Retour
Menu utilisateur
Menu

Catégorie Administratif - 27 commentaires - Posté
Publi-communiqué

En concertation avec les professionnels et les représentants des consommateurs, CÉQUAMI et CERQUAL Qualitel Certification* ont créé ensemble NF Habitat : la marque repère de qualité pour un projet réussi. Associée à la marque HQE™, NF Habitat permet d’aller encore plus loin, et constitue alors le repère de performance pour un habitat durable.

Construire ou rénover est un acte qui compte.

Il existe en France des organismes qui s’occupent de la qualité et de la performance de nos logements. Pour la maison individuelle en construction comme en rénovation l’organisme s’appelle CÉQUAMI.

En concertation avec les professionnels et les représentants des consommateurs, CÉQUAMI et CERQUAL Qualitel Certification* ont créé ensemble NF Habitat : la marque repère de qualité pour un projet réussi. Associée à la marque HQE™, NF Habitat permet d’aller encore plus loin, et constitue alors le repère de performance pour un habitat durable.

Cette nouvelle génération de certification, résolument tournée vers l’avenir, s’adresse à tous ceux qui souhaitent mener leur projet de construction ou de rénovation, dans les meilleures conditions.

Concrètement, elle se traduit par l’engagement et le contrôle du professionnel, de la qualité de la construction ou de la rénovation de votre maison et un service client qui fait la différence.

La certification NF Habitat, va au-delà de la réglementation et de la pratique courante. C’est surtout des bénéfices réels au quotidien : un intérieur sain, sûr, agréable à vivre, des dépenses et factures énergétiques maîtrisées.  

Avec la marque HQE™ de l’Association HQE™, reconnue d’utilité publique, NF Habitat HQE™ atteste d’un niveau de performance supérieur et étend toutes les qualités de votre projet sur trois engagements : Qualité de vie - Respect de l’environnement - Performance économique.

C’est le professionnel qui obtient la certification après audit et vérifications de ses chantiers. Il est ensuite contrôlé régulièrement par l’organisme certificateur indépendant.

A noter que dans le cas d’une rénovation de maison, un professionnel NF Habitat a obtenu la mention RGE et pout donc vous faire bénéficier des aides financières publiques en fonction de vos travaux.

C’est votre maison qui est certifiée. A la réception de votre maison ou de vos travaux, vous bénéficiez d’une attestation de conformité nominative remise par votre professionnel. Cette attestation valorise votre bien : c’est notamment un atout important à la revente.

Vous l’aurez compris, choisir un professionnel qui affiche la marque NF Habitat et NF Habitat HQETM, c’est avoir l’assurance des moyens mis en œuvre et des résultats obtenus en matière de qualité et de performance.

Demandez à votre professionnel s’il est Titulaire du droit d’usage de la marque NF Habitat ou NF Habitat HQE™ : son certificat l’atteste.

Pour trouver un professionnel NF Habitat et pour plus d’informations, rendez-vous sur le site nf-habitat.fr

 
Vous aimez ? Partagez sur Facebook :  

En rapport sur ForumConstruire.com

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Tout savoir sur le permis de construire
Tout savoir sur le permis de construire
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Forum Forum
Forum "Administratif et financement"
Dans le forum, posez vos questions, consultez celles des autres, entraidez-vous.

Les commentaires des membres :

Réponse de la société Cequami
Ces échanges sur cette actualité méritent quelques précisions :
  • La certification NF Habitat, telle que présentée est un rassemblement d’une quinzaine de marques de certification déjà existantes en une seule marque - et non une marque en plus ou un nouveau label.
  • Concernant l’utilité de cette initiative, elle va dans le sens de la simplification pour permettre au particulier d’avoir un repère unique pour identifier le professionnel et le projet qui lui conviendra.
  • La certification dont nous parlons n’est pas réglementaire comme la RT 2012, ni une mention comme RGE. Elle va au-delà pour apporter de la valeur à l’entreprise et clients pour les maisons qu’elle construit ou rénove.
  • La certification NF Habitat est encadrée par le code de la consommation et protège justement les consommateurs.
  • Pour les professionnels, cela reste une démarche volontaire de sa part pour être dans une démarche d’amélioration de son organisation, de ses constructions ou rénovation.
  • Le professionnel qui a choisi de s’engager répond à un cahier des charges exigeant qui va plus loin que les réglementations, et se font contrôler sur leur respect. Pour valoriser ce choix et ses efforts, il peut se servir de cette marque pour faire la différence avec ceux qui ne l’ont pas. Il s’expose aussi en s’engageant sur un niveau de qualité et de performance.
  • Les contrôles sont indépendants. Il faut savoir que les organismes qui délivrent la certification NF pour l’Habitat, sont eux-mêmes contrôlés par le COFRAC (Comité Français d’Accréditation) qui attestent de leur impartialité.
  • Pour la maison individuelle, les chantiers sont vérifiés à des stades d’avancement différents justement pour pouvoir réagir en cas problèmes.
  • C’est parce que tout le monde ne peut pas l’obtenir et même la conserver que cette certification a une valeur. Pour conclure avec ces échanges, laissons aux professionnels le choix de vouloir progresser et au particulier le choix de pouvoir s’appuyer sur un signe fiable. Nous vous invitons à télécharger le référentiel sur le site nf-habitat.fr si vous souhaitez aller plus loin sur les exigences de cette certification ou même à prendre contact avec les organismes certificateurs qui la délivre.

 
Membre super utile Env. 1000 message Haute Saone
C'est vrai que c'est justement ça qui manquait : un nouveau label bidon.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 1000
Dept : Haute Saone
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre utile Env. 1000 message Morainvilliers (78)
Boh ! Pas tout compris. Cela amène quoi par rapport à la RT2012 ou la norme Passiv'Haus ?
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Morainvilliers (78)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 50 message 59138 (59)
D'accord avec etienne2, un nouveau label qui sert à rien, déjà pour le RGE je trouvais ça limite mais la quel intérêt?...

Enfin si il y en à forcement un, vendre une nouvelle certification aux entreprises avec toujours plus de paperasse et un chèque à donner au passage... Bientôt les camions des sociétés vont avoir tellement d’autocollant de certification qu'on ne verra même plus le nom de la société...
Messages : Env. 50
De : 59138 (59)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre utile Env. 300 message Sideville (50)
Pour être un ancien certificateur et examinateur Cerqual, je trouve ça bien de simplifier les labels, il y en avait bien trop.
Ces labels ne sont pas là que pour la thermique, le constructeur s'engageant dans ce type de certification est contraint à de très nombreux critères sur l'ensemble des équipements techniques (peu énergivores et/ou performant) sur l'acoustique, sur le confort visuel, sur la gestion des déchets ...
C'et une certification global censée vous garantir un logement de bonne qualité de conception et de réalisation !!
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 300
De : Sideville (50)
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Autour De Nantes (44)
Oh, un nouveau label, encore un tiroir-caisse pour les entrepreneurs qui s'ouvre bien grrrrrrand.

allez, c'est pas grave, on sait que ça ne sert à rien, mais on aime ça quand même ...
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Autour De Nantes (44)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 60000 message
La France n'a pas besoin d'un nouveau Label, mais de pros qui bossent correctement !!
je préconiserais plutôt le suivi des chantiers par des personnes indépendantes, payer par le client...
Messages : Env. 60000

 
Membre utile Env. 1000 message Morainvilliers (78)
Cela s'appelle un maitre d'oeuvre
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Morainvilliers (78)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 60000 message
Il suit vraiment le boulot le maitre d'oeuvre ? Je me demande pourquoi il y a temps de gens qui ont des soucis avec leur habitation...
Messages : Env. 60000

 
Membre super utile Env. 1000 message Haute Saone
Il y a assez peu de constructions suivies par un maître d'oeuvre (archi ou maître d'oeuvre) en fait.
Le gros est censé être suivi par un conducteur de travaux du constructeur qui a des dizaines de chantiers simultanément (ce n'est pas de sa faute) et dont le premier rôle est de chercher de la marge sur les chantiers et de faire signer des avenants à forte plus-value, c'est du moins ce qui est attendu de lui...

Les labels ne sont à mon sens justifiés que pour atteindre un objectif très au delà du contexte normatif : BBC à une époque, passif (même si non encouragé)

Si c'est pour assurer "la qualité", c'est juste de l'enfumage : ça veut dire que pour avoir quelque chose qui correspond à la prestation il faut des labels ? ça veut dire que sans labels on est pas censé avoir quelque chose de correct où on ne brûle pas tous les déchets de chantiers derrière la maison ?

L'essentiel est que tout le monde finisse par se rendre compte que c'est la course à l'échalotte :

phase1 : RGE : les gars vous allez avoir pour vous tous seuls plein de nouveaux marchés si si, d'ailleurs vous pourrez augmenter vos tarifs puisque les aides seront que pour ceux qui font bosser des RGE.

phase2 : Tout le monde est RGE (sauf quelques non opportunistes qui ont résisté parce qu'ils faisaient déjà mieux depuis des années) et d'ailleurs tout le monde sait que ça ne rime à rien à part cacher les points de rouille sur le camion.

phase 3 : On pond un nouveau label, même discours.

Qui en profite ? Le client ? Les certificateurs ? Les grosses boites qui n'en ont jamais rien eu à battre de l'environnement ?
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 1000
Dept : Haute Saone
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 50 message Poitiers (86)
Je suis d'accord avec pipine51.

Suivre et contrôler, ce n'est pas la même chose. Le maître d'oeuvre (ou l'architecte) suit le chantier mais ne contrôle pas la réalisation. Un organisme indépendant spécialisé dans le contrôle devrait combler cette lacune. Il existe aujourd'hui des organismes de ce genre mais pas pour les maisons individuelles.
pipine51 a écrit:La France n'a pas besoin d'un nouveau Label, mais de pros qui bossent correctement !!
je préconiserais plutôt le suivi des chantiers par des personnes indépendantes, payer par le client...
Messages : Env. 50
De : Poitiers (86)
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 300 message Sideville (50)
PAAC56 a écrit:Je suis d'accord avec pipine51.

Suivre et contrôler, ce n'est pas la même chose. Le maître d'oeuvre (ou l'architecte) suit le chantier mais ne contrôle pas la réalisation. Un organisme indépendant spécialisé dans le contrôle devrait combler cette lacune. Il existe aujourd'hui des organismes de ce genre mais pas pour les maisons individuelles.
pipine51 a écrit:La France n'a pas besoin d'un nouveau Label, mais de pros qui bossent correctement !!
je préconiserais plutôt le suivi des chantiers par des personnes indépendantes, payer par le client...


Quand j'étais Vérificateur pour Cerqual, je peux vous dire qu'il y en avait des non conformités qui pouvait coûter très cher aux constructeurs !! 
Je ne sais pas comment cela se passait pour Cequami (MI) mais avec Cerqual , on contrôler aussi les maisons individuelles mais en projet groupés. Et il y a avait aussi beaucoup de non conformité. La majorité étant en acoustique.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 300
De : Sideville (50)
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre super utile Env. 2000 message Gironde
PAAC56 a écrit:
Suivre et contrôler, ce n'est pas la même chose. Le maître d'oeuvre (ou l'architecte) suit le chantier mais ne contrôle pas la réalisation. Un organisme indépendant spécialisé dans le contrôle devrait combler cette lacune.

Le problème, c'est que pour beaucoup de points relatifs à la qualité, il faut faire le contrôle au fur et à mesure, pas uniquement à la fin.
Parce qu'un contrôleur qui passe seulement à la fin quand tout est déjà encastré (genre le consuel), il y a plein de choses qu'il ne peut pas voir.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 2000
Dept : Gironde
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre utile Env. 1000 message Morainvilliers (78)
pipine51 a écrit:Il suit vraiment le boulot le maitre d'oeuvre ? Je me demande pourquoi il y a temps de gens qui ont des soucis avec leur habitation...

Le mien suis le boulot de près. Il est sur le chantier une ou 2 fois par semaine et il est toujours joignable au téléphone.
Il a même fait lui même la vérification de la planiéïté de la dalle, de l'étanchéïté, il vérifie à la loupe tous les passages de câbles et gaines vers l'extérieur. Il fait son boulot.
après il y en a plein qui ne le font pas... Donc vous proposer d'en payer un 2ième pour faire le travail que devrait faire le 1er. Le fera t-il ?
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Morainvilliers (78)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre super utile Env. 3000 message Gujan-mestras (33)
Après ma conductrice fait tout ce boulot également, elle vérifie tout avant nos réunions de chantier. Une réunion avec les plans pour tout vérifier, les mesures, conformité, etc. et toujours joignale et réactive. What else ?
Il suffit "juste" de bien choisir ! Mais c'est le juste qui est compliqué Rolleyes
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
De : Gujan-mestras (33)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 50 message Poitiers (86)
Tout à fait ...
sachant que, de mon point de vue, le professionnel devrait apporter au maître d'oeuvre la preuve comme quoi le travail a été réalisé dans les règles de l'art ! cf. "des pros qui bossent correctement" !!
On peut avoir le n° tél de ta conductrice ? (it's a joke )
Tagada_fc a écrit:Après ma conductrice fait tout ce boulot également, elle vérifie tout avant nos réunions de chantier. Une réunion avec les plans pour tout vérifier, les mesures, conformité, etc. et toujours joignale et réactive. What else ?
Il suffit "juste" de bien choisir ! Mais c'est le juste qui est compliqué Rolleyes
Messages : Env. 50
De : Poitiers (86)
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 60000 message
Comme dirait une certaine "pub", je rêve d'avoir un gars qui suit les chantiers au point de contrôler les ferraillages, mise en place des attentes, équerres, du respect du nombre de fils par gaines, etc, etc...
Bien sur, pour savoir si le sien fait bien son boulot, il faut aussi connaitre le boulot !
Combien de maitre d'oeuvre vous diront que le mur de soutennement en bloc à bancher est bien couler, alors même qu'on ne doit pas faire de mur de soutènement avec ce type de blocs ?? Même des soit disants experts ne considèrent pas cela gênants, sur un mur de 3m en train de plier...c'est pour dire !
Messages : Env. 60000

 
Env. 50 message Poitiers (86)
Comme dirait une certaine "pub", je rêve d'avoir un gars, type pipine51, qui, dans ma région, serait capable de contrôler le chantier au fur et à mesure de son avancement, tous corps de métier confondus ... je sais, je rêve !
pipine51 a écrit:Comme dirait une certaine "pub", je rêve d'avoir un gars qui suit les chantiers au point de contrôler les ferraillages, mise en place des attentes, équerres, du respect du nombre de fils par gaines, etc, etc...
Bien sur, pour savoir si le sien fait bien son boulot, il faut aussi connaitre le boulot !
Combien de maitre d'oeuvre vous diront que le mur de soutennement en bloc à bancher est bien couler, alors même qu'on ne doit pas faire de mur de soutènement avec ce type de blocs ?? Même des soit disants experts ne considèrent pas cela gênants, sur un mur de 3m en train de plier...c'est pour dire !
Messages : Env. 50
De : Poitiers (86)
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre super utile Env. 3000 message Calvados
Un métier en vogue :fabricant de normes ,labels et certifications diverses, en un mot: une nouvelle race de feignants qui font leur inutile travail sur celui des autres .
A quand des formations sérieuses pour que les professionnels digne de ce nom le soient vraiment.
Combien de temps encore nous considérerons que les métiers du technique sont une voie pour les échecs scolaires ou les cerveaux limités ?
L'homme sage connait ses limites .
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Calvados
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Autour De Nantes (44)
Tu as parfaitement raison, malheureusement en France, on regarde le diplôme avant de regarder la personne et ... ce n'est pas près de changer.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Autour De Nantes (44)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 60000 message
Paac56..Attention, c'est un rêve réalisable le tien...!
Messages : Env. 60000

 
Membre super utile Env. 3000 message Cote D'or
jmd14 a écrit:Un métier en vogue :fabricant de normes ,labels et certifications diverses, en un mot: une nouvelle race de feignants qui font leur inutile travail sur celui des autres .
A quand des formations sérieuses pour que les professionnels digne de ce nom le soient vraiment.
Combien de temps encore nous considérerons que les métiers du technique sont une voie pour les échecs scolaires ou les cerveaux limités ?



Propos un peu démagogues sur les bords , les normes, labels et autres on est tous heureux de les avoir (les sieges auto de mes enfants, la non présence de métaux lourds dans notre environnement, la forte limitation des COV, idem pour les appareils à gaz et électriques...). Je ne pense pas qu'il y ai grand monde pour un retour en arrière. Pourtant c'est souvent un texte NF derrière. Les métiers techniques c'est aussi des techniciens, des ingénieurs et des chercheurs et je ne vois pas ou est l’échec et les cerveaux limités.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Cote D'or
Ancienneté : + de 14 ans
 
Membre super utile Env. 3000 message Calvados
[quote="visionmasterpro"]
jmd14 a écrit:


Propos un peu démagogues sur les bords , les normes, labels et autres on est tous heureux de les avoir (les sieges auto de mes enfants, la non présence de métaux lourds dans notre environnement, la forte limitation des COV, idem pour les appareils à gaz et électriques...). Je ne pense pas qu'il y ai grand monde pour un retour en arrière. Pourtant c'est souvent un texte NF derrière. Les métiers techniques c'est aussi des techniciens, des ingénieurs et des chercheurs et je ne vois pas ou est l’échec et les cerveaux limités.


C'est le caractère outrancier et la surenchère aux textes qui devient insupportable et dénuée de bon sens .
Démago ? Toutes ces dispositions vise a une mise en oeuvre de qualité sur site ,et en général les intervenants sur chantier ne sont ni ingés ,ni,chercheur !!

Il est évident que personne ne souhaite "revenir en arriéré" , ni une absence de normes ou de réglementation, mais plutôt que l’évolution prenne une direction plus sensée .
L'homme sage connait ses limites .
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Calvados
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre super utile Env. 3000 message Cote D'or
jmd14 a écrit:

C'est le caractère outrancier et la surenchère aux textes qui devient insupportable et dénuée de bon sens .
Démago ? Toutes ces dispositions vise a une mise en oeuvre de qualité sur site ,et en général les intervenants sur chantier ne sont ni ingés ,ni,chercheur !!

Il est évident que personne ne souhaite "revenir en arriéré" , ni une absence de normes ou de réglementation, mais plutôt que l’évolution prenne une direction plus sensée .


Et bien non je ne partage absolument pas votre analyse, j'utilise régulièrement des textes normatifs (transposition du droit CE en droit Français) on peut voir cela comme une surenchère (dans mon cas des centaines de pages pour une dizaine de réglements). Il faut les lire et on constate alors qu'il est impossible de traiter le sujet en deux pages ! Par exemple si vous voulez limiter les composés chimiques toxiques et cancérigènes dans votre environnement (directive reach par exemple) il faut bien les nommer et définir des seuils, on arrive à 849 pages pour le texte ! ou est l’outrance et la surenchère ?

On constate toujours le même discours avec des voies pour aller dans votre sens (méconnaissance du sujet, démagogie, course aux profits, immobilisme...?) et à l'inverse un consommateur qui exige de plus en plus d'obtenir des biens avec un minimum de qualité. Cette "avalanche" de normes c'est aussi la réponse autoritaire du législateur à l'inertie des industriels à progresser et s'améliorer, c'est aussi une prise en compte des avancés scientifiques, économiques, écologiques, de santé publique ...qui rendent inacceptables des pratiques d'un autre age.

Prenez l'exemple de l'accessibilité des anciens bâtiments publiques et privés pour les handicapés, après le vote de la loi de 2005 on devait rendre accessible les anciens bâtiments avec des travaux lourds. Le bilan à 10 ans est dérisoire. Dans mon établissement moins de 5% des travaux ont été réalisés. AUjourd'hui c'est la panique avec une obligation de résultats à 10 ans, un dispositif réglementaire contraignant ...Des sommes importantes à trouver à n +1. En gros on aura au moins besoins de 20 ans pour réaliser les travaux et mis en place deux réglementations
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Cote D'or
Ancienneté : + de 14 ans
 
Membre utile Env. 1000 message Morainvilliers (78)
visionmasterpro a écrit:
jmd14 a écrit:

C'est le caractère outrancier et la surenchère aux textes qui devient insupportable et dénuée de bon sens .
Démago ?  Toutes ces dispositions vise a une mise en oeuvre de qualité sur site ,et en général  les intervenants sur chantier ne sont ni ingés ,ni,chercheur !!

Il est évident que personne ne souhaite "revenir en arriéré" , ni une absence de normes ou de réglementation,  mais plutôt que l’évolution prenne une direction plus sensée .


Et bien non je ne partage absolument pas votre analyse, j'utilise régulièrement des textes normatifs (transposition du droit CE en droit Français) on peut voir cela comme une surenchère (dans mon cas des centaines de pages pour une dizaine de réglements). Il faut les lire et on constate alors qu'il est impossible de traiter le sujet en deux pages ! Par exemple si vous voulez limiter les composés chimiques toxiques et cancérigènes dans votre environnement (directive reach par exemple) il faut bien les nommer et définir des seuils, on arrive à 849 pages pour le texte !   ou est l’outrance et la surenchère ?

On constate toujours le même discours avec des voies pour aller dans votre sens (méconnaissance du sujet, démagogie, course aux profits, immobilisme...?) et à l'inverse un consommateur qui exige de plus en plus d'obtenir des biens avec un minimum de qualité. Cette "avalanche" de normes c'est aussi la réponse autoritaire du législateur à l'inertie des industriels à progresser et s'améliorer, c'est aussi une prise en compte des avancés scientifiques, économiques, écologiques, de santé publique ...qui rendent inacceptables des pratiques d'un autre age.

Prenez l'exemple de l'accessibilité des anciens bâtiments publiques et privés pour les handicapés, après le vote de la loi de 2005 on devait rendre accessible les anciens bâtiments avec des travaux lourds. Le bilan à 10 ans est dérisoire. Dans mon établissement moins de 5% des travaux ont été réalisés. AUjourd'hui c'est la panique avec une obligation de résultats à 10 ans, un dispositif réglementaire contraignant ...Des sommes importantes à trouver à n +1. En gros on aura au moins besoins de 20 ans pour réaliser les travaux et mis en place deux réglementations

Oui pour reprendre l'exemple cité de lamise en accessibilté des bâtiments publique : Dans ma commune 3 écoles. L'une est accessible au handicapés physique. La loie dit toutes les écoles... Avec quel argent ?
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Morainvilliers (78)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre super utile Env. 3000 message Cote D'or

Oui pour reprendre l'exemple cité de lamise en accessibilté des bâtiments publique : Dans ma commune 3 écoles. L'une est accessible au handicapés physique. La loie dit toutes les écoles...


Votre maire a eu 10 ans et il a entre 3 et 9 -10 ans de plus, c'est vraiment insurmontable de lisser sur 10 - 20 ans les travaux ?
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Cote D'or
Ancienneté : + de 14 ans
 
Membre utile Env. 1000 message Morainvilliers (78)
Je participe à la commission. VU les sommes oui, sauf à augmenter les taxes locales. Village classé avec des bâtiments très anciens
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
De : Morainvilliers (78)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre super utile Env. 3000 message Calvados
visionmasterpro a écrit:

Et bien non je ne partage absolument pas votre analyse, j'utilise régulièrement des textes normatifs (


Tu utilises régulièrement des textes normatifs :c'est bien , mais beaucoup d'autres les subissent !!
Ne radicalisons pas ,il na jamais été question d'une absence de normes ou règlements ,mais qu'il y en ait un peu moins qui se superposent ou se contredisent .

Comme il a été dis plus haut il faudra des fourgons rallongés afin de pouvoir y loger toutes les qualifs et dénominations diverses .
Et même si cela est hors sujet ,je pense comme beaucoup que le niveau de qualification des entreprises artisanales est faible .
L'homme sage connait ses limites .
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Calvados
Ancienneté : + de 8 ans
Picto lock Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
Voir