquer la pose du 1er pan de coffrage et nous coulerons mercredi matin.

J'ai plusieurs question.

1/ pour les barbacanes j'ai pris des tubes PVC de diamètre 100 Nf E et MN, cela me semble bon vous me confirmez y a pas de spécifications pour ces tuyaux ?

2/ concernant le fait d'être vigilant sur la reprise du betonnage entre la fondation et le voile le macon n'a rien prévu de particulier pas de joint de reprise ou autre donc cela signifie que le simple fait de bien nettoyer la surface de reprise sera suffisante ?

3/ j'ai un voisin qui a fait des travaux et il habite sur l'angle du chemin de passage et cela me semble plus étroit et j'avais prévu de passer avec un 8x4 connaissez vous l'angle et l'espace nécessaire de braquage en sachant que le 8x4 doit faire 2m50 de large sur 9m50 max de long. J'ai pris des mesures et nous avons un virage a 90 degré et nous avons au moins a chaque fois entre 4m50 et 4m80 d'espace de part et d'autre cela est il suffisant, car mon voisinage avait l'air de dire que ça passerai pas mais moi je pense qu'on peut y arriver ça sera juste mais j'aimerai avoir l'avis d'un pro. En sachant qu'il peut aussi rentrer en marche arrière ce qui peut être une bonne solution qu'en pensez vous ?
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Bonsoir autre question voyez vous un gaspillage a ne pas vouloir récupérer des bouts de longueur de chainage pour les chainage horizontaux de 4m de haut pour 2 longueur de 6m j'aurai 2 chute de 2 m est il vraiment intéressant de lirr les deux par un recouvrement ou alors pour plus de qualité faut il mieux pas avoir des longueur complète et garder les chutes pour les encadrement des futurs fenetre par exemple.
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Membre utile Env. 1000 message France (98)
Peu de monde répondras car votre technique est dangereuse

Qui a dimensionné le mur comment est équilibré le glissement et basculement ?
Apres la MOE puis le bureau de contrôle place à l'expertise
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : France (98)
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Bonjour, le dimensionnement est fait par un BE, pourquoi ma technique est dangereuse je comprend pas ? Vous voulez dire que le recouvrement de Chaînage est interdit ?
chew a écrit:Peu de monde répondras car votre technique est dangereuse

Qui a dimensionné le mur comment est équilibré le glissement et basculement ?
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Membre utile Env. 1000 message France (98)
Vous avez un be et vous posez les questions techniques sur un forum
Apres la MOE puis le bureau de contrôle place à l'expertise
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : France (98)
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Oui bin le BE a dimensionné le mur et réaliser les plans et note de calculs après sa mission s'arrête là, sauf lorsqu'il souhaite répondre aux questions par amabilité. C'est pour ça que je pose des questions techniques même sur des points basiques
chew a écrit:Vous avez un be et vous posez les questions techniques sur un forum
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Bonsoir nous avons décoffrage le premier pans de murs et je me pose la question y a til une finition a faire car je constate des petites cassures ou éclats dans le mur cela est normal ? Y a til quelque chose a faire ou a prévoir ?
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Bonsoir nous avons décoffrage le premier pans de murs et je me pose la question y a til une finition a faire car je constate des petites cassures ou éclats dans le mur cela est normal ? Y a til quelque chose a faire ou a prévoir ?

Un autre exemple si vous zoomez on voit que larrete du mur est fendu voilà je voulaiw avoir votre avis merci
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 10 message Paris
Je suis tout d'accord avec vous, c'est vraiment dangereuse
Messages : Env. 10
Dept : Paris
Ancienneté : + de 7 mois
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Bonsoir pas d'inquiétude c'était juste une question nous n'allons pas faire de recouvrement de chainage uniquement des longueur d'un seul morceau les chutes pourront servir pour le projet de la maison ou seront jeté mais j'ai décider de garder des morceaux sans découpe.
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Bonsoir question sur les tiges traversantes dans des tubes, laissant des trous "d'écarteurs de banches" qu'il faudra reboucher ensuite avez vous une recommandation ? Mastic colle ? Quelle marque ? Soudal sika ? Quelle référence ? De plus concernant le joint de dilataion il va être réalisé avec un carton alvéolaire de 40 mm colle au mastic colle et scelle avec vis beton striee. Le fait d'avoir un vis est il un risque pour la formation de corrosion ?
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Membre super utile Env. 3000 message Loire Atlantique
Pour tes vis à béton, j'imagine que ce sont des tirefonds ou similaire, c'est galvanisé donc pas de soucis.
Pour boucher les trous des écarteurs de banches il existe des cônes prévus pour, tu les enfonces au marteau, il restera un ou deux centimètres que tu pourras combler au mortier !
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 1 an
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Merci pour tes conseils. J'avais un vieux souvenir qu'il ne fallait pas rajouter d'eau dans du beton livré par centrale et justement hier lors d'un repas de famille en évoquant ce sujet avec mes frères ils m'ont répondu que c'était pratique courante et des fois on a pas le choix donc j'ai pas cherché a leur démontrer mes références en faisant une nouvelle recherche d'information pour confirmer. Hasard de la chose aujourd'hui j'ai coule un voile du mur et la 1er livraison du beton est arrivé très raide et le maçon a demandé de rajouter de l'eau peut être 80 l pour 4m3. Or suite a ma discussion de la veille j'ai pas rétorqué, nous avons eu une seconde livraison de 4m3 qui n'a pas nécessité dajout d'eau. Or je viens de me poser et de vérifier mon lointain souvenir et je vois qu un article du DTU interdit formellement tous ajout deau et donc je m'en veut comment savoir si l'ajout deau aura une conséquence désastreuse lors du decoffrage l'aspect sera modifié ? Peut on rattraper cette erreur ? Cela m'inquiète car il s'agit en plus du côté du mur le plus important car le plus proche de la maison. Je comprend pas pourquoi les gens professionnelles n'ont pas une exigence plus accrue que ça ou alors c'est moins qui m'inquiète trop qu'en pensez vous ?
Lichar44 a écrit:Pour tes vis à béton, j'imagine que ce sont des tirefonds ou similaire, c'est galvanisé donc pas de soucis.
Pour boucher les trous des écarteurs de banches il existe des cônes prévus pour, tu les enfonces au marteau, il restera un ou deux centimètres que tu pourras combler au mortier !
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 4000 message 06 (6)
L'ajout d'eau dans le béton, c'est un vieux débat.

Le rajout d'eau "à la demande du client" lors de la livraison, c'est un bon moyen pour le fournisseur de BPE pour dégager sa responsabilité en cas de problème (cf DTU).

En centrale, le dosage en eau est finement déterminé, comme celui de tous les autres composants. La machine tient même compte de l'humidité (qu'elle mesure) déjà présente dans les granulats pour calculer la quantité d'eau à ajouter au malaxeur.

Le béton peut être livré à différents à niveaux de plasticité. Pour un béton pompé, ce sera S3 ou S4.
Ceci sachant que la "pompabilité" dépend aussi de la courbe granulométrique (à S identique).
Et intervient aussi ce que supporte la pompe elle-même en termes de fluidité du béton.
Etc ... (il y a tout un petit monde)

C'est étonnant que vous ayez eu une livraison de béton trop ferme, puis une bonne. Quelque chose a été dit (ou pas dit) en centrale ? il faut commander en fonction de ce dont on a besoin.

Quand le béton est trop ferme, il faut lui ajouter un plastifiant.

Le plastifiant le moins cher, toujours sous la main, et qu'on peut ajouter au dernier moment,  c'est le monoxyde de dihydrogène (formule H2O Biggrin).
Mais vous trouverez sur le net beaucoup d'exposés pertinents sur les méfaits de l'excès d'un tel plastifiant.

En centrale, pour obtenir un S4, il faut en général ajouter lors du gâchage, un adjuvant payant, sans changer la quantité d'eau ...

L'argent, c'est le nerf de la guerre.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Bonjour pourtant c'est la meme formule de beton du S3 pompée après y a eu une prise plus longue car le beton a mis plus de temps avant d'arriver donc il a dû commencer a prendre. Ce qui m'embête c'est que le maçon ne demande pas un retour car la centrale était OK, mais pour lui c'était pas grave pourtant au dire du chauffeur on a du ajouter au moins 80 100 litres pour 4m3. Enfin bref ça sera sûrement pas visible mais surtout j'espère pas dommageable surtout pour un voile de mur de soutènement. Apres je suis d'accord autant me dire de rajouter un plastifiant pour avoir un S4 car au prix global du mur je suis pas a une centaine d'euros près d'ailleurs le mur devait être en fruit avec 25 cm d'épaisseur en haut et j'ai accepté d'avoir 35 cm sur tous le mur justement pour avoir un mur encore plus costaud donc le prix on fait attention oui mais je veux pas sous estimé la qualité pour grappiller quelques euros enfin c'est dommage et ça me tracasse du coup.
Ilovir a écrit:L'ajout d'eau dans le béton, c'est un vieux débat.

Le rajout d'eau "à la demande du client" lors de la livraison, c'est un bon moyen pour le fournisseur de BPE pour dégager sa responsabilité en cas de problème (cf DTU).

En centrale, le dosage en eau est finement déterminé, comme celui de tous les autres composants. La machine tient même compte de l'humidité (qu'elle mesure) déjà présente dans les granulats pour calculer la quantité d'eau à ajouter au malaxeur.

Le béton peut être livré à différents à niveaux de plasticité. Pour un béton pompé, ce sera S3 ou S4.
Ceci sachant que la "pompabilité" dépend aussi de la courbe granulométrique (à S identique).
Et intervient aussi ce que supporte la pompe elle-même en termes de fluidité du béton.
Etc ... (il y a tout un petit monde)

C'est étonnant que vous ayez eu une livraison de béton trop ferme, puis une bonne. Quelque chose a été dit (ou pas dit) en centrale ? il faut commander en fonction de ce dont on a besoin.

Quand le béton est trop ferme, il faut lui ajouter un plastifiant.

Le plastifiant le moins cher, toujours sous la main, et qu'on peut ajouter au dernier moment,  c'est le monoxyde de dihydrogène (formule H2O Biggrin).
Mais vous trouverez sur le net beaucoup d'exposés pertinents sur les méfaits de l'excès d'un tel plastifiant.

En centrale, pour obtenir un S4, il faut en général ajouter lors du gâchage, un adjuvant payant, sans changer la quantité d'eau ...

L'argent, c'est le nerf de la guerre.
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 4000 message 06 (6)
Donc, essayons de raisonner. Supposons que vous ayez un béton à 375 kg de ciment par m3, et un E/C de 0.5, ce qui représente 188 l d'au par m3.
Si vous ajoutez 20 l par m3, soit 11 % de plus, le E/C passe à 0.56.
C'est moins bon, du point de résistance, mais pas la catastrophe.

Par contre le béton qui a commencé sa prise et qu'on a rebattu en ajoutant de l'eau, ça c'est pas très sympa ...
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Merci Ilovir pour ce calcul détaillé, après concernant la prise cest ce que j'ai supposé après sur le bon la 1er gâchée était à 7h18 et on a du couler a 8h18 pour finir a 9h10, donc on reste dans le respect des 2h mais cest vrai qu'il était déjà très serré des fois ils disent peut être qu'ils ont oublié de leau a la centrale mais bon avec des si on refait le monde. De toute façon merci de me rassurer je me répète mais je vais essayer d'être encore plus vigilant mais bon quand je suis pas là je pense que si le maçon estime qu'il faut rajouter de l'eau il le feront et voilà on ne peut pas tous maîtriser ni être parfait, après jai peut être le défaut d'être trop conformiste et d'être pointilleux sur les détails pour rechercher au mieux une bonne qualité.
Ilovir a écrit:Donc, essayons de raisonner. Supposons que vous ayez un béton à 375 kg de ciment par m3, et un E/C de 0.5, ce qui représente 188 l d'au par m3.
Si vous ajoutez 20 l par m3, soit 11 % de plus, le E/C passe à 0.56.
C'est moins bon, du point de résistance, mais pas la catastrophe.

Par contre le béton qui a commencé sa prise et qu'on a rebattu en ajoutant de l'eau, ça c'est pas très sympa ...
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Bonsoir autre question ? Faut il arroser deau le voile du mur pour lhydrater comme pour une dalle ? Car je ne l'ai pas fait pour le premier pans de mur et mon maçon me dit que pour ce type de mur vu la masse il ne bougera pas et se fissurera pas êtes vous d'accord avec cela ? Le fait de l'arroser peut le dispenser d'un passage de produit de cure ?
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 4000 message 06 (6)
En général, ça ne se fait pas. Mais pourquoi pas ?
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
OK merci c'est vrai qu'en général c'est pour les dalles ou ouvrages horizontaux.
Ilovir a écrit:En général, ça ne se fait pas. Mais pourquoi pas ?
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Bosoir, nouvelle question sur la technique du drainage du mur de soutènement. Le drainage va se réaliser avec un drain routier à fond plat couleur bleu diametre 100 entouré d'un geotextile et recouvert de ballast et a nouveau couvert de geotextile pensez vous que cette double couverture du drain puis du caillou est la meilleure pratique ? Car sinon j'ai vu que certain pose le geotextile puis le drain et le ballast pour recouvrir que seule fois. En fait le fait de recouvrir deux fois semble vouloir faire protection contre les particules fine a deux reprises une fois pour le drain contre le ballast puis une autre fois protéger le ballast contre la terre de remblai. Pensez vous que cette double protection est gage de meilleure qualité ou de gaspillage du geotextile ?
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 4000 message 06 (6)
Habituellement, le grosseur des gravier augmente quand on approche du tuyau de drain. Si on lui colle un géotextile, on joue à l'envers.
Le mieux est d'entourer le drain d'un peu de gravier (ex 100 à 150 litres/ml), et d'entourer ce gravier de géotextile, puis encore gravier.

Le colmatage du géotextile sera plus vite obtenu si sa surface utile est limitée à la section des trous du tuyau de drain, ce qui est le cas quand il est au contact.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre ultra utile Env. 9000 message Rhone
Bonjour,
enice a écrit:OK merci c'est vrai qu'en général c'est pour les dalles ou ouvrages horizontaux.
Ilovir a écrit:En général, ça ne se fait pas. Mais pourquoi pas ?


On arrose les dalles lorsqu'il fait très chaud et qu'on a peur que l'eau s'évapore avant qu'il n'ait fait sa prise. Il me semble que ce n'est qu'à faire durant les 1ères 12h mais je ne suis pas certain.

Pour un mur de soutènement, il est coffré sur ses plus grandes surfaces d'échange avec l'air (contrairement à une dalle qui ne l'est que sur les côtés) donc il perds beaucoup moins d'eau par évaporation (uniquement un chouilla en haut du mur, mais ce n'est pas trop contraignant).
Totalement inutile, donc complètement indispensable !
Mon récit d'autoconstruction : Un p'tit coin de verdure au milieu de nulle part
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 9000
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 3 ans
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Bonjour, oui d'accord merci et c'est vrai le voile est coffre pendant les 24 premiers heures donc il est un peu protégé mais je pensais que c'était a faire pendant les 7 premiers jours un jet deade temps en temps mais cest vrai que c'est pas comme une dalle à l'horizontale la surface est moins exposé
Woofy a écrit:Bonjour,
enice a écrit:OK merci c'est vrai qu'en général c'est pour les dalles ou ouvrages horizontaux.
Ilovir a écrit:En général, ça ne se fait pas. Mais pourquoi pas ?


On arrose les dalles lorsqu'il fait très chaud et qu'on a peur que l'eau s'évapore avant qu'il n'ait fait sa prise. Il me semble que ce n'est qu'à faire durant les 1ères 12h mais je ne suis pas certain.

Pour un mur de soutènement, il est coffré sur ses plus grandes surfaces d'échange avec l'air (contrairement à une dalle qui ne l'est que sur les côtés) donc il perds beaucoup moins d'eau par évaporation (uniquement un chouilla en haut du mur, mais ce n'est pas trop contraignant).
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Oui tu as raison j'avais vu une vidéo qu'il le faisait en deux fois et ça me paraissait bizarre mais j'ai vu sur une doc en référence au DTU et si je me trompe pas on pose le geotextile ici c'est sur la semelle de fondation, puis je pose un lit de gravier 20 40 de 10cm je pose le drain et je rempli a nouveau de graviers sur 20 cm et je renferme le geotextile cest bien ça ? Et comme tu me disais je remet encore une couche de gravier et après les remblais du site.
Ilovir a écrit:Habituellement, le grosseur des gravier augmente quand on approche du tuyau de drain. Si on lui colle un géotextile, on joue à l'envers.
Le mieux est d'entourer le drain d'un peu de gravier (ex 100 à 150 litres/ml), et d'entourer ce gravier de géotextile, puis encore gravier.

Le colmatage du géotextile sera plus vite obtenu si sa surface utile est limitée à la section des trous du tuyau de drain, ce qui est le cas quand il est au contact.
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Bonsoir à tous, nouvelle question que pensez vous du produit igolgondation de chez SIKA, car j'ai choisi ce produit malgré le fait que certains négoce voulez me proposer des produits concurrents, vous pensez qu'ils sont toujours en avance sur leur produits ? Car certains produits sont présumé répondre à une protection contre l'eau et aussi contre la corrosion des aciers cela vaut également pour IGOLFONDATION. Et comparé à igolatex la différence résulte uniquement sur le type de support et le mode d'application ou alors igolatex est de meilleure qualité ?
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Bonjour autre question sur l'application de igolfondation j'ai vu sur la fiche technique que l'application de l'enduit doit se faire 7 jours après séchage du beton coffré mais mon maçon veut appliquer des la fin du decoffrage des murs de retours et de la cunette or a ce moment la, la cunette aura 1 jours de sechage, les murs de retours aussi, un autre pans de murs aura 3 jours un aura 6 jours et les 2 autres auront plus de 7 jours, ma question est peut on appliquer l'enduit bitumineux avant 7 jours de séchage et pourquoi une telle contre indication ?
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 4000 message 06 (6)
On avait déjà parlé de la différence entre les produits en pate et ceux liquides. Igolatex fait un enduit de 2 à 4 mm, igol est liquide, épaisseur ? 1 mm ?
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Bloggeur Env. 90 message Drome
enice a écrit:Merci pour tes conseils. J'avais un vieux souvenir qu'il ne fallait pas rajouter d'eau dans du beton livré par centrale et justement hier lors d'un repas de famille en évoquant ce sujet avec mes frères ils m'ont répondu que c'était pratique courante et des fois on a pas le choix donc j'ai pas cherché a leur démontrer mes références en faisant une nouvelle recherche d'information pour confirmer. Hasard de la chose aujourd'hui j'ai coule un voile du mur et la 1er livraison du beton est arrivé très raide et le maçon a demandé de rajouter de l'eau peut être 80 l pour 4m3. Or suite a ma discussion de la veille j'ai pas rétorqué, nous avons eu une seconde livraison de 4m3 qui n'a pas nécessité dajout d'eau. Or je viens de me poser et de vérifier mon lointain souvenir et je vois qu un article du DTU interdit formellement tous ajout deau et donc je m'en veut comment savoir si l'ajout deau aura une conséquence désastreuse lors du decoffrage l'aspect sera modifié ? Peut on rattraper cette erreur ? Cela m'inquiète car il s'agit en plus du côté du mur le plus important car le plus proche de la maison. Je comprend pas pourquoi les gens professionnelles n'ont pas une exigence plus accrue que ça ou alors c'est moins qui m'inquiète trop qu'en pensez vous ?
Lichar44 a écrit:Pour tes vis à béton, j'imagine que ce sont des tirefonds ou similaire, c'est galvanisé donc pas de soucis.
Pour boucher les trous des écarteurs de banches il existe des cônes prévus pour, tu les enfonces au marteau, il restera un ou deux centimètres que tu pourras combler au mortier !


Salut,
Tu as un béton de mauvaise qualité, avec risque de porosité et risque d'aciers mal protégés, exposés à la corrosion, épaufrures, etc.
De mémoire, l'ordre d'idée et que 20% d'eau ajouté dans le béton diminue sa résistance de 70%. Il y a des abaques pour ça.

La centrale aurait dû ajouter des adjuvants pour rendre le béton plus fluide, jamais d'eau, les DTU sont formels.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 90
Dept : Drome
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Oui c'est juste que le BET prefere igolatex a la spatule et le macon ne veut pas le faire il trouve inutile il veut igolfondation au rouleau c'est plus rapide et trouve que igolatex oui pour soubassement maison mais pas nécessaire pour mur de soutènement vous êtes OK avec ça ? Et concernant le temps de sèche du beton de 7 jours minimum avant application de igolfondation cest une contrainte forte a respecter car idem le macon veut enchaîner juste après le décoffrage
Ilovir a écrit:On avait déjà parlé de la différence entre les produits en pate et ceux liquides. Igolatex fait un enduit de 2 à 4 mm, igol est liquide, épaisseur ? 1 mm ?
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Bin c'est pas rassurant tous ça mais cest trop tard alors je pourrai jamais savoir je comprends pas alors pourquoi les maçons le font juste pour ne pas perdre 1h de leur temps pour ne pas attendre un nouveau tour de livraison.
Nicolas Half a écrit:
enice a écrit:Merci pour tes conseils. J'avais un vieux souvenir qu'il ne fallait pas rajouter d'eau dans du beton livré par centrale et justement hier lors d'un repas de famille en évoquant ce sujet avec mes frères ils m'ont répondu que c'était pratique courante et des fois on a pas le choix donc j'ai pas cherché a leur démontrer mes références en faisant une nouvelle recherche d'information pour confirmer. Hasard de la chose aujourd'hui j'ai coule un voile du mur et la 1er livraison du beton est arrivé très raide et le maçon a demandé de rajouter de l'eau peut être 80 l pour 4m3. Or suite a ma discussion de la veille j'ai pas rétorqué, nous avons eu une seconde livraison de 4m3 qui n'a pas nécessité dajout d'eau. Or je viens de me poser et de vérifier mon lointain souvenir et je vois qu un article du DTU interdit formellement tous ajout deau et donc je m'en veut comment savoir si l'ajout deau aura une conséquence désastreuse lors du decoffrage l'aspect sera modifié ? Peut on rattraper cette erreur ? Cela m'inquiète car il s'agit en plus du côté du mur le plus important car le plus proche de la maison. Je comprend pas pourquoi les gens professionnelles n'ont pas une exigence plus accrue que ça ou alors c'est moins qui m'inquiète trop qu'en pensez vous ?
Lichar44 a écrit:Pour tes vis à béton, j'imagine que ce sont des tirefonds ou similaire, c'est galvanisé donc pas de soucis.
Pour boucher les trous des écarteurs de banches il existe des cônes prévus pour, tu les enfonces au marteau, il restera un ou deux centimètres que tu pourras combler au mortier !


Salut,
Tu as un béton de mauvaise qualité, avec risque de porosité et risque d'aciers mal protégés, exposés à la corrosion, épaufrures, etc.
De mémoire, l'ordre d'idée et que 20% d'eau ajouté dans le béton diminue sa résistance de 70%. Il y a des abaques pour ça.

La centrale aurait dû ajouter des adjuvants pour rendre le béton plus fluide, jamais d'eau, les DTU sont formels.
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Bloggeur Env. 90 message Drome
enice a écrit:Bin c'est pas rassurant tous ça mais cest trop tard alors je pourrai jamais savoir je comprends pas alors pourquoi les maçons le font juste pour ne pas perdre 1h de leur temps pour ne pas attendre un nouveau tour de livraison.
Nicolas Half a écrit:
enice a écrit:Merci pour tes conseils. J'avais un vieux souvenir qu'il ne fallait pas rajouter d'eau dans du beton livré par centrale et justement hier lors d'un repas de famille en évoquant ce sujet avec mes frères ils m'ont répondu que c'était pratique courante et des fois on a pas le choix donc j'ai pas cherché a leur démontrer mes références en faisant une nouvelle recherche d'information pour confirmer. Hasard de la chose aujourd'hui j'ai coule un voile du mur et la 1er livraison du beton est arrivé très raide et le maçon a demandé de rajouter de l'eau peut être 80 l pour 4m3. Or suite a ma discussion de la veille j'ai pas rétorqué, nous avons eu une seconde livraison de 4m3 qui n'a pas nécessité dajout d'eau. Or je viens de me poser et de vérifier mon lointain souvenir et je vois qu un article du DTU interdit formellement tous ajout deau et donc je m'en veut comment savoir si l'ajout deau aura une conséquence désastreuse lors du decoffrage l'aspect sera modifié ? Peut on rattraper cette erreur ? Cela m'inquiète car il s'agit en plus du côté du mur le plus important car le plus proche de la maison. Je comprend pas pourquoi les gens professionnelles n'ont pas une exigence plus accrue que ça ou alors c'est moins qui m'inquiète trop qu'en pensez vous ?
Lichar44 a écrit:Pour tes vis à béton, j'imagine que ce sont des tirefonds ou similaire, c'est galvanisé donc pas de soucis.
Pour boucher les trous des écarteurs de banches il existe des cônes prévus pour, tu les enfonces au marteau, il restera un ou deux centimètres que tu pourras combler au mortier !


Salut,
Tu as un béton de mauvaise qualité, avec risque de porosité et risque d'aciers mal protégés, exposés à la corrosion, épaufrures, etc.
De mémoire, l'ordre d'idée et que 20% d'eau ajouté dans le béton diminue sa résistance de 70%. Il y a des abaques pour ça.

La centrale aurait dû ajouter des adjuvants pour rendre le béton plus fluide, jamais d'eau, les DTU sont formels.


Il y a certains de maçons qui ne connaissent pas bien les bases de leur métier...

Et oui, tu peux savoir la qualité de ton béton, il faut faire un carottage et une analyse en labo. C'est ce qui a été fait sur la dalle de ma maison.

Si tu veux plus d'infos, regarde ce document (notamment à la page 79 pour estimer l'influence de l'ajout d'eau):

https://www.infociments.fr/sites/default/files/article/fichier/CT-G11-2.pdf

@+
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +5 mois.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 90
Dept : Drome
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Ah d'accord et donc ça veut dire qu'on peut faire un rattrapage si nécessaire en renforcement avec une résine comme pour les fissuration ?
Nicolas Half a écrit:
enice a écrit:Bin c'est pas rassurant tous ça mais cest trop tard alors je pourrai jamais savoir je comprends pas alors pourquoi les maçons le font juste pour ne pas perdre 1h de leur temps pour ne pas attendre un nouveau tour de livraison.
Nicolas Half a écrit:
enice a écrit:Merci pour tes conseils. J'avais un vieux souvenir qu'il ne fallait pas rajouter d'eau dans du beton livré par centrale et justement hier lors d'un repas de famille en évoquant ce sujet avec mes frères ils m'ont répondu que c'était pratique courante et des fois on a pas le choix donc j'ai pas cherché a leur démontrer mes références en faisant une nouvelle recherche d'information pour confirmer. Hasard de la chose aujourd'hui j'ai coule un voile du mur et la 1er livraison du beton est arrivé très raide et le maçon a demandé de rajouter de l'eau peut être 80 l pour 4m3. Or suite a ma discussion de la veille j'ai pas rétorqué, nous avons eu une seconde livraison de 4m3 qui n'a pas nécessité dajout d'eau. Or je viens de me poser et de vérifier mon lointain souvenir et je vois qu un article du DTU interdit formellement tous ajout deau et donc je m'en veut comment savoir si l'ajout deau aura une conséquence désastreuse lors du decoffrage l'aspect sera modifié ? Peut on rattraper cette erreur ? Cela m'inquiète car il s'agit en plus du côté du mur le plus important car le plus proche de la maison. Je comprend pas pourquoi les gens professionnelles n'ont pas une exigence plus accrue que ça ou alors c'est moins qui m'inquiète trop qu'en pensez vous ?
Lichar44 a écrit:Pour tes vis à béton, j'imagine que ce sont des tirefonds ou similaire, c'est galvanisé donc pas de soucis.
Pour boucher les trous des écarteurs de banches il existe des cônes prévus pour, tu les enfonces au marteau, il restera un ou deux centimètres que tu pourras combler au mortier !


Salut,
Tu as un béton de mauvaise qualité, avec risque de porosité et risque d'aciers mal protégés, exposés à la corrosion, épaufrures, etc.
De mémoire, l'ordre d'idée et que 20% d'eau ajouté dans le béton diminue sa résistance de 70%. Il y a des abaques pour ça.

La centrale aurait dû ajouter des adjuvants pour rendre le béton plus fluide, jamais d'eau, les DTU sont formels.


Il y a certains de maçons qui ne connaissent pas bien les bases de leur métier...

Et oui, tu peux savoir la qualité de ton béton, il faut faire un carottage et une analyse en labo. C'est ce qui a été fait sur la dalle de ma maison.
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Bloggeur Env. 90 message Drome
enice a écrit:Ah d'accord et donc ça veut dire qu'on peut faire un rattrapage si nécessaire en renforcement avec une résine comme pour les fissuration ?
Nicolas Half a écrit:
enice a écrit:Bin c'est pas rassurant tous ça mais cest trop tard alors je pourrai jamais savoir je comprends pas alors pourquoi les maçons le font juste pour ne pas perdre 1h de leur temps pour ne pas attendre un nouveau tour de livraison.
Nicolas Half a écrit:
enice a écrit:Merci pour tes conseils. J'avais un vieux souvenir qu'il ne fallait pas rajouter d'eau dans du beton livré par centrale et justement hier lors d'un repas de famille en évoquant ce sujet avec mes frères ils m'ont répondu que c'était pratique courante et des fois on a pas le choix donc j'ai pas cherché a leur démontrer mes références en faisant une nouvelle recherche d'information pour confirmer. Hasard de la chose aujourd'hui j'ai coule un voile du mur et la 1er livraison du beton est arrivé très raide et le maçon a demandé de rajouter de l'eau peut être 80 l pour 4m3. Or suite a ma discussion de la veille j'ai pas rétorqué, nous avons eu une seconde livraison de 4m3 qui n'a pas nécessité dajout d'eau. Or je viens de me poser et de vérifier mon lointain souvenir et je vois qu un article du DTU interdit formellement tous ajout deau et donc je m'en veut comment savoir si l'ajout deau aura une conséquence désastreuse lors du decoffrage l'aspect sera modifié ? Peut on rattraper cette erreur ? Cela m'inquiète car il s'agit en plus du côté du mur le plus important car le plus proche de la maison. Je comprend pas pourquoi les gens professionnelles n'ont pas une exigence plus accrue que ça ou alors c'est moins qui m'inquiète trop qu'en pensez vous ?
Lichar44 a écrit:Pour tes vis à béton, j'imagine que ce sont des tirefonds ou similaire, c'est galvanisé donc pas de soucis.
Pour boucher les trous des écarteurs de banches il existe des cônes prévus pour, tu les enfonces au marteau, il restera un ou deux centimètres que tu pourras combler au mortier !


Salut,
Tu as un béton de mauvaise qualité, avec risque de porosité et risque d'aciers mal protégés, exposés à la corrosion, épaufrures, etc.
De mémoire, l'ordre d'idée et que 20% d'eau ajouté dans le béton diminue sa résistance de 70%. Il y a des abaques pour ça.

La centrale aurait dû ajouter des adjuvants pour rendre le béton plus fluide, jamais d'eau, les DTU sont formels.


Il y a certains de maçons qui ne connaissent pas bien les bases de leur métier...

Et oui, tu peux savoir la qualité de ton béton, il faut faire un carottage et une analyse en labo. C'est ce qui a été fait sur la dalle de ma maison.


non, il faudrait casser et reprendre.

regarde ce lien (p 79).
https://www.infociments.fr/sites/default/files/article/fichier/CT-G11-2.pdf

Tu me dis qu'il y a eu 80L d'eau ajoutés sur 4m3. Ça correspond à 20L/m3.

Si tu regardes l'abaque p. 79,  tu as perdu 30% de résistance. Il n'aurait pas fallu ajouter d'eau mais c'est tolérable si tu es encore dans la norme acceptable.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 90
Dept : Drome
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Oui merci pour ce document intéressant tant mieux si on reste dans la norme de toute façon on pourrait pas casser pour reprendre cest trop costaud et effectivement sur le BL c'est noté 70 l deau ajouté pour 4m3 et dans la foulée on a ajouter 4m3 encore sans ajout donc avec un peu de chance si ça se mélange on réduit la part deau ajouté non ?
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Bonjour désolé d'insister mais personne a une idée sur la contrainte du délai a respecter avant application de lenduit dimpermeabilisation de type igolfondation car la fiche technique précise 7 jours de sechage du beton brut alors que mon maçon veut l'appliquer des le lendemain pour finir les travaux pensez vous que c'est du pinaillement de ma part ou dois je lui imposer d'attendre les 7 jours de sechage du beton ? Quelqu'un a une idée de la raison de cette contrainte ?
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Bloggeur Env. 90 message Drome
enice a écrit:Bonjour désolé d'insister mais personne a une idée sur la contrainte du délai a respecter avant application de lenduit dimpermeabilisation de type igolfondation car la fiche technique précise 7 jours de sechage du beton brut alors que mon maçon veut l'appliquer des le lendemain pour finir les travaux pensez vous que c'est du pinaillement de ma part ou dois je lui imposer d'attendre les 7 jours de sechage du beton ? Quelqu'un a une idée de la raison de cette contrainte ?

Les produits SIKA sont réputés pur leur technicité. Si SIKA préconise un délai de séchage de 7 jours avant application du produit, c'est que ce délai est nécessaire pour garantir la bonne performance du produit. Je crois qu'il n'y a pas à se poser de question.
Si ton maçon veut vraiment déroger, je te conseille qu'il te fournisse un avis écrit de SIKA, il y a un support technique réactif qui se fera un plaisir de répondre.

Seul le fabricant saura répondre sur les conditions dérogatoires à la fiche technique.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 90
Dept : Drome
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
D'accord merci j'ai effectivement fait un mail la semaine dernière au service technique de Sika mais j'ai pas eu de retour cest pour cela je voulais savoir si quelqu'un a déjà été confronté a la meme situation.
Nicolas Half a écrit:
enice a écrit:Bonjour désolé d'insister mais personne a une idée sur la contrainte du délai a respecter avant application de lenduit dimpermeabilisation de type igolfondation car la fiche technique précise 7 jours de sechage du beton brut alors que mon maçon veut l'appliquer des le lendemain pour finir les travaux pensez vous que c'est du pinaillement de ma part ou dois je lui imposer d'attendre les 7 jours de sechage du beton ? Quelqu'un a une idée de la raison de cette contrainte ?

Les produits SIKA sont réputés pur leur technicité. Si SIKA préconise un délai de séchage de 7 jours avant application du produit, c'est que ce délai est nécessaire pour garantir la bonne performance du produit. Je crois qu'il n'y a pas à se poser de question.
Si ton maçon veut vraiment déroger, je te conseille qu'il te fournisse un avis écrit de SIKA, il y a un support technique réactif qui se fera un plaisir de répondre.

Seul le fabricant saura répondre sur les conditions dérogatoires à la fiche technique.
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 4000 message 06 (6)
Si vous avez une crainte à propos de la résistance du béton, il y a les carottages et éprouvettes comme le dit Nicolas Half,
De plus, sur les éprouvettes, on mesure densité, porosité, etc ...

Mais c'est l'artillerie lourde.

Le scléromètre donne de bonnes indications en résistance.

Votre maçon n'en n'a probablement pas ; éventuellement il peut s'en faire prêter un.
Les sociétés de contrôle (qui font aussi les essais sur carottes) en ont en général, mais si vous leur demandez une intervention, ça vous coûtera le prix d'un appareil que vous achèteriez vous-même.
Votre fournisseur de béton BPE en a surement un, et peut-être voudra-t'il bien venir faire des mesures, gracieusement (peut-être) si vous êtes son client.

Pour savoir quoi vérifier, il faut déjà que vous sachiez :

- quelles caractéristiques de béton vous avez commandé (résistance, exposition, plasticité, etc ...)
- quelle classe de résistance de béton était prévu au projet du BET. En principe, ça devrait apparaître sur le plan, sinon dans la note
- et déterminer à quel moment vous faites l'essai. Pour savoir quelle est la résistance à 28 jours, il faut attendre 28 jours. Sinon, les péréquations à partir des mesures à moins de jours sont sujettes à discussion.

Pour les autres effets de l'ajout d'eau dans le béton, je vous renvoie à l'abondante littérature sur le sujet.

Et bien sûr, les questions sur l'igol et l'igolatex sont à poser au fabricant, comme vous le rappelle Nicolas.
Ce fabricant peut donner un avis "dérogatoire". Mais je me doute un peu de sa réponse (surtout par écrit).
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Bonjour merci pour le complément d'information mais je ne vais pas maventurer dans cette démarche c'était juste pour ma culture et puis de manière globale je pense que le projet est bon, sinon pour igolfondation c'est résolu je me base sur la fiche technique et j'ai eu également une confirmation de deux négoces et lun d'eux a contacté SIKA par téléphone car je n'ai pas eu de réponse par mail et la date de 7 jours est le minimum pour avoir une bonne accroche du produit sur le beton et éviter que l'humidité remonte et cela vaut quelque soit l'ouvrage sa dimension ou son épaisseur.
Ilovir a écrit:Si vous avez une crainte à propos de la résistance du béton, il y a les carottages et éprouvettes comme le dit Nicolas Half,
De plus, sur les éprouvettes, on mesure densité, porosité, etc ...

Mais c'est l'artillerie lourde.

Le scléromètre donne de bonnes indications en résistance.

Votre maçon n'en n'a probablement pas ; éventuellement il peut s'en faire prêter un.
Les sociétés de contrôle (qui font aussi les essais sur carottes) en ont en général, mais si vous leur demandez une intervention, ça vous coûtera le prix d'un appareil que vous achèteriez vous-même.
Votre fournisseur de béton BPE en a surement un, et peut-être voudra-t'il bien venir faire des mesures, gracieusement (peut-être) si vous êtes son client.

Pour savoir quoi vérifier, il faut déjà que vous sachiez :

- quelles caractéristiques de béton vous avez commandé (résistance, exposition, plasticité, etc ...)
- quelle classe de résistance de béton était prévu au projet du BET. En principe, ça devrait apparaître sur le plan, sinon dans la note
- et déterminer à quel moment vous faites l'essai. Pour savoir quelle est la résistance à 28 jours, il faut attendre 28 jours. Sinon, les péréquations à partir des mesures à moins de jours sont sujettes à discussion.

Pour les autres effets de l'ajout d'eau dans le béton, je vous renvoie à l'abondante littérature sur le sujet.

Et bien sûr, les questions sur l'igol et l'igolatex sont à poser au fabricant, comme vous le rappelle Nicolas.
Ce fabricant peut donner un avis "dérogatoire". Mais je me doute un peu de sa réponse (surtout par écrit).
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Env. 300 message Bouches Du Rhone
Bonjour à tous, une question sur la manière de reboucher les trous laisser par les écarteurs de banches pouvez vous me faire une recommandation ? Et si on arrive pas a enlever les accessoires plastiques cela est gênant ?
Messages : Env. 300
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 8 mois
 
Membre super utile Env. 3000 message Loire Atlantique
Bonjour, il me semble t'avoir déjà répondu sur ce point !
Sur l'autre topic peut-être ?!
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 1 an
En cache depuis le mercredi 13 janvier 2021 à 19h43
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis maçonnerieArtisan
Devis maçonnerie
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Quelles différences entre béton, ciment et mortier ?
Quelles différences entre béton, ciment et mortier ...
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos de maçonneries, élévation des murs
Photos de maçonneries, élévation des murs
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Enduirama : comparez les rendus des enduits
Enduirama : comparez les rendus des enduits
Découvrez les outils et services exclusifs de ForumConstruire.com

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

9
abonnés
surveillent ce sujet
Voir