Menu utilisateur
Menu

Catégorie Immobilier - 7 commentaires - Posté

Après avoir atteint des sommets au cœur des années 2010, le taux de propriétaires dans la population a désormais tendance à décroître. Sans pour autant menacer de s'effondrer.



A la lecture des études annuelles de l’Insee sur le logement, la part de propriétaires apparaît relativement stable ces dernières années, avec près de 6 ménages sur 10 propriétaires de leur résidence principale. Cependant, la dernière étude de l’institut sur le « patrimoine des ménages », avec des chiffres arrêtés début 2018, permet de mettre en perspective cette évolution sur 20 ans. La part de propriétaires immobiliers, et plus particulièrement de propriétaires de leur résidence principale, a reculé en 2018 par rapport à la dernière étude en 2015. Lire la suite de l'actu sur cBanque.com

 
Vous aimez ? Partagez sur Facebook !

 

En rapport sur ForumConstruire.com

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Faire construire, combien ça coute ?
Faire construire, combien ça coute ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres de Forum Construire
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres ...
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.

Les commentaires des membres :

-
Bonjour, Il y a pas mal de gens qui pourraient facilement devenir propriétaire de leur résidence principale, mais qui n'achètent pas, car ils peuvent être mutés plusieurs fois, parfois tous les ans (cas des enseignants et autres fonctionnaires), donc ils restent locataires.

Etre propriétaire "nuit gravement" à la mobilité géographique. Même si on peut toujours vendre son logement ou sa maison si on doit aller travailler ailleurs, c'est compliqué on risque très souvent d'y perdre, et puis il y a les frais de notaires qui sont de la perte sèche.

Et comme dans de nombreuses villes moyennes, vu le nombre pléthorique de constructions, on trouve des logements ou des maisons dont le loyer n'est pas exorbitant, tant vaut-il louer, au moins pendant les premières années où l'on travaille. Et puis, ça fait de l'expérience, on voit différents logements ou maisons et on voit les avantages et les inconvénients dans ces locations, ce qui permet d'y voir plus clair plus tard lorsqu'on achètera.

En louant, c'est plus facile d'avoir un boulot en traversant la rue aussi.....
2
-
Après, il y a le problème des impôts je pense aussi
Quand je vois le montant des impôts fonciers (ajoutés aux locaux), ajoutés au fait que je suis pris en otage des futures augmentations, je me dis parfois qu'il vaut mieux être locataire ....
1
-
Oui mais locataire tu es "à la merci" (expression un peu violente en la matière) du propriétaire qui veut vendre son logement. Heureusement les baux sont tout de même suffisamment long maintenant pour assurer une certaine continuité, malgré tout...
Effectivement nous avons fait construire. Financièrement ce n'est absolument pas rentable, c'est un fait. Mais est-ce que l'immobilier, surtout lorsqu'il s'agit de sa résidence principale n'est qu'affaire de rentabilité ? Est-ce que le premier avantage d'être propriétaire n'est pas d'habiter chez soi et de faire ou d'arranger son logement du mieux possible en fonctions de ses besoins / envies ?
0
-
Il ne faut pas oublier que devenir propriétaire de son logement, est la Première des épargnes due à la capitalisation . C'est mieux qu'être locataire
0
-
J'aimerais bien voir la même analyse pour les bailleurs Biggrin Crying
0
-
On ne va pas refaire le débat qui est actuellement en place publique et défraie les chroniques.
Mais la "France des propriétaires" comme le prônait le monsieur à talonnettes, elle commence à avoir du plomb dans l'aile. Vous en voulez des explications ? Allez, au hasard : les taxes foncières, ou les droits de mutations, qui ont explosé sous Hollande (le monsieur au casque de moto), ou dans un autre domaine, les délires écolo-ayatollesques RT2012 2020 ou 2030 qui engendrent un surcout dans une construction individuelle de l'ordre de 15 à 20% pour des motifs idéologiques ou démagogues prônés par un ramassis de pue-la-pisse.  
Et pour aller dans le sens qui est explicité dans un post précédent, la mobilité est devenue un paramètre quasi-incontournable pour bosser de nos jours. Une frange arrivait bon an mal an, à concilier un logement à proximité du lieu de profession, et un logement destiné à devenir plus tard, sa propre résidence, qu'il soit mis en location ou utilisé comme résidence secondaire. Eh bien fini tout ça : les propriétaires de résidences secondaires sont essorés et pressurés jusqu'au dernier centime ! un ménage lambda ne peut plus aujourd'hui tenir le rythme comme il y a 30 ans. Louer en attendant d'y habiter ? Beaucoup de frilosité désormais, tous ceux qui ont évoqué cette piste autour de moi, se ravisent car tout peut basculer si vous tombez sur le mauvais petit canard. Sous-entendu : le cas social qui ne paiera plus son loyer, un grand sourire gravé sur sa gueule de parasite, et que vous mettrez des mois, voire des années à expulser - et pour reprendre un logement dans quel état !  
Il est aussi intéressant de se pencher sur les catégories d'ages qui sont les plus impactées. Les 50-69 ans sont de moins en moins propriétaires : pas étonnant, quand on comprend qu'ils font généralement partie de la classe moyenne à la retraite ou proche de la retraite, ces mêmes catégories chez qui Jupiter (le monsieur aux pendules) va allègrement taper dans le portefeuille pour redistribuer à tous les fainéants, les cas sociaux, les bons à rien de l'hexagone et au-delà. 
Marrant, je me suis évertué à faire des simulations d'aides pour une construction (oui, j'avais envie de rire), et toutes refusées car réservées "sous plafond de ressources" : c'est à désespérer de ne pas toucher le RSA en parent isolé avec à ma charge 4 gniards à moitié crétins. La voilà, la France des proprios !
1
-
On pourrait aller bien plus loin mais je n'ose pas le faire Crying
0
Picto lock Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
Voir