Menu utilisateur
Menu

Mis en oeuvre ITE "souple" type laine???

Ce sujet comporte 18 messages et a été affiché 4.687 fois
ladenree
Auteur du sujet

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 2000
Dept : Moselle
Ancienneté : + de 9 ans
Le 12/01/2012 à 15h26
mis en oeuvre ITE "souple" type laine???
Bonjour à tous,

Je suis entrain de me creuser la tête pour ma partie ITE sous bardage...

Les doutes que j'avais se confirment en lisant une brochure qui, avec un schéma, précisait bien qu'il était important, avec un isolant en laine sous bardage, de s'assurer d'une part, que l'isolant sera bien au contact du mur (si pas en contact, un courrant d'air peu passer entre l'isolant et le mur ==> gain ITE proche de 0...
D'autre part, qu'il sera nécessaire de réaliser un enduit avant de mettre une ITE en laine (si isolant pas étanche à l'air - cas d'une laine - le support devra être étanche à l'air).

Bref, c'était 2 intérrogations que j'avais déjà en tête et qui semble se confirmer...Sans que je ne trouve de solution concrête...

Des idées sur la méthode à utiliser ??
Comment assurer la mise en oeuvre pour que le vent ou courrant d'air ne passe pas entre isolant et mur avec un isolant souple ???

le lien ou j'ai lu ça :
http://www.energieplus-lesite.be/energieplus/page_10391.htm

Souhaitant sur-iosler un monomur, je trouve logique de mettre un coupe-vent (étanchéité à l'air) au-dessus de mon polaire (monomur) plutot que l'inverse...

Cela ne me semble pas ilogique au regard de ma façon de m'habiller par temps froid et venteux...

Il serait encore plus pertinant de couper le vent devant l'ITE, mais ça, ça semble bien plus difficile à réaliser parfaitement, non (une lame d'air est justement laissée entre ITE et bardage)??

[Edit]
Un des pb est qiasi-résolu vu le faible cout, ce sera une couche d'enduit/colle sur les murs qui recevront la laine + bardage...Avec un sac de colle, je fait env. 10m² en couche d'env. 3mm, se sera suffisant pour couper le vent et pas trop chère pour les 100m² (10 sacs de 25kg à env. 13,50 € TTc, c'est vraiment correct par rapport à ce que ça peut apporter)...
0
Partager
Auto-promo
Trouvez des pros
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux d'isolation exterieure...

Allez dans la section devis isolation par l'exterieur du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de professionnels de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les professionnels, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-103-devis_isolation_par_l_exterieur.php
ladenree
Auteur du sujet

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 2000
Dept : Moselle
Ancienneté : + de 9 ans
Le 13/01/2012 à 08h56
Bonjour,
Bon, personne qui saurait comment assurer la non-pénetration du vent entre isolant et mur ???
0
Partager
unamurdin

Messages : Env. 500
Dept : Pyrenees Atlantiques
Ancienneté : + de 8 ans
Le 13/01/2012 à 09h30
A partir du moment ou t'as des montants et des liteaux, l'isolant doit être bien calé non? ensuite le pare-pluie devrait bien couper le vent.
0
Partager
ladenree
Auteur du sujet

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 2000
Dept : Moselle
Ancienneté : + de 9 ans
Le 13/01/2012 à 09h34
unamurdin a écrit:A partir du moment ou t'as des montants et des liteaux, l'isolant doit être bien calé non? ensuite le pare-pluie devrait bien couper le vent.


Bonjour,

Merci pour votre commentaire...Mais vous reposez en qque sorte une question...Le fait de compresser seulement un peu l'isolant entre les tasseaux est-il suffisant pour éviter que le vent ne s'engouffre entre l'isolant et le mur ??

Si le par-pluie doit couper le vent, faudra assurer 2 étanchéités :
d'une part celle entre par-pluie et rail de départ (pas de passage du vent entre la rail support de l'isolant et le par-pluie
d'autre part, entre le rail de départ et le mur...
Je n'en suis vraiment pas convaincu du résultat...

Edité 1 fois, la dernière fois il y a +6 ans.
0
Partager
ladenree
Auteur du sujet

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 2000
Dept : Moselle
Ancienneté : + de 9 ans
Le 13/01/2012 à 09h34
0
Partager
unamurdin

Messages : Env. 500
Dept : Pyrenees Atlantiques
Ancienneté : + de 8 ans
Le 13/01/2012 à 09h44
Je dirais que montants + liteaux +pare-pluie (sans parler du bardage par dessus) je vois pas comment le vent peut passer. En prenant des montants un poil plus étroits que l'isolant, si tout est bien ajusté moi je bataillerais pas plus. Mais bon ce n'est que mon avis
0
Partager
ladenree
Auteur du sujet

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 2000
Dept : Moselle
Ancienneté : + de 9 ans
Le 18/01/2012 à 09h34
Bonjour,

Bon, en discutant avec 2 professionnels, le meilleur résultat serait obtenu en collant les panneaux d'isolant au mur non pas avec des plots de colle uniformément répartis, mais en réalisant un cordon de colle de 3-4cm d'épaisseur sur toute la périphérie de chaque panneau...

Une fois appliqué au mur, l'air derrière chaque panneau serait contenu derrière celui-ci limitant grandement les effet de convection le long du mur...

Or - et là, pas un pour me répondre... - comment réaliser ce type de cordon sans passer 10min par panneau en le faisant à la truelle ???
Certes, il existe la machine à projeter, avec un débit assez faible, ce serait jouable, mais hors budjet pour moi...

Un grosse poche à douille (comme celle utilisée par les patissiers...) d'au moins 5l serait l'idéal, mais ne semble exister...
Avez-vous d'autres idées??
Avec quoi faire ce type de poche d'un volume raisonable (assez pour accueillir 6-6kg de colle) et assez costaud pour resister à la pression manuel pour en extraire le mortier-colle ??
1
Partager
ladenree
Auteur du sujet

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 2000
Dept : Moselle
Ancienneté : + de 9 ans
Le 26/01/2012 à 09h39
Bon, j'avance doucement ( et seul...)...
Pour l'application de boudin de mortier-colle, c'est réglé, j'ai réaliser une sorte de gros peigne (type peigne de carreleur) en PVC avec 2 "passage" entre dents de 3 x 3 cm + joue latéral permettant d'avancer le surplus de mortier en fonction du déplacement du peigne...
J'ai essayé sur un morceau de polystirene avec du MAp et ça semble fonctionner...

En revenant sur le lien tiré d'un site Belge plus haut, il s'agit de rendre le mur étanche à l'air avant la pose du bardage + isolant...

Pensez-vous que l'application d'un mortier-colle en une passe sur le mur (ep. de 2 à 4mm) soit suffisant ??

Merci
0
Partager
NicolasLL

Picto recompense Bloggeur

Messages : Env. 200
De : Meaux (77)
Ancienneté : + de 7 ans
Le 26/01/2012 à 09h57
Si l'isolant est bien plaqué et maintenu sur la façade elle-même bien plane, je ne vois pas trop où est le problème.
0
Partager
ladenree
Auteur du sujet

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 2000
Dept : Moselle
Ancienneté : + de 9 ans
Le 26/01/2012 à 10h14
NicolasLL a écrit:Si l'isolant est bien plaqué et maintenu sur la façade elle-même bien plane, je ne vois pas trop où est le problème.


Bien plaqué et bien maintenu, plus je fais des essais avec des morceaux de panneau de laine de roche, plus je m'aperçois que pour avoir qque chose qui reste vraiment plaqué il serait nécessaire de mettre eds tasseaux dans tous les sens et non aps seulement qques plot de colle + vis tête large...mais ce n'est qu'un constat...

Deplus, avec une laine assez rigide, et bien elle n'épouse plus parfaitement les petit cintrement latéraux des lambourdes servant au maintien du bardage (des ecarts de plus de 5mm sont possibles...)
Si laine plus souple, l'ajustement sur els tasseaux et bien meilleur mais sa tenu sur la hauteur devient moins bonne...

d'autre part, la maçonnerie, ben...ça reste d ela maçonnerie fais par ... moi... et sur une règle de 2m, les défaut de planimétrie d'1 bon cm sont bien là (un bourelet d'un joint par ci, une arrête d'une pierre qui ressort un peu par là...) Alors façade bien plane...ben...moyen quoi...

Sinon, pas d'avis sur l'étanchéité à l'air d'un mortier-colle ???
0
Partager
NicolasLL

Picto recompense Bloggeur

Messages : Env. 200
De : Meaux (77)
Ancienneté : + de 7 ans
Le 26/01/2012 à 15h54
Note que je suis avec intérêt ton post car j'ai projet d'isoler par l'extérieur un mur qui a pour l'instant un crépis avec un relief énorme. Du coup, faut-il que j'enlève le crépis...
0
Partager
NicolasLL

Picto recompense Bloggeur

Messages : Env. 200
De : Meaux (77)
Ancienneté : + de 7 ans
Le 26/01/2012 à 17h05
Dans le cahier 3316 du CSTB "Ossature bois et isolation des bardages rapportés", ils ne donnent pas d'indication sinon les préconisations d'attache de l'isolant : embroché sur les pattes de fixation des chevrons puis maintenus par lesdits chevrons ou par chevilles-étoiles si nécessaires. ils mettent en garde sur un écrasement trop fort des panneaux d'isolant semi-rigides qui provoque le relèvement des bords (mais ça ne te concerne pas je crois). Ca va pas plus loin.
Il disent bien sur que deux couches à joints alternés empêche toute fuite d'air dans ton isolation, mais pas aux rives de celles-ci.

Et est-ce que des planches de rives de la largeur de ton isolation ne suffisent pas à rendre plus facile ton étanchéité à l'air ?
0
Partager
ladenree
Auteur du sujet

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 2000
Dept : Moselle
Ancienneté : + de 9 ans
Le 26/01/2012 à 17h30
NicolasLL a écrit:Dans le cahier 3316 du CSTB "Ossature bois et isolation des bardages rapportés", ils ne donnent pas d'indication sinon les préconisations d'attache de l'isolant : embroché sur les pattes de fixation des chevrons puis maintenus par lesdits chevrons ou par chevilles-étoiles si nécessaires. ils mettent en garde sur un écrasement trop fort des panneaux d'isolant semi-rigides qui provoque le relèvement des bords (mais ça ne te concerne pas je crois). Ca va pas plus loin.
Il disent bien sur que deux couches à joints alternés empêche toute fuite d'air dans ton isolation, mais pas aux rives de celles-ci.

Et est-ce que des planches de rives de la largeur de ton isolation ne suffisent pas à rendre plus facile ton étanchéité à l'air ?


Je ne sais pas...
Moi, c'est ça qui me tracasse :



P-être que personne ne s'est posé la question mais p-être aussi que cela à son importance sur les performance de l'ITE (encore plus chez moi puisque je suis, pour uen partie de mon isolation, avec du monomur totalement pérméable à l'air et au vent )...
0
Partager
NicolasLL

Picto recompense Bloggeur

Messages : Env. 200
De : Meaux (77)
Ancienneté : + de 7 ans
Le 27/01/2012 à 09h39
Ton isolant souple va être accolé à chaque panneau. A moins de couper trop court ou vraiment mal placer, je ne pense pas qu'il y aura des vides. Un léger tassement sur les bords sur 1 ou 2 centimètres ne va changer drastiquement la résistance thermique du produit, et aucun air ne passera. Pareil concernant le placage à la paroi. Ton isolant est justement souple. Le seul souci à mon avis est aux extrémités de ton isolation (haut, bas, et éventuellement à droite ou gauche si ton ITE n'est pas continue autour de ta maison). Et là, un rail ou une planche de rive devrait permettre soit de faire un très léger tassement préventif de fuite, soit de poser un joint-colle sans que ce soit une grosse tartine.
0
Partager
ladenree
Auteur du sujet

Picto recompense Membre utile

Messages : Env. 2000
Dept : Moselle
Ancienneté : + de 9 ans
Le 27/01/2012 à 10h36
NicolasLL a écrit:Ton isolant souple va être accolé à chaque panneau. A moins de couper trop court ou vraiment mal placer, je ne pense pas qu'il y aura des vides. Un léger tassement sur les bords sur 1 ou 2 centimètres ne va changer drastiquement la résistance thermique du produit, et aucun air ne passera. Pareil concernant le placage à la paroi. Ton isolant est justement souple. Le seul souci à mon avis est aux extrémités de ton isolation (haut, bas, et éventuellement à droite ou gauche si ton ITE n'est pas continue autour de ta maison). Et là, un rail ou une planche de rive devrait permettre soit de faire un très léger tassement préventif de fuite, soit de poser un joint-colle sans que ce soit une grosse tartine.


Ok,

Je viens de racrocher avec un technicien de Bisotherm ( nom des blocs en roche volcanique que j'ai maçonné).

Juste en lui précisant que je souhaite mettre un bardage devant, et sans préciser le fond de ma pensée, il m'a vivement conseiller de mettre un enduit de lissage à la chaux coté extérieur avant d'apposer le bardage.

Je ne sais pas vraiment ce qu'il appèle "enduit de lissage à la chaux" et je ne vais pas faire un crépis à la chaux en 3 passes, mais je pense qu'une passe de 5-6mm appliqué au platoir soit suffisant ...
Pour l'enduit de lissage à la chaux, je parts sur 1 volume de chaux hydraulique pour 2 volumes de sable...Est-ce bon ???

Merci
0
Partager
En cache depuis le vendredi 30 novembre 2018 à 07h52

Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forumC'est intéressant aussi !

Devis isolation par l'exterieurArtisan
Devis isolation par l'exterieur
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Tout savoir sur l'isolation
Tout savoir sur l'isolation
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos cloisons et isolations
Photos cloisons et isolations
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Guide de la maison passive
Guide de la maison passive
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

« Isolation du toit en isolation extérieure »
Discussion lancée par Tori - 6 réponses
« ITE demande de conseils »
Discussion lancée par Yanpaoul - 6 réponses
« Fissure dans Isolation Extérieure »
Discussion lancée par NAT57 - 2 réponses
« Chevilles à colerette pour ITE en petite quantité ? »
Discussion lancée par NicolasLL - 5 réponses
« Tablettes de fenêtres : avant ou après isolation extérieure ? »
Discussion lancée par EMI57 - 3 réponses
« Isolation extérieure sur neuf: chevillage ou non? »
Discussion lancée par zeds - 15 réponses
2
personnes
surveillent ce sujet
  Suivre ce sujet
Voir