Menu utilisateur
Menu

Catégorie Solaire et éolien - 10 commentaires - Posté

FAKE NEWS. "Les éoliennes ne se recyclent pas !", "la proximité d'une maison avec un méthaniseur lui fait perdre de la valeur !", "les renouvelables ne créent pas d'emplois en France puisque tout est produit à l'étranger...". Autant de phrases que l'on entend souvent, y compris dans les commentaires des articles de Batiactu, qui s'avèrent être des contre-vérités. L'Ademe répond point par point.



FAKE NEWS. "Les éoliennes ne se recyclent pas!", "la proximité d'une maison avec un méthaniseur lui fait perdre de la valeur!", "les renouvelables ne créent pas d'emplois en France puisque tout est produit à l'étranger…". Autant de phrases que l'on entend souvent, y compris dans les commentaires des articles de Batiactu, qui s'avèrent être des contre-vérités. L'Ademe répond point par point.

Appelez ces phrases "infox", "hoax", "fake news" ou "contre-vérités", mais le résultat est le même: des informations erronées qui circulent à la vitesse de l'éclair sur les réseaux sociaux et dans les conversations de comptoir. Et les énergies renouvelables sont souvent au centre de l'attention, en cette période d'urgente transition écologique. L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) a donc décidé de faire œuvre de pédagogie pour démentir quelques-unes de ces idées reçues. David Marchal, le directeur adjoint Production & Energies durables, explique: "Il existe de multiples filières pour produire de l'électricité, du biogaz, de la chaleur… Elles sont porteuses d'enjeux mais critiquées. Pourtant éolien et méthanisation par exemple seront indispensables à la transition énergétique".

Les éoliennes, des usines à gaz? L'Ademe répond succinctement mais précisément à certaines affirmations inexactes, telle: "En fin de vie, les éoliennes ne sont pas recyclables". Le responsable affirme: "Dans l'éolien terrestre, la durée de vie des machines est de 20 ans. En France, où les premières installations ont eu lieu au début des années 2000, cela concerne quelques dizaines de machines. Le flux sortant est donc faible, alors qu'en Allemagne, il est aujourd'hui de 1.000 machines par an". Le parc français, plus récent et moins développé, s'élève aujourd'hui à un peu moins de 7.000 turbines installées sur le territoire. David Marchal n'est pas inquiet: la France pourra bénéficier de l'expérience de ses voisins européens sur cette question, confrontés plus tôt que nous à la problématique de la fin de vie des engins. La législation française oblige l'exploitant à déposer une garantie financière couvrant la déconstruction du site, à hauteur de 50.000 € par éolienne, un montant jugé faible par certains opposants. "Mais les machines sont constituées majoritairement d'acier, de béton et de cuivre, à hauteur de 90-95 % de leur masse. Des matériaux qui se recyclent et se réutilisent très bien, y compris le béton des fondations", assure l'expert ... Lire la suite de l'actu sur Batiactu.com

 
Vous aimez ? Partagez sur Facebook !

 

En rapport sur ForumConstruire.com

Devis photovoltaïqueArtisan
Devis photovoltaïque
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Ne pas se tromper en signant ses panneaux photovoltaïques
Ne pas se tromper en signant ses panneaux photovoltaïques
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Forum Forum
Forum "Energies renouvelables"
Dans le forum, posez vos questions, consultez celles des autres, entraidez-vous.

Les commentaires des membres :

-
Bonjour,

question est-ce le prix d'une maison baisse ou augmente avec des éolienne à moins de 500 mètres ?
2
-
Bonjour,

Moi je me méfie comme la galle de tout ce que l'on raconte. Les FAKE NEWS (sauf quelques rare cas) partent toujours de quelques choses de vrai.....

Exemple de l'article:

Les éoliennes ne sont pas recyclable selon la fake news, faux répond l'Ademe.
10 lignes plus loin "la France pourra bénéficier de l'expérience de ses voisins européens sur cette question, confrontés plus tôt que nous à la problématique de la fin de vie des engins"

Alors? On sais les recycler, mais faudra attendre les allemands pour savoir comment, donc on ne sais pas les recycler !!!

LOL

A+

Ceci est une FAKE NEWS, ou pas.
0
-
Cet article est un sophisme de l'homme de paille.

Quand on parle de problème de recyclage dans le cadre des énergies renouvelables, c'est à propos des panneaux photovoltaïques, pas des éoliennes.

Mais rien de tel que de répondre à une autre question que celle posée pour avoir raison.
1
-
Une info sur l'énergie, regarder ce film,
 il explique les dérives sur l'énergies, et le fonctionnement de votre facture
1
-
Bonjour, Est-ce- mieux de vivre près des éoliennes ou près d'une centrale nucléaire ?
Si un avion percute une éolienne (volontairement ou pas), est ce pire, ou moindre que de percuter une centrale nucléaire ?

On peut faire aussi de l'électricité en pédalant toute la journée sur un vélo chez soi. En même temps, ça nous réchaufferait directement sans même allumer un quelconque chauffage.

Reste qu'on reçoit beaucoup de produits venant de pays exotiques, et ça ne fait pas du boulot en France.

Mais en France, on a du mal à recruter, malgré le chômage qu'il y a.

Il faudrait que nos gouvernants pensent qu'un chômeur qui serait prêt à aller travailler à 100 ou 200 km de chez lui, va avoir beaucoup de mal à trouver un logement, et ça se comprend. Si l'état garantissait le loyer (pas payer, mais garantir) pendant une durée assez longue pour que le salarié ait le temps de bien s'intégrer dans cette nouvelle région et dans le boulot, ça pourrait grandement aider. Il faut dire aussi que la mobilité géographique sera plus facile pour un célibataire que pour quelqu'un qui a une famille. Et aussi, si le mari va travailler ailleurs, si sa conjointe doit abandonner son travail pour le suivre, à quoi ça sert ?

Il faut dire aussi qu'en France, lorsque les gens partent à la retraite, il y a des entreprises vraiment rentables à reprendre, mais il n'y a pas de candidats. Les gens ont peur : gestion, charges à payer, risque et ces entreprises ferment le matériel est vendu ailleurs, et les locaux sont aussi en vente. Après la journée de travail, faire encore les comptes, recevoir toujours de nouvelles taxes sorties d'on ne sait où a de quoi saper le moral. Même si on sort un peu du sujet, ça se rejoint.

Alors, finalement, tant vaut-il rester à la maison avec un RSA, bricoler un peu, aller aux restos du coeur, trouver des fringues quasi gratuites dans les associations caritatives. Au moins, on ne se prend pas la tête. On peut comprendre la démotivation.
0
-
Laugh

=> "Larzac" je ne sais pas d'où tu rentres à cette heure mais la soirée a du être gratinée

c'était quoi le sujet ?
ah oui : "y-a-il la lumière à tous les étages ?" ah non, loupé.

1
-
Larzac à le coeur plus léger ce matin

C'est vrai que le sujet est débile. Plutôt que de savoir comment ce recycle une éolienne, on ferais mieux de s'inquièté de savoir comment on vas recycler une centrale nucléaire.

Ça vas bientôt commencer avec fessenheim.

Ps: Pour nos élus comme Ségolène R. Ça doit être un jeux d'enfant puisqu'elle avait proposé d'installer une usine d'automobile à la place d'ici 2 ans
MDR mes enfants en reparlerons dans 50 ans quand les travaux seront en phase final.

A+
0
-
Bonjour, Eh bien je rentrais de nulle part, mais l'insomnie, ça ne se commande pas. Par contre toi Elisa tu as l'air complètement à côté de tes pompes, il y a certainement une cause ou plusieurs, mais je ne m'étendrai pas sur le sujet.

Et ce matin, on ne s'embarrasse plus du tout de l'orthographe. On s'en fout, même phonétiquement on se fait comprendre.

Bon en attendant on doit augmenter l'électricité de 5,9% et on nous baisse le gaz, maintenant que le gros de la saison froide est passée.
0
-
Sacavin a écrit:Larzac à le coeur plus léger ce matin

C'est vrai que le sujet est débile. Plutôt que de savoir comment ce recycle une éolienne, on ferais mieux de s'inquièté de savoir comment on vas recycler une centrale nucléaire.

Ça vas bientôt commencer avec fessenheim.

Ps: Pour nos élus comme Ségolène R. Ça doit être un jeux d'enfant puisqu'elle avait proposé d'installer une usine d'automobile à la place d'ici 2 ans
MDR mes enfants en reparlerons dans 50 ans quand les travaux seront en phase final.

A+

c'est une histoire de pognon :
les centrales ont été prévues pour 30 à 40 ans, et justement, les dernières datent des années 80, donc il faut soit les démonter, soit leur faire un gros ravalement de façade ...
- grand carénage : redonner 30 ans de vie supplémentaire : 25 milliards selon EDF, 80 à 90 si on se base sur ce que ça a couté dans les pays qui l'ont déjà réalisé, Suisse et USA en particulier
- démantèlement complet d'une centrale : estimation lors de la conception : 20 à 30% du coût de fabrication
d'après ce qui a déjà, été réalisé en France (centrale de Brennilis arrêtée en 1985, démantèlement terminé en 2038) et à l'étranger : le démantèlement = le coût de construction
- un EPR neuf : 10 milliards
il y a [size=2]19 centrales (57 réacteurs) en France je vous laisse calculer le coût de tout celà ... et n'imaginez pas que l'argent nécessaire provienne d'ailleurs que de nos poches, à la limite pour les plus âgés celles des enfants et petits enfants (*)[/size]

D'après ce qu'il est possible de trouver comme info, en  Allemagne et au Danemark pays dans lesquels il n'est pas rare de remplacer des parcs complets d'anciennes éoliennes par quelques plus grosses, le coût de démontage complet d'une éolienne est d'environ 30 000€
il faut dire qu'un démontage en Allemagne peut être rapide : https://www.youtube.com/watch?v=P3PtuiMwbuo
Ensuite le travail se termine au sol

Un éolienne aurait était démontée en France, sur décision de justice, avec une facture d'environ 300 000€ ht : mais premier chantier pour le démolisseur, seule société contactée pour effectuer le démontage, et comme c'était au frais de l'état, pourquoi se priver ...

Il est possible de recycler des panneaux photovoltaiques, mais pour l'instant, c'est économiquement non rentable, donc les entreprises spécialisées les stockent, et lancent une session de démontage quand l'entrepôt est plein

Cdlt

(*) c'est la commission Peon qui est à l'origine du plan du tout nucléaire en France, à l'époque, le démantèlement avait été estimé entre 30 et 50 millions par réacteur ...
En réalité c'est plus de 20 fois ce chiffre
0
-
Ouf. Pas de démenti sur le père Noël. ...
0
Picto lock Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
Voir