Menu utilisateur
Menu

Catégorie Chauffage, isolation, economies - 180 commentaires - Posté
Revue de presse - Batiactu : Le ministre de la Transition écologique et solidaire étudierait un système de bonus-malus pour accélérer l'éradication des épaves énergétiques, selon une note de travail consultée par Le Parisien. Cette taxe s'appliquerait au moment des transactions et se baserait sur la qualité de l'isolation et du chauffage. Une proposition qui semble cependant difficilement applicable.

Nicolas Hulot veut aller vite. Après avoir annoncé la réorientation du Crédit d'impôt pour la Transition énergétique des menuiseries vers les chaudières et sa transformation en prime à partir de 2019, le ministre de la Transition écologique et solidaire entend accélérer la lutte contre les passoires thermiques, priorité de son action. Selon un document de travail consulté par Le Parisien, la création d'un système de bonus-malus serait actuellement à l'étude, basé sur un concept similaire à celui existant déjà dans le monde de l'automobile.

Une taxation viendrait ainsi pénaliser les propriétaires de logements dont les performances énergétiques seraient trop mauvaises, comme par exemple des habitations classées "F" ou "G" et consommant de manière excessive pour se chauffer ...

 
Vous aimez ? Partagez sur Facebook !

 

En rapport sur ForumConstruire.com

Devis pompe à chaleurArtisan
Devis pompe à chaleur
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Quel chauffage choisir ?
Quel chauffage choisir ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
11 idées de poeles à bois
11 idées de poeles à bois
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.

Les commentaires des membres :

-
Je leur souhaite bonne chance face aux lobbies !!!
Enfin s'il supprime la subvention aux éoliennes de pigeons, aux chauffe-eau thermodynamiques, et à l'aérovoltaïque ce sera déjà un début.
Pour la subvention au changement de chaudière ça existe déjà (crédit d'impôts), alors je ne comprends pas trop ce qu'ils veulent faire.
Et, effectivement le DPE n'est vraiment pas une science exacte, pour vendre une maison j'en ai réalisé un, le premier calcul indiquait un coût chauffage 4x supérieur à la réalité !!!
Et j'ai le souvenir d'une maison construite selon la norme PassivHaus, en paille, avec chauffage via un unique poêle à bois qui était très très mal classée comme il n'y avait pas de chauffage central, juste un radiateur électrique sèche serviette dans la salle de bain elle ne rentrait pas dans le logiciel
1
-
C'est une bonne idée mais il faut trouver une solution pour éviter de pénaliser les locataires qui n'y peuvent pas grand chose.
0
-
Bonjour,
blueskies a écrit:C'est une bonne idée mais il faut trouver une solution pour éviter de pénaliser les locataires qui n'y peuvent pas grand chose.

J'ai vu écrit "Une taxation viendrait pénaliser les propriétaires de logement...."
0
-
Pour la location je suis assez d accord. .. pour les proprios ben ça ne concerne qu' eux. Si ils ne peuvent pas faire de travaux pour X ou Y raison je ne vois pas pourquoi les taxer...surtout s'ils n'ont pas les moyens d'améliorer malgré les aides...
Quand au DPE. .. perso je n'en ai jamais tenu compte dans les achats par contre les 3 dernières années de factures habitants présents et mode de vie .. oui...et là on a des surprises. ...
1
-
Je suis à la fois propriétaire bailleur, propriétaire occupant et locataire.
Je suis tout à fait d'accord pour faire de l'isolation thermique des logements. Mais, celà coûte très cher. Je peux me payer l'isolation thermique de ma nouvelle maison en partie grâce aux loyers perçus de logements des années 70 plus ou moins bien isolés. Isoler les logements des locataires aboutirait à moins de rentabilité et à des fins de mois difficiles. Je souhaiterais par conséquent que le gouvernement facilite les choses en ne faisant pas payer taxe foncière et taxe d'habitation pendant les travaux. Je suis locataire et j'enrage que mon propriétaire ne fait pas de travaux d'isolation. Il fait particulièrement froid l'hiver. Il y a de son côté plein de travaux à faire qu'il retarde pour le changement de locataire. Il a acheté ses logements (autour de 10) il y a longtemps et ce qu'il touche est quasiment une rente. Le moyen d'inciter serait aussi de partager les factures de chauffage. Le sujet est très délicat donc. Copropriétaire d'un appartement à l'époque, c'était aussi très compliqué d'imposer des travaux d'isolation extérieure en assemblée générale. Au final, il ne faut pas donner trop le choix mais réduire la fiscalité.
0
-
Pour ma part, je trouve assez injuste cette mesure qui s'annonce.
Déjà, il n'y a pas de distinction entre le propriétaire-bailleur et le propriétaire-occupant. Qu'on limite les abus de certains loyers déraisonnables pour une passoire énergétique, oui, ça semble aller dans le bon sens. Maintenant, qu'on pénalise les propriétaires dont c'est la résidence principale, qui remboursent déjà un prêt, qui peut-être ne roulent pas sur l'or, même si à terme ça peut être rentable. Faut pas rêver, avant d'avoir rentabilisé en dépense énergétique le prix des fenêtres PVC que nous allons faire poser, il va s'écouler du temps !
D'autre part, il est fait mention des ménages modestes. Qu'on aide ceux qui en ont le plus besoin, oui, c'est évident qu'ils n'y arriveront pas seuls. Mais une fois de plus, ce sont les mêmes qui trinquent : les classes moyennes. Problème, je bosse, ma femme bosse, nous avons tous les deux un salaire correct mais pas non plus fou (moins qu'un député ou un ministre !), du coup nous n'avons pas droit aux aides de l'ANAH, pas le droit à l'isolation 1EUR, nous n'avons pas le droit à des allocs, nous ne serons pas exonérés de la taxe d'hab' (et il s'en faut de peu), etc. Et là, le CITE qui était là pour tout le monde, on parle de le supprimer pour le remplacer par une prime en faisant une distinction pour les ménages modestes. Ce n'est pas qu'on commence à en avoir ras-le-bol, mais presque. Résultat, on se dépêche pour faire des travaux et profiter du CITE, en prenant un prêt supplémentaire, donc des mensualités en plus, mais ça commence à bien faire. Il n'y a pas d'un côté les pauvres et de l'autre les riches. Quand tu es juste au-dessus des plafonds, tant pis pour toi.
1
-
On tape tjrs sur les propriétaires bailleurs! Faut arrêter! Et les logements insalubres ? les logements en cave? les logements ds les cités remplis de trafiquants? Et nous on va encore nous faire C.... avec des taxes supplémentaires !?!?!Faudrait peut être régler les pb plus urgents avant de choisir la facilité de la taxe! Les locataires vont devenir tout puissants et les proprios bailleurs endettés! Car faut voire ce qu’ils en font des logements!
0
-
Quand je vois la réaction de Jenly, ça me conforte dans le fait que je trouve cette mesure intéressante.
Il y a sûrement pas mal de questions qui se posent, et parmi celles-ci : Sur quoi va se baser le classement ? Comment garantir l'indépendance (et la qualité) du diag ? Le prestataire du diag va t-il avoir du travail s'il a la velleité d'être juste ?
0
-
Non mais attend nos logements sont RT2012 avec cuisine équipée (LV, plaque, hotte,...) nous ne louons pas des taudis! Je ne serais sûrement pas impactee mais à un moment faut arrêter de voire les proprios bailleurs comme des gens sur qui nous pouvons taper constamment! Suis pas rentière, g un crédit à payer et des impôts pour ses biens immobiliers! Je rappel une fois de plus que sans les propriétaires bailleurs beaucoup seraient à la rue! C pas le gouvernement qui logent les citoyens!
0
-
Pourquoi crier au loup alors ? Tu devrais te réjouir que ceux qui louent les passoires dont ils sont hérité sans avoir jamais rien fait dessus à part un coup de cache misère à des gens qui chopent des maladies respiratoires dans leurs taudis soient impactés.
2
-
Jenly a écrit:On tape tjrs sur les propriétaires bailleurs! Faut arrêter! Et les logements insalubres ? les logements en cave? les logements ds les cités ...

pas taper ?
tu crois que tous les occupants des logements décrits sont proprio-occupants ? non ? et il faudrait cautionner ? non, la preuve, tu les cites.

Citation: Les locataires vont devenir tout puissants et les proprios bailleurs endettés! Car faut voire ce qu’ils en font des logements!

la bonne nouvelle : en France, PERSONNE n'est obligé d'être proprio-bailleur .

et quand on ne lira plus "les méchants proprios d'1 coté , les locataires pourris de l'autre" on aura fait de gros progrès.
au lieu de rouspéter pour "défendre" les proprios quels qu'ils soient et-ou les locataires sur les mêmes bases, défendez les objectifs !

si vous les respectez vous ne serez pas impactés et tout le monde y gagnera -
"tout le monde" ... et  la planète...

Citation:
Suis pas rentière, g un crédit à payer et des impôts pour ses biens immobiliers!

j'en connais peu dont ce n'est pas l'objectif à long terme ;

des particuliers qui achèteraient... "pour faire du social et loger les malheureux sans-abris " ?

sérieux ? il y en a beaucoup ? alors chapeau bas
3
-
Généralisation quand tu nous tiens ... Rolleyes
0
-
Pfff je répond même pas tellement c ridicule.

Et juste au fait, je suis vege, eco responsable, freechild donc le respect de la planète je connais.

Allez bisous bisous, bonne journée.
0
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +1 an.
-
Je connais un cas fou en réno où dans un bel immeuble des années 70 en Simple Vitrage, sans isolation, etc. Il n'a pas été possible d'imposer l'isolation sous prétexte que le retour sur investissement a été estimé à 15 ans et pas 10 ans comme il aurait fallu.

La réno c'est donc limitée aux DV, volets et peinture façades.

Bien évidement l'isolation aurait pu se faire mais trop de personnes ont refusées W00t

L'éducation n'est plus à faire, il faut imposer sinon on ne s'en sortira pas. Certes il faut que les subventions suivent sous couvert qu'elles soient placées aux bons endroits ... et là c'est quasi perdu d'avance
2
Picto lock Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
Voir