Menu utilisateur
Menu

Catégorie Chauffage, isolation, economies - 36 commentaires - Posté

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE. Les pouvoirs publics et le plan bâtiment durable viennent de lancer un appel à idées concernant la fiabilisation du Diagnostic de performance énergétique. Un point névralgique pour assurer la transition énergétique dans le secteur de la construction.



EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE. Les pouvoirs publics et le plan bâtiment durable viennent de lancer un appel à idées concernant la fiabilisation du Diagnostic de performance énergétique. Un point névralgique pour assurer la transition énergétique dans le secteur de la construction.

C'est un dispositif qui fait l'objet de débats passionnés depuis son introduction, il y a plus de dix ans: le diagnostic de performance énergétique (DPE). Jugé peu fiable par de nombreux acteurs, la loi Elan promulguée cette année vient pourtant renforcer son rôle en le rendant "opposable" - et non plus seulement "informatif" - en 2021. La condition sine qua non de l'entrée en vigueur de cette opposabilité est évidente: cet outil doit être reconnu efficace et crédible par tous les acteurs avant la date prévue ... Lire la suite de l'actu sur Batiactu.com

 
Vous aimez ? Partagez sur Facebook !

 

En rapport sur ForumConstruire.com

Devis pompe à chaleurArtisan
Devis pompe à chaleur
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Quel chauffage choisir ?
Quel chauffage choisir ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos installations chauffages
Photos installations chauffages
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !

Les commentaires des membres :

-
Bonjour,

Enfin une bonne nouvelle. Car aujourd'hui suivant le guignol qui vient faire le diagnostique, vous avez entre B et F au bonheur la chance.

Il faut la même règle pour tout le monde et surtout que tout le monde l'aplique correctement.
0
-
Vaste co***rie : comment peut-on rendre opposable une note qui dans la pratique ne correspond à rien puisque la consommation d'énergie est le fait de chacun ( douche de 5-10-15-20mn ou bain, température intérieure demandée à 19-20-21-22°, personnes absentes de leur logement ou non en journée etc...) et puis n'oublions pas la super cohérence du législateur qui d'un côté vous recommande de vivre en vase clos (RT2012) et d'un autre côté l'ADEME vous recommande d'ouvrir vos fenêtres (été comme hiver) 5 mn pour renouveler l'air...

donc demain, les diagnostiqueurs vont se retrouver avec des recours sur le dos parce que celui qui programme sa température demandée à 22° de jour comme de nuit, prend des bains tous les jours et aère son logement, n'aura pas une facture énergétique conforme à sa note ?

mais où est donc le bon sens, la cohérence... pas chez nous visiblement... ils se sont fait la malle il y a longtemps....
3
-
Bonjour, Tout à fait d'accord avec le post ci dessus.
Depuis qu'on a dit que "l'air de nos maisons est pollué", on voit des gens surtout des locataires qui en plein hiver ouvrent la fenêtre du logement pendant plusieurs heures. Ils partent au boulot la fenêtre ouverte.... Même s'ils ferment les radiateurs de la pièce, il n'en demeure pas moins qu'ils rendent le logement glacial. Et ceci alors que le logement est équipé d'une VMC efficace, et que le logement est bien isolé et n'a aucun problème. Alors rendre le DPE opposable, ça ce n'est pas possible....

Autre chose, je connais une copropriété isolée par l'extérieur. Le bâtiment date de 1983 et l'isolation comme à l'époque fait 6 cm d'épaisseur. C'est moins que maintenant, mais ce n'est pas rien. C'est comme si on sort avec un anorak en hiver au lieu de sortir en T.shirt, ça fait une grande différence. Et bien la plupart de ces logements, notamment ceux gérés par agence, et peu importe leur emplacement dans l'immeuble sont tous classés F. Mais j'ai vu une annonce de location venant d'un particulier ayant un logement dans cet immeuble et... son logement est classé en C.. mystère, surtout que sur la façade où est ce logement, il y a des jardinières jusqu'au plus haut étage devant les appartements, et qu'il n'y a aucune isolation à l'endroit des ces jardinières qui contiennent environ 800 litres de terre.... Cet immeuble comporte que des petits logements maxi 35 m2 et absolument tous sont équipés de chauffage électrique. Et le logement en question qui est classé en C possède encore les convecteurs d'origine...

Autre chose, vous avez un logement assez performant dans un immeuble, mais le logement du dessus est vide, donc votre chauffage chauffe la dalle du plafond qui est très froide, ce qui majore la conso, le logement d'à côté est vide, pareil, ou vous avez un hurluberlu qui ne chauffe pas et qui ouvre les fenêtres bien plus que de raison... là aussi, faire un DPE opposable n'est pas possible.

Il y a aussi des gens qui vont fumer aux fenêtres de la cage d'escalier, ce qui est interdit, mais ils le font malgré tout et laissent ouvert, ça reste ainsi toute la nuit, alors à quoi servent les isolations ??? Je connais une copropriété où ces fenêtres ont été bloquées pour en finir avec cette situation.

Le comportement des gens est incontrôlable, et la première des isolations c'est de fermer portes et fenêtres. Ces immeubles sont équipés d'une VMC collective, donc ils sont sains dans des conditions normales d'utilisation. L'aération ne peut se faire que pendant 3 ou 4 mn fenêtres GRANDES OUVERTES, pour renouveler bien l'air sans refroidir les murs. Il faut savoir que lorsqu'il fait froid, l'air se renouvelle très vite, donc inutile de laisser ouvert longtemps

Par contre on voit des gens dans des logements anciens des gens qui n'aèrent jamais, qui chauffent avec un poêle à pétrole qui rend l'atmosphère humide et de ce fait le logement plus difficile à chauffer. Les particules fines sont produites à domicile et nos gouvernants laissent toujours vendre ces appareils dans tous les hypermarchés et magasins de bricolage. De plus, ça coûte aussi cher ou même plus que du chauffage électrique pour une même durée d'utilisation.

Se chauffer est tout un art, et on se rend compte que pas mal de gens ne savent pas bien utiliser leur chauffage. Ils ne comprennent pas comment fonctionne un thermostat, ni un chaudière (gaz ou mazout).

De plus en plus de logements sont isolés, surtout qu'on isole depuis les années 1975 et cela s'est amélioré de plus en plus. Lorsqu'on est un peu habitué, on peut deviner rien qu'avec des photos si une maison ou un logement a les murs isolés ou non, sauf que ça ait été fait par la suite.

Et aussi on voit des maisons avec plafond cathédrale, c'est très à la mode, mais on a un volume inutile qui rend la maison très difficile à chauffer puisque l'air chaud va directement en haut et que les gens se gèlent près du sol. D'un point de vue écologique c'est d'une stupidité sans nom. Mais certains trouvent ça beau...
2
-
En gros on renforce une loi la rendant "opposable", et seulement après on court trouver des solutions pour rendre le système fiable...

Il aurait peut être été moins con plus intelligent de faire le contraire
0
-
Bonjour, On oublie un élément important, c'est l'utilisateur qui bien souvent ne sait pas utiliser correctement son chauffage.

Quant aux chauffages sophistiqués, connectés, il ne faut pas croire qu'il y a beaucoup de monde qui saura l'utiliser, donc dépense non seulement inutile, mais nuisible sur les locations. Et il n'y a pas que les personnes âgées qui majoritairement ne sauront pas s'en servir.

Le chauffage collectif ancien, on ne peut pas vraiment l'individualiser, et on paie même si on est absent pendant une période.
0
-
Bonjour,

La RT2005, RT2012 et le DPE partaient d'un bon sentiment, malheureusement ils ont été dévoyés par le business W00t

Ce qui devait avant tout protéger le prolo, à dans les faits créé un gouffre encore plus grand.

Un bourge n'aura aucun pb pour trouver le "préposé" DPE qui l'arrange

Que va pondre la RT2020 ... nous verrons bien, mais je doute fort que les thermiciens, architectes, constructeurs et patentés DPE aient du souci à ce faire Crying

Tout ça pue l’ar..que à plein nez Ohmy Tongue
0
Edité 1 fois, la dernière fois il y a +5 mois.
-
Il est évident que ce baser sur les factures est une aberation. Entre moi qui chauffe à 22° et mon voisin qui est en t-shirt à 18°...... On doit prendre en compte la qualité thermique du bâtiment, l'énergie utilisé et la ventilation. (J'en oublie sûrement )

Bref le débat est ouvert ;)
0
-
Bonjour
Ok avec tout ce qui est écrit.
J'ai établi mon propre DPE avant de vendre ma maison et avec un PAC je m'en suis sorti avec un D 190 Kw, le diagnostiqueur également D  181 KW.

En fait grâce a une PAC on est meilleur alors que la maison est la même avec un autre moyen de chauffage qui fera passer a E ou plus.

Mes consos électriques n'ont pas servie au DPE. Seulement le calcul des déperditions de la maison avec la nature et dimensions des composants que je connaissais.

 
[url=https://files.forumconstruire.com/dpe1-jpg-stor-5c2523ecb37aa554505.jpg]

[/url]
0
-
Bonjour, Une vieille baraque avec des panneaux photovoltaïque sur le toit aura un meilleur DPE, à cause de cela...

Un DPE devrait se faire que l'hiver lorsqu'il gèle et voir les déperditions du toit avec une caméra thermique, et aussi les murs, ceci en chauffant à une certaine température par ex à 19°.

Tel que c'est fait, c'est plus au pifomètre qu'autre chose, beaucoup de propriétaires ne connaissent même pas la composition des murs donc ne peuvent pas l'indiquer au diagnostiqueur, donc on est pire qu'approximatif. Un propriétaire peut mentir et faire croire que c'est plus isolé que ce que c'est en réalité.

Avec une isolation par l'intérieur on peut savoir l'épaisseur et la matière en démontant une prise ou un interrupteur.

Il y a un petit appareil peu coûteux qui permet de mesurer la température des murs en surface et de voir s'il y a des ponts thermiques, c'est un détecteur de fuite (thermomètre infrarouge) qui coûte environ 40 euros et que tout le monde peut se procurer.
1
-
Bonjour, Il faut savoir aussi que :

- si l'on prend un logement de 35 m2 avec un chauffage au gaz, il sera mieux noté que le même logement avec un chauffage électrique. ça peut varier jusqu'à 2 lettres suivant diagnostiqueur.

MAIS, ça ne veut pas dire que l'utilisateur va payer moins cher qu'avec du chauffage électrique pour se chauffer de la même façon.

En effet, avec le chauffage au gaz, il aura un abonnement annuel de 220 euro et l'entretien chaudière (autour de 100 euro) soit 320 euro de frais fixes auxquels il faut ajouter la consommation. Avec le chauffage électrique il n'a pas ces frais et ça lui paie une bonne partie du chauffage.
Certains diront, oui, mais il y a des abonnements moins cher. Certes, mais à ce moment là, le gaz est plus cher, donc on retombe au même. J'ai testé.

Alors, si vous louez un petit logement (jusqu'à 40 m2), ne fuyez pas le chauffage électrique qui risque fort de vous coûter moins cher. Par contre si vous louez une maison ou un logement assez grand, le chauffage au gaz risque fort d'être plus intéressant, surtout si l'isolation n'est pas dernier cri. Et pour une maison avec chauffage électrique, il faudrait qu'il y ait un chauffage au bois pour surchauffer un peu la maison et que le chauffage électrique n'ait qu'un petit complément à assurer.
Comme quoi le DPE n'est pas toujours en accord avec le coût du chauffage.

Et ça, peu de gens le savent.
0
-
En gros : quand on voit tout ce qui est gaspillé, c'est que l'énergie n'est pas assez chère.
0
-
Bonjour,

Il y a assez de taxes comme ça, de plus c'est absurde une taxe au kWh, il faudrait au moins la faire au m2 soit Wh/m2/an et séparer la partie chaud-froid du reste

Et puis comment faire pour le pellet et encore pire le bois. Bref une fausse-bonne idée.

La France n'aurait jamais dû accepter le coeff de 2,58 Energie Primaire pour l'électricité, c'est un enterrement de 1ère classe !

Le gag : une PAC ou CLIM à Cop 2,58 = Cop 0 EP  W00t

PS) taxer les passoires OK mais il faut sérieusement revoir les aides et supprimer cette magouille de l'isolation combles à 1 roro 
0
-
Bonjour Et les gens qui ont de gros moyens qui sont 2 adultes et un ou deux enfants et qui achètent ou construisent des maisons de 200 m2 avec des plafonds cathédrale, c'est comme s'ils chauffaient 2 ou 3 maisons standards de 90 ou 100 m2 ? ON ne les taxera pas, alors qu'on taxera des gens qui n'ont pas trop de moyens et qui auront un logement de 70 m2 pour le même nombre d'occupants ?
0
-
Le principe d'une franchise de X kWh par personne peu taxés, voire subventionnés, puis des taxes croissantes très importantes ensuite à l'air pas mal.

Et que les produits des surtaxes soient intégralement investis pour la transition décarbonnée !

Le seul hic que je vois c'est que les gros richards peuvent continuer à consommer à mort Mad
0
Picto lock Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
Voir