Menu utilisateur
Menu

Vrai / Faux - l'adoucisseur d'eau

Ce sujet comporte 83 messages et a été affiché 62.691 fois
Lancer un nouveau sujet Poster une réponse
xughe
Auteur du sujet
Invité

Messages : Env. 60000
Le 07/11/2012 à 19h26
Vrai / Faux - l'adoucisseur d'eau
Bonsoir,

Dans un premier temps, il me semble obligatoire de me présenter. Pseudo : Show, je travaille en temps que technicien chez Permo, filiale française du groupe européen BWT, membre de l'UAE.


Commençons par le commencement : L'adoucisseur d’eau est apparu aux États -Unis dans les années 1920. Il a joué un rôle fondamental dans l’industrie en permettant des évolutions technologiques et en générant de substantielles économies. Au niveau du particulier, il a participé notablement au progrès de la bonne gestion du sanitaire et du confort des personnes. Alors qu’il est reconnu et utilisé par le monde scientifique et médical, l’adoucisseur continue, aujourd’hui encore, à être l’objet de contrevérités propagées auprès du consommateur. Dans ce post, j'ai repris les principaux arguments qui lui ont été opposés, encore récemment. A part l’un d’eux, qui mérite d’être commenté, ils sont tous faux et exigent d’être corrigés.
  • L’eau adoucie n’est pas potable : FAUX
L’adoucissement sur résines échangeuses d’ions fait partie des procédés reconnus par le Ministère de la Santé pour le traitement des eaux destinées à a consommation humaine. Ainsi, dans certaines agglomérations, l’eau très dure subit un adoucissement partiel sur résines avant d’être distribuée dans le réseau. Par échange ionique, la composition de l’eau est modifiée. Elle troque son calcium et son magnésium contre du sodium. La référence de qualité retenue par la réglementation est de 200 milligrammes par litre. En prenant l’exemple d’une eau dure dont le TH(1) initial est de 30° f (comme à Annecy, La Rochelle, Mâcon, Montpellier ou Strasbourg) , l’adoucissement à 6°f n’introduit que 110 mg/l de sodium. L’alimentation normale d’un adulte lui apporte 6000 milligrammes de sel par jour ; un régime « sans sel » , entre 1000 et 2000 milligrammes. A la lumière de cet exemple, comme en règle générale, on voit que l’apport en sodium des aliments est d’environ 98 % contre 2 % d’apport résiduel dû à l’adoucissement (2) . A titre anecdotique, notons que l’eau de Badoit contient 150 mg de sodium par litre et que celle de Vichy Saint­ Yorre affiche un taux record de 1700 mg/l, ce qui ne remet pas en cause leurs effets bénéfiques sur la santé.
(1) TH : titre Hydrotimétrique ou dureté de l’eau (taux de calcaire) ; 1°f : un degré français (10 mg de carbonate de calcium par litre) .
(2) : « Human intake of minerals from drinking water in the european communities » : Hardness of drinking water and public health, pages 173-­211.
http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/vitamines_mineraux/sodium.htm
http://www.mangermaigrir.fr/methodemaigrir/indicateurs-sodium-potassium.php
  • L’eau adoucie est salé : FAUX
Dans le chlorure de sodium, utilise notamment pour la cuisine, le goût « salé » provient de l’association du sodium et des chlorures. Or, dans une eau adoucie, c’est la teneur en sodium qui augmente, alors que le taux de chlorure demeure inchangé. Si le goût du sodium était perceptible, on pourrait dire tout au plus que l’eau est « sodée » (1) .
Autre procès fait quelquefois au sel de régénération : il polluerait. La vérité est que pour un TH ramené de 30°f à 6°f, moins de 40 grammes de sel sont rejetés à l’égout lors de la régénération, une à deux fois par semaine, pour une consommation de 100 litres d’eau par jour et par personne (2) . C’est infime. Les sels régénérant utilisés dans les adoucisseurs sont des produits de qualité alimentaire d’une grande pureté (plus de 99,5 % de chlorure de sodium). En outre, ils sont contrôlés et certifiés par la marque NF.
(1) : « The impact of inorganic chemicals on water quality and health » (Ann. Ist. Super. Sanita – 1993) , pages 336-­340.
(2) Consommation moyenne en France.
  • L’adoucisseur favorise la prolifération bactérienne : FAUX
Seule, la stagnation de l’eau favorise la prolifération bactérienne. C’est une loi de la vie. Laissez un peu séjourner de l’eau minérale dans une bouteille ouverte, cela devient très rapidement un véritable bouillon de culture (1) . Personne n’y a jamais vu d’inconvénient. Et pour cause : notre corps humain est heureusement peuplé de millions de bactéries, de toutes sortes. Elles nous font vivre. Dans l’eau potable, très peu d’entre elles sont nocives et les mécanismes immunitaires de notre corps sont là pour les neutraliser. De plus, dans un adoucisseur, l’eau circule quotidiennement. Les experts européens (2) estiment ainsi que la prolifération des bactéries dans les appareils de traitement complémentaire de l’eau ne représente pas un risque pour la santé humaine. Toutefois, en cas de non utilisation prolongée (vacances par exemple) , il est recommandé de déclencher une régénération avant un nouveau soutirage. Par ailleurs, l’adoucissement de l’eau constitue un traitement préventif car, en évitant l’entartrage des canalisations et des ballons d’eau chaude, il protège contre certaines bactéries redoutables telles que la Legionella qui trouve dans le tartre un refuge idéal.
(1) : « Étude par épi-fluorescence de l’évolution de la microflore totale dans une eau minérale embouteillée » (water Res. , 1987) , pages 469­-474.
(2) Communiqué d’Aqua Europa (février 2000) signé par le Docteur J.­M Delattre de l’Institut Pasteur de Lille, le Docteur C. Fricker de la Thames Water Laboratories de Reading et le Professeur R.W.Schubert de l’Institut d’hygiène de Francfort.
  • Le calcium de l’eau de boisson est indispensable à la santé : FAUX
C’est une évidence bien connue des médecins, des nutritionnistes et des mères de familles : un apport suffisant de calcium est indispensable à la santé humaine. Et pas seulement pour la femme allaitante et les enfants en période de croissance ; il est nécessaire tout au long de notre vie et particulièrement pour compenser la décalcification progressive due au vieillissement. Mais les sels de calcium dissous dans l’eau de boisson ne sont que peu assimilés par l’organisme humain. Même chargée en calcaire, l’eau n’apporte qu’une faible partie du calcium nécessaire aux besoins de la personne (1). C’est principalement le lait avec ses produits dérivés (beurre, fromages… ), ainsi que de nombreux aliments tels que fruits et légumes secs, chocolat, poissons gras et fruits de mer, abats, pain complet, qui fournissent l’essentiel du calcium assimilable par le corps humain (2).
Le rôle de l’eau dans l’apport en calcium est tout à fait marginal. C’est pourquoi on ne constate pas de carence calcique imputable à l’eau dans les régions où celle-ci est naturellement douce.
(1) : « Intérêt pour la santé des minéraux de l’eau. » Comparaison de la biodisponibilité du calcium d’une eau minérale bicarbonatée calcique et de produits laitiers frais par la méthode du double marquage isotopique stable (Cahiers Ass. Sci. Europ. Eau et Santé. 1996) pages 31-­36.
(2) : « Données actuelles sur les quantités de substances minérales ingérées par l’homme par ses aliments. » : Hardness of drinking water and public health, pages 213-­285 (Proc. Symp. , Commission des Communautés Européennes).
  • L’eau destinée à la consommation humaine ne doit pas être adoucie en dessous de 15°TH : FAUX
Le décret 2001-­1220 du 20 décembre 2001 (1) , relatif à l’eau destinée à la consommation humaine, en conformité avec la Directive Européenne de 1998, ne présente aucune référence au TH, à la teneur en calcium ou en magnésium. Les sociétés distributrices d’eau mettent à la disposition des consommateurs des eaux de dureté très différente selon leur origine géographique et géologique. Certaines sont très douces, dans le Massif central ou en Bretagne en particulier ; d’autre sont très dures, dans le Nord ou dans les Alpes par exemple. Pour limiter les transferts métalliques en provenance des canalisations, la seule obligation est de veiller à ne pas délivrer une eau agressive ou corrosive. En fonction des économies ou du confort qu’il en attend, le consommateur est libre de traiter, à sa convenance, l’eau livrée par sa société distributrice.
(1) : Journal Officiel du 22 décembre 2001.
  • L’eau adoucie est corrosive : FAUX
L’eau naturellement douce, que l’on trouve dans certaines régions granitiques, est de tendance agressive (1) et parfois corrosive (2) . Mais il ne faut pas confondre eau douce et eau adoucie. Leurs compositions minérales sont différentes. L’eau naturellement douce, pauvre en calcaire, l’est également en minéraux dissous. Elle est donc susceptible d’attaquer les canalisations. Au contraire, l’eau adoucie est, à l’origine, une eau dure et donc fortement chargée en minéraux. L’adoucissement réduit le calcium et le magnésium et interdit ainsi la formation de calcaire, mais il ne modifie pas la quantité de minéraux dissous. Il ne peut donc pas être source de corrosion. L’eau adoucie procure ainsi les avantages de l’eau douce sans en présenter les inconvénients éventuels. En outre, si un faible TH résiduel paraît favorable aux canalisations, il est illusoire de penser que le calcaire représente une parade convaincante contre la corrosion. Celle-ci peut très bien se produire, pour de toutes autres raison, sous la couche de tartre, alors même que l’on s’en croit à l’abri.
(1) : Agressivité : propriété d’une eau de redissoudre le calcaire avec lequel elle entre en contact ; c’est une simple réaction de dissolution, réglée par les lois des équilibres chimiques.
(2) : Corrosivité : propriété d’une eau de mettre en solution les métaux ; c’est une réaction d’oxydo-réduction réglée par les potentiels Redox en présence. Les ions mis en jeu (sodium, calcium ou magnésium) ne sont pas impliqués dans cette réaction.
  • L’eau froide ne doit pas être adoucie : FAUX
Rien n’empêche d’adoucir l’eau froide dans une maison individuelle. A partir du moment où cette eau est potable à l’entrée de l’adoucisseur, elle le demeure à la sortie. Ni moins, ni plus. D’autant que l’installation d’un adoucisseur sur une partie de bâtiment collectif ou sur l’eau chaude ne fait l’objet d’aucune restriction (1) . Comment l’eau chaude de la douche pourrait-elle être conforme à la réglementation si l’eau froide adoucie, qui est à son origine, ne l’était pas ? Ce qui est évident, c’est que l’eau froide, bien qu’elle dépose moins de calcaire que l’eau chaude, gagne à être adoucie puisque la plupart des appareils domestiques où l’eau est chauffée sont alimentés en eau froide. Si le TH de votre eau est de 30°f, regardez l’intérieur du bol en inox de votre chat dont l’eau est changée tous les jours. Au bout de quelques mois, on dirait la bouilloire de grand-mère. Les fabricants de lave-vaisselle le savent bien : ils intègrent tous et toujours un adoucisseur d’eau dans leurs appareils.
(1) : Décret 2001-­1220 du 20 décembre 2001 : articles 40 et suivants.
  • L’adoucisseur doit être scrupuleusement entretenu : VRAI
Avec l’air, l’eau est l’élément le plus indispensable à la vie. L’adoucisseur n’est donc pas un appareil anodin qu’on peut oublier sitôt installé. Dans un environnement électroménager où les automatismes sont de règle, l’utilisateur pourra avoir tendance à négliger un entretien dont l’importance et la fréquence sont devenues de plus en plus légères. En ce qui concerne l’adoucisseur, dont l’automaticité et la localisation peuvent faire oublier l’existence, il n’est pas certain que chacun se souciera du réapprovisionnement en sel régénérant ou du remplacement des cartouches de filtration. Sachant que ce défaut d’attention peut entraîner des dysfonctionnements, il est vivement conseillé aux usagers de souscrire un contrat d’entretien régulier auprès de leur professionnel spécialisé (1) .
(1) : Les membres de l’Union des Entreprises d’Affinage de l’Eau sont engagés personnellement par la Charte d’Engagement des Adhérents de la Chambre Professionnelle à l’égard des Utilisateurs (Cette Charte est disponible gratuitement à toute demande) .
L'adoucissement de l'eau est un procédé de traitement destiné à éliminer la dureté de l'eau. L'eau adoucie n'est pas incrustante et mousse facilement avec le savon. L'adoucissement est effectué par passage de l'eau à travers un échangeur de cations (permutation des ions calcium avec les ions sodium) , régénéré avec du chlorure de sodium. On peut régénérer la résine en y faisant couler une solution concentrée de chlorure de sodium et remplacer les ions calcium par des ions sodium: l'échange d'ions est donc un processus réversible. L'adoucisseur d'eau est le seul appareil qui élimine physiquement le calcaire dans l’eau. La durée de vie de l’ensemble de votre matériel va augmenter considérablement. Votre peau est douce, vos cheveux plus faciles à entretenir. Les dépôts blanchâtres disparaissent, l’ensemble de votre tuyauterie est protégée.


Ce vrai/faux est extrait d'un excellent document imprimé par l'union des entreprises d'affinage de l'eau, http://www.uae.fr/
Après cette lecture, il est possible de discuter bien entendu...
J'aurai aussi différents documents à mettre en pièce jointe mais j'ai pas encore trouvé le bouton, donc à suivre

Edité 3 fois, la dernière fois il y a +6 ans.
2
Partager
Le sujet est résolu ? Un membre a apporté une réponse ? Cliquez ici pour passer le sujet en résolu !
Auto-promo
Trouvez des pros
Ne vous prenez pas la tête pour la pose d'un adoucisseur d'eau...

Allez dans la section devis adoucisseur d'eau du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de professionnels de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les professionnels, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-154-devis_adoucisseur_d_eau.php
elisa21

Picto recompense Membre ultra utile

Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 14 ans
Le 07/11/2012 à 20h58
Bonsoir,

perso, j'aurais commencé le message par "bonsoir" ;
ensuite j'aurais expliqué pourquoi ce grand baratin :

Citation: Ce vrai/faux est extrait d'un excellent document imprimé par l'union des entreprises d'affinage de l'eau, http://www.uae.fr/


je ne sais même pas si çà fait pub ou pas, c'est trop long, je n'ai pas lu .
1
Partager
stephplr77

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 30000
De : Sur Le Forum (77)
Ancienneté : + de 14 ans
Le 07/11/2012 à 21h06
Show, il a bien quelques inconvénients l'adoucisseur avec sel

si tu veux être impartial, présente nous les inconvénients
0
De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent (Coluche)
Partager
xughe
Auteur du sujet
Invité

Messages : Env. 60000
Le 07/11/2012 à 21h20
elisa21 a écrit:Bonsoir,
perso, j'aurais commencé le message par "bonsoir" ;
ensuite j'aurais expliqué pourquoi ce grand baratin :
Citation: Ce vrai/faux est extrait d'un excellent document imprimé par l'union des entreprises d'affinage de l'eau, http://www.uae.fr/

je ne sais même pas si çà fait pub ou pas, c'est trop long, je n'ai pas lu .

J'en ai pris bonne note...
Pour la seconde, j'en recommande la lecture et ce n'est pas de la pub.

stephplr77 a écrit:Show, il a bien quelques inconvénients l'adoucisseur avec sel
si tu veux être impartial, présente nous les inconvénients

A ma connaissance, il existe deux types d'adoucisseur d'eau.
- le premier fonctionne avec des régénération avec une solution de chlorure de sodium, version largement diffusé.
- le second fonctionne avec une solution de chlorure de calcium, à part quelques prototype : c'est un échec commercial (le prix des sacs y étant pour beaucoup).
Pour en revenir aux inconvénients, comme pour tous les appareils industriel qui arrivent entre les mains de particulier, c'est pas ce qui manque.
Mais pour moi, c'est le seul système dont je peux prouver le fonctionnement facilement et cela sur la durée.
Dans ce post pour finir, je n'avais pas prévu de débattre des inconvénients car cela me semble déjà fait dans d'autres, mais juste rétablir quelques vérités.


Nota: la qualité de la transcription n'est pas parfaite et je m'en excuse. Mon programme de reconnaissance OCR n'est pas parfait et malgré des heures de relecture je finis par ne plus y voir quoi que ce soit...
0
Partager
stephplr77

Picto recompense Membre super utile

Messages : Env. 30000
De : Sur Le Forum (77)
Ancienneté : + de 14 ans
Le 07/11/2012 à 21h37
Les inconvénients qui existent, sont aussi des vérités

Les autres posts vantent également les avantages de l'adoucisseur ,

Perso, cela fait 14 ans que je suis adepte, mais en l'état, ton post est partial
0
De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent (Coluche)
Partager
xughe
Auteur du sujet
Invité

Messages : Env. 60000
Le 08/11/2012 à 18h13
stephplr77 a écrit:Les inconvénients qui existent, sont aussi des vérités
Les autres posts vantent également les avantages de l'adoucisseur ,
Perso, cela fait 14 ans que je suis adepte, mais en l'état, ton post est partial

VRAI... je vais essayé de faire ça mieux alors
Je vais donc aborder la partie que certain commerciaux ont tendance à passer sous silence.
Ces appareils consomment toujours moins d'électricité et de sel ce qui est bon pour la planète mais ce n'est pas tout.
  • L'adoucisseur nécessite un écoulement à l’égout de plusieurs litres durant sa régénération : VRAI
L'adoucisseur d'eau, comme vous avez pu le lire ci-dessus, n'est ni plus ni moins qu'un filtre à calcium et magnésium. C'est un filtre régénérable qui une fois saturé en ions doit être purgé. Pour ce faire, il fait couler sur son lit de résines une solution saturée de chlorure de sodium. Durant l'opération, il utilise la pression de l'eau pour fonctionner, se détasser et ce rincer.
par exemple : un modèle de 16 litres nécessitera entre 80 et 120 litres d'eau pour se régénérer et se rincer en fonction de la pression d'eau.
http://www.aleau.fr/fonctionnement-adoucisseur-ns-5.html
0
Partager
Enaelle78

Picto recompense Photographe

Messages : Env. 2000
De : Velizy (78)
Ancienneté : + de 8 ans
Le 04/12/2012 à 13h40
Je n'y connais rien en adoucissant d'eau et je trouve donc ce poste très utile. L'addition des inconvéniants aideraient effectivement tout un chacun à se faire une idée, et peut-être pourquoi pas expliquer comment bien choisir son adoucisseur d'eau pour en faire un guide ? En tous cas je trouve la critique un peu dure même si je comprends le message, il faut tout de même saluer le fond et la transparence mise en avant.
0
http://enaelle.forumconstruire.com
http://elojc.wordpress.com
Partager
Julien68000

Picto recompense Photographe

Messages : Env. 600
De : Colmar (68)
Ancienneté : + de 6 ans
Le 04/12/2012 à 15h23
Enaelle78, les inconvéniants ont été cités au dessus.
- consommation de sel et d'eau necessaire a la "vidange" de l'appareil.
- entretien voir pannes mais cet inconvéniant est commun a beaucoup de choses de nos jours.
- augmentation du taux de sodium (pas de chlorure de sodium donc pas de gout de sel) reglementé et qui est inferieur a 1% de la consommation journaliere d'un individu donc autant dire quasi anecdotique.


Difficile de faire un guide pour choisir son adoucisseur!!
Chaque société pronant leurs appareils!!
Apres il y a effectivement quelques marques a éviter.
Pour ma part je conseillerais des appareils fonctionnant sur une bouteille de résine, de préference d'au moins 16litres de résines (20 l c'est bien mais cela dépend beaucoup du nombre de personnes dans le foyer). Prendre un appareil avec de la résine mono-calibrée.

Ensuite il faut bien prendre en compte la longévité de la marque, la disponibilité a long termes des pièces détachées, les garanties, le sav ... En somme beaucoup de choses!!
0
Partager
xughe
Auteur du sujet
Invité

Messages : Env. 60000
Le 04/12/2012 à 18h10
Julien68000 a écrit:
Difficile de faire un guide pour choisir son adoucisseur!!
Chaque société pronant leurs appareils!!
Apres il y a effectivement quelques marques a éviter.
Pour ma part je conseillerais des appareils fonctionnant sur une bouteille de résine, de préférence d'au moins 16 litres de résines (20 l c'est bien mais cela dépend beaucoup du nombre de personnes dans le foyer). Prendre un appareil avec de la résine mono-calibrée.
Ensuite il faut bien prendre en compte la longévité de la marque, la disponibilité a long termes des pièces détachées, les garanties, le sav ... En somme beaucoup de choses!!

Il y a déjà pas mal de sujet sur le type et le choix d'un adoucisseur, ici : on parle des légendes urbains sur les adoucisseurs
0
Partager
Julien68000

Picto recompense Photographe

Messages : Env. 600
De : Colmar (68)
Ancienneté : + de 6 ans
Le 04/12/2012 à 23h40
Exact ! Blush
0
Partager
nanoreso

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 2000
Dept : Sarthe
Ancienneté : + de 7 ans
Le 06/12/2012 à 10h33
Message de l’ASPCC (l’Association Sucre Produits sucrés Communication Consommation):
"les Français ne consomment pas assez de glucides. La part totale dans leurs apports énergétiques quotidiens est en moyenne de 40,5%, valeur inférieure aux 50 à 55% recommandés ". Mais qui a décidé que ces apports devaient être de 50 à 55% ?

message de l'union des fabricants d'amiante:
ca gratte juste un peu la gorge quand on la respire...

message de l'union des fabricants japonais de centrales nucléaire:
Un accident nucléaire ayant pour cause un séisme est inenvisageable...

message du laboratoire servier:
il n'y a pas de toxicité avérée du mediator

j'en passe et des meilleures

être ou ne pas être (juge et partie)
telle est la question... Crying
6
La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Ici on réunit la théorie et la pratique, rien ne fonctionne et personne ne sait pourquoi...
Partager
Julien68000

Picto recompense Photographe

Messages : Env. 600
De : Colmar (68)
Ancienneté : + de 6 ans
Le 06/12/2012 à 12h34
? Quel est le rapport avec le sujet?
0
Partager
nanoreso

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 2000
Dept : Sarthe
Ancienneté : + de 7 ans
Le 06/12/2012 à 13h42
Julien68000 a écrit:? Quel est le rapport avec le sujet?


le fait de défendre une technologie en utilisant les arguments issus s'un groupement qui vends et defends ces mêmes technologies.

Surtout que ces arguments sont tirés par le cheveux pour certains et entretiennent la confusion, (par exemple sur la salinité de l'eau et la présent de sodium en sur quantité)

je vais y revenir.
0
La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Ici on réunit la théorie et la pratique, rien ne fonctionne et personne ne sait pourquoi...
Partager
Beone68

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 1000
Dept : Haut Rhin
Ancienneté : + de 9 ans
Le 07/12/2012 à 15h16
Re: Vrai / Faux - l'adoucisseur d'eau
Bonjour,

C'est bien de faire des copier/coller de l'union des [vendeurs de lessive] entreprises d'affinage de l'eau, mais il serait mieux de le lire et d'en faire une petite analyse...
Je prendrai seulement 2 exemples:

l'UAE/Show a écrit:
  • L’eau adoucie n’est pas potable : FAUX

Il faut d'abord préciser ce qu'on entend par potable. Dans votre exemple, c'est la potabilité en terme de réglementation, telle que reconnue par le Ministère de la Santé. C'est-à-dire la norme technique qui définit à quels critères doit satisfaire une eau pour avoir le droit légal de porter la mention "potable". En fait, cela ne préjuge en rien de son inocuité sur la santé sur le long terme. Les critères comprennent en effet des limites hors desquelles une eau ne peut pas être déclarée comme potable, mais également des limites appelése "références de qualité" qui ne sont pas contraignantes. C'est-à-dire que même si la concentration est largement supérieure à la "référence de qualité" mais l'eau sera toujours potable au sens de la loi (voir le scandale de l'aluminium dans l'eau, qui lui aussi n'est soumis qu'à une référence de qualité, alors que c'est un poison reconnu à plus forte dose).
De plus, devinez par qui ont été déterminés les critères de potabilités? Par les experts des grandes compagnies de distribution des eaux. Je vous laisse juge de l'indépendance de ces experts.
Donc l'eau adoucie peut être potable au sens de la loi (à condition que l'adoucisseur soit bien réglé et en état de fonctionnement, mais c'est une autre histoire) sans pour autant être bonne pour la santé. Les auteurs du texte jouent sur cette confusion.

l'UAE/Show a écrit:
  • L’eau adoucie est salée : FAUX

Effectivement, c'est faux lorsque l'appareil n'est pas défectueux et bien réglé, ce qui n'est pas toujours le cas.
Par contre, concernant la pollution de l'eau, je suis désolé mais je ne suis pas d'accord avec l'explication donnée. En admettant que la valeur de chlorure de sodium rejeté donnée par la brochure est juste, nous disons donc 40gr de sel par semaine (hypothèse basse) et par personne.
40gr/semaine/personne x52 semaines = 2000gr/an/personne soit 2kg/an/personne
Admettons que 10% de la population soit équipée en adoucisseur d'eau. Nous sommes 60M d'habitant en France.
2kg/an/personne x60 000 000 x 10% = 12 000 000kg/an soit 12 000t de sel par an
En utilisant des sels préconisés "d’une grande pureté (plus de 99,5 % de chlorure de sodium)", ce sont donc 12 000 x 99.5% = 11 940t de chlorure de sodium pur déversé dans la nature. En effet, les centrales d'épuration ne sont pas équipées pour extraire le chlorure de sodium des eaux usées et rejettent donc tout ce sel dans les rivières, avec des conséquences sur la faune et la flore (non adaptées aux milieux saumâtres).
Je précise quand même que chaque lave-vaisselle est équipé de son propre adoucisseur et rejette également son lot de sel de rinçage dans la nature.

Conclusion: ces 2 exemples montrent bien que cet article est tout à fait partial et biaisé, ce qui n'est pas étonnant lorsqu'on est juge et partie, comme l'écrivait nanoreso. Sous prétexte de rétablir la Vérité sur les adoucisseurs, ce n'est que de la propagande.
A chacun de juger et faire son choix.

A+
Beone[/quote]
2
Partager
nanoreso

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 2000
Dept : Sarthe
Ancienneté : + de 7 ans
Le 07/12/2012 à 15h41
Citation: Bonsoir,
Dans un premier temps, il me semble obligatoire de me présenter. Pseudo : Show, je travaille en temps que technicien chez Permo, filiale française du groupe européen BWT, membre de l'UAE.

Commençons par le commencement : L'adoucisseur d’eau est apparu aux États -Unis dans les années 1920. Il a joué un rôle fondamental dans l’industrie en permettant des évolutions technologiques et en générant de substantielles économies. =>


un rôle fondamental dans l’industrie de la vente d’adoucisseur ?

Citation:
Au niveau du particulier, il a participé notablement au progrès de la bonne gestion du sanitaire et du confort des personnes. Alors qu’il est reconnu et utilisé par le monde scientifique et médical, l’adoucisseur continue, aujourd’hui encore, à être l’objet de contrevérités propagées auprès du consommateur. Dans ce post, j'ai repris les principaux arguments qui lui ont été opposés, encore récemment. A part l’un d’eux, qui mérite d’être commenté, ils sont tous faux et exigent d’être corrigés.



· L’eau adoucie n’est pas potable : FAUX (enfin presque)
Citation: L’adoucissement sur résines échangeuses d’ions fait partie des procédés reconnus par le Ministère de la Santé pour le traitement des eaux destinées à a consommation humaine. Ainsi, dans certaines agglomérations, l’eau très dure subit un adoucissement partiel sur résines avant d’être distribuée dans le réseau. Par échange ionique, la composition de l’eau est modifiée. Elle troque son calcium et son magnésium contre du sodium. La référence de qualité retenue par la réglementation est de 200 milligrammes par litre.

Sauf que 200mg c’est la limite de qualité, au dessus, elle devient trop sodique et doit obligatoirement être étiquetée comme tel et classées dans les eaux minérales, et déconseillées pour la préparation des biberons !
Cf Arrêté du 14 mars 2007

Citation: En prenant l’exemple d’une eau dure dont le TH(1) initial est de 30° f (comme à Annecy, La Rochelle, Mâcon, Montpellier ou Strasbourg) , l’adoucissement à 6°f n’introduit que 110 mg/l de sodium. L’alimentation normale d’un adulte lui apporte 6000 milligrammes de sel par jour
( recommandation de l’OMS 5000mg/L)
Citation: ; un régime « sans sel » , entre 1000 et 2000 milligrammes. A la lumière de cet exemple, comme en règle générale, on voit que l’apport en sodium des aliments est d’environ 98 % contre 2 % d’apport résiduel dû à l’adoucissement (2)


Faux, il est recommandé de boire 2.5L d’eau par jour (OMS), si tu rajoute 110mg de sodium à une eau, en moyenne sodée naturellement à 30mg/l litre, on arrive à 140 mg /L, pour 2.5l journaliers (quantité recommandée par l’AFSA) ca fait 350mg de sodium, pour 5000mg maximum, soit prés de 7%. Et quid d’une eau déjà sodée (130mg/L par ex dans certaines localités du nord ?)

Citation: . A titre anecdotique, notons que l’eau de Badoit contient 150 mg de sodium par litre et que celle de Vichy Saint­ Yorre affiche un taux record de 1700 mg/l, ce qui ne remet pas en cause leurs effets bénéfiques sur la santé.


Faux, ces eaux sont classées minérales car elles ne répondent pas aux critères de potabilité de l’eau (contrairement aux eaux classées « de sources »), et il est fortement déconseillé d’en consommer régulièrement (cf Décret no 2007-49 du 11 janvier 2007 relatif à la sécurité sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine)

(
Citation: 1) TH : titre Hydrotimétrique ou dureté de l’eau (taux de calcaire) ; 1°f : un degré français (10 mg de carbonate de calcium par litre) .
(2) : « Human intake of minerals from drinking water in the european communities » : Hardness of drinking water and public health, pages 173-­211.
http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/vitamines_mineraux/sodium.htm
http://www.mangermaigrir.fr/methodemaigrir/indicateurs-sodium-potassium.php
· L’eau adoucie est salé : FAUX/FAUX
Dans le chlorure de sodium, utilise notamment pour la cuisine, le goût « salé » provient de l’association du sodium et des chlorures. Or, dans une eau adoucie, c’est la teneur en sodium qui augmente, alors que le taux de chlorure demeure inchangé. Si le goût du sodium était perceptible, on pourrait dire tout au plus que l’eau est « sodée » (1) .
Autre procès fait quelquefois au sel de régénération : il polluerait. La vérité est que pour un TH ramené de 30°f à 6°f, moins de 40 grammes de sel sont rejetés à l’égout lors de la régénération, une à deux fois par semaine, pour une consommation de 100 litres d’eau par jour et par personne (2) . C’est infime


Stop reprenons le calcul, d’une famille de 4 personnes :

40g de sel * 4 pers * 2 régénérations par semaine * 52 semaines =16640g de sel rejetés, soit 16,5 kg/an, infime effectivement. Et pour une ville entière ?
Sachant que chez mes parents, l’appareil consommait plutôt 4 sacs de 25kg/an…


Citation: . Les sels régénérant utilisés dans les adoucisseurs sont des produits de qualité alimentaire d’une grande pureté (plus de 99,5 % de chlorure de sodium). En outre, ils sont contrôlés et certifiés par la marque NF.
(1) : « The impact of inorganic chemicals on water quality and health » (Ann. Ist. Super. Sanita – 1993) , pages 336-­340.
(2) Consommation moyenne en France.
· L’adoucisseur favorise la prolifération bactérienne : FAUX/VRAI
Seule, la stagnation de l’eau favorise la prolifération bactérienne. C’est une loi de la vie. Laissez un peu séjourner de l’eau minérale dans une bouteille ouverte, cela devient très rapidement un véritable bouillon de culture (1) . Personne n’y a jamais vu d’inconvénient.


Faux étiquetage obligatoire sur la DLU d’une bouteille ouverte pour des raisons sanitaires évidente

Citation: Et pour cause : notre corps humain est heureusement peuplé de millions de bactéries, de toutes sortes. Elles nous font vivre. Dans l’eau potable, très peu d’entre elles sont nocives et les mécanismes immunitaires de notre corps sont là pour les neutraliser.


Très peu d’entre elles peut être, mais toutes les eaux potables sont soumises à une législation stricte sur leur microbiologie, ce n’est pas sans raison.

Citation: De plus, dans un adoucisseur, l’eau circule quotidiennement. Les experts européens (2) estiment ainsi que la prolifération des bactéries dans les appareils de traitement complémentaire de l’eau ne représente pas un risque pour la santé humaine. Toutefois, en cas de non utilisation prolongée (vacances par exemple) , il est recommandé de déclencher une régénération avant un nouveau soutirage. Par ailleurs, l’adoucissement de l’eau constitue un traitement préventif car, en évitant l’entartrage des canalisations et des ballons d’eau chaude, il protège contre certaines bactéries redoutables telles que la Legionella qui trouve dans le tartre un refuge idéal.


Faux, le seul moyen de se protéger de la bactérie de la légionellose est de maintenir sont eau chaude au dessus de 60° et sont eau froide sous 20°

(
Citation: 1) : « Étude par épi-fluorescence de l’évolution de la microflore totale dans une eau minérale embouteillée » (water Res. , 1987) , pages 469­-474.
(2) Communiqué d’Aqua Europa (février 2000) signé par le Docteur J.­M Delattre de l’Institut Pasteur de Lille, le Docteur C. Fricker de la Thames Water Laboratories de Reading et le Professeur R.W.Schubert de l’Institut d’hygiène de Francfort.


L’argumentation consiste ici à
- dire que ca ne favorise pas la prolifération bactérienne
- de toute façon il y en a plein partout des bactéries
- si on est en bonne santé on peut les éliminer
- ca protège même de la légionellose (le comble)

Là on est dans le grand n’importe quoi :
Oui, un adoucisseur présente plus de risque de contamination bactérienne que sans.
Un adoucisseur favorise la corrosion, et donc la contamination par les métaux lourds des canalisations de l’eau de boisson en supprimant la couche de calcaire déposée.
Non, en supprimant le calcaire, elle ne supprime pas la bactérie de la légionellose.




·
Citation: Le calcium de l’eau de boisson est indispensable à la santé : FAUX/VRAI
C’est une évidence bien connue des médecins, des nutritionnistes et des mères de familles : un apport suffisant de calcium est indispensable à la santé humaine. Et pas seulement pour la femme allaitante et les enfants en période de croissance ; il est nécessaire tout au long de notre vie et particulièrement pour compenser la décalcification progressive due au vieillissement. Mais les sels de calcium dissous dans l’eau de boisson ne sont que peu assimilés par l’organisme humain. Même chargée en calcaire, l’eau n’apporte qu’une faible partie du calcium nécessaire aux besoins de la personne (1


Mensonge ! dans le résumé de l’étude ( étude de Danone…) cité en infra je lis :
« Les minéraux de l'eau peuvent participer à la couverture des besoins nutritionnels s'ils sont nécessaires à l'organisme, ce qui définit un nutriment, s'ils sont présents en quantité suffisante, et si leur efficacité biologique est comparable à celle d'autres sources de référence. Concernant le calcium, si les produits laitiers frais couvrent 55 à 70% des besoins, d'autres sources peuvent représenter un apport significatif, comme l'eau (150 à 600 mg/L) et certains végétaux «

).
Citation: C’est principalement le lait avec ses produits dérivés (beurre, fromages… ), ainsi que de nombreux aliments tels que fruits et légumes secs, chocolat, poissons gras et fruits de mer, abats, pain complet, qui fournissent l’essentiel du calcium assimilable par le corps humain (2).
Le rôle de l’eau dans l’apport en calcium est tout à fait marginal.


Re faux !! Voir plus haut, et notez bien la position du (2), la phrase qui le suis « Le rôle de l’eau dans l’apport en calcium est tout à fait marginal » est sans fondement.
Car si il est vrai que la majorité du calcium est apporté par le lait et ses produits dérivés (dixit une étude de …Danone on en attendait pas moins), l’eau couver 30 à 45% de ces besoins, ca me parait pas …marginal


Citation: C’est pourquoi on ne constate pas de carence calcique imputable à l’eau dans les régions où celle-ci est naturellement douce.
(1) : « Intérêt pour la santé des minéraux de l’eau. » Comparaison de la biodisponibilité du calcium d’une eau minérale bicarbonatée calcique et de produits laitiers frais par la méthode du double marquage isotopique stable (Cahiers Ass. Sci. Europ. Eau et Santé. 1996) pages 31-­36.
(2) : « Données actuelles sur les quantités de substances minérales ingérées par l’homme par ses aliments. » : Hardness of drinking water and public health, pages 213-­285 (Proc. Symp. , Commission des Communautés Européennes).



· L’eau destinée à la consommation humaine ne doit pas être adoucie en dessous de 15°TH : FAUX/depuis pas longtemps
Le décret 2001-­1220 du 20 décembre 2001 (1) , relatif à l’eau destinée à la consommation humaine, en conformité avec la Directive Européenne de 1998, ne présente aucune référence au TH, à la teneur en calcium ou en magnésium. Les sociétés distributrices d’eau mettent à la disposition des consommateurs des eaux de dureté très différente selon leur origine géographique et géologique. Certaines sont très douces, dans le Massif central ou en Bretagne en particulier ; d’autre sont très dures, dans le Nord ou dans les Alpes par exemple. Pour limiter les transferts métalliques en provenance des canalisations, la seule obligation est de veiller à ne pas délivrer une eau agressive ou corrosive. En fonction des économies ou du confort qu’il en attend, le consommateur est libre de traiter, à sa convenance, l’eau livrée par sa société distributrice.
(1) : Journal Officiel du 22 décembre 2001.


Celui de 1989 imposait 15 minimum, et 200mg/l pour le sodium



·
Citation: L’eau adoucie est corrosive : FAUX
L’eau naturellement douce, que l’on trouve dans certaines régions granitiques, est de tendance agressive (1) et parfois corrosive (2) . Mais il ne faut pas confondre eau douce et eau adoucie. Leurs compositions minérales sont différentes. L’eau naturellement douce, pauvre en calcaire, l’est également en minéraux dissous


Faux, elle peut être pauvre en carbonate de calcium, mais riche en autres éléments en fonction des couches géologiques traversées

.
Citation: Elle est donc susceptible d’attaquer les canalisations. Au contraire, l’eau adoucie est, à l’origine, une eau dure et donc fortement chargée en minéraux

Faux, elle peut être pauvre en carbonate de calcium, mais riche en autres éléments en fonction des couches géologiques traversées

.
Citation: L’adoucissement réduit le calcium et le magnésium et interdit ainsi la formation de calcaire, mais il ne modifie pas la quantité de minéraux dissous. Il ne peut donc pas être source de corrosion. L’eau adoucie procure ainsi les avantages de l’eau douce sans en présenter les inconvénients éventuels.

En outre, si un faible TH résiduel paraît favorable aux canalisations, il est illusoire de penser que le calcaire représente une parade convaincante contre la corrosion. Celle-ci peut très bien se produire, pour de toutes autres raison, sous la couche de tartre, alors même que l’on s’en croit à l’abri.


Oui elle peut, mais le calcaire bouche un paquet de fuite et de toute façon protège la canalisation de l’eau et vice versa. Développe une autre forme de corrosion des canalisations qui passerai a travers la couche de calcaire ?

Citation: (1) : Agressivité : propriété d’une eau de redissoudre le calcaire avec lequel elle entre en contact ; c’est une simple réaction de dissolution, réglée par les lois des équilibres chimiques.
(2) : Corrosivité : propriété d’une eau de mettre en solution les métaux ; c’est une réaction d’oxydo-réduction réglée par les potentiels Redox en présence. Les ions mis en jeu (sodium, calcium ou magnésium) ne sont pas impliqués dans cette réaction.
· L’eau froide ne doit pas être adoucie : FAUX/FAUX
Rien n’empêche d’adoucir l’eau froide dans une maison individuelle. A partir du moment où cette eau est potable à l’entrée de l’adoucisseur, elle le demeure à la sortie. Ni moins, ni plus.


Pas sûre, voir législation sur les taux de sodium admissibles dans l’eau potable…

Citation: D’autant que l’installation d’un adoucisseur sur une partie de bâtiment collectif ou sur l’eau chaude ne fait l’objet d’aucune restriction (1) . Comment l’eau chaude de la douche pourrait-elle être conforme à la réglementation si l’eau froide adoucie, qui est à son origine, ne l’était pas ?

De quelle conformité à quelle réglementation parle-t-on ici ? il y a un TH maxi maintenant ? Manipulation…




Citation: Ce qui est évident, c’est que l’eau froide, bien qu’elle dépose moins de calcaire que l’eau chaude, gagne à être adoucie puisque la plupart des appareils domestiques où l’eau est chauffée sont alimentés en eau froide. Si le TH de votre eau est de 30°f, regardez l’intérieur du bol en inox de votre chat dont l’eau est changée tous les jours. Au bout de quelques mois, on dirait la bouilloire de grand-mère. Les fabricants de lave-vaisselle le savent bien : ils intègrent tous et toujours un adoucisseur d’eau dans leurs appareils.
(1) : Décret 2001-­1220 du 20 décembre 2001 : articles 40 et suivants.
· L’adoucisseur doit être scrupuleusement entretenu : VRAI/VRAI
Avec l’air, l’eau est l’élément le plus indispensable à la vie. L’adoucisseur n’est donc pas un appareil anodin qu’on peut oublier sitôt installé. Dans un environnement électroménager où les automatismes sont de règle, l’utilisateur pourra avoir tendance à négliger un entretien dont l’importance et la fréquence sont devenues de plus en plus légères. En ce qui concerne l’adoucisseur, dont l’automaticité et la localisation peuvent faire oublier l’existence, il n’est pas certain que chacun se souciera du réapprovisionnement en sel régénérant ou du remplacement des cartouches de filtration. Sachant que ce défaut d’attention peut entraîner des dysfonctionnements, il est vivement conseillé aux usagers de souscrire un contrat d’entretien régulier auprès de leur professionnel spécialisé (1) .
(1) : Les membres de l’Union des Entreprises d’Affinage de l’Eau sont engagés personnellement par la Charte d’Engagement des Adhérents de la Chambre Professionnelle à l’égard des Utilisateurs (Cette Charte est disponible gratuitement à toute demande) .
L'adoucissement de l'eau est un procédé de traitement destiné à éliminer la dureté de l'eau. L'eau adoucie n'est pas incrustante et mousse facilement avec le savon. L'adoucissement est effectué par passage de l'eau à travers un échangeur de cations (permutation des ions calcium avec les ions sodium) , régénéré avec du chlorure de sodium. On peut régénérer la résine en y faisant couler une solution concentrée de chlorure de sodium et remplacer les ions calcium par des ions sodium: l'échange d'ions est donc un processus réversible. L'adoucisseur d'eau est le seul appareil qui élimine physiquement le calcaire dans l’eau. La durée de vie de l’ensemble de votre matériel va augmenter considérablement. Votre peau est douce, vos cheveux plus faciles à entretenir. Les dépôts blanchâtres disparaissent, l’ensemble de votre tuyauterie est protégée.


Ce vrai/faux est extrait d'un excellent document imprimé par l'union des entreprises d'affinage de l'eau, http://www.uae.fr/
Après cette lecture, il est possible de discuter bien entendu...
J'aurai aussi différents documents à mettre en pièce jointe mais j'ai pas encore trouvé le bouton, donc à suivre







Voila un excellent exercice de manipulation, où a l’aide de fausses affirmations :
« Le rôle de l’eau dans l’apport en calcium est tout à fait marginal »
« L'adoucisseur d’eau est apparu aux États -Unis dans les années 1920. Il a joué un rôle fondamental dans l’industrie en permettant des évolutions technologiques et en générant de substantielles économies »

de détournement de propos :

« Même chargée en calcaire, l’eau n’apporte qu’une faible partie du calcium nécessaire aux besoins de la personne »,
alors que dans le résumé de l’étude a partir de laquelle cette affirmation est formulée, on peut lire :
« (…) Concernant le calcium, si les produits laitiers frais couvrent 55 à 70% des besoins, d'autres sources peuvent représenter un apport significatif, comme l'eau (150 à 600 mg/L) et certains végétaux «

et d’invention :

« Comment l’eau chaude de la douche pourrait-elle être conforme à la réglementation si l’eau froide adoucie, qui est à son origine, ne l’était pas «
Cette affirmation sous entendrai qu’il existe une réglementation concernant une conformité du TH de l’eau…

On en viens a faire passer une vessie pour une lanterne.

Un adoucisseur n’as aucune autre fonction qu’une fonction de confort, il limite l’entartrement des appareils de chauffe, fais mousser le savon et c’est tout.

Mais quid du taux de sodium, des carences en calcium, en magnésium (bizarrement passé sous silence), des rejets...


CQFD

edit: grilled par beone68
2
La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Ici on réunit la théorie et la pratique, rien ne fonctionne et personne ne sait pourquoi...
Partager
En cache depuis le vendredi 06 septembre 2019 à 15h33

Ce sujet vous a-t-il aidé ?
11
4

Picto forumC'est intéressant aussi !

Devis adoucisseur d'eauArtisan
Devis adoucisseur d'eau
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Photos plomberie
Photos plomberie
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Photos déco de cuisines
Photos déco de cuisines
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

26
personnes
surveillent ce sujet
Voir