Menu utilisateur
Menu

Catégorie Immobilier - 7 commentaires - Posté

Les permis de construire des logements ont repris leur recul, engagé depuis près de deux ans, en juillet en France après s'être stabilisés au second trimestre, tandis que les mises en chantier poursuivaient leur déclin, selon des chiffres officiels publiés mercredi.



Entre mai et juillet, 115.500 nouveaux logements ont été autorisés, soit un déclin de 4,1% par rapport à la même période de 2018, selon les chiffres mensuels du ministère de la Cohésion des Territoires, dont dépend le logement. Du côté des mises en chantier, la construction de 99.200 logements a été entamée, soit un recul de 6,0% sur un an.

Ce recul des permis de construire marque, pour juillet, un retour à la tendance générale à la baisse observée depuis plus d'un an et demi. En effet, les permis s'étaient établis à un niveau stable, sur un an, entre avril et juin, soit le second trimestre. Certains économistes avaient évoqué, à l'époque, un effet d'aubaine sur le marché des maisons, avant la suppression annoncée pour 2020 d'aides publiques comme le prêt à taux zéro, dans les zones les plus concernées.

De fait, pour la période mai-juillet, les permis de construire s'inscrivent toujours en hausse (+3,3%) pour les logements individuels « purs », soit le gros du marché des maisons, même s'ils reculent (-3,3%) pour leurs homologues « groupés », conçus au sein de programmes. Pour les logements collectifs, c'est-à-dire les immeubles, le recul des permis, déjà sensible au second trimestre, s'accentue (-8,2%) pour la période mai-juillet, toujours sur un an.

Cette évolution se confirme alors que, depuis plusieurs trimestres, les promoteurs font état de difficultés de plus en plus marquées à lancer leurs programmes, citant notamment l'approche des élections municipales de 2020 et la timidité afférente des élus à octroyer des permis. Pour les mises en chantier, la tendance à la baisse demeure même si elle s'atténue un peu après un recul de près de 8% sur un an au second trimestre.

Partager cet article :Par la rédaction avec AFPSuivre @filBanqueRéagir à cet article Reproduction interdite.

(adsbygoogle=window.adsbygoogle||[]) ... Lire la suite de l'actu sur cBanque.com

 
Vous aimez ? Partagez sur Facebook !

 

En rapport sur ForumConstruire.com

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
CCMI : les conseils des membres
CCMI : les conseils des membres
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres de Forum Construire
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres ...
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.

Les commentaires des membres :

-
PTZ, aides diverses (chauffage etc), crédits d’impôts rabotés OK... ensuite il faut prendre en considération, le fait que construire a aujourd'hui un coût beaucoup plus important. La faute en revient à la démagogie des gouvernements successifs en matière d'écologie et de fiscalité verte. Quand je vois ce qu'il me faut payer découlant des obligations de la RT2012, entre les études thermiques, les tests d'étanchéité, les moyens de chauffage et d'isolation imposés (pas forcément les moins chers)... et puis la hausse de la TVA, la hausse des taxes carburants pour le BTP qui va se répercuter sur la note des candidats à la construction... Les dirigeants n'ont fait qu'alourdir la facture... je crois avoir lu quelque part, qu'une maison RT2012 couterait environ 20% plus cher qu'une maison RT2005. Je ne sais pas si c'est vérifié, mais ça ne m'étonnerait vraiment pas.
1
-
Construire c est pour les richesRolleyesLaugh, nan sans rire quand tu vois le prix du foncier dans certains secteurs faut être fou pour acheter et construire...
D'autant tout n'est pas fini une fois la construction faite...que terrain ben faut le clôturer, l'aménager , planter et faire le portail , allée etc, etc... et la maison une fois construite ben faut la peindre, mettre une cuisine, souvent les sols, la terrasse ou les terrasses, etc... au final, c'est soit tu comptes pas car tu pleures un peu quand même, soit t'as plus de sous et tu fais rien...
Quand je vois toutes les maisons qu'on a visité lors de nos achats, non finies, par manque de moyens, à
vendre au bout de 3 ou 4 ans...Crying
1
-
Il y a trop de taxes :
- TVA à 20%, sur le prix d'une maison ça se sent. Lorsqu'il s'agit de construire sa résidence principale, il pourrait y avoir un taux réduit.
- la taxe d'aménagement, surtout si on ne bénéficie pas d'une réduction parce qu'on ne bénéficie pas non plus du ptz : Elle tombe mal aussi celle-là ! c'est pas l'exonération de deux ans de taxe foncière qui permet de s'en remettre.
La taxe d'assainissement est justifiée car il faut entretenir le réseau.

Entre les normes et les contraintes ABF de certains secteur, les prix flambent. Soit on réduit la surface et/ou on a pas ce qu'on veut, soit on renonce. Je pense que la dernière solution est la plus fréquente.

Le foncier représente un gouffre dans certains secteur.

On arrête pas de nous dire que les taux baissent, alors pourquoi se précipiter...

Pour toutes ces raisons, il ne faut pas s'étonner qu'il y ait moins de permis de construire.
1
-
CHJPP a écrit:Il y a trop de taxes :
- TVA à 20%, sur le prix d'une maison ça se sent. Lorsqu'il s'agit de construire sa résidence principale, il pourrait y avoir un taux réduit.

+1 
0
-
Et certains se plaignent des 7.5% de "frais de notaire"





pour moi, construction..ben... non. trop chere...
0
-
Dans les 7,5 % de "frais de notaire" une grande partie va à l'état et non au notaire. 
Celui qui à fait construire il y a 3 ou 4 ans répercute les taxes qu'il a payés mais ça fait moins mal au que de les voir passer.

Par contre, l'avantage d'acheter déjà construit c'est de voir se qu'on achète et moins de fatigue.
1
-
Ben oui on le sait que les FN n'en sont pas...

Et oui construit c'est déjà fini ou du moins ça doit l etre
0
Picto lock Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
Voir