Retour
Menu utilisateur
Menu

Installation finistere nord

Ce sujet comporte 32 messages et a été affiché 4.491 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
2
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 10 message Lesneven (29)
Bonjour,

Nous allons certainement nous lancer dans le PV, pas pour la rentabilite mais l'ecologie.
Ma question est de savoir si cela peut quand meme nous faire rentrer dans nos frais car cela represente un certain investissement.
Et quelle entreprise me conseillez vous dans le finistere nord.

merci de vos reponse
Messages : Env. 10
De : Lesneven (29)
Ancienneté : + de 11 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour une installation de panneaux solaires photovoltaïques...

Allez dans la section devis panneaux photovoltaïques du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de installateurs de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les installateurs, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-37-devis_panneaux_photovoltaiques.php
 
Membre utile Env. 3000 message Bouches Du Rhone
oui vous rentrerez dans vos frais (si intégration en toiture sinon c'est plus dur) apres niveau écologie on peut se poser la question des gaz rejetés pour la fabrication des panneaux, et celle du recyclage des panneaux en fin de vie.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 3000
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 12 ans
 
Env. 10 message Lesneven (29)
merci de votre reponse.

Est ce que par integrer vous entendez dans la construction de la maison ou juste poser sur la toiture.
Il vrai que le probleme du recyclage n'est pas encore assez poser, mais si nous ne voulons plus de centrale nucleaire, il va falloir choisir.
Messages : Env. 10
De : Lesneven (29)
Ancienneté : + de 11 ans
 
Membre utile Env. 3000 message Bouches Du Rhone
ben il y a une différence pour le crédit d'impots il me semble si c'est intégré (remplace les tuiles) ou si il est posé (sur les tuiles)
de plus le prix de rachat est du kWh est différent.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 3000
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre utile Env. 6000 message Bouches Du Rhone
ticati a écrit:merci de votre reponse.

Est ce que par integrer vous entendez dans la construction de la maison ou juste poser sur la toiture.
Il vrai que le probleme du recyclage n'est pas encore assez poser, mais si nous ne voulons plus de centrale nucleaire, il va falloir choisir.


Va voir mon post un peu en dessous du tien... Il concerne justement un probleme d'intégration qui aurait pu nous couter cher.

Oui, il faut que les panneaux soient intégrés a la toiture, c'est a dire en lieu et place des tuiles, et non pas en simple superposition.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 6000
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 1000 message Cussey Sur L'ognon (25)
ticati a écrit:Bonjour,

Nous allons certainement nous lancer dans le PV, pas pour la rentabilite mais l'ecologie.
Ma question est de savoir si cela peut quand meme nous faire rentrer dans nos frais car cela represente un certain investissement.
Et quelle entreprise me conseillez vous dans le finistere nord.

merci de vos reponse


Tes propos sont contradictoires.
Si c'est pas rentable, tu ne rentre pas dans tes frais. Même une fois amorti, tu devra générer des bénéfices pour payer le remplacement de certaines pièces.
A mon humble avis, je ne pense pas que ceux qui installent des panneaux PV le fassent pour gagner de l'argent.

Moi pour l'écologie, j'ai très bien isolé ma maison donc du coup je paye moins en énergie, je récupère l'eau de pluie. Cà c'est rentable.
Permis accordé le 16.05.07
Début des travaux 27.08.07, emménagement le 13 avril 08.
20 sept 08: début des travaux piscine...
« L'homme de la Pampa, parfois rude reste toujours courtois ! »
Messages : Env. 1000
De : Cussey Sur L'ognon (25)
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 600 message Yvelines
si vous voulez faire de l'écologie, le pv est la dernière des choses à faire

chaque kwh produit par un panneau pv revient à environ 50 centimes

personne n'achète le kwh à ce prix en france, le tarif de rachat est issu des impôts

achetez plutôt ue part dans une grande éolienne, pour la même somme vous produirez 5 à 7 fois plus de kwh dont le prix de revient est de 8 centimes

et ne parlons pas de l'énergie grise de construction des panneaux : le silicium est fondu et purifié à 1000° pendant 10 jours, au prix d'une consommation de gaz considérable, de l'ordre de 15 ans de production

jamais les panneaux pv fabriqués de cette façon ne remplaceront le nucléaire !

par contre, si dans le futur un saut technologique permet de fabriquer des panneaux sans cette cuisson catastrophique, et divisent par 4 au moins l'énergie grise des panneaux actuels, c'est là qu'il faudra foncer !
Chaque entreprise, chaque artisan qui provoque l'abandon d'uin projet d'énergie renouvelable en présentant un devis exagéré, commet un crime contre l'environnement donc un crime contre l'humanité
Messages : Env. 600
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 10 message Lesneven (29)
pour repondre,

je recupere aussi l'eau de pluie pour la machine a laver, arrosage et sanitaire.
La maison est bien isolee.
je n'achete pas d'eau en bouteille dont il faut recycler le contenant.
je vais au travail en bus.
un pull vaut mieux que 2 degre de chauffage en plus.
etc........

J'essais de contribuer a l'eco et si tout le monde s'interresse au solaire alors peut les industriel s'interresserons au recyclage de ces fameux panneaux qui pollue en fin de vie.
Messages : Env. 10
De : Lesneven (29)
Ancienneté : + de 11 ans
 
Env. 200 message Loire Atlantique
pour ton projet d'installation photovoltaique intégré en toiture regarde les forums photovoltaique.

tu aura les renseignements sur le coût,le crédit d'impôt,le matos, la tva etc.....
terrain: 14/09/05
CMI: 28/01/06
PC: 24/04/06
réception: 04/06/07
Messages : Env. 200
Dept : Loire Atlantique
Ancienneté : + de 14 ans
 
Super bloggeur Env. 600 message Compiègne (60)
bdx25 a écrit:par contre, si dans le futur un saut technologique permet de fabriquer des panneaux sans cette cuisson catastrophique, et divisent par 4 au moins l'énergie grise des panneaux actuels, c'est là qu'il faudra foncer !
Ou augmenter le rendement par 4, ça me semble peut-être plus réaliste au moins à court terme ;)
Chantier ouvert le 20 mai 2009
En cours : Pose du bardage à l'étagePar ici le récit !
Picto recompense Super bloggeur
Messages : Env. 600
De : Compiègne (60)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre utile Env. 3000 message Bouches Du Rhone
par contre les éoliennes ca tombe relativement souvent en passe, de plus quand il y a trop de vent elle est arrété pour éviter tout dommage.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 3000
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 12 ans
 
Env. 10 message Lesneven (29)
bonjour,

vu qu'il faut attendre janvier 2010 que la maison est deux ans pour une tva a 5,5.
le credit d'impots sera t il toujours de 50% en 2010.
quelle autre aide peut on esperer.

merci
Messages : Env. 10
De : Lesneven (29)
Ancienneté : + de 11 ans
 
Env. 3000 message La Linotte Climatique (38)
L'energie grise des panneaux photovoltaique, c'est en plus loin des chiffres annoncés...
http://www.outilssolaires.com/pv/prin-bilan.htm.
Sinon ticati, pour faire des calculs, tu peux voir le site suivant où tu trouveras des productions effectives:
http://www.bdpv.fr/carte_installation.php
A+
Messages : Env. 3000
De : La Linotte Climatique (38)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Env. 600 message Yvelines
cette étude est, comme celles que j'ai pu consulter aupoaravant, fournie sans aucune justification

elle annone de schiffrs dont on ne sait pas d'où ils sortent

et surtout, elle est très partielle car elle ne prend pas en compte la chaîne complète de fabrication d'un panneau pv, de la mine jusqu'au panneau posé

si cette étude avait raison (on souhaiterait qu'il en soit ainsi), les 600 kwh nécessaires à la construction d'un m2 de panneau coutent environ 25 à 30 euros (kwh industriels thermiques la plupart)

le panneau fourni posé coute 1000 euros le m2 et produit 120 kwh/an soit une énergie grise qui serait amortie en 5 ans, et un prix d'énergie ramené au cout de 2.5 %

Mais :
où est l'énergie grise qui a servi à fabriquer le verre qui recouvre le panneau, son cadre en alu, etc ?
où est l'énergie grise qui a servi à fabriquer l'usine à 400 millions d'euros qui produit les panneaux ?
où est l'énergie grise qui a servi à fabriquer les camions de livraison des différents composants vers l'usine, puis de distribution des panneaux à la sortie de l'usine, puis de l'artisan qui les a posés (il ne va pas au boulot en vélo avec les panneaux sur le porte-bagages) ?

toute cette chaine de production/installation de n'importe quel produit, en passant par tous les fournisseurs de n'importe quel rang (ils sont des centaines), consomme de l'énergie à toutes ses étapes, énergie qu'il est presque impossible à comptabiliser

ce qui est sûr, c'est que chacun de ces fournisseurs a compté dans son prix de vente, l'énergie qu'il a consommé pour sa production

en ramenant le prix de l'énergie consommée en France, à son PIB, on constate qu'environ 5 à 6% du PIB sont constitués d'énergie
cette moyenne mélange des services (médecin, avocat, etc) qui consomment peu d'énergie et des processus industriels (aciérie, cimenterie, usine à laine de verre ou à panneaux PV) qui en consomment bien plus que cette moyenne : 2, 3 voire 4 fois plus pour les matériaux basiques comme la laine de verre fondue dans des fours et vendue quelques euros le m2

en admettant que 12 % du prix du panneau PV est constitué d'énergie, soit 120 euros à 5 ct/kwh, ça donne 2400 kwh/m2 de panneau pv soit 20 ans de production, cqfd

en admettant le même ratio de 12 % pour une éolienne de 1 MW à 1.2 million d'euros qui tourne 2500 heures par an et produit donc 2.5 millions de kWh, elle rembourse son énergie grise en 1.2 année
chiffre un peu supérieur à l'étude citée ci-dessus, mais qui a aussi ignoré le processus complet de la mine au produit fini

appliquons- le maintenant à l'EPR à 4 milliards d'euros, qui produira 700 milliards de kwh pendant ses 60 ans de vie soit 12 milliards/an :
12 % de cette somme à 5 centimes le kwh = 10 milliards de kwh = à peine une année de production (il faudra ajouter l'énergie grise du démantèlement, et celle du combustible)

le retour sur investissement du PV est actuellement une véritable intox, à comparer aux surgénérateurs dans les années 70 : l'énergie grise qu'il aurait fallu mettre en oeuvre pour le cycle complet de la surgénération, qui devait permettre de fabriquer du combustible à partir d'uranium non fissile, aurait consommé l'énergie produite par le surgénérateur pendant probablement 1/3 à la moitié de sa vie

on n'en sait rien exactement puisqu'aucun surgénérateur industriel n'existe au monde
Chaque entreprise, chaque artisan qui provoque l'abandon d'uin projet d'énergie renouvelable en présentant un devis exagéré, commet un crime contre l'environnement donc un crime contre l'humanité
Messages : Env. 600
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 3000 message La Linotte Climatique (38)
Tu as vu les liens en bas de la page....Tu as les sources pour te documenter si ces synthèses publiques ne te conviennent pas:
Citation: - E. Alsema, “Energy Requirements and CO2 Mitigation Potential of PV Systems,” Photovoltaics and the Environment, Keystone, CO.Workshop Proceedings, July 1998.
- R. Dones; R. Frischknecht, “Life Cycle Assessment of Photovoltaic Systems: Results of Swiss Studies on Energy Chains.” Appendix B-9.Environmental Aspects of PV Power Systems.Utrecht, The Netherlands: Utrecht University,Report Number 97072, 1997.
- K. Kato; A. Murata; K. Sakuta, “Energy Payback Time and Life-Cycle CO2 Emission of Residential PV Power System with Silicon PV Module.” Appendix B-8. Environmental Aspects of PV Power Systems. Utrecht, The Netherlands: Utrecht University, Report Number 97072, 1997.
K. Knapp; T.L. Jester, “An Empirical Perspective on the Energy Payback Time for PV Modules.”Solar 2000 Conference, Madison, WI, June16–21, 2000.
- W. Palz.; H. Zibetta, “Energy Payback Time of Photovoltaic Modules.” International Journal of Solar Energy. Volume 10, Number 3-4, pp. 211–216, 1991.

Bonne lecture...

Toutes les études menées mènent au même résultat....Ton problème, c'est que tu n'as toujours pas compris comment était évaluée l'énergie grise d'un produit, cette évaluation étant pourtant normée. Le jour où le prix des biens sera fixé en fonction de l'energie qui sera nécessaire à sa production, son utilisation, son recyclage, les poules auront des dents....
Citation:
en admettant que 12 % du prix du panneau PV estconstitué d'énergie, soit 120 euros à 5 ct/kwh, ça donne 2400 kwh/m2 depanneau pv soit 20 ans de production, cqfd
C'est vrai que c'est beaucoup scientifique comme approche...EN admettant!!!!
A+
Messages : Env. 3000
De : La Linotte Climatique (38)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Env. 600 message Yvelines
alors que les autres études me sortent les consommations d'énergie des fournisseurs quel que soit leur rang, de la fabrication des panneaux, jusqu'à pour caricaturer du fournisseur des rouleaux de papier hygiénique des sanitaires de l'usine à panneaux

tous ces produits ne seraient pas consommés si la fabrication des panneaux n'existait pas, et leur énergie grise fait donc partie de celle des panneaux

je n'ai jamais vu ces chiffres nulle part, la preuve que ces calculs n'ont pas été faits, que l'énergie grise des fournisseurs est ignorée, donc que l'énergie grise des panneaux est largement sous-évaluée

l'évaluation que je fais est un ordre de grandeur mais ne peut pas être fausse de 1 à 4

si on compte uniquement l'usine principale, sans les fournisseurs par derrière, alors là on peut se tromper de 1 à 4

j'(ai aussi un cerveau qui me permet de réfléchir, un diplôme d'enseignement supérieur, et ne crois pas le premier article de journaliste venu
Chaque entreprise, chaque artisan qui provoque l'abandon d'uin projet d'énergie renouvelable en présentant un devis exagéré, commet un crime contre l'environnement donc un crime contre l'humanité
Messages : Env. 600
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 14 ans
 
Env. 3000 message La Linotte Climatique (38)
Citation: que l'énergie grise des fournisseurs est ignorée,
Lis en peu les normes d'évaluation en la matière. Tu comprendras peut-être que tu te trompes....
La dernière fois, je t'ai mis un article du CEA et tu criais déjà au mensonge...Désolé, mais personnellement, je prèfère une synthèse de résultats publiés dans des revues scientifiques (cf mon post précédent) et des affabulations sans aucun fondement...Mais si tu as des articles démontrant le contraire, je suis preneur...
A+
Messages : Env. 3000
De : La Linotte Climatique (38)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Super bloggeur Env. 600 message Compiègne (60)
bdx25 a écrit:jusqu'à pour caricaturer du fournisseur des rouleaux de papier hygiénique des sanitaires de l'usine à panneaux

tous ces produits ne seraient pas consommés si la fabrication des panneaux n'existait pas
C'est exact, c'est une règle avérée : quand on ne travaille pas dans le PV, on ne fait pas caca
Chantier ouvert le 20 mai 2009
En cours : Pose du bardage à l'étagePar ici le récit !
Picto recompense Super bloggeur
Messages : Env. 600
De : Compiègne (60)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre super utile Env. 3000 message Cote D'or
Citation:- E. Alsema, “Energy Requirements and CO2 MitigationPotential of PVSystems,” Photovoltaics and the Environment, Keystone,CO.WorkshopProceedings, July 1998.
- R. Dones; R. Frischknecht,“Life Cycle Assessment ofPhotovoltaic Systems: Results of Swiss Studieson Energy Chains.”Appendix B-9.Environmental Aspects of PV PowerSystems.Utrecht, TheNetherlands: Utrecht University,Report Number97072, 1997.
- K. Kato; A. Murata; K. Sakuta, “Energy Payback TimeandLife-Cycle CO2 Emission of Residential PV Power System with SiliconPVModule.” Appendix B-8. Environmental Aspects of PV PowerSystems.Utrecht, The Netherlands: Utrecht University, Report Number97072,1997.
K. Knapp; T.L. Jester, “An Empirical Perspective on theEnergyPayback Time for PV Modules.”Solar 2000 Conference, Madison,WI,June16–21, 2000.
- W. Palz.; H. Zibetta, “Energy Payback Time ofPhotovoltaicModules.” International Journal of Solar Energy. Volume 10,Number 3-4,pp. 211–216, 1991.
Bonne lecture...

Bonjour
Petitdécryptage sur les peusdo références scientifiques ci dessus (à l'usagedes nuls qui pourraient croire qu'une référence scientifique estobligatoirement parole d'évangile ou qui aimerai bien le faire croire àd'autres) .
1 - nous sommes en 2009 et la référence la plus ressenteest de 2000. La bibliographie n'est donc pas à jours, on peut même diredans le cas présent qu'elle est obsolète
2- la première référencen'est pas un article d'une revue scientifique mais un proceedings, sansdoute non soumis à un comité de lecture. La valeur scientifique estdonc faible.
3- les références 2 et 3 sont des rapports et non desarticles scientifiques, aucune valeur car chacun peut écrire un rapport(il n'engage que lui)
4- c'est une conférence mais pas un article.Lors d'une conférence on expose des travaux à la communauté mais làencore on expose se que l'on veut. A la fin de l'exposé il y a desquestions qui peuvent fortement contester le travail...
5- c'est leseul article dans une vraie revue scientifique. Mais impossible detrouver le facteur d'impact, ni un lien vers le journal après2002...Peut on détailler son argumentaire scientifique avec un articleayant 18 ans sur un sujet aussi évolutif ?

Donc si je résume :j'affirme une chose et pour être crédible je donne des référencesinvérifiables qui ne sont pas des articles scientifiques et qui datesde plus de 10 ans.Belle démonstration de mauvaise fois oud'incompétence.



"Le jour où le prix des biens sera fixéen fonction de l'énergie qui sera nécessaire à sa production, sonutilisation, son recyclage, les poulesauront des dents...."

Je peux donc affirmer que prochainement les poules auront des dents (poules génétiquement modifiées ?)
Noussavons tous que le prix des biens est directement impacté par le prixde l'énergie. Quelques exemples : les biens directement issus desénergies fossiles. Un exemple précis : les objets en plastiques(plusieurs millions de tonnes pour la France / an). Le prix =Production[prix du pétrole + prix de la transformation (chimie +énergie+ mise en oeuvre...)]+utilisation =[transport+entretien+fonctionnement....]+recyclage[incinération, trisélectif, régénération (production), réutilisation...]. Des prix : unkg de PP ou de PE avec un baril à plus de 120 € = environ 1.5 €/kg avecun baril à 50€ = environ 1€ du kg

"étant pourtant normée" : leproblème c'est qu'il existe tellement de normes, de réglementations, delabels, de standard ... qu'il devient vite impossible de faire descomparaisons. Juste un exemple avec les emballages biodégradables.


cordialement
JPC
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Cote D'or
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 3000 message La Linotte Climatique (38)
Citation:
Donc si je résume :j'affirme une chose et pourêtre crédible je donne des références invérifiables qui ne sont pas desarticles scientifiques et qui datesde plus de 10 ans.Belledémonstration de mauvaise fois ou d'incompétence.
J'ai juste rreciopié les référence de la synthèse du journaliste pour montrer qu'elle s'appuyait sur quelquechose et que ce n'etait pas de simple fabulation....
Toi tu affirmes que je suis incompétent et pourtant tu ne donnes aucun lien démontrant que je me trompe...Il existe aussi des rapports faits dans le cadre de programme de recherche, des articles présentés en colloque et publiés, et des études plus récentes que tu trouveras dans les revues du CEA....Il est facile de traiter les autres d'imbéciles sans apporter le moindre argumentaire. Mais je suis prêt à reconnaitre que je me trompe si tu peux m'apporter la preuve, même dans un article de 10 ans, que ma position est fausse....


Citation:
Des prix : unkg de PP ou de PE avec un baril à plus de 120 € = environ 1.5 €/kg avecun baril à 50€ = environ 1€ du kg
Sauf que ta bassine en plastique à carrouf, elle augmente plutot, bien que le prix de la matière première a diminué...Regarde le prix d'un meuble cuisine, ou de salle de bain...Hallucunant comparé à l'energie et à la matière première nécessaire pour fabriquer ces produits....Parce que le consentement à payer des consommateurs pour ce genre de biens est bien supérieur au cout de production....
A+
Messages : Env. 3000
De : La Linotte Climatique (38)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre super utile Env. 3000 message Cote D'or
[quote="locaterre"]
Citation:
Donc si je résume :j'affirme une chose et pourêtre crédible je donne des références invérifiables qui ne sont pas desarticles scientifiques et qui datesde plus de 10 ans.Belledémonstration de mauvaise fois ou d'incompétence.
J'ai juste rreciopié les référence de la synthèse du journaliste pour montrer qu'elle s'appuyait sur quelquechose et que ce n'était pas de simple fabulation....
Pour ne pas épiloguer des années :
Je fais juste remarqué que le "s'appuyait sur quelquechose", compte tenu des références précités c'est du n'importe quoi. Je ne dis pas que sur le fond l'un a plus raison que l'autre, je dis simplement qu'en s'appuyant sur les articles précités pour étayer un dire on n'est pas crédible du point de vue scientifique.



".Il existe aussi des rapports faits dans le cadre de programme de recherche, des articles présentés en colloque et publiés, et des études plus récentes que tu trouveras dans les revues du CEA.."
Je pense qu'il faut absolument que vous vous informiez sur la pertinence des sources et comment fonctionne la diffusion de la recherche scientifique:
Un article dans une revue scientifique avec un comité de lecture et un facteur d'impact correct normalement c'est une source fiable (on peut regarder le nombre de citations, les références de l'article, les travaux des auteurs ...)
Un rapport dans le cadre d'un programme de recherche : si aucune publication dans un journal à comité de lecture je serai particulièrement prudent notamment si l'étude à un caractère scientifique. Les thèses ont un caractère contradictoire et sont examinés par un jury
Les actes d'un colloque : pour pratiquer régulièrement : tu écris ton papier (resumé plus ou moins long de tes travaux que tu exposes) mais il n'y a pas de relecture.
revues du CEA : c'est la vitrine "publicitaire" du CEA. C'est sous l'entière responsabilité du CEA.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Cote D'or
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 3000 message La Linotte Climatique (38)
Je ne pense pas avoir besoin de leçon en la matière....
Citation: Un article dans une revue scientifique avec un comité de lecture et un facteur d'impact correct normalement c'est une source fiable (on peut regarder le nombre de citations, les références de l'article, les travaux des auteurs ...)
Il faudrait déjà qu'une revue de rang A susceptible de publier ce type d'articles existe. Trouves moi une seule revue avec facteur impact pouvant publier une étude sur l'energie grise des panneaux photovoltaiques...Vu le nombre de personnes qui travaillent actuellement sur ce sujet dans le monde (qui va pas leur ouvrir les portes du prix nobel), cela doit poser un problème statistique...Même en s'autocitant systèmatiquement...
Est-ce que cela veut dire que toutes les études, tous les rapports, tous les articles publiés, tous les articles publiés dans les revues du CEA qui ne sont que leur vitrine commerciale mais qui sont le reflet des travaux effectués par leur équipe de recherche ne diffusent que des informations erronées...en tout cas plus erronées que les calculs d'un forumeur

Pour connaitre un peu la recherche, je sais aussi très bien que tous les travaux de recherche ne sont pas publiés dans des revues avec facteur impact....Une nouvelle source de production énergétique fera l'objet de ce type de publication, jamais une étude sur l'energie grise de la production photovoltaique...
MAis si tu trouves, je suis preneur (même dans une revue sans facteur impact). Par contre, toutes les sources que j'ai trouvé arrivent au même résultat, celui que je cite....En principe, en recherche, on critique l'argumentaire d'une personne, rarement les sources ou les compétences de la personne...Ou alors, c'est que la critique de la personne est plus facile que de démontrer que son argumentaire est faux....

Une autre question : vu que les poules auront bientot des dents : peux-tu m'expliquer pourquoi la laine de bois, isolant nécessitant beaucoup moins d'energie pour sa production qu'une laine minérale se vend 2 fois plus chère qu'une laine minérale, à niveau de performance équivalent???
A+
Messages : Env. 3000
De : La Linotte Climatique (38)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Env. 3000 message La Linotte Climatique (38)
Citation: je dis simplement qu'en s'appuyant sur les articles précités pour étayer un dire on n'est pas crédible du point de vue scientifique.
Tu connais ces articles, tu les as lu??? Parce qu'ils ne sont pas publié dans une revue avec un impact factor, leurs résultats ne sont pas crédibles d'un point de vue scientifique??? Surprenant comme remarque!!
A+
Messages : Env. 3000
De : La Linotte Climatique (38)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Super bloggeur Env. 600 message Compiègne (60)
visionmasterpro a écrit:unkg de PP ou de PE avec un baril à plus de 120 € = environ 1.5 €/kg
Je n'y connais pas grand-chose en matière grise de PV, mais même avec le prix du baril de l'année dernière, 1.5€ le kg de PP, je serais toi je changerais de fournisseur
Chantier ouvert le 20 mai 2009
En cours : Pose du bardage à l'étagePar ici le récit !
Picto recompense Super bloggeur
Messages : Env. 600
De : Compiègne (60)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Env. 600 message Yvelines
"C'est exact, c'est une règle avérée : quand on ne travaille pas dans le PV, on ne fait pas caca"

Je m’en doutais !

J’ai voulu montrer un exemple d’un produit banal dans une usine mais qu’aucun article sur l’énergie grise du PV ne mentionne : les rouleaux d’essuie-tout industriel de 50 cm de diamètre, présent dans toutes les usines pour essuyer les taches de graisse. Au dernier moment, pensant que très peu de forumeurs connaissaient ce produit, je me suis ravisé et ai pris l’exemple du papier des toilettes de l’usine. Ce n’est qu’après avoir posté le message que j’ai pris conscience que ce papier serait aussi utilisé à domicile, donc que l’exemple était inadapté. Je n’ai pas fait de message correctif, me doutant qu’on me ferait remarquer ma bévue. Ca n’a pas raté !

Mais cela ne change rien au fond : il est désolant de constater que la totalité de mes contradicteurs n’a que de la bouillie à la place du cerveau, est incapable de réfléchir, faire une simple division, se poser des questions sur le sujet abordé. On ne cesse de me parler d’articles d’où le mot « fournisseur » est systématiquement absent (la recherche Google : énergie grise fournisseur panneau photovoltaïque, ne donne rien d’intéressant : le seul fournisseur mentionné est le fournisseur d’électricité obligé de racheter le courant produit). Je n’en ai jamais vu un seul qui détaille l’énergie grise du process, ; fournisseurs de tout rang compris. S’il en existe, qu’on me les montre, Dans le cas contraire, cela prouve que ces articles n’existent pas.

Et pourtant la question est posée pour les biocarburants : on lit des articles qui précisent qu’il faut compter dans le bilan énergétique de ces carburants, non seulement l’énergie consommée par le paysan pour faire tourner ses machines agricoles (je peux le dire, étant frère de paysan qui consomme 6000 litres pour 60 ha de grande culture, sans animaux : 100 l/ha que ce soit du blé, du maïs ou du colza), mais aussi l’énergie qui a servi à construire ces machines agricoles (tracteurs, charrues, etc, contenant beaucoup d'acier), à construire les bâtiments agricoles, et évidemment le même raisonnement est valable pour les fournisseurs (usines d’engrais, de pesticides) et la filière aval (camions de transport du grain, usine de transformation des grains en carburant). Pourquoi ce raisonnement, parfaitement justifié pour les biocarburants, ne le serait pas pour les panneaux PV ?

Je n’accepte en aucun cas les trois mots « sans aucun fondement » cités par certaines têtes sans cervelle dans les messages vus ci-dessus. Je suis certain de mettre le doigt là où ça fait mal. Ceux qui défendent le PV ne défendent pas l’environnement mais leurs subventions régionales, leur tarif de rachat, et le seul mot qu’on voit dans les forums PV est « rentable », « après 10 ans je vais gagner X euros par an ». ABSOLUMENT RIEN A VOIR avec l’environnement et le développement durable !

Le pourcentage de 12 % d’énergie grise que je cite n’est pas sorti d’un chapeau : il correspond à l’ordre de grandeur de ce qu’il faut pour fabriquer un produit fini élaboré, de la mine à l’utilisateur final. Dans le journal « la maison écologique », un article estime l’énergie grise d’un frigo banal à 1000 kWh, cela correspond presque exactement à 12 % de son prix (50 euros sur 400). Si ce pourcentage était loufoque, pourquoi donnerait il une bonne estimation du temps d'amortissement de l'énergie grise d'une grande éolienne (1 à 1.5 année) ?

Un produit basique à forte intensité énergétique aura un pourcentage encore plus fort, entre 20 et 30 % (sac de ciment, bouteille de verre vide, rouleau de laine de verre premier prix)

Enfin un produit très élaboré, avec beaucoup de main d’œuvre dans son prix, aura un taux plus faible, se rapprochant de celui des activités de service (valise Vui... à 10 000 euros, vêtement de haut de gamme, etc).
Chaque entreprise, chaque artisan qui provoque l'abandon d'uin projet d'énergie renouvelable en présentant un devis exagéré, commet un crime contre l'environnement donc un crime contre l'humanité
Messages : Env. 600
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 14 ans
 
Super bloggeur Env. 600 message Compiègne (60)
Je ne suis pas foncièrement en contradiction avec ton raisonnement bdx25, mon intervention relevait plus de la boutade qu'autre chose, et je ne dis même pas ça pour justifier que mon cerveau soit autre chose que de la bouillie ;)
Mais malgré tout, il y a un point qui me semble intéressant et que tu n'abordes pas (et c'est bien dommage dans des considérations d'ordre environnementale) : c'est l'avenir.

On est tous bien d'accord pour dire qu'à l'heure actuelle, le PV a un rendement pourri, et il est donc tout à fait légitime de se poser la question sur son ratio énergie produite / énergie grise.

Il n'en reste pas moins que la vente de ces panneaux PV permettent à l'heure actuelle, en partie du moins, de financer la R&D de toutes les boîtes qui travaillent sur ce type de technologie. Je ne suis pas convaincu qu'il soit choquant, pendant quelques années, d'équiper les gens avec des panneaux avec des rendements de 9 à 15%, qui auront un très mauvais ratio énergie produite / énergie grise, si ça permet d'ici 5 ou 10 ans de produire des panneaux avec 20, 30 ou 50% de rendement, et qui auront un ratio beaucoup plus intéressant...
Chantier ouvert le 20 mai 2009
En cours : Pose du bardage à l'étagePar ici le récit !
Picto recompense Super bloggeur
Messages : Env. 600
De : Compiègne (60)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Env. 10 message Lesneven (29)
Bonjour,

Est il inpensable que cette rentabilite qui irrite tout le monde ne puisse servir a l'ecologie, en reinvestissant les gains.
En ameliorant par exemple l'isolation de sa maison qui engendre des economies d'energie.
Il y a d'autre possibilite bien sur.
Messages : Env. 10
De : Lesneven (29)
Ancienneté : + de 11 ans
 
Membre utile Env. 3000 message Lyon (69)
ticati a écrit:Bonjour,

Est il inpensable que cette rentabilite qui irrite tout le monde ne puisse servir a l'ecologie, en reinvestissant les gains.
En ameliorant par exemple l'isolation de sa maison qui engendre des economies d'energie.
Il y a d'autre possibilite bien sur.


Faire une piscine

Nous allons mettre des panneaux photovoltaïques sur notre future toit en septembre.
A ce que l'artisan a pu me dire le rachat diminue de façon significative au 1er janvier, source à vérifier, bien évidemment
Compromis terrain le 29 octobre 2008
PC OK : 23 juin 2009 dur dur
Signature du terrain : 3 juillet
Début des travaux : 11 septembre
Les déboires :
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-3607.php
AAMOI adh 2767
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 3000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Env. 600 message Yvelines
j'ai entendu dire qu'il y avait des projets de construire en france unne usine à silicium solaire de 400 millions d'euros

mais je suis presque certain que cette usine, réduira peut être de 5 % l'énergie grise par panneau installé, et ne fabriquera que des panneaux destinés à des suceurs de subventions

la technologie au silicium fondu est actuellement obsolète

si l'état a de l'argent à dépenser, autant le mettre dans la recherche de nouvelles techniques de fabrication de panneaux moins énergivores, auu lieu de fournir des rentes de situation à des margoulins installateurs et vendeurs, et des investisseurs avides qui ne cherchent qu'un rendement financier sans risque

le seul endroit où le pv est intéressant est les sites isolés, comme l'île de Pitcairn (42 habitants) pour laquelle on rentre chaque année 30 tonnes de fuel pour les groupes électrogènes (thalassa de vendredi dernier)

dans un tel cas, installer des éoliennes couplées à du pv sera écologiquement rentable
Chaque entreprise, chaque artisan qui provoque l'abandon d'uin projet d'énergie renouvelable en présentant un devis exagéré, commet un crime contre l'environnement donc un crime contre l'humanité
Messages : Env. 600
Dept : Yvelines
Ancienneté : + de 14 ans
 
Membre utile Env. 3000 message Lyon (69)
bdx25 a écrit:j'ai entendu dire qu'il y avait des projets de construire en france unne usine à silicium solaire de 400 millions d'euros

mais je suis presque certain que cette usine, réduira peut être de 5 % l'énergie grise par panneau installé, et ne fabriquera que des panneaux destinés à des suceurs de subventions

la technologie au silicium fondu est actuellement obsolète

si l'état a de l'argent à dépenser, autant le mettre dans la recherche de nouvelles techniques de fabrication de panneaux moins énergivores, auu lieu de fournir des rentes de situation à des margoulins installateurs et vendeurs, et des investisseurs avides qui ne cherchent qu'un rendement financier sans risque

le seul endroit où le pv est intéressant est les sites isolés, comme l'île de Pitcairn (42 habitants) pour laquelle on rentre chaque année 30 tonnes de fuel pour les groupes électrogènes (thalassa de vendredi dernier)

dans un tel cas, installer des éoliennes couplées à du pv sera écologiquement rentable


Il fait beau sur le plateau du Larzac en ce moment ??
Compromis terrain le 29 octobre 2008
PC OK : 23 juin 2009 dur dur
Signature du terrain : 3 juillet
Début des travaux : 11 septembre
Les déboires :
http://www.forumconstruire.com/recits/recit-3607.php
AAMOI adh 2767
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 3000
De : Lyon (69)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
bdx25 a écrit:
le seul endroit où le pv est intéressant est les sites isolés, comme l'île de Pitcairn (42 habitants)

il est sur que si l'industrie PV se focalise pour équiper ces 42 habitants, l'energie mise en oeuvre est peut-etre injustifiée

=> Julie : la baisse prévue fin 2012 est pour les indus, pas pour les particuliers

Ticati a écrit:Est il inpensable que cette rentabilite qui irrite tout le monde ne puisse servir a l'ecologie, en reinvestissant les gains.
En ameliorant par exemple l'isolation de sa maison qui engendre des economies d'energie.
Il y a d'autre possibilite bien sur.

Ticati, je suis bien sur tout à fait d'accord avec toi. Je ne comprends pas pourquoi c'est si difficile à admettre pour beaucoup.
mais c'est peut-être ta 1ere phrase :
Citation: " Nous allons certainement nous lancer dans le PV, pas pour la rentabilite mais l'ecologie "
"écologie" est à manier avec précaution : dès que tu l'emploies, on trouvera un truc à te reprocher pour te prouver que tu n'es pas "écolo"
maintenant, pas certaine que ceux qui te reproches l'energie grise des panneaux mettent 2 pulls en hiver pour moins chauffer et aient une carte de bus ou un vélo pour leurs déplacements.

certains installent des systèmes couteux dont le prix n'est justifié que par le CI, font la chasse aux rabais sur leurs devis pour gratter quelques € et refusent un système écologique bon pas écolo ok disons ne fonctionnant qu'avec le soleil qui produit en moyenne 50% de la conso annuelle d'une habitation et qui leur permet d'avoir une rentabilité assurée


je ne me lancerai pas dans les conversations que j'ai lu plus haut et mes calculs sont assez basiques mais une install qui rapporte sans crédit d'impôt entre 15 et 20 000€ en 20 ans (durée moyenne d'un crédit immo) et bien... çà fait un apport de 15-20 000€ qui s'auto-finance pour autre chose.
Et tu peux ajouter le CI 50% pour 2010, à ce jour, il est reconduit


edit :
lunik a écrit:
ben il y a une différence pour le crédit d'impots il me semble si c'est intégré (remplace les tuiles) ou si il est posé (sur les tuiles)
de plus le prix de rachat est du kWh est différent.

faux, l'integration ne fait varier QUE le tarif de rachat. Et l'integration n'est pas forcement en toiture, c'est intégré au bati
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 15 ans
 
Membre utile Env. 3000 message Bouches Du Rhone
elisa21 a écrit:


edit :
lunik a écrit:
ben il y a une différence pour le crédit d'impots il me semble si c'est intégré (remplace les tuiles) ou si il est posé (sur les tuiles)
de plus le prix de rachat est du kWh est différent.

faux, l'integration ne fait varier QUE le tarif de rachat. Et l'integration n'est pas forcement en toiture, c'est intégré au bati
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 3000
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 12 ans
En cache depuis avant-hier à 22h12
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis photovoltaïqueArtisan
Devis photovoltaïque
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Ne pas se tromper en signant ses panneaux photovoltaïques
Ne pas se tromper en signant ses panneaux photovoltaïques
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

2
abonnés
surveillent ce sujet
Voir