Retour
Menu utilisateur
Menu

Désherbage + etape gazon

Ce sujet comporte 54 messages et a été affiché 1.859 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
7
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 90 message Loiret
Bonjour,
J’ai finis de construire ma maison il y a un an.
Je vous laisse Imaginer l’état du terrain.
il y a des mauvais herbes partout.
Je souhaiterais avoir des conseils d’une part pour taitrer ces mauvaises herbes rapidement et efficacement et ensuite avoir toutes les étapes pour avoir un beau gazon.
Je suppose que la 1ère étape de tout ça et de débroussailler ses mauvaises herbes. Ça monte à 1 mètre de haut. Un vrai champ.

Merci de vos précieux conseils.
Messages : Env. 90
Dept : Loiret
Ancienneté : + de 6 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour la création et la décoration d'un jardin...

Allez dans la section devis paysagiste du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de paysagistes de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les paysagistes, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-47-devis_paysagiste.php
 
Membre super utile Env. 5000 message Arzal (56)
Bof, le glyphosate n'a pas été inventé pour des prunes; deux ou trois traitements avant l'automne, entrecoupés de travail superficiel du sol, devraient assainir la situation.

C'est sans danger aucun, et très efficace sur la surface d'un jardin.

Sinon, tu peux tenter un désherbage soigneux à la main; ça te fera un peu d'exercice...
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
De : Arzal (56)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 90 message Loiret
Qu’est ce que vous appelez travail superficiel au sol?
Puis je trouver du glyphosate en magasin de jardinage?
Le terrain n’est pas tout à fait nivelé encore, puis je tout de même le désherber maintenant ?

Merci de vos réponses.
Messages : Env. 90
Dept : Loiret
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre super utile Env. 5000 message Arzal (56)
Le principe est le suivant (d'après moi...)

- traiter les herbes hautes et bien développées; attendre qu'elles sèchent et se couchent (15 jours environ)

- travailler superficiellement le sol (nivelage, sarclage, voir bêchage), arroser et attendre la repousse.

- recommencer traiter, sèchage, etc...


En trois mois, tu peux faire au moins deux fois, en terminant par un nivelage très sérieux avec affinage de la couche superficielle. Le terrain est prêt à être ensemencé, mi ou fin septembre par exemple.

Tu t'y serais pris plus tôt, le résultat n'en serait que meilleur; mais...
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
De : Arzal (56)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 90 message Loiret
Merci de ces explication très clairs. Merci beaucoup. Je vais suivre vos conseils.
Messages : Env. 90
Dept : Loiret
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 50 message Ain
Bonjour Quentin ,

Alors une photo permettrait de se rendre compte du terrain . Ensuite vous dites que le terrain n'est pas tout à fait nivelé , le terrassement du terrain à t'il été fait ? car si non , l'engin fera le travail de nettoyer . Ensuite le terrain peut être débroussailler puis ensuite travaillé avec une motobineuse en faisant plusieurs passages pour que celui ci ait le temps de descendre en profondeur à pleine fraises . Ensuite une fois le terrain travaillé avec une motobineuse , vous n'aurez plus qu'a niveler votre sol avec un râteau pour que celui ci soit bien uniforme . Une fois le terrain nivelé , semer la pelouse à la main , ensuite ratisser le sol pour enfouir la graine et que celle ci soit recouverte de terre , mais attention , il faut ratisser sans emmener la graine avec votre râteau , sinon cela fera en sorte de mettre la graine en tas et vous aurez donc ensuite beaucoup d'endroit au sol ou il n'y aura plus de graines et donc pas de pelouse qui lèvera à ses endroit sans graine . Ensuite une fois cela fait , passer un rouleau au sol pour faire en sorte de tasser légèrement la terre , cela fera en sorte que le contact entre la terre et la graine soit fait , cela est pour faire en sorte que la germination de la graine puisse se faire car celle ci à besoin d'humidité et étant en contact avec le sol elle aura de l'humidité et ne sèchera donc pas ensuite car elle ne sera pas à l'air libre . Avec le râteau il vous restera quelques graines sur le dessus du sol , cela est inévitable , en passant le rouleau et en arrosant pour faire en sorte que le sol ait toujours de l'humidité , la graine lèvera .

Il faut que votre sol soit travaillé lorsque celui ci est suffisamment ressuyé , pour cela avant de mettre la motobineuse vous pouvez prendre une pelle à bêché , vous pourrez regarder avec celle ci de la profondeur de la pelle , si vous pouvez faire avec votre main une boule avec la terre , c'est que la terre n'est pas assez ressuyé , il faut donc encore attendre que la terre se ressuie .

Un travail de terre non ressuyé n'est surtout pas à faire car cela aura des conséquences étant négative sur votre sol et donc sur votre pelouse ensuite , en finalité la terre sera dur comme du béton ensuite et la pelouse aura du mal à pousser ensuite , sans compter qu'un sol travaillé étant humide , cela est propice ensuite pour la levé de mauvaises herbes puisque votre pelouse aura du mal à pousser , les mauvaises herbes elles pousserons et en viendront à dominer sur votre terrain .

Je résume , je débroussaille , j'enlève les mauvaises herbes à la main que je mets dans un coin ailleurs que la ou il y aura la pelouse pour éviter que si celle ci ne soit monté en graine que cette mauvaise graine ne se retrouve implanté dans le sol ensuite . Une fois le terrain propre je m'assure que celui ci est ressuyé . Ensuite je le travail en allant jusqu'a pleine fraise avec la motobineuse , il faudra pour cela faire plusieurs passage car fonction de la nature du terrain la motobineuse ne descendra pas de suite en pleine terre mais que surtout votre terrain à été abimé suite aux passages d'engin cette hiver , c'est la structure du sol qui elle à été abimé , cela aura pour conséquence que votre terrain risque d'être difficile à travailler , car la terre sera dure comme du béton et la motobineuse aura du mal à travailler le sol , en y allant à plein régime moteur avec la motobineuse et en la faisant avancer doucement pour que celle ci ait le temps de travailler le sol en la retenant pour éviter que celle ci n'aille trop vite en appuyant sur le manche et en la faisant allez aussi de gauche à droite fonction du sol .

Il ne faut pas attendre non plus que le sol soit archi sec pour le travailler , il faut un juste milieu , sinon s'il en vient à être trop sec , fonction de la nature du sol vous pourriez avoir du mal à le travailler , voir étant impossible à se que la motobineuse rentre dans le sol surtout que votre sol à été compacté par les engins certainement dans l'hiver .

Il vous faut juste de l'huile de coude maintenant avec du temps et une bonne bouteille d'eau .

Par contre si vous voulez faire de la pelouse , si vous êtes dans un endroit chaud , je vous conseillerais d'attendre vers la fin de l'année , de la faire avant que l'eau ne revienne , en attendant cela ne vous empêche pas de travailler votre sol et de le défoncer à la motobineuse .

Avant de semer votre graine , il faut que la terre soit suffisamment affiné avec la motobineuse , car s'il y a de grosse mottes , c'est que le terrain n'est pas suffisamment travaillé , les graines ne seront pas en contact avec la terre , ne lèveront pas et le sol ne pourra être nivelé convenablement sans compter que celui ci séchera rapidement du fait qu'il y aura des trous dans le sol .
Messages : Env. 50
Dept : Ain
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 90 message Loiret
Bonjour,

J’ai traité au glyphosate. Tout est brulé et bien sec désormais.
Dois je forcément enlever à la main selon vous ou puis retourner la terre avec un motoculteur quand le terrain sera plus humide?
Messages : Env. 90
Dept : Loiret
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre super utile Env. 5000 message Arzal (56)
Inutile de retirer les herbes sèches; elles fourniront un peu d'humus; par contre, bien travailler la surface dès que ce sera possible et niveler... retraiter s'il y a repousse...
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
De : Arzal (56)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 50 message Ain
Les herbes sèche , si elles sont en grande quantités sont à enlever du terrain car pour travailler le sol cela risque de poser problème avec l'outil , risque de bourrage , car si vous le travaillez avec une motobineuse cela ira dans les fraises et l'herbe se mettra autour des fraises et ira en plus dans les roulement du carter de transmission et détruira les roulements .

Pour travailler le sol il nous faudrait plus de renseignement , à savoir de quelle nature est la terre , sableuse , limoneuse , argileuse et ensuite à quelle date vous souhaitez semer cette pelouse . A savoir que de faire une pelouse actuellement avec le temps sec n'est pas vraiment le top car il faudra arroser le pelouse et celle ci risque de griller avec le soleil au levé . Le sol doit être suffisamment travaillé en profondeur et affiné .

Ce qui m'interpelle , c'est le traitement que vous avez mis pour détruire l'herbe , car y a t'il un risque de rémanence avec le produit utilisé et si rémanence , cela va poser problème pour la pelouse que vous allez semer .
Messages : Env. 50
Dept : Ain
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 90 message Loiret
C'est de la terre maraîchère m'a t'on dit. J'ai mis du glyphosate.je ne compte pas semer avant octobre.
Messages : Env. 90
Dept : Loiret
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 50 message Ain
Alors cela ne répond pas à ma question concernant le sol , la terre maraichère chacun fait dans la nature de terre qu'il a la ou il se situe . Vous pouvez travaillez le sol en superficie , cela permettra de mélanger la terre aux autres mauvaises graine dans le sol qui ne sont pas encore germé et levé , c'est une solution et cela vous évitera d'avoir une grande quantité de mauvaises herbes à lever avec votre pelouse ou alors la solution est d'employer un traitement pour la pelouse . Si le terrain à été longtemps en friche , c'est à dire plusieurs années , cela serait bien de travailler le sol avant pour faire germer et lever les mauvaises herbes et une fois que celle ci sont levé vous retravaillez le terrain superficiellement . Ne sachant pas se que vous avez comme sol vous pouvez essayer de le travailler et vous voyez si l'outil rentre en terre , cela est un bon indicateur aussi .
Messages : Env. 50
Dept : Ain
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 90 message Loiret
Comme je le disais j'ai traité au glyphosate. On peut dire que cela a bien fonctionné. Tout est brûlé. J'ai retiré une bonne partie des mauvaises herbes. Il me reste une bonne moitié encore à retirer. Ensuite j'ai des herbes hautes type foins. Objectif semer le gazon en Octobre. J'ai des personnes qui m'ont dit qu'avec le traitement plus rien ne pousserait derrière. Qu'en pensez vous?
Messages : Env. 90
Dept : Loiret
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 50 message Ain
Bonsoir ,

Sous quelle forme était le glyphosate ? D'enlever les grandes mauvaises herbes c'est très bien car vous ne serez pas embêté pour travailler la terre .
Messages : Env. 50
Dept : Ain
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre super utile Env. 5000 message Arzal (56)
quentin45770 a écrit:Comme je le disais j'ai traité au glyphosate. .../...
J'ai des personnes qui m'ont dit qu'avec le traitement plus rien ne pousserait derrière. Qu'en pensez vous?

C'est une ineptie, comme on en lit beaucoup en ce moment sur le glyphosate...

Le glyphosate est non-rémanent, inactivé dès qu'il touche le sol; on peut semer huit jours après son application (en témoignent plusieurs millions d'hectares traités chaque année en France).

Pour ton problème d'herbes mortes, je pense qu'il est inutile de les retirer si l'engin qui te servira à travailler le sol n'est pas trop faible; au contraire, elles fourniront un peu d'humus à ton sol...
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
De : Arzal (56)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 90 message Loiret
Merci pour cette reponse
Messages : Env. 90
Dept : Loiret
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 50 message Ain
bardal a écrit:
quentin45770 a écrit:Comme je le disais j'ai traité au glyphosate. .../...
J'ai des personnes qui m'ont dit qu'avec le traitement plus rien ne pousserait derrière. Qu'en pensez vous?

C'est une ineptie, comme on en lit beaucoup en ce moment sur le glyphosate...

Le glyphosate est non-rémanent, inactivé dès qu'il touche le sol; on peut semer huit jours après son application (en témoignent plusieurs millions d'hectares traités chaque année en France).

Pour ton problème d'herbes mortes, je pense qu'il est inutile de les retirer si l'engin qui te servira à travailler le sol n'est pas trop faible; au contraire, elles fourniront un peu d'humus à ton sol...

Ce commentaire manque d'expériences et de connaissances , je m'explique , lorsque l'on a des mauvaises herbes sur le sol ont les enlèves à la fois pour ne pas que les graines de celle ci ne reste sur le sol pour ainsi ensuite réimplanter le sol en mauvaises herbes . On enlèves les mauvaises herbes aussi pour éviter que celle ci ne s'enroulent autour des fraises de la motobineuse car une fois enroulé autour des fraises de la motobineuse , elle aura du mal à rentrer en terre . Lorsque l'herbe sera enroulé autour des fraises elle ira se loger autour de l'arbre des fraises à coté du carter de transmission la ou il y a les roulements et ensuite elle ira dans les roulements et détériorera les roulements . On ne fait pas de l'humus avec la mauvaise herbe , car il y a rien de tel pour réimplanter son jardin en mauvaises herbes , on fait de l'humus en laissant la tonte de sa pelouse au sol ou en apportant autre chose avant de travailler le sol , comme de la matière organique . Le produit à une rémanence , ensuite la rémanence va être fonction de la façon dont le produit aura été à la fois appliqué et sous quel forme mais aussi de sa quantité , hors ici on ne sait pas comment il à été appliqué , sous quelle forme et sous quel dosage . Le glyphosate est un herbicide total foliaire systémique, c’est-à-dire non sélectif, absorbé par les feuilles et à action généralisée.
Messages : Env. 50
Dept : Ain
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre super utile Env. 5000 message Arzal (56)
Libre à toi de penser que je manque d'expérience et de connaissances, mais je crois surtout que tu n'as jamais utilisé cet herbicide:

- il n'y a pas cinquante formes de glyphosate; c'est un liquide qui se dilue dans de l'eau, à la dose indiquée, et s'épand par pulvérisation. Inutile de chercher des complications, et la rémanence est inexistente..

- les herbes "grillées" par le glyphosate sèchent très vite et deviennent fragiles; elles sont donc brisées par la fraise de la motobineuse et n'ont aucune chance de "s'enrouler autour de l'arbre et de détruire les roulements". Je me demande où tu as été chercher tout cela. Bien évidemment, il n'en est pas de même pour des ronces ou des plantes ligneuses, qu'il faut évidemment enlever...

- les graines de mauvaises herbes tombent sur le sol quand elles sont mûres, que l'on enlève ou pas ces herbes; il ne sert donc à rien de retirer ces herbes mortes, qui par ailleurs se transformeront en humus, comme cela se fait régulièrement dans une prairie.

inutile donc de chercher des difficultés: le principe est de tuer les mauvaises herbes, travailler et aplanir le terrain, traiter encore s'il y a repousse, retravailler le sol et semer. C'est déjà bien suffisamment de travail pour ne pas l'alourdir encore...
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
De : Arzal (56)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 50 message Ain
bardal a écrit:Libre à toi de penser que je manque d'expérience et de connaissances, mais je crois surtout que tu n'as jamais utilisé cet herbicide:

- il n'y a pas cinquante formes de glyphosate; c'est un liquide qui se dilue dans de l'eau, à la dose indiquée, et s'épand par pulvérisation. Inutile de chercher des complications, et la rémanence est inexistente..

- les herbes "grillées" par le glyphosate sèchent très vite et deviennent fragiles; elles sont donc brisées par la fraise de la motobineuse et n'ont aucune chance de "s'enrouler autour de l'arbre et de détruire les roulements". Je me demande où tu as été chercher tout cela. Bien évidemment, il n'en est pas de même pour des ronces ou des plantes ligneuses, qu'il faut évidemment enlever...

- les graines de mauvaises herbes tombent sur le sol quand elles sont mûres, que l'on enlève ou pas ces herbes; il ne sert donc à rien de retirer ces herbes mortes, qui par ailleurs se transformeront en humus, comme cela se fait régulièrement dans une prairie.

inutile donc de chercher des difficultés: le principe est de tuer les mauvaises herbes, travailler et aplanir le terrain, traiter encore s'il y a repousse, retravailler le sol et semer. C'est déjà bien suffisamment de travail pour ne pas l'alourdir encore..

Ou j'ai été chercher cela , c'est très simple , de part ma profession  ...
Messages : Env. 50
Dept : Ain
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre utile Env. 500 message Marne
Je confirme que le glyphosate est un herbicide foliaire mais qu'a une certaine dose il a une propriété anti-germinative. Cependant cette faculté ne dure pas longtemps.
En mettant une dose homologuée*, le semis peut se réaliser quelques heures après l'application du produit.
Certains l'appliquent même sur un semis qui vient d'être effectué, juste avant que les germes ne sortent du sol (traitement post-semis pré-levé pour être exact)mais à des doses très petites.

*Pour les doses homologuées, il suffit par exemple de 2L/hectare (2L pour 10000m²) pour tuer la plupart des plantes annuelles.

En revanche, mis à une dose "normale" d'utilisation, le glyphosate migre dans la plante assez rapidement (la plante est condamnée à mourir en quelques heures) mais les effets extérieurs sont assez long à se voir.
Pour un oeil non averti, les plantes peuvent paraitre encore en vie 2 semaines après le traitement suivant les conditions climatiques.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 500
Dept : Marne
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Un Coin Discret De Haute-savoie (74)
bardal a écrit:[...] et la rémanence est inexistente..

Oui... et non.

C'est le dogme de Monsanto de dire que la rémanence est inexistante.

Ils ont bien communiqué là-dessus, à tel point que c''est encore maintenant admis par beaucoup.

Et même, "comme il n'y a aucune rémanence", on n'en rechercha point les résidus.

Puis on les rechercha quand même.

Et on en trouva partout : sols, eaux, aliments, cheveux... partout ! À des doses très faible, incapable de tuer les mauvaises herbes, mais il y en a partout.

Et on sait maintenant que c'est un perturbateur endocrinien, qui agit sur plusieurs génération d'humains, même à des doses infimes.

Alors oui, c'est efficace, ce n'est pas rémanent en tant que toxique violent des plantes, et ça n'a qu'une faible toxicité aiguë sur les mammifères dont les humains... mais ça serait moi, j'éviterais quand même d'en épandre là où vont jouer mes enfants (ou tout autre humain, ou mammifère destiné à être mangé ou dont on mange les produits).
Mon récit : La Bistorte
licences : WTFPL version 2
avatar : "Warming Stripes", comprendre le réchauffement climatique https://showyourstripes.info/
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
De : Un Coin Discret De Haute-savoie (74)
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 500 message Marne
Manu65 a écrit:
bardal a écrit:[...] et la rémanence est inexistente..

Oui... et non.

C'est le dogme de Monsanto de dire que  la rémanence est inexistante.

Ils ont bien communiqué là-dessus, à tel point que c''est encore maintenant admis par beaucoup.

Et même, "comme il n'y a aucune rémanence", on n'en rechercha point les résidus.

Puis on les rechercha quand même.

Et on en trouva partout : sols, eaux, aliments, cheveux... partout ! À des doses très faible, incapable de tuer les mauvaises herbes, mais il y en a partout.

Et on sait maintenant que c'est un perturbateur endocrinien, qui agit sur plusieurs génération d'humains, même à des doses infimes.

Alors oui, c'est efficace, ce n'est pas rémanent en tant que toxique violent des plantes, et ça n'a qu'une faible toxicité aiguë sur les mammifères dont les humains... mais ça serait moi, j'éviterais quand même d'en épandre là où vont jouer mes enfants (ou tout autre humain, ou mammifère destiné à être mangé ou dont on mange les produits).

Ton discours est très bien fait, comme tous les discours des "anti" d'ailleurs...

On va avancer point par point:

1) rémanence et taux de résidus sont deux choses différentes.
 
Pour info,la molécule de dégradation du glyphosate est la même que celle de nombreuses lessives! Pourtant personne n'en n'a jamais fait un article dans les médias...

2) Il est tout à fait normal de trouver des résidus n'importe où puisque aujourd'hui on trouve de tout dans tout.
Pourquoi? parce qu'on cherche à des doses infiniment petites!
Les recherches en labo sont tellement précises qu'on trouve réellement de tout dans tout, mais on ne vous parle pas du reste qui pourrait faire désordre...

3) Beaucoup ont des doutes mais absolument personne n'a réussi à démontrer que c'est un perturbateur endocrinien.
Le glyphosate est classé comme un cancérigène probable. Contrairement à la cigarette, par exemple, qui est classée comme un cancérigène avéré.
D'ailleurs, un grand nombre de produits utilisés dans les maisons sont cancérigènes (produits ménagers par exemple, mais aussi les solvants utilisés dans les bois agglomérés qui composent les meubles où on pose le linge...).
On peut aussi parler des médicaments, tant aimés par les français qui ont pour beaucoup pratiquement la même composition que les produits phytos et remboursés par la sécurité sociale!

Pour les aliments, j'espère que vous achetez des produits français qui sont parmi les plus réglementés et les plus sûrs.

Celui qui refuse d'utiliser du glyphosate chez lui pour telle ou telle raison, en a tout à fait le droit. En revanche, ça m'énerve d'entendre tout un tas de bêtises et de mensonges à ce sujet.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 500
Dept : Marne
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre super utile Env. 5000 message Arzal (56)
C'est surtout le dogme de certains "écologistes" de tenter de diaboliser ce produit à coups de com' et de fakenews... La réalité est bien plus simple: aucune étude ne tend à montrer une quelconque nocivité du glyphosate, ni sur les animaux, ni sur l'homme; surtout les études bidonnées du dénommé Seralini, désavoué par tous ses pairs pour falsification de résultats d'expériences et grave conflit d'intérêt, ni les "conclusions" du CIRC, noyautées par un lobby américain et démenties par toutes les agences de sécurité sanitaires du monde, française et européenne en tête...

Cette baudruche de la toxicité du glyphosate devrait exploser rapidement, et il me semble inutile d'emboucher des trompettes véreuses quand tant d'autres produits phytosanitaires ont eux une véritable toxicité et méritent notre vigilance et notre engagement.

La seule erreur de Monsanto (qui pourtant porte bien d'autres responsabilités, autrement plus graves, en termes de produits toxiques) fut d'affirmer que le Roundup était totalement et rapidement biodégradable, alors qu'il laisse dans la nature divers produits issus de sa décomposition, et durant longtemps; et comme il est l'un des produits les plus utilisés en agriculture, on le retrouve un peu partout... Inutile d'en rajouter, même si c'est la "pensée unique" aujourd'hui en France.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
De : Arzal (56)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Un Coin Discret De Haute-savoie (74)
bardal a écrit:[...] et comme il est l'un des produits les plus utilisés en agriculture, on le retrouve un peu partout... Inutile d'en rajouter [...]

Bien dit.
Mon récit : La Bistorte
licences : WTFPL version 2
avatar : "Warming Stripes", comprendre le réchauffement climatique https://showyourstripes.info/
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
De : Un Coin Discret De Haute-savoie (74)
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 500 message Marne
Manu65 a écrit:
bardal a écrit:[...] et comme il est l'un des produits les plus utilisés en agriculture, on le retrouve un peu partout... Inutile d'en rajouter [...]

Bien dit.


... À des doses infiniment petites... Comme je l'ai dit plus haut.
Mais ça tu oublies de le reprendre
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 500
Dept : Marne
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre utile Env. 800 message Isere
Bof le glyphosate sera interdit dans les jardins en 2019 plus besoin de s inquieter , pour le reste on continuera a en retrouver partout , , le tabac c est le choix subi de chacun , la dangereux ou pas nous n avons pas le choix comme pour beaucoup de polluants rien ne changera , soit on privilégie la santé humaine, soit on privilégie les intérêts de l’agriculture productiviste . Http://www.liberation.fr/planete/2018/08/11/round-up-monsant[...]dewayne-johnson_1672125
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 800
Dept : Isere
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 60000 message
Bonjour

Personnelleemnt, je trouve que moins on met de produit chimique sur la terre , mieux c'est .
L'herbe indesirable ça s'arrache à condition que le sol soit humide .

Un article récent du Monde :

Les « Monsanto Papers », à la base de la controverse sur le glyphosate

En 2017, une procédure juridique a donné accès à des documents internes de la société Monsanto. Ce qui a joué un rôle déterminant dans la condamnation de la firme, le 10 août, par la justice californienne.

Le Roundup est l'un des produits formulés à base de glyphosate.

Le glyphosate est-il, ou non, cancérogène ? Au printemps 2017, plusieurs centaines de documents internes (courriels, fax, rapports internes, correspondances avec les autorités, avec des rédacteurs de revues scientifiques ou des consultants, etc.) de la société Monsanto, obtenus dans le cadre d'actions en justice, sont rendus publics par la justice fédérale américaine.

Ces « Monsanto Papers » ont joué un rôle déterminant dans la condamnation de la firme, vendredi 10 août 2018, par la justice californienne ( la firme doit verser 289 millions de dollars de dommages et intérêts à un utilisateur atteint de cancer du système lymphatique). Ils mettent en lumière un profond hiatus entre les avis rassurants de la plupart des agences réglementaires et la connaissance que la firme a de son produit phare.

A l'exception du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), qui a classé le glyphosate « cancérogène probable » en mars 2015, la plupart des agences réglementaires - comme l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) ou encore l'Agence de protection de l'environnement américaine (EPA) - considèrent en effet que la substance ne présente pas de danger cancérogène.
La firme avait, dès le début des années 1980, de sérieux doutes sur la sûreté de son produit

Mais les « Monsanto Papers » racontent une tout autre histoire. On y apprend notamment que la firme avait, dès le début des années 1980, de sérieux doutes sur la sûreté de son produit. En 1983, une étude commanditée par la société indique par exemple que des souris exposées au glyphosate développent une tumeur rénale rare. Dès 1985, l'EPA ( agence américaine de protection de l'environnement)classe dans un premier temps le glyphosate dans la catégorie « cancérogène possible », en particulier sur la foi de cette étude interne.

Monsanto ne désarme pas pour autant et demande le réexamen des données par un professeur stipendié par la firme.
Messages : Env. 60000

 
Membre super utile Env. 5000 message Arzal (56)
Mais pourquoi cette fixation sur le glyphosate ?

Il y a énormément de produits classés cancérogènes probables ou possibles, et qui sont consommés quotidiennement par une large portion de l'humanité, à forte dose, sans ces débats tirés par les cheveux. Citons, entre autres, des cancérogènes avérés, prouvés, incontestés comme la viande rouge, le café, le vin, les alcools en général, les fumées d'hydrocarbures, les fumées de bois, ou de barbecues, l'oxygène (!!!), les charcuteries, le rayonnement solaire, les bitumes et goudrons, les poussières et laines de bois...

Qu'est ce qu'il y a derrière cette campagne aberrante, dont les preuves à charge semblent si difficiles à trouver? Intérêts économiques ? Intérêts politiques ou électoraux ? En tous cas, cela est profondément lassant...

Quant à l'interdiction du glyphosate en 2019, on en reparlera...
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
De : Arzal (56)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Un Coin Discret De Haute-savoie (74)
Le point sur les classifications "cancérogène avéré pour l'homme/probable/possible/inclassable/probablement non cancérigène" : Le Cancer — Science étonnante #43 ; attention en particulier au commentaire à 10:20.
Mon récit : La Bistorte
licences : WTFPL version 2
avatar : "Warming Stripes", comprendre le réchauffement climatique https://showyourstripes.info/
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
De : Un Coin Discret De Haute-savoie (74)
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre utile Env. 500 message Marne
L'avantage du glyphosate c'est que ceux qui ne l'utilisent pas peuvent taper dessus sans avoir de scrupules.
Ils ne vont pas taper sur ce qu'ils utilisent directement mais qui potentiellement plus dangereux, c'est toujours la preuve d'une grande remise en cause et d'un grand courage !

Perso, ce que je constate, c'est que plus la chimie fait de progrès et plus l'espérance de vie augmente.
Je ne peux rien faire pour ceux qui refusent de faire le rapprochement...
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 500
Dept : Marne
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Un Coin Discret De Haute-savoie (74)
Le lien reste à démontrer, ne pas confondre corrélation et causalité.
On peut aussi dire que plus la chimie fait de progrès, plus il y a de cancers des enfants, de problèmes d'infertilité, de puberté précoce... mais ce n'est qu'une corrélation...
Je ne peux rien faire non plus pour ceux qui font le rapprochement.
Mon récit : La Bistorte
licences : WTFPL version 2
avatar : "Warming Stripes", comprendre le réchauffement climatique https://showyourstripes.info/
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
De : Un Coin Discret De Haute-savoie (74)
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 60000 message
Erreur
Messages : Env. 60000

 
Membre utile Env. 500 message Marne
Manu65 a écrit:Le lien reste à démontrer, ne pas confondre corrélation et causalité.
On peut aussi dire que plus la chimie fait de progrès, plus il y a de cancers des enfants, de problèmes d'infertilité, de puberté précoce... mais ce n'est qu'une corrélation...
Je ne peux rien faire non plus pour ceux qui font le rapprochement.


Je suis convaincu que si tu venais à déclarer un cancer (ce que je ne te souhaite pas) tu refuserais tout traitement chimio puisque la chimie est si dangereuse...
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 500
Dept : Marne
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre super utile Env. 5000 message Arzal (56)
Manu65 a écrit:Le lien reste à démontrer, ne pas confondre corrélation et causalité.
On peut aussi dire que plus la chimie fait de progrès, plus il y a de cancers des enfants, de problèmes d'infertilité, de puberté précoce... mais ce n'est qu'une corrélation...
Je ne peux rien faire non plus  pour ceux qui font le rapprochement.

Oui, on peut aussi dire que la longévité ne cesse d'augmenter, notamment chez les agriculteurs, qui sont les premiers exposés au glyphosate.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
De : Arzal (56)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre utile Env. 500 message Marne
Je peux même dire que l'agriculture est le métier où il y a le moins de cancer (chiffres msa)
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 500
Dept : Marne
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre utile Env. 800 message Isere
"Oui, on peut aussi dire que la longévité ne cesse d'augmenter, notamment chez les agriculteurs, qui sont les premiers exposés au glyphosate." Pauvres jardiniers amateurs ... adieu glyphosate .. leur longevite va donc chuter aussi vite que la croissance des mauvaises herbes dans leur jardin
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 800
Dept : Isere
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 50 message Ain
Je me rappel qu'il y a plus de quinze ans , j'ai mis du désherbant en granulé sur de l'herbe poussant la ou il y avait une épaisseur de pierre et en dessous de la terre , tout autour il y avait un talus avec de la pelouse . Ce produit à réussi à avoir une action sur la pelouse qui était sur le talus alors que je n'avais nullement mis du produit sur le talus . Cette herbe à mis un certain temps avant qu'il en repousse . J'avais acheté ce produit en pot de cinq kilo , en voyant l'action que a eu se produit , cela m'avais alerté et je n'ai jamais réemployé se produit . Se produit même je m'en suis séparé il y a quelque jours pour l'emmener à la déchetterie . Alors lorsqu'on me parle qu'il est impossible qu'il y ai de la rémanence dans le sol et bien moi je vous dit non sans hésitation .

Ensuite on parle ici de particulier et non d'agriculture , je m'explique , en agriculture non avons un système de pulvérisation en France étant à la pointe de la technologie avec des buses de pulvérisation étant spécifique et pouvant donc avoir une action localisé à faible dose sans aller y mettre des dosages étant élevé . Hors ici nous ne savons pas à quelle quantité le produit à été mis et son mode d'application , car lorsque je vois des gens qui en lotissement traite avec se produit , rien ne repousse pendant des mois à cette endroit , alors lorsque ici on me dit que non il n'y a pas de rémanence , moi j'ai tendance à vous dire que non , sinon une fois la plante détruite pourquoi la pelouse ne repousse telle pas à cet endroit , car vous savez comme moi que la pelouse à tendance à s'étendre lorsqu'elle pousse .

J'ai quand même lu des choses aberrante ici depuis mon dernier passage car lorsque je lis que le glyphosate amène de la longévité chez l'homme , c'est vraiment du grand n'importe quoi !

En terme de résultat Msa concernant le cancer chez les agriculteurs , je me méfierais des chiffres , n'ayant pas les preuves que ces chiffres sont bon .

La rémanence dans le sol , sachez qu'en agriculture il est fait attention à cela .

Je me base sur mon expérience et non sur une étiquette de produit .
Messages : Env. 50
Dept : Ain
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Un Coin Discret De Haute-savoie (74)
ced-51 a écrit:Je peux même dire que l'agriculture est le métier où il y a le moins de cancer (chiffres msa)

Ne pas faire dire aux chiffres ce qui n'est pas explicite, ça ne dit rien de la toxicité des produits qu'ils manipulent.
Il est très possible que le moindre nombre de cancer chez les agriculteurs vienne du fait qu'ils sont moins exposés par ailleurs à d'autres cancérogènes plus actif. Tiens... c'est le cas d'ailleurs... ils fument nettement moins que la moyenne...
Mon récit : La Bistorte
licences : WTFPL version 2
avatar : "Warming Stripes", comprendre le réchauffement climatique https://showyourstripes.info/
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
De : Un Coin Discret De Haute-savoie (74)
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Un Coin Discret De Haute-savoie (74)
maison2002 a écrit:Je me rappel qu'il y a plus de quinze ans , j'ai mis du désherbant en granulé [...]

Attention de ne pas tout confondre quand même ! Le " désherbant en granulé" n'est pas du glyphosate, qui lui est effectivement "peu rémanent", on peut d'ailleurs re-semmer directement derrière, voire simultanément (ce qui ne donne aucun indice sur ses atteintes potentielles aux mammifères, quelle que soit la dose, non nulle dans le sol et l'eau).


maison2002 a écrit:J'ai quand même lu des choses aberrante ici depuis mon dernier passage car lorsque je lis que le glyphosate amène de la longévité chez l'homme , c'est vraiment du grand n'importe quoi !

Personne n'a dit ça, faut bien lire ce qui est écrit quand même...


maison2002 a écrit:En terme de résultat Msa concernant le cancer chez les agriculteurs , je me méfierais des chiffres , n'ayant pas les preuves que ces chiffres sont bon.

Oui, une étude a dit ça, c'est vrai. Ce ne sont pas directement les chiffres de la MSA, mais une étude spécifique qui s’appelle AGRICAN. Mais ça ne donne aucun élément sur la toxicité ou non des produits.
Mon récit : La Bistorte
licences : WTFPL version 2
avatar : "Warming Stripes", comprendre le réchauffement climatique https://showyourstripes.info/
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
De : Un Coin Discret De Haute-savoie (74)
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre super utile Env. 5000 message Arzal (56)
Effectivement, il est inutile de tirer des conclusions hâtives de certaines études (comme il est inutile de faire dire aux gens l'inverse de ce qu'ils ont dit); mais il est possible quand même de faire quelques constats:

- si le glyphosate était cancérogène aux doses où il est appliqué, la moindre étude épidémiologique mettrait en évidence une incidence augmentée de cancers chez les personnes qui y sont les plus exposées, les agriculteurs; or rien de tel, c'est même plutôt l'inverse (voir les études françaises déjà citées, et l'étude américaine récemment publiée touchant plusieurs millions de personnes).

- les études épidémiologiques, très fiables et précises quand il s'agit de grands nombres d'individus concernés, n'apportent pas une preuve scientifique, mais permettent d'avoir des suspicions; rien de tel pour ce qui concerne le glyphosate.

- les témoignages individuels (style "j'ai un cancer, c'est sûrement tel produit puisque je m'en suis servi")n'ont strictement aucune valeur; ils mobilisent l'émotion devant un malheur, offrent un sujet de choix à certains journalistes, mais n'ont aucun rapport avec une étude scientifique; derrière ce type de "buzz", on trouve souvent l'appât du gain (surtout aux USA), des manip' politiciennes ou des ambitions médiatiques.

Sans doute le glyphosate a-t-il divers impacts négatifs sur la faune et la flore (la flore surtout, c'est pour cela qu'il existe), peut-être l'homme, mais ces impacts sont suffisamment faibles pour qu'aucun consensus scientifique ne se dégage sur leur réalité. Ce qui est étonnant, c'est que de nombreux produits de chez Monsanto sont, eux, parfaitement reconnus comme nocifs et délétères (le débat ne se situe, pour eux, que sur le rapport risques/bénéfices), mais qu'ils ne font l'objet d'aucune campagne ciblée, d'aucune guerre médiatique, et de très peu d'émoi sur la toile.

Que se passe-t-il donc ? Y a-t-il un énorme enjeu financier là derrière ? Une entreprise de diabolisation d'un produit, somme toute anodin, pour des raisons inavouables ? Il y a 4000 procès en attente aux Etats Unis, organisés par quelques cabinets d'avocats (dont l'un a carrément payé un pseudo-scientifique pour écrire le fameux rapport du CIRC); avec un enjeu de 135 millions de dollars par procès, ça commence à faire un sacré tas de pognon, tout ça...
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
De : Arzal (56)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Un Coin Discret De Haute-savoie (74)
Le procès de Monsanto aux Ètats-Unis a montré que Monsanto avait depuis les années 1980 des infos sur le potentiel toxique du glyphosate, et l'avait soigneusement caché quand même...

Mouais, on ne peut (pour l'instant) pas éviter d'y être exposé, mais dans le doute il vaut mieux quand même éviter d'en épandre chez soi en plus.
Mon récit : La Bistorte
licences : WTFPL version 2
avatar : "Warming Stripes", comprendre le réchauffement climatique https://showyourstripes.info/
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
De : Un Coin Discret De Haute-savoie (74)
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre super utile Env. 5000 message Arzal (56)
Manu65 a écrit:Le procès de Monsanto aux Ètats-Unis a montré que Monsanto avait depuis les années 1980 des infos sur le potentiel toxique du glyphosate, et l'avait soigneusement caché quand même...

Mouais, on ne peut (pour l'instant) pas éviter d'y être exposé, mais dans le doute il vaut mieux quand même éviter d'en épandre chez soi en plus.

Même si c'est sans doute exact, ça ne prouve rien du tout; le "potentiel toxique" d'un produit utilisé à forte dose sur des souris n'implique pas automatiquement une toxicité à faible dose sur l'homme (toxicité qui n'a jamais été mise en évidence dans ce cas, par personne). On a l'air de découvrir l'eau tiède: tous les produits ont un "potentiel toxique" dans certaines conditions (même le sel de cuisine, ou l'oxygène, ou le bois), conditions que l'on connait, que l'on a pu définir et dont on a pu mesurer les effets; et tous les producteurs de ces produits se gardent bien d'insister sur ces aspects (ils se contentent de donner des conditions d'utilisation et de dosage).

Donnons quelques exemples:

- les gaz d'échappement d'automobile (essence comme diesel) sont cancérogènes avérés (entre autres); c'est bien connu, a été largement étudié; on peut calculer, et constater, le nombre de victimes par an; quelqu'un a-t-il vu un constructeur automobile mettre en garde sur ce point, être attaqué en justice par tous ceux qui ont un cancer? Pourtant, le nombre des victimes bien réelles se chiffre en milliers.

- la poussière de bois est cancérogène; c'est parfaitement connu (c'est reconnu comme cancer professionnel par la sécu, le deuxième en nombre de victimes, juste après l'amiante); pourtant aucun fabricant de ponceuse ou de scie ne rappelle cela, pas plus d'ailleurs que les vendeurs de laine de bois qui ont de surcroît le culot de présenter leur produit comme "sain".

- l'oxygène lui-même, à dose supérieure à celle de l'atmosphère, est un cancérogène avéré; doit-on s'abstenir d'en respirer? Pourtant son "potentiel toxique" est bien réel.

En fait, pour ce qui est du glyphosate, "on" a commencé par diaboliser le produit (ou Monsanto, je ne sais pas), puis on a cherché longuement des indices de toxicité (que l'on a fini par trouver), sans pouvoir mettre en évidence de victimes réelles, et sans s'apercevoir que tout ce qui était trouvé pouvait s'appliquer à la quasi totalité des produits commercialisé dans le monde; je trouve que l'on marche sur la tête. Il y a des centaines de produits phytosanitaires réellement dangereux (dont nombre commercialisés par Monsanto ou Bayer), et on mène une campagne invraisemblable contre l'un des plus anodins.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
De : Arzal (56)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 60000 message
Bonjour
sur France inter hier matin, une émission était consacrée au glyphosate .
Un intervenant a dit qu'avec le rachat de Monsanto par Bayer, l'insolvabilité de Monsanto allait être probablement organisée pour ne pas avoir à indemniser les malades qui ont porté l'affaire en justice .
Les intervenants ont beaucoup insisté sur le poids énorme du lobby chimique,aussi bien à Bruxelles qu'à l' assemblée nationale .
Messages : Env. 60000

 
Membre super utile Env. 5000 message Arzal (56)
arnica85 a écrit:Bonjour
sur France inter hier matin, une émission était consacrée  au glyphosate .
Un intervenant  a dit qu'avec le rachat de Monsanto  par Bayer, l'insolvabilité de Monsanto allait être  probablement  organisée pour ne pas avoir à indemniser   les malades  qui ont porté l'affaire en justice .
Les intervenants ont beaucoup insisté sur le poids énorme du lobby chimique,aussi bien à Bruxelles  qu'à l' assemblée nationale .

Mais, est-ce que c'est un problème de fric, ou un problème de santé public ?
Il me semble que, dans les médias, on s'intéresse beaucoup plus aux histoire d'argent qu'aux problèmes de toxicité; c'est peut-être ça le fond de l'affaire, et du buzz...
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
De : Arzal (56)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Un Coin Discret De Haute-savoie (74)
Ça alors ! Mais c'est plutôt Monsanto/Bayer qui s'intéresse plus au fric qu'à la santé !
Mon récit : La Bistorte
licences : WTFPL version 2
avatar : "Warming Stripes", comprendre le réchauffement climatique https://showyourstripes.info/
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
De : Un Coin Discret De Haute-savoie (74)
Ancienneté : + de 6 ans
 
Env. 90 message Loiret
Débat animé dans tous les cas.
Messages : Env. 90
Dept : Loiret
Ancienneté : + de 6 ans
En cache depuis le mardi 17 janvier 2023 à 07h11
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis paysagisteArtisan
Devis paysagiste
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
6 étapes pour réussir son jardin
6 étapes pour réussir son jardin
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos jardins
Photos jardins
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
11 idées de voiles d'ombrage
11 idées de voiles d'ombrage
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

7
abonnés
surveillent ce sujet
Voir