Retour
Menu utilisateur
Menu

Programmateur et sonde de température Résolu

Ce sujet comporte 7 messages et a été affiché 69 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
2
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 10 message Saone Et Loire
Bonjour,
Je dispose d’une vieille chaudière gaz De Dietrich qui fonctionne très bien. 
Elle est couplée avec un ballon accumulateur d’eau chaude et pour cela elle dispose d’un thermostat/aquastat (?) permettant de fixer une température de consigne ECS.
Le sytème est très rudimentaire sachant que le ballon dispose d’une sonde qui produit un courant basse tension à destination du thermostat/aquastat et qui augmente avec la température de l’eau (3,5v mesuré pour une consigne de 50° C).
Le ballon tient très bien l’eau chaude entre 50 et 40° C, chaudière à l’arrêt, pendant 15 à 20 heures, ce qui est largement suffisant.
Cependant, chaudière en fonctionnement normal, l’ECS rallume le brûleur plusieurs fois dans la journée pour remonter la température à la consigne alors que cela n’est pas utile.
Pour plus de confort et d’économie de gaz, je souhaiterais installer un programmateur horaire en shuntant la sonde. Cela permettrait d’économiser plusieurs centaines de KwH de gaz sur un mois (testé et contrôlé grâce aux relevés journaliers de consommation).
Ce programmateur serait installé entre la sonde et la carte thermostat/acquastat.
Des mesures de tension réalisées sur la carte me permettent de constater que lorsque la sonde est débranchée de la carte, il n’y a plus de production ECS. De fait, le programmateur en plage horaire de non production jouerait le même rôle.

Mes questions sont les suivantes :
- peut on couper un ou les fils de la sonde (selon le type de programmateur) pour placer le programmateur à moitié de la longueur actuelle du câble de sonde (sonde KVT 40 module MB1 réf 95365489 de 5 m).
- ne risque t’il pas d’y avoir une perte de tension importante dûe au programmateur, qui fausserait l’étalonnage du thermostat/acquastat, voire interdirait l’atteinte de la tension de consigne. Pour mémoire, un départ eau tiède génère une tension de 2,8v tandis qu’une consigne ECS atteinte de 50° C génère une tension de 3,5v.
En bref, cela est il faisable ?
Merci de vos réponses


[url=https://www.systemed.fr/forum-bricolage/programmateur-et-sonde-de-temperature-t81603.html#content-wrapper][/url]
Messages : Env. 10
Dept : Saone Et Loire
Ancienneté : + de 1 mois
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour une installation de pompe à chaleur...

Allez dans la section devis pompe à chaleur du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de chauffagistes de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les chauffagistes, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-36-devis_pompes_a_chaleur.php
 
Membre super utile Env. 4000 message Haute Garonne
Bonjour,
il s'agit de l'hystérésis de maintien en température.
sur certaines chaudières modernes, on peut effectivement le paramétrer.

en ce qui concerne le gain, faut voir. Est-ce que la puissance globale sur 24h pour maintenir la température (via plusieurs petites chauffes) est-elle vraiment plus élevée que la puissance d'une seule grosse chauffe? telle est la question...

autrement, l'histoire du programmateur. pourquoi pas. Logiquement c'est une relais (contact sec) qui se ferme (résistance nulle), donc ne devrait pas impacter la tension de la sonde.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 4000
Dept : Haute Garonne
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 10 message Saone Et Loire
Bonjour,
Merci de la réponse.
S'agissant du gain, il est certain ! Il est impossible de maîtriser la température basse limite qui provoque l'ouverture ECS. De fait, en mode été (sans chauffage), l'ECS s'ouvre plusieurs fois pour remonter la température de l'eau à la température de consigne tandis que le besoin n'est pas dans ces plages horaires (globalement le besoin est entre 6h00-8h00 et 18h00-20h00). Mesuré grâce au suivi de consommation relevé au compteur électronique gaz, l'écart de consommation est du simple au triple sur la journée. Pour le coût d'un programmateur basique d'une quarantaine d'euro, il me semble que cela vaut le coût.
Mon inquiétude repose sur le fait de pouvoir ou non couper le fil de sonde pour placer le programmateur au « milieu ». Il me semble que certaines sondes ne doivent pas être coupées, certainement pour une question de calibrage dans la tension transmise au regard de la propre résistance des matériaux de la sonde. Ici la sonde fait 5m alors que 1m aurait suffit. Pourquoi n'a t'elle pas été raccourcie ?
Messages : Env. 10
Dept : Saone Et Loire
Ancienneté : + de 1 mois
 
Membre super utile Env. 4000 message Haute Garonne
PjP71 a écrit:Bonjour,
Merci de la réponse.
S'agissant du gain, il est certain ! Il est impossible de maîtriser la température basse limite qui provoque l'ouverture ECS. De fait, en mode été (sans chauffage), l'ECS s'ouvre plusieurs fois pour remonter la température de l'eau à la température de consigne tandis que le besoin n'est pas dans ces plages horaires (globalement le besoin est entre 6h00-8h00 et 18h00-20h00). Mesuré grâce au suivi de consommation relevé au compteur électronique gaz, l'écart de consommation est du simple au triple  sur la journée. Pour le coût d'un programmateur basique d'une quarantaine d'euro, il me semble que cela vaut le coût.
Mon inquiétude repose sur le fait de pouvoir ou non couper le fil de sonde pour placer le programmateur au « milieu ». Il me semble que certaines sondes ne doivent pas être coupées, certainement pour une question de calibrage dans la tension transmise au regard de la propre résistance des matériaux de la sonde. Ici la sonde fait 5m alors que 1m aurait suffit. Pourquoi n'a t'elle pas été raccourcie ?

ok.
effectivement, vous voulez émuler la programmation d'ECS sur plage horaire.
en hiver, faudra juste faire attention à ce que les plages horaires ne soient pas en conflit avec le chauffage (du coup, chauffage, pas de plage horaire non plus?)
si vous avez un doute du fait de couper la sonde, faite le montage au niveau chaudière:
sonde -> fil de la sonde (5m) -> programmateur -> chaudière
au lieu de:
sonde -> file de sonde (2.5m) -> programmateur -> file de sonde (2.5m) -> chaudière
les 5m auraient certainement pu être raccourci. Mais je pense que votre chaudière fonctionne en tout ou rien. dès que la tension est sous une certaine valeur, ça réenclenche, puis ça stoppe quand ça atteint une autre valeur de tension.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 4000
Dept : Haute Garonne
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 10 message Saone Et Loire
Oui ! C'est exactement ça.
S'agissant de la période hivernale, la chaudière est en mode priorité ECS.
Selon ma compréhension, si aucune tension n'arrive la chaudière ne produit pas d'ECS. J'ai testé ce point en débranchant la sonde. De fait, si le programmateur ne renvoie aucune tension, la chaudière « pensera » qu'il n'y a pas de ballon et le circuit ECS ne s'ouvrira pas. A l'inverse, il y aura priorité ECS si le programmateur renvoie une tension alors que la chaudière est en chauffe « chauffage« .
Messages : Env. 10
Dept : Saone Et Loire
Ancienneté : + de 1 mois
 
Membre super utile Env. 4000 message Haute Garonne
PjP71 a écrit:Oui ! C'est exactement ça.
S'agissant de la période hivernale, la chaudière est en mode priorité ECS.
Selon ma compréhension, si aucune tension n'arrive la chaudière ne produit pas d'ECS. J'ai testé ce point en débranchant la sonde. De fait, si le programmateur ne renvoie aucune tension, la chaudière « pensera » qu'il n'y a pas de ballon et le circuit ECS ne s'ouvrira pas. A l'inverse, il y aura priorité ECS si le programmateur renvoie une tension alors que la chaudière est en chauffe « chauffage« .

je me demande juste s'il faut mettre en série (coupe la liaison) ou parallèle (ça shunte).
la sonde est une résistance variable, et il doit y avoir un pont de tension au niveau de la chaudière.
mais si vous dite qu'en supprimant la sonde, ça ne chauffe pas, alors en série devrait fonctionner.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 4000
Dept : Haute Garonne
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 10 message Saone Et Loire
Les quelques programmateurs que j'ai vus sont à un seul fil. Il faut donc un shunt. Je n'aurais pas le choix.
Je vais procéder à des tests en raccordant sonde à un interrupteur ==> interrupteur ==> fil vers chaudière et testant et mesurant les différentes options (interrupteur ouvert, fermé, chaudière en cours d'ECS ou non, mode été et mode hiver) et voir comment tout cela réagit.
En tout cas, merci de votre aide !
Messages : Env. 10
Dept : Saone Et Loire
Ancienneté : + de 1 mois
En cache depuis le vendredi 11 juin 2021 à 09h44
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis pompe à chaleurArtisan
Devis pompe à chaleur
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Quel chauffage choisir ?
Quel chauffage choisir ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos installations chauffages
Photos installations chauffages
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
11 idées de poeles à bois
11 idées de poeles à bois
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

2
abonnés
surveillent ce sujet
Voir