Retour
Menu utilisateur
Menu

Chaudière aux granulés : conseils d'un installateur

Ce sujet comporte 14 messages et a été affiché 6.428 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
6
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 10 message Ain
Petits conseils d'installateur pour le choix d'une chaudière à granulés…


Comme toute autre solution, le choix d'une chaudière à granulés doit être mûrement réfléchi, car c'est un investissement qui, normalement, doit durer une bonne vingtaine d'années, et j'aimerais éviter à certains d'entre vous de revivre les erreurs passées lors de l'épopée glorieuses des pompes à chaleurs et des nombreuses arnaques qui s'en sont suivies…


Choisir le granulé de bois n'est plus aujourd'hui être un précurseur. C'est juste du bon sens. Du moins, si on cherche à rénover sa maison de campagne.
C'est aujourd'hui le combustible automatique le moins cher du marché, même mieux que la pompe à chaleur selon la dernière étude de l'ADEME sur le coût des énergies en logement individuel.
Le mieux, c'est que son prix et stable (il ne dépend pas des marchés du pétrole comme le fioul, ni réglementé par l'état comme le gaz ou l'électricité). Il est en plus soumis à une concurrence en plein développement, donc des tarifs observés à la baisse ces dernières années. Ainsi, je touchais le sac à 4,5 € il y a 3 ans. On trouve du DIN+ 100 % résineux à 3,5 € aujourd'hui…


Je vais vous parler ici de la chaudière à granulé de bois, et non pas du poêle, qui ne constitue à mes yeux qu'une solution d'inter-saison pour ne chauffer que la pièce de vie (et si le bruit de la soufflerie ne vous dérange pas).


Tout autant que la chaudière elle-même, l'installateur doit être soigneusement sélectionné.
Préférez un installateur d'expérience, et surtout de proximité ! Vous aurez ainsi la possibilité de visiter des installations et de rencontrer des clients qui témoigneront de leur satisfaction. D'autre part, vous aurez la garantie d'un SAV plus réactif, car quelque soit la chaudière, elle tombera en panne un jour, c'est certain. Comme aux débuts de la pompe à chaleur, le plus gros problème des installations à forte technicité, c'est l'installateur lui-même !!!
Choisir une grande marque est aussi un gage d'approvisionnement de pièces détachées (ne serait-ce qu'une simple résistance d'allumage), et de trouver un dépanneur alternatif à celui qui vous fera peut être défaut un jour...Je vous mets au défit de trouver un artisan qui se risquerait à mettre les doigts dans une chaudière ARIKAZAN (estampillée GRANULAUGIL)...
Signer dans une foire une offre promotionnelle n'est pas très recommandé. Renseignez vous sur l'entreprise envisagée (dans les commerces ou sur internet…) et méfiez vous fortement des « grosses entreprises » qui n'existent en fait que depuis moins d'un an (vérification systématique sur societes.com par exemple). Certaines entreprises éphémères n'ont AUCUN installateur, mais des équipes de commerciaux qui signent souvent leurs devis par un prénom (M. Jacques, M. Paul….).
Beaucoup de démarcheurs à domicile font passer des chaudières exotiques pour de la grande fabrication française. Là encore, internet peut vous aider à recueillir les avis de consommateurs bernés.
L'objectif d'une foire, c'est de rencontrer les FABRIQUANTS et découvrir leurs solutions. Ils ne vous feront jamais signer un devis sur place, mais vous recommanderont des installateurs sérieux près de chez vous et connaissant parfaitement leurs matériels.
Aujourd'hui, le marché est mature, et il est possible de trouver des équipements fiables et performants pour un investissement équivalent à une chaudière condensation fioul. A l'usage, les dépenses en granulés d'une chaudière de bonne qualité doit vous revenir à environ 35 à 40 % moins cher que le fioul.
On parle souvent d'OKOFEN comme la référence. Si elle est fiable, c'est sûrement parce qu'elle est extrêmement basique dans sa conception, et fonctionne en « tout ou rien », car elle ne possède pas de sonde lambda, donc pas de modulation de puissance en regard de la qualité des granulés utilisés. Elle est, en outre, très longue à l'allumage et nécessite un ballon tampon si on veut éviter les « trains de chaleur ».
Éviter également les chaudières à brûleur « horizontal » qui signifie souvent nettoyage manuel régulier…
Hargassner et Froling sont de très bonnes machines avec un support sérieux, mais je les trouve un peu trop coûteuses par rapport aux MORVAN, que j'ai installé par dizaines pour la plus grande satisfaction de mes clients (et pour ma tranquillité aussi pour être honnête).
Le stockage et également à prendre en compte : que ce soit une trémie de quelques dizaines de sacs ou un silo de plusieurs tonnes, vérifiez toujours si votre installation est évolutive, car remplir avec des sacs, ça va bien tant qu'on a la santé !…
Sachez que pour pouvoir bénéficier des différentes aides et du crédit d'impôts, votre installateur doit être certifié RGE QUALIBOIS module EAU... Là encore, la liste des pros certifiés existe sur internet.
L'installateur certifié aura l'obligation de vous fournir une étude thermique, avec estimation de la consommation en combustible, et la chaudière devra être au minimum classe 5 selon la norme EN.303.5.


J'espère que ces conseils vous seront utiles, et vive le granulé de bois !
Messages : Env. 10
Dept : Ain
Ancienneté : + de 4 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour une fourniture ou pose d'une chaudière bois...

Allez dans la section devis chaudière bois - granulés du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de chauffagistes de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les chauffagistes, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-64-devis_chaudiere_bois_granules.php
 
Membre super utile Env. 3000 message Haut Rhin
sacha01 a écrit:[...]

Aujourd'hui, le marché est mature, et il est possible de trouver des équipements fiables et performants pour un investissement équivalent à une chaudière condensation fioul. A l'usage, les dépenses en granulés d'une chaudière de bonne qualité doit vous revenir à environ 35 à 40 % moins cher que le fioul.

Éviter également les chaudières à brûleur « horizontal » qui signifie souvent nettoyage manuel régulier…
Hargassner et Froling sont de très bonnes machines avec un support sérieux, mais je les trouve un peu trop coûteuses par rapport aux MORVAN, que j'ai installé par dizaines pour la plus grande satisfaction de mes clients (et pour ma tranquillité aussi pour être honnête).

J'espère que ces conseils vous seront utiles, et vive le granulé de bois !

Bonjour,
J'aimerais bien croire qu'une chaudière fioul condensation et une chaudière à granulés un minimum automatisée ( au moins pour le nettoyage ) soit au même prix, mais je n'ai pour l'instant pas vraiment trouvé ça, à moins de ne prendre en compte que l'achat de la chaudière et non pas du ballon tampon et de la fumisterie qu'il y a avec.
Sur internet, les prix moyens pour une chaudière fioul condensation avec ballon ECS intégré tournent entre 4500 et 7000 € TTC. Pour l'équivalent en granulés j'aimerais bien connaître le tarif.
J'attends en ce moment un devis pour une Morvan mais je ne me fais pas trop d'illusion ...
Merci de ne pas croire que je suis contre les chaudières à granulés car c'est totalement l'inverse, mais pour l'instant des raisons économiques me feraient plus pencher vers une PAC.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Haut Rhin
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 10 message Ain
Une PAC n'est pas une solution miracle. Elle est parfaitement adaptée en basse température et particulièrement en RT2012 (BBC).
Une MORVAN GM EASY 12kw coute à peine 6000 € H.T. (tva 5.5% - tarifs sur leur site), et ne nécessite pas de ballon tapon étant donné qu'elle possède une sonde lambda, et donc module sa puissance automatiquement de 40 à 100%...et non en "tout ou rien"....du moins si vous travaillez en haute température (radiateurs).
Dans tous les cas, votre installateur doit vous faire une étude thermique qui tiendra compte de votre localité, altitude, le DPE et le volume de votre logement, et température extérieure de base.... Tout le reste en dépend (dimensionnement, estimation de consommation).
Ne vous précipitez pas et demandez-lui des références et à rencontrer ses anciens clients.
Les bonnes solutions existent, je ne sais pas dans quel région vous êtes et je ne fais que de la proximité (région d'Ambérieu en Bugey dans le 01). Je n'espère donc rien en contrepartie de ces conseils, juste que j'en ai raz le bol de voir des solutions (PAC ou GRANULES) être dénigrés par des clients insatisfaits à cause d'arnaqueurs peu scrupuleux....
N'oubliez jamais qu'il n'y a pas (que) des mauvais produits, il y a (surtout) des mauvais installateurs...

N'hésitez pas si vous souhaitez d'autres avis.
Edité 2 fois, la dernière fois il y a +4 ans.
Messages : Env. 10
Dept : Ain
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 10 message Ain
...et n'oubliez pas que, quelque soit la chaudière, les frais de raccordement et de main d'oeuvre existent.
Tenez compte aussi du prix et de l'évolution des énergies :
une PAC reste une chaudière électrique, et ne sera jamais aussi fiable qu'une chaudière à combustible flamme.
Tenez compte de celà pour votre calcul de retour sur investissement.....
Messages : Env. 10
Dept : Ain
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre super utile Env. 3000 message Haut Rhin
sacha01 a écrit:Une PAC n'est pas une solution miracle. Elle est parfaitement adaptée en basse température et particulièrement en RT2012 (BBC).
On est bien d'accord et c'est ça qui me gêne un petit peu. J'aurais bien aimé avoir une solution efficace et économiquement attractive pour un logement RT2012 avec du pellet. Mais si je veux un système avec plancher chauffant et production d'ECS, il faut prendre pour une chaudière MORVAN le module GM EASY 005 à 8159 € HT ( prix public ) et qui ne comprend pas encore le ballon ECS ni la fumisterie. Ce qui nous ramène à environ 12 000 € TTC.
La même chose avec une PAC coûte entre 6500 et 8000 € TTC.


Une MORVAN GM EASY 12kw coute à peine 6000 € H.T. (tva 5.5% - tarifs sur leur site), et ne nécessite pas de ballon tapon étant donné qu'elle possède une sonde lambda, et donc module sa puissance automatiquement de 40 à 100%...et non en "tout ou rien"....du moins si vous travaillez en haute température (radiateurs).
Avec une puissance mini de 4,8 kW, il faut surtout une maison avec des déperditions relativement importantes. C'est donc plus adapté aux logements anciens et/ou mal isolé.

Dans tous les cas, votre installateur doit vous faire une étude thermique qui tiendra compte de votre localité, altitude, le DPE et le volume de votre logement, et température extérieure de base.... Tout le reste en dépend (dimensionnement, estimation de consommation).
Ne vous précipitez pas et demandez-lui des références et à rencontrer ses anciens clients.
Les bonnes solutions existent, je ne sais pas dans quel région vous êtes et je ne fais que de la proximité (région d'Ambérieu en Bugey dans le 01). Je n'espère donc rien en contrepartie de ces conseils, juste que j'en ai raz le bol de voir des solutions (PAC ou GRANULES) être dénigrés par des clients insatisfaits à cause d'arnaqueurs peu scrupuleux....
N'oubliez jamais qu'il n'y a pas (que) des mauvais produits, il y a (surtout) des mauvais installateurs...

N'hésitez pas si vous souhaitez d'autres avis.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Haut Rhin
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 10 message Ain
Oui dans votre cas une PAC basse T° et un cumulus électrique devrait suffire...mais une PAC ne tiendra pas aussi longtemps qu'une chaudière "traditionnelle"....Et puis l'électricité, ca augmente de plus en plus vite...cf article suivant :

Perspectives d’évolution des prix de l’électricité
Lors de son rapport du 18 février 2013, la CRE a confirmé sa prévision d’une hausse nécessaire de la facture d’électricité des ménages français soumis au tarif bleu de l’ordre de 30 % entre 2012 et 2017 [..]. Cette augmentation s’expliquerait pour un tiers au moins par une hausse de la CSPE (due au développement des EnR électriques), par le maintien du parc de production classique, et par la hausse du TURPE au vu des investissements à réaliser par les gestionnaires de réseaux.
Au niveau européen, dans son rapport de janvier 2014, la Commission Européenne prévoit une nette hausse des coûts de production de l’électricité en Europe à horizon 2020, en raison des besoins importants d’investissements dans les infrastructures de réseaux et dans les appareils de production.
Messages : Env. 10
Dept : Ain
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre super utile Env. 3000 message Haut Rhin
sacha01 a écrit:Oui dans votre cas une PAC basse T° et un cumulus électrique devrait suffire...mais une PAC ne tiendra pas aussi longtemps qu'une chaudière "traditionnelle"
Je connais plusieurs personnes qui en ont une depuis plus de 10 ans sans problème particulier. A voir dans le temps ...

....Et puis l'électricité, ca augmente de plus en plus vite...cf article suivant :
[...]
Oui mais s'il y a un investissement supplémentaires de 5 000 € pour passer aux granulés, sans compter l'entretien annuel de la chaudière et le ramonage, je ne sais pas au bout de combien d'années il sera rentable de passer sur la chaudière. Sachant qu'une petite maison RT2012 de 100 m² correctement isolée doit coûter environ 500 € de chauffage à l'année, l'amortissement est loin d'être évident.
Ça ne reste que mon avis personnel et je suis le premier déçu à ne pas pouvoir partir sur une chaudière à granulés pour les raisons évoquées ci-dessus.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Haut Rhin
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 10 message Ain
Oui, dans votre cas je comprends tout à fait votre choix.
Il est clair que l'amortissement d'une chaudière à granulés est bien plus évident et rapide dans le cas d'une rénovation en remplacement d'une chaudière fioul...
Bon courage, et surtout faites le bon choix de PAC !
Messages : Env. 10
Dept : Ain
Ancienneté : + de 4 ans
 
Membre super utile Env. 3000 message Haut Rhin
Entièrement d'accord.
Merci à vous.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Haut Rhin
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 100 message Rully (71)
Bonjour, je possède une chaudière edilkamin ottawa 24kw depuis 6 ans et je trouve le post de sacha 01 assez cohérent dans son ensemble. je confirme qu'il faut absolument éviter les chaudières qui fonctionnent en tout ou rien et privilégier celles qui sont en puissance modulable. une chaudière granulés, c'est pas une chaudière fuel ou gaz, l'allumage(warm up ) prend du temps(15mn) et coute cher en pellets ainsi que l'extinction. donc il faut absolument éviter les allumages incessants qui vont provoquer une surchauffe et une usure rapide de la bougie. le ballon tampon c'est un peu chauffer 50l d'eau pour boire un thé, donc à éviter. pour ce qui est du granulé en vrac,pas évident que ça coute moins cher, peu de fournisseur ou alors à des centaines de km, donc cout du transport important, place pour stocker. on trouve des sacs de 15kg à 3€50 par palette de 1 tonne à moins de 15km de chez soi. on trouve même des sacs de 10kg.. sinon, d'accord sur le fait qu'une chaudière est bien mieux qu'un poêle. c'est d'ailleurs plus économique car plus facile à réguler la temp ambiante. donc pour ceux qui ont des radiateurs à eau déjà installés, la chaudière s'impose..cordialement
Messages : Env. 100
De : Rully (71)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre super utile Env. 3000 message Haut Rhin
cacanne71 a écrit: je confirme qu'il faut absolument éviter les chaudières qui fonctionnent l'allumage(warm up ) prend du temps(15mn) et coute cher en pellets ainsi que l'extinction. donc il faut absolument éviter les allumages incessants qui vont provoquer une surchauffe et une usure rapide de la bougie. le ballon tampon c'est un peu chauffer 50l d'eau pour boire un thé, donc à éviter.


Bonjour,

Comme vous l'avez indiqué, il faut éviter les allumages et arrêts intempestifs, c'est à ça que sert le ballon tampon.
Sur des constructions qui énergivores on peut parfois s'en passer, sur des installations RT2012 ou mieux, c'est indispensable. Et le volume peut être beaucoup plus conséquent que 50 litres.
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 3000
Dept : Haut Rhin
Ancienneté : + de 4 ans
 
Env. 100 message Rully (71)
"les 50 litres" c'était une métaphore. on peut fonctionner avec une chaudière à granulés sans qu'elle s'arrête; en mode "continu", il suffit de régler correctement certains paramètres pour éviter la surchauffe. moi je n'ai pas de ballon tampon et ça fonctionne très bien..cordialement
Messages : Env. 100
De : Rully (71)
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 40 message Peillonnex (74)
Dans quelques semaines je vais remplacer ma chaudière fioul de 1999 par une chaudière à pellet.
J'ai pas mal hésité entre Okofen et Hargassner.
malgré le fait que Hargassner soit un peu plus cher (environ 1000 euros de plus pour la chaudière + équipements du silo), la chaudière semple plus performante, notamment grâce à la modulation.
le modèle est une Nano PK12 RAS350 étanche avec hydraulique intégrée.
 
Chaudière et équipements silo: 12 000 euros
Fumisterie: 2000 euros (je trouve ça cher pour 5.5m mais apparemment pas possible de réutiliser le tube existant diam 130mm)
main d’œuvre et accessoires : 3000 euros (la construction du silo est réalisé par moi)
 
Total TTC: 18000 euros
crédit d’impôt de 3600 euros
 
Cout final : 14400 euros
 
 
Qu’en pensez-vous ?
Messages : Env. 40
De : Peillonnex (74)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 10 message Ain
Bonsoir,

Je me permets de vous contacter car nous allons comme projet de construire à proximité d 'Amberieu en bugey. Pour quelle entreprise travaillez vous ?

sacha01 a écrit:Petits conseils d'installateur pour le choix d'une chaudière à granulés…


Comme toute autre solution, le choix d'une chaudière à granulés doit être mûrement réfléchi, car c'est un investissement qui, normalement, doit durer une bonne vingtaine d'années, et j'aimerais éviter à certains d'entre vous de revivre les erreurs passées lors de l'épopée glorieuses des pompes à chaleurs et des nombreuses arnaques qui s'en sont suivies…


Choisir le granulé de bois n'est plus aujourd'hui être un précurseur. C'est juste du bon sens. Du moins, si on cherche à rénover sa maison de campagne.
C'est aujourd'hui le combustible automatique le moins cher du marché, même mieux que la pompe à chaleur selon la dernière étude de l'ADEME sur le coût des énergies en logement individuel.
Le mieux, c'est que son prix et stable (il ne dépend pas des marchés du pétrole comme le fioul, ni réglementé par l'état comme le gaz ou l'électricité). Il est en plus soumis à une concurrence en plein développement, donc des tarifs observés à la baisse ces dernières années. Ainsi, je touchais le sac à 4,5 € il y a 3 ans. On trouve du DIN+ 100 % résineux à 3,5 € aujourd'hui…


Je vais vous parler ici de la chaudière à granulé de bois, et non pas du poêle, qui ne constitue à mes yeux qu'une solution d'inter-saison pour ne chauffer que la pièce de vie (et si le bruit de la soufflerie ne vous dérange pas).


Tout autant que la chaudière elle-même, l'installateur doit être soigneusement sélectionné.
Préférez un installateur d'expérience, et surtout de proximité ! Vous aurez ainsi la possibilité de visiter des installations et de rencontrer des clients qui témoigneront de leur satisfaction. D'autre part, vous aurez la garantie d'un SAV plus réactif, car quelque soit la chaudière, elle tombera en panne un jour, c'est certain. Comme aux débuts de la pompe à chaleur, le plus gros problème des installations à forte technicité, c'est l'installateur lui-même !!!
Choisir une grande marque est aussi un gage d'approvisionnement de pièces détachées (ne serait-ce qu'une simple résistance d'allumage), et de trouver un dépanneur alternatif à celui qui vous fera peut être défaut un jour...Je vous mets au défit de trouver un artisan qui se risquerait à mettre les doigts dans une chaudière ARIKAZAN (estampillée GRANULAUGIL)...
Signer dans une foire une offre promotionnelle n'est pas très recommandé. Renseignez vous sur l'entreprise envisagée (dans les commerces ou sur internet…) et méfiez vous fortement des « grosses entreprises » qui n'existent en fait que depuis moins d'un an (vérification systématique sur societes.com par exemple). Certaines entreprises éphémères n'ont AUCUN installateur, mais des équipes de commerciaux qui signent souvent leurs devis par un prénom (M. Jacques, M. Paul….).
Beaucoup de démarcheurs à domicile font passer des chaudières exotiques pour de la grande fabrication française. Là encore, internet peut vous aider à recueillir les avis de consommateurs bernés.
L'objectif d'une foire, c'est de rencontrer les FABRIQUANTS et découvrir leurs solutions. Ils ne vous feront jamais signer un devis sur place, mais vous recommanderont des installateurs sérieux près de chez vous et connaissant parfaitement leurs matériels.
Aujourd'hui, le marché est mature, et il est possible de trouver des équipements fiables et performants pour un investissement équivalent à une chaudière condensation fioul. A l'usage, les dépenses en granulés d'une chaudière de bonne qualité doit vous revenir à environ 35 à 40 % moins cher que le fioul.
On parle souvent d'OKOFEN comme la référence. Si elle est fiable, c'est sûrement parce qu'elle est extrêmement basique dans sa conception, et fonctionne en « tout ou rien », car elle ne possède pas de sonde lambda, donc pas de modulation de puissance en regard de la qualité des granulés utilisés. Elle est, en outre, très longue à l'allumage et nécessite un ballon tampon si on veut éviter les « trains de chaleur ».
Éviter également les chaudières à brûleur « horizontal » qui signifie souvent nettoyage manuel régulier…
Hargassner et Froling sont de très bonnes machines avec un support sérieux, mais je les trouve un peu trop coûteuses par rapport aux MORVAN, que j'ai installé par dizaines pour la plus grande satisfaction de mes clients (et pour ma tranquillité aussi pour être honnête).
Le stockage et également à prendre en compte : que ce soit une trémie de quelques dizaines de sacs ou un silo de plusieurs tonnes, vérifiez toujours si votre installation est évolutive, car remplir avec des sacs, ça va bien tant qu'on a la santé !…
Sachez que pour pouvoir bénéficier des différentes aides et du crédit d'impôts, votre installateur doit être certifié RGE QUALIBOIS module EAU... Là encore, la liste des pros certifiés existe sur internet.
L'installateur certifié aura l'obligation de vous fournir une étude thermique, avec estimation de la consommation en combustible, et la chaudière devra être au minimum classe 5 selon la norme EN.303.5.


J'espère que ces conseils vous seront utiles, et vive le granulé de bois !
Messages : Env. 10
Dept : Ain
Ancienneté : + de 1 an
En cache depuis hier à 17h47
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
9
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis chaudière à granulés de boisArtisan
Devis chaudière à granulés de bois
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Le chauffage par granulés de bois
Le chauffage par granulés de bois
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos installations chauffages
Photos installations chauffages
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
11 idées de poeles à bois
11 idées de poeles à bois
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

6
abonnés
surveillent ce sujet
Voir