Retour
Menu utilisateur
Menu

Solution Chauffage / Ventilation / Rafraîchissement / ECS

Ce sujet comporte 3 messages et a été affiché 273 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
2
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 10 message Bouches Du Rhone
Bonjour,

Je vous fais part de mes réflexions, et tout les avis sont les bienvenues, tant pour critiquer mes choix et que pour m'aider dans mes questions ! Et je vous en remercie.

Dans le cadre d'une rénovation de maison 180m² des années 1970 dans les environs d'avignon, nous allons enlever notre chaudière et citerne fuel.
L'installation dispose de radiateurs à eau (fonte et alu).
L'ECS est en production direct, l'isolation est "convenable" (double vitrage, toiture isolé) mais c'est clairement pas du BBC ou RT2012. 

Nous sommes sensibles à la qualité de l'air (asthme et allergie ...) et cherchons ainsi la meilleure qualité d'air possible, et sans risque ou entretien trop compliqué. On préférera un air humide plutôt que sec.
Installation d'un plancher chauffant/rafraîchissant malheureusement impossible.

Chauffage et ECS
Nous pensions installer une PAC Air-Eau pour la production de chauffage eau radiateur et de l'ECS.
Des solutions de ce type : http://pompeachaleurdaikin.fr/nosproduits/la-haute-temperature/
Je suppose que nous devrions prendre une haute température pour ne pas changer tout les radiateurs, mais une basse température et changement radiateurs serait peut-être plus agréable au jour le jour ?
On s'interroge aussi sur l’intérêt de coupler cela à du solaire thermique. Dans notre région c'est peut-être une bonne idée.

Ventilation
Installation d'une VMC DF thermodynamique avec filtre F7, on s'interroge sur l’intérêt de prendre un échangeur enthalpique pour améliorer la tenue en humidité, exemple : www.zehnder.fr/download/20232/22753.pdf

Bon jusque la j'ai l'impression de savoir ou aller.

Le rafraîchissement
On ne cherche pas forcément à climatiser fortement, seulement une différence notable de température entre l’intérieur et l’extérieur.

Comment faire ...

1ere solution,
Coupler la VMC à un puit provençal. De ce que j'ai lu, (messages de bardal dans https://www.forumconstruire.com/construire/topic-328199_start-30.php#4752783), c'est surement pas avec mon puit provençal et ma VMC que je vais rafraîchir ma maison non passive.

2nd solution,
Associer une PAC à la VMC pour rafraîchir l'air, exemple :www.zehnder.fr/download/63224/58240.pdf
Je n'ai pas encore dimensionné le débit de la VMC, mais si je comprends bien la doc, disons avec un débit de 400m3/h, et une Pabsordé de 890W et COP de 2,8, je vais tirer environ 2,5kW de refroidissement. Est-ce suffisant en régime permanent ?

3eme solution,
Les pack tout en un : exemple http://www.nilan.dk/fr-fr/premiere-page/solutions/solutions-particuliers/solutions-completes/compact-p-air-9
Cela remplacerait aussi la production d'ECS, mais idem, je pense que la maison n'étant pas BBC ou RT 2012 je n'aurai pas assez de puissance je suppose, ça serait trop beau sinon... ?

4eme solution,
Utiliser la PAC Air/eau de chauffage en mode rafraîchissement pour la production d'eau froide, et concernant la restitution... installer des batteries froides dans les sorties de VMC ?
Type de matériel : http://www.alpha-innotec.fr/fileadmin/content/marketing/Brochure_alira.compressed.pdf
ou http://pompeachaleurdaikin.fr/nosproduits/la-basse-temperature/
J'aurai un by pass manuel pour diriger le flux d'eau vers les batteries froides plutôt que les radiateurs.
Est-ce envisageable ? 
Je suppose que les batteries à eau froide rafraîchissent plutôt que refroidissent, ça nous va bien surtout que ça assécherait moins l'air ?
Et le débit d'air VMC serait suffisant pour rafraîchir l'air ? Problématique de condensation risquée dans les gaines ?
Quid du pilotage contrôle commande ? il me faudrait des électrovannes pilotées sur chaque batteries à eau froide ? 
J'ai entendu parler de Airzone, est-ce en capacité de gérer ce genre d'installation ? 

5eme solution, 
Installer une PAC Air/Air avec des splits interieur. C'est la solution la moins "sexy", mais probablement la plus efficace et simple en terme de pilotage de l'installation. Ca me fait bizarre d'avoir une PAC Air/eau qui va se tourner les pouces en été en ne produisant que de l'ECS, et de devoir installer une PAC Air/Air en plus...

6eme solution, 
Enlever les radiateurs à eau, et installer autre réseau gaine (que VMC) lié à la PAC Air/eau qui chauffe et refroidit via des ventilo-convecteurs. Ce qui nous freine le plus la dedans est la sensation d'air pulsé. Puis nous aurions 3 bouches d'air dans les pièces ? (une de reprise chauffage, une de sortie chauffage, et une sortie VMC).

Si vous voyez d'autres solutions (pas trop atypique) je suis preneur !
Merci pour vos avis !!
Messages : Env. 10
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 4 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour la pose d'un chauffe-eau thermodynamique...

Allez dans la section devis chauffe-eau thermodynamique du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de plombiers de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les plombiers, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-104-devis_chauffe_eau_thermodynamique.php
 
Membre super utile Env. 9000 message Aveyron
Bonjour, Vu la région où vous habitez, se chauffer ne doit pas être très ruineux. Si vous venez juste d'acheter la maison, mieux vaudrait l'essayer un an comme elle est.

Et aussi, lorsqu'on est proche de la grande bleue, l'air est plutôt humide, sauf lorsqu'il y a du mistral, sinon l'hygrométrie est plutôt forte.
Je ne sais pas s'il y a une VMC, mais avec des fenêtres étanches, ça ne serait pas superflu, et il faut voir s'il y a des aérations sur les fenêtres des pièces dites sèches : chambres séjour, sinon il faut en faire mettre par le poseur de fenêtres.

Une VMC DF, est-ce que ça vaut la peine, dans une telle région, j'en doute...

Je me demande si ça vaut la peine de faire tant de frais, même lorsque vous aurez la barbe blanche, vous ne l'aurez pas amorti, sans compter que le matériel au bout de 15 ou 20 ans, il est mort, donc l'économie, elle est engloutie. Le mazout reste pas très cher, et en plus lorsqu'en raison du climat la période de chauffe est courte, ce n'est pas très valable de se ruiner.

Par contre, voir où en est l'isolation. Voir les murs s'ils ont un isolant. A partir de 1975; on mettait parpaings à l'extérieur, laine de verre de 5 cm et contre cloison en brique, ce qui n'est pas si mal.

Si vous avez un budget à dépenser, vous pourriez peut-être envisager une isolation par l'extérieur, avec un isolant qui soit efficace pour la chaleur, car les polystyrènes sont efficaces pour l'hiver, mais moins pour l'été.

Là au moins ce serait de l'argent bien placé, sans toucher à l'intérieur. Mais ça pourrait tourner autour de 40 000 euros.

A noter que dans un premier temps, vous pouvez faire les deux côtés les plus froids, et continuer un peu plus tard pour étaler la dépense.

Mais bon, moi, je trouve que sauf d'avoir zéro isolation, ça fait beaucoup de dépenses, surtout lorsqu'on a fait les frais d'acheter une maison.

Perso, ma maison est chauffée au mazout, et tant que ça fonctionne, je continue. J'ai une assez bonne isolation, mais pas comme aujourd-hui. En ce moment je n'ai que le soleil pour me chauffer, et je suis à 350 km au nord de chez vous et à 600 m d'altitude, mais super bien ensoleillé.

Pour moi, il faut essayer une maison avant de faire quoi que ce soit. On repère pendant tout un hiver les points faibles, on note les températures des parois pour voir où il peut y avoir un point faible, sinon on dépense l'argent à tort et à travers, et on ne sait jamais si ça a été vraiment utile.
Se procurer un thermomètre lazer à distance tel que celui ci :
https://www.manomano.fr/detecteur-dhumidite-1234?model_id=62[...]GuuSo7nOWHI8pYaAndF8P8.
J'ai le même que celui là, il est super pratique. On peut le trouver en magasin de bricolage.

Si c'est pas souci d'écologie, il faut éviter de climatiser.
Il faut dire aussi qu'une maison de cette époque a des dalles au sol et au plafond, ça constitue une masse qui ne se réchauffe pas si vite l'été. S'il y a des arbres qui font ombre devant, ça aide à avoir moins chaud, mais il faut des arbres à feuilles caduques, sinon l'hiver ça coupe le chauffage solaire direct.

Si on a la place, on peut faire un puit canadien et pousser l'air dans la maison, mais il faut que le puits canadien soit fait dans les règles de l'art. Prévoir qu'il ne puisse pas se remplir d'eau de condensation notamment.

Si les murs sont isolés d'origine, votre maison n'est pas de 1970 mais au moins de 1974 ou 75.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 9000
Dept : Aveyron
Ancienneté : + de 10 ans
 
Env. 10 message Bouches Du Rhone
Tout d'abord merci pour votre réponse,

Bien vu, après vérification, c'est de la brique à l’intérieur, polystyrène 3cm ensuite, et parpaing à l’extérieur. Nous pensions qu'elle datait des années 70 car on a de l'amiante dans les plaques sous tuile en toiture :/  Vide sanitaire sous la maison, et pour l'isolation du sol.. aucune idée ! Effectivement il y  a une grosse dalle béton en dessous, et en toiture pareil, dalle béton, puis 20 cm de laine de verre plutôt récente, combles faiblement ventilés, et toit pente à 22 degrés. 

C'est effectivement dans le cadre d'un achat, la maison est dans un bon état structurelle. Les sols et murs sont à refaire (moquettes décollés, certains murs cassés), les WC sont non présents, les SDB pleine de moisissure (pas de VMC actuellement), la cuisine inexistante... Seul le double vitrage (partout) et la laine de verre en toiture semble avoir été fait "récemment". Ce mauvais état a pesé dans les frais d'achat. Le réseau de tuyauterie m'a aussi l'air d'avoir souffert, mais je ne suis pas tuyauteur. Donc nous sommes obligés d'investir pour rénover tout ça. Vous soulignez un point intéressant : connaitre sa maison avant de faire les travaux. C'est pertinent, je vais voir si nous pouvons réfléchir le projet en deux étapes. Je m'inquiète par contre sur un point, une fois les travaux de rénovation effectués, si nous devons faire passer des réseaux nous aurons plus de mal. 

Concernant le puit provençal, j'ai lu que la puissance restituée est très faible compte-tenu du débit. Je vais voir si c'est pas mieux en puit hydraulique.

Ce qui me rassure dans votre message c'est que vous semblez dire que la réponse thermique/isolation de ce type de maison n'est pas si mal de base.
Messages : Env. 10
Dept : Bouches Du Rhone
Ancienneté : + de 4 ans
En cache depuis hier à 04h59
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis Chauffe-eauArtisan
Devis Chauffe-eau
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Comment choisir son chauffe-eau ?
Comment choisir son chauffe-eau ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos installations chauffages
Photos installations chauffages
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
S'équiper d'un chauffe-eau solaire
S'équiper d'un chauffe-eau solaire
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

2
abonnés
surveillent ce sujet
Voir