Retour
Menu utilisateur
Menu

Extension en plancher bois ou béton ? Résolu

Ce sujet comporte 10 messages et a été affiché 1.412 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
4
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 50 message Essonne
Bonjour,

Je consulte les artisans pour une extension de 6.9m x 4.2m sur 2 niveaux et vide sanitaire de 1.3 de hauteur (car zone inondable). Structure en parpaing.
Ma maison est en L, des années 20, sous sol en meuliere + RDC & 1 étage en brique alvéolaire)

Le plancher RDC sera en poutrelle/hourdis/dalle béton.
Le plancher intermédiaire sera soit en béton soit en bois.
Donc 2 niveaux.

- 2 artisans (20 ans d'expérience chacun) veulent faire reposer le plancher intermédiaire bois avec poutre sur sabot visé ou scellé sur mur de pignon existant d'un côté et scellé sur nouveau mur de l'autre.
- 1 artisan (courtier travaux pour une 20aine d'entreprise) lui refuse cette méthode et veut faire une poutre en béton accollé au mur de pignon supporté par 1 à 2 poutres intermédiaires en béton . Cette poutre supportera les poutrelles + dalle..etc.
D'après lui la méthode des 2 artisans risquent de créer un désordre et ne pas rendre solide l'ensemble extension/ancienne partie.

Qu'en pensez vous ?

Merci de votre aide,
Qui ne tente rien n'a rien
Messages : Env. 50
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 3 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux de rénovation...

Allez dans la section devis rénovation du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de entreprises du batiment de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les entreprises du batiment, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-66-devis_renovation.php
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Bordeaux (33)
moohfr a écrit:
D'après lui la méthode des 2 artisans risquent de créer un désordre et ne pas rendre solide l'ensemble extension/ancienne partie.

sa réponse est idiote, vu que dans tous les cas les 2 parties devront etre complètement désolidarisées
"To do is to be" - Nietzsche
"To be is to do" - Kant
"Do be do be do" - Sinatra
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
De : Bordeaux (33)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Env. 50 message Essonne
Merci Gill.
Voici que un des artisans m'indique sur le devis
"Réalisation d'engravures (sommiers) dans maçonnerie existante pour pose de plancher bois"

L'autre
"Plancher avec poutres et solives en bois dimensionnées à la structure et fixées sur support métallique"

Du coup, dans les 2 cas les 2 parties ne sont pas désolidarisés ?

MErci
Qui ne tente rien n'a rien
Messages : Env. 50
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre super utile Env. 3000 message Meurthe Et Moselle
Bonjour
gill a écrit:
sa réponse est idiote, vu que dans tous les cas les 2 parties devront etre complètement désolidarisées

Sauf que si j'ai bien compris, les deux premiers veulent justement rendre le plancher solidaire de l'ancien ?
Peut être ai-je mal compris ?
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Meurthe Et Moselle
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 50 message Essonne
Tout à fait. Il faut imaginer un mur de pignon sur lequel un nouveau plancher va venir se greffer via sabot ou engravure. Ce plancher pour info se situera à 4m30 du sol naturel ou 3m du sol de rdc.
Il faut imaginer une extension non pas à 4 mur mais à 2 mur dont les 2 autres murs appartiennent déjà à la construction existante.

Merci
Qui ne tente rien n'a rien
Messages : Env. 50
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre super utile Env. 20000 message St Pierre Les Nemours (77)
Le plancher de l'extension doit être désolidarisé de l'existant donc les 2 solutions ne sont pas bonnes.I
Il faut soit créer une console et poser le plancher dessus sans le relier à cette console afin qu'il puisse bouger librement soit des poutres reliées à l'extension.
Il faudrait un plan pour mieux comprendre.
Maître d'oeuvre - CSPS
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 20000
De : St Pierre Les Nemours (77)
Ancienneté : + de 16 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
Bonjour

moohfr a écrit:Tout à fait. Il faut imaginer un mur de pignon sur lequel un nouveau plancher va venir se greffer via sabot ou engravure. Ce plancher pour info se situera à 4m30 du sol naturel ou 3m du sol de rdc.
Il faut imaginer une extension non pas à 4 mur mais à 2 mur dont les 2 autres murs appartiennent déjà à la construction existante.



l'extension prévue comble l'angle du L au moins sur 1 partie, jusqu'au pignon existant ?

Citation: - 1 artisan (courtier travaux pour une 20aine d'entreprise) lui refuse cette méthode et veut faire une poutre en béton accollé au mur de pignon supporté par 1 à 2 poutres intermédiaires en béton . Cette poutre supportera les poutrelles + dalle..etc.
D'après lui la méthode des 2 artisans risquent de créer un désordre et ne pas rendre solide l'ensemble extension/ancienne partie.

c'est un peu confus mais -presque- d'accord pour la critique qu'il fait envers l'autre méthode.
pour sa proposition, j'ai du mal avec les "poutres" (pour moi, elles sont horizontales, sinon c'est un poteau.)
donc si la proposition est : fondations séparées et désolidarisées de l'existant + poteaux + plancher , sans en savoir plus, why not.
attention avec les futures fondations et l'existant.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 50 message Essonne
Merci Elisa21 et Jpaul.
Je vais contacter les 2 artisans qui me proposent de fixer le plancher inter sur le mur de pignon pour éclaicir ces questions techniques.

Voici mon projet photomontage (j'ai fait de mon mieux)



Qui ne tente rien n'a rien
Messages : Env. 50
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 3 ans
 
Env. 200 message Cotes D'armor
Les 2 solutions  sont viables contrairement à certains commentaires plus haut.
Il faut distingué les 2 matériaux
Le béton ou poutrelle hourdis n' admettent que très peu de déplacements 
donc généralement on mets un joint de dilatation entre l' existant et l' extension avec une poutre qui vient le long du murs existant.Dans ce cas là on désolidarise tout on la rend indépendante

Le bois admets entre guillemet plus de déformation donc ponctuellement on peut attacher (les planchers )
on mets un lindier ou l'on vient vissé des sabots.L'ensemble ainsi créer est plus "souple" et "élastique" (façon de parler)

ça c' est l'explication
Si j' étais toi et ceci afin d'éviter les moindres problèmes qui ne supporterai pas de déformations même infime et par principe d'envisager le pire...
je désolidarise dans les 2 cas
Messages : Env. 200
Dept : Cotes D'armor
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 50 message Essonne
Le projet a changé. l'extension sera bien désolidarisé de l'ancienne partie
Qui ne tente rien n'a rien
Messages : Env. 50
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 3 ans
En cache depuis le dimanche 11 avril 2021 à 18h33
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis rénovation de maisonArtisan
Devis rénovation de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Tout savoir sur l'isolation
Tout savoir sur l'isolation
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres de Forum Construire
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres ...
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.
Photos cloisons et isolations
Photos cloisons et isolations
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

4
abonnés
surveillent ce sujet
Voir