Menu utilisateur
Menu

Aide svp pour souténement compliqué avec contrefort

Ce sujet comporte 7 messages et a été affiché 350 fois
grosburs
Auteur du sujet

Messages : Env. 40
De : 05100 (5)
Ancienneté : + de 6 ans
Le 20/10/2017 à 15h33
Aide svp pour souténement compliqué avec contrefort
Bonjour a tous, je viens vers vous car je doit réaliser un mur de soutènement, entre mon voisin et chez moi, mon voisin avais créé un muret de clôture, qui fait 60 cm sortie de terre (agglos)+ 40 de fondation, j’ai largement décaisser dessous(ou du moins a son aplomb) a ce jour cela fait 3 ans qui tien (par magie ? pas sur le fait qu’il soit sur le la roche doit aider ).
 
Pour réaliser la reprise de ce mur j aurai besoins de faire un soutènement dessous et le reposer dessus .donc ce ferai un mur de 8ml au départ a 2.66m de haut et qui descend a 20 % pour arriver a 1.06 terrain fini. Il continu mais il est de faible hauteur 80 cm.
 
Il y a pas mal de contraintes :
-dans la mesure du possible pas le déposer,
-je ne peu terrasser 80 ou 90 cm chez mon voisin (d’une ce n’est pas chez moi, de deux, il y a des tuyaux 315 pvc de pluvial et d’égouts derrière a + ou – 40 60cm)
 
 J’ai beau le tourner dans tous les sens :
-enrochement (impossible par de place arrière)
-mur poids (impossible par de place avant car c’est mon accès principal)
- semelle en L ( pas d’accès sans le démonter et terrasser chez mon voisin)
 
Je n’ai pas de solution simple, ou répond a toutes les conditions, je suis maçon, des murs de soutènement en banché avec une semelle en L j’en ai réaliser plusieurs, mais la je peu difficilement faire une semelle sous lui.
 
 
Donc il me reste solution qui me conviendrai, mais malheureusement je ne peu dire si cela serai stable :
 
Cela consiste a crée deux contreforts que je coule en sous ouvre : espacer de 4 m chacun, et coté gauche la ou le mur existant qui est  en équerre me permet de m’appuyer dessus a savoir que deux poteaux sont en attente en bout de ces deux voiles.
 
Après cela recouler un voile de 8 ml (avec équerre t 10 dans les deux sens entre le voile et les contreforts) ( puis deux ts dont un plus fort en  face aval) qui serai travaillerai comme une dalle (ou poutre ) a plat de mon mur existant a mon 1er contrefort et de celui a celui d’après ainsi de suite.
 
Pour ce faire je vous mets un dessin et un plan. Pour mieux comprendre, Je suis preneur de toute autre idée, mes questions sont : ça va tenir ? Quel serai les dimensions des contreforts,leur ferraillage ? (Leur nombre (idéalement le moins possible vu la complexité a les crées)).
 
Pour finir le terrain est continué de terre végétal (70 cm), de schiste non sain 70 cm et après de la roche bleu (schiste sain ? qui même avec une pelle de 10 t et brh et très très récalcitrant).
 
Dans les hautes alpes 900 m d’altitude ( hors gel 80cm)
 
 
Merci d’avance de tous vos conseil .



0
Partager
Auto-promo
Trouvez des pros
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux de maçonnerie...

Allez dans la section devis maçonnerie du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de maçons de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les maçons, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-7-devis_maconnerie.php
Tristan B

Messages : Env. 30
Dept : Indre Et Loire
Ancienneté : + de 7 mois
Le 01/12/2017 à 23h15
Projet sympa !

J'espère avoir compris votre projet,

Avez vous envisagé, un mur en béton blocs? Ces lego de génie civiliste sont utilisés pour faire des blindages en tranchée profonde.

Ces blocs nécessitent des moyens de levage, mais en une matinée le mur est monté. Vous loué un moule, et avec des cul de toupie, vous faites vos légo.

Cordialement
0
Partager
pierre35000

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 2000
De : Rennes (35)
Ancienneté : + de 5 ans
Le 02/12/2017 à 09h07
Bonjour,

Ca pourrait être fait, par contre le ferraillage serait certainement plus compliqué, et comme vos contreforts vot servir de soutènement ponctuel, il va falloir qu'ils soient moins éloigné, du coup, ça risque d'en faire beaucoup. Après, ça se calcule finement ce genre de truc et le phasage va être important...
0
Géotechnicien
Partager
Tristan B

Messages : Env. 30
Dept : Indre Et Loire
Ancienneté : + de 7 mois
Le 02/12/2017 à 09h53
Le mur de grande longueur est-il fait?

Je me suis servi dans le cadre de mon travail de ce type de bloc pour faire un mur de soutenement avec 3m de remblais derrière.

Il s'agit simplement d'un mur poids. Il n'y aucune ferraille dans ces blocs.
0
Partager
Ilovir

Messages : Env. 2000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 3 ans
Le 02/12/2017 à 20h51
Bonjour

Que le mur résiste à la poussée des terres en s'appuyant sur le mur du fond et sur les contreforts, c'est possible en le dimensionnant pour (en épaisseur et ferraillage, en fonction des natures et hauteurs de terre).

Par contre, qu'il tienne en stabilité par les seules semelles des contreforts, ça me paraît difficile. Sauf à ce qu'il y ait vraiment très peu de poussée, où à ce que les semelles soient très grandes.

Ces contreforts seraient donc réalisés en emprise sur le terrain du voisin ?
0
Partager
grosburs
Auteur du sujet

Messages : Env. 40
De : 05100 (5)
Ancienneté : + de 6 ans
Le 28/12/2017 à 12h13
Bonjour a tous merci pour vos réponses. Désole du temps de réponse j'avais pas vu vos nombreux messages.

Pour le système de lego béton, je n'y avait pas pensé, mais cela s'apparente a de l'enrochement, j'y pense de plus en plus mais ayant des réseaux pluvial et égout derrière ça m'obligerai a tous déplacer, sauf si il sont a plus de 60 cm mais je doute. il faudrait que je fasse des sondages pour les localiser exactement.
En effet le mur gris noir sur mon dessin est déjà fait, j ai prévu des attentes en t 10 et des poteaux a chaque bout de voile pour reprendre le mur en question.

Pour en revenir a la solution des contreforts, les hauteur de terre sont de 2.90 au plus a gauche et 9m plus loin de 1.10m (hors sol donc ajouté le hors gel) mème si généralement il est impossible de l'attendre car on trouve a - 20 - 30 de la roche compact, type schiste.( chez le voisin donc derriere ce mur il y a 1m de plat et ça regrimpe en talus).

Sur le mur déjà existant(mur gris noir) je n'ai pu descendre en dessous des -40 ( mème avec une pelle et un brh conséquent c'est incassable) je me suis donc limité a 30cm de semelle pour quelle ne soit pas flexible +10 de recouvrement soit 40 cm de profond. Et pour limiter le glissement en plus d'une semelle large je plante du t 10 ou 12 dans la roche.

Oui les contreforts serai chez le voisin, il n'est pas contre, du moment que fini, c'est comme avant pour lui.

La poussé est faible car a ce jour cela fait 5 ans que cela est terrassé a la verticale avec un petit mur de clôture dessus, rien n'est tombé (Hormis quelque motte de terre qui on été lave par l'eau la neige, mais le sol sous la fondation n'a pas bougé, la c'est le terrain naturel, par contre si je décaisse tous, derrière, il y aurai que du remblais, qui lui mémé drainer poussera plus non ?

Après si il faut rajouté un contrefort pourquoi pas. Mais plus reviendrai a tous terrassé...

D'après vous combien il faudrait de contrefort ? Méme si sous les contreforts je plante plusieurs barre de 12 dans la roche qui remonte dans les semelle ?

Le risque serait au glissement ou au renversement ? Ou les deux ?


Merci a tous et bonne fete de fin d'année.
0
Partager
Ilovir

Messages : Env. 2000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 3 ans
Le 29/12/2017 à 17h04
Le mur de soutènement est un ouvrage traitre : les poussées que l’on calcule ne se produisent pas toujours, d’où l’existence de murs non justifiables par le calcul, mais qui « tiennent » ...  du moins jusqu’à ce qu’un jour la poussée potentielle se produise et provoque la rupture (ça peut aussi arriver vite).

Il faut dire que les hypothèses des calculs sont sécurisantes, avec par exemple dans votre cas, la non prise en compte de la butée de la semelle contre le terrain côté aval (parce que cette butée peut disparaître si un jour on creuse devant la semelle.

Je ne vois donc pas la justification de la tenue du renfort central (mesuré à l’échelle), en glissement comme en basculement.

Votre idée de barres scellées dans le rocher est peut-être à exploiter. Sachant toutefois que c’est un travail spécifique, avec ses règles, pas vraiment du métier du maçon même si ça ressemble au scellement des armatures dans du béton existant.

Donc, je ne peux rien vous dire de plus, désolé.
0
Partager
En cache depuis le lundi 09 juillet 2018 à 19h24

Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forumC'est intéressant aussi !

Devis maçonnerieArtisan
Devis maçonnerie
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Temps de séchage du béton
Temps de séchage du béton
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos de maçonneries, élévation des murs
Photos de maçonneries, élévation des murs
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Enduirama : comparez les rendus des enduits
Enduirama : comparez les rendus des enduits
Découvrez les outils et services exclusifs de ForumConstruire.com

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

« Mur de soutènement (60cm) »
Discussion lancée par - 3 réponses
« Mur soutenement non prevu dans fondation »
Discussion lancée par - 15 réponses
« Effondrement muret de soutenement en pierre sèche - risques »
Discussion lancée par - 4 réponses
« Mur de soutenement : Parpaings ou blocs à bancher ? »
Discussion lancée par - 76 réponses
« Responsable du drainage du mur de soutenement »
Discussion lancée par - 4 réponses
« Linteau arc de cercle et coffret TITAN »
Discussion lancée par nicolash94 - 7 réponses
« Parpaing non aligné a la dalle »
Discussion lancée par dansledoute67 - 31 réponses
3
personnes
surveillent ce sujet
  Suivre ce sujet
Voir