Retour
Menu utilisateur
Menu

Est-il utile de surisoler un ballon d'ECS ?

Ce sujet comporte 7 messages et a été affiché 192 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
2
abonnés
surveillent ce sujet
 
Membre utile Env. 1000 message Allier
Bonjour, 

Je me suis demandé très vite si la surisolation d'un ballon d'ECS était utile ?

Quand on touche un ballon d'ECS il n'est pas froid mais est-ce que finalement le mettre dans la zone chauffée et le voir dégager des calories en été est problématique ? On surchauffe facilement et dans le futur c'est pas gagné...

Bon énergie pour entretenir c'est dans la notice : 1.8 kWh/jour pour un 200 L classe C (avec 65 °C dedans et 20 °C dehors...). Ce qui représente 650 kWh par an... Bon ça donne P=75 W toute l'année ! Déjà qu'on nous bassine avec la VMC pour ses 20-25 W à l'année dans les études RT 2012 !!! Je tiens là un gros morceau. Bon pour la facture ça fait 100 €/an pour chauffer surtout quand je n'en ai pas besoin et surtout avec un COP déplorable.

Si finalement j'ai besoin d'environ 2000 kWh/an pour l'ECS il me rajoute pour 650 kWh !!! C'est vraiment pas négligeable quand l'ECS représente la plus grosse part de mes factures d'énergie.

La surface d'un ballon de 200 L est de l'ordre de 3 m².... Ce qui fait une résistance thermique moyenne de 1.8.... en supposant que c'est plan (ce qui est presque vrai). Pas besoin de sortir les mathématiques dures.

Bon comment isoler le bidule ?

- Dans un local technique, je ne peux rien mettre dessus et dessous pas grand chose.... On peut lui faire un bon gros placard isolant (et démontable pour la façade) et je mets des rangements dessus entre 1.80 m et 2.30 m.... + une patère. 
- Je l'enrobe en plus sur les cotés par de l'isolant souple style laine de chanvre/lin... Vu la température pas de COV comme ça. Je laisse le dessous libre pour intervention mais il est dans le placard isolant le dessous...

Y a plus qu'à......

Résultat :

Avant température externe sur la paroi du ballon 20°C . Après isolation la température externe de la paroi (avant l'isolant externe supplémentaire et le placard isolant) est de 48 °C. L' électronique en bas est dans une douce chaleur à 35 °C.

AU lieu d'avoir 45 K de delta T on a maintenant 17 K..... ce qui est presque un facteur 3. De plus les tuyaux sont tous surisolés dans le placard maintenant. On peut estimer que l'énergie d'entretien passera donc de 650 kWh (100 €) à 250 kWh (33 €). Le retour sur investissement se fera en 3 années. C'est vraiment un bon investissement ! Sans doute un des meilleurs dans une maison.

Il faut environ 9 m2 d'isolant (10 cm d'épaisseur pour R =2.60. Plus un peu de PU qui restait pour plaquer sur l'OSB des placards) pour cette double couche placard + entourage. Avec le couplage du solaire comme pour moi (il fournit 1500 kWh à l'année) on passe ainsi d'un besoin de 2700 kWh (normes RT 2012) à moins de 1000 kWh/an. Pour le moment je pense être bien en dessous mais j'attends d'avoir du recul pour le dire, il est possible de passer à 500 kWh/an....

On verra ça l'année prochaine !
Bye bye
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
Dept : Allier
Ancienneté : + de 1 an
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux d'isolation...

Allez dans la section devis isolation du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de professionnels de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les professionnels, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-12-devis_isolation.php
 
Membre super utile Env. 5000 message Gard
Bonjour, impatiens d'avoir des suites de cette expérience
ce sont souvent des petits détails qui font la différence entre du bon et du mauvais travail
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 5000
Dept : Gard
Ancienneté : + de 2 ans
 
Membre utile Env. 1000 message Allier
Effectivement les pouvoirs publics devraient revoir la politique d'isolation des ballons... Il est difficile pour les fabricants de mettre des couches d'isolants importantes (très volumineux) mais rien n'interdit de faire des placards isolants (et assez étanche pour la convection) dès l'installation des maisons neuves. Dans une maison neuve bien isolée cette dépense énergétique liée juste au maintien de la température (sans utiliser d'eau) peut représenter entre 10 % et 20 % de la facture totale d'énergie. En isolant avec 100 mm à 200 mm on peut diviser considérablement ce besoin énergétique. On considère sans doute que la solution du ballon thermodynamique permet de répondre à cette problématique ce qui est le plus souvent faux.

- Le COP des ballons thermodynamiques est souvent inférieur aux normes (adaptées aux familles nombreuses très consommatrices). Il est plus difficile de mettre ces ballons dans un placard... du fait du volume et la pac intégrée. Le COP de 3 n'est valable que si la famille vide tous les jours le ballon. Moins de pertes pour maintenir la température et aussi un COP correct. Mais si on se douche peu (débit faible), à des heures variables (on ne vide pas tout) alors le cop s'effondre à 1.5 et le ballon thermodynamique utilise davantage d'énergie électrique que d'énergie pompée sur l'air... Ce qui est bien loin du discours enchanteur. Il est intéressant d'avoir un compteur sur le ballon (RT2012..) et avec le volume d'eau chaude (autre compteur) remonter sur l'efficacité réelle.

Alors que la solution solaire, ballon surisolé classique est apte à répondre plus facilement à tous les cas pour une performance supérieure et un prix inférieur mais la RT 2012 plombe cette solution.

Pour comprendre le problème mettez une couverture sur votre ballon, vous verrez que c'est bien chaud en dessous.... ceci pour toute l'année et pour une surface de 3 m2. En attendant vous pouvez la laisser à l'année. ce sera toujours mieux que rien.

De plus les gaines de ces ballons sont volumineuses et doivent être isolées, étanches et ça risque de plomber le test d'étanchéïté alors que les tuyaux d'eau des CESI sont plus simples à mettre en oeuvre. Il reste la solution split... mais alors que la RT2012 n'aime pas les mono splits on se retrouve avec un autre mono-split !
Bye bye
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
Dept : Allier
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre ultra utile Env. 6000 message Haute Savoie
gluon a écrit: Le retour sur investissement se fera en 3 années. C'est vraiment un bon investissement ! Sans doute un des meilleurs dans une maison.

Avec des matériaux récupérés, notamment les chutes de divers isolants, le retour sur investissement est immédiat, on n'a quasiment pas de surcoût.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 6000
Dept : Haute Savoie
Ancienneté : + de 3 ans
 
Membre utile Env. 1000 message Allier
Manu65 a écrit:
gluon a écrit: Le retour sur investissement se fera en 3 années. C'est vraiment un bon investissement ! Sans doute un des meilleurs dans une maison.

Avec des matériaux récupérés, notamment les chutes de divers isolants, le retour sur investissement est immédiat, on n'a quasiment pas de surcoût.

C'est sûr si on a des restes (ce que je n'ai pas) alors c'est encore plus rapide.... Juste pour dire que dans tous les cas c'est vraiment LE truc à faire.
Bye bye
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
Dept : Allier
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre utile Env. 1000 message Allier
Quelques nouvelles..... Le ballon surisolé perd dorénavant très peu. Je ne vois plus de variation significative au compteur dédié sur 24 h pour maintenir la température... Il semble qu'en isolant tuyaux et ballon je ne perds quasiment plus les 2 kWh/jour pour maintenir au chaud.... La facture se réduit fortement à l'année. Bilan dans quelques semaines. La mise en route du CESI ne devrait plus tarder j'ai commandé des pièces en France et en Italie... Les 3000 kWh/an pour tous les postes devraient se faire tranquillement et ce en tout électrique (hydraulique puisque j'habite à coté d'un barrage... pour les amateurs de RT 2012 !)
Bye bye
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
Dept : Allier
Ancienneté : + de 1 an
 
Membre utile Env. 1000 message Allier
Quelques nouvelles. Les analyses journalières pour l'ECS + ballon solaire sont pour le moment avec le temps mitigé actuel les suivants :

Besoin en énergie électrique dédiée ECS initialement par jour en moyenne :

Selon RT 2012 en mai : 3.6 kWh/jour (tous les systèmes fonctionnels)

Avant mise en service du ballon solaire et de l'isolation du ballon interne : 8 kWh/jour
Mise en service de la surisolation du ballon interne : 6 kWh/jour
Mise en service du ballon solaire sans reflecteur et sans surisolation : 3 kWh/jour
Mise en service de la surisolation : 2.5 kWh/jour

La suite bientôt.... avec la surisolation renforcée et les réflecteurs amovibles.
Bye bye
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 1000
Dept : Allier
Ancienneté : + de 1 an
En cache depuis le lundi 25 mai 2020 à 14h45
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis isolationArtisan
Devis isolation
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Tout savoir sur l'isolation à 1 €
Tout savoir sur l'isolation à 1 €
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos cloisons et isolations
Photos cloisons et isolations
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Tout savoir sur l'isolation
Tout savoir sur l'isolation
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

2
abonnés
surveillent ce sujet
Voir