Retour
Menu utilisateur
Menu

Dimensionnement solivage au-dessus d'un garage

Ce sujet comporte 31 messages et a été affiché 550 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
4
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 200 message Prinquiau (44)
Bonjour à tous,

J'ai pour projet de créer un étage au-dessus de mon garage. Cela servira de zone de stockage (pas de gros matériel lourd ni de cartons du sol au plafond mais stockage quand-même !). Pas d'isolation ni de plafond dessous, pas de cloisonnement au-dessus dans un premier temps (je veux me garder la possibilité de le faire par la suite).

Comme un schéma vaut mieux qu'un long discours, voici la première phase de mon projet.



D'après les plusieurs abaques que j'ai vu (mais qui ne correspondent pas à du stockage...) et les infos trouvées à droite et à gauche, je pourrai partir pour cette première phase de 5m x 3.11m avec ceci :
- 2 muralières de 5m en 38x200 (en rouge sur le schéma)
- 11 solives de 3,5m (recoupées à 3,03m) en 63x175 (en vert)
- sabot à ailes ext (sauf pour celui collé au mur -> ailes int.)
- dalles d'OSB3 de 0,675x2,5m en ép.18mm
- 1 échelle de meunier (kit sapin tout fait)

Fixation des muralières dans l'épaisseur de la dalle béton côté maison et dans des parpaings remplis de béton de l'autre côté (enfin je crois, cette range ne sonne pas le creux comme toutes les autres en tout cas !) : je pensais partir sur des goujons d'ancrage FISCHER type FBN II comme on est dans du "dur". J'ai compris qu'il était mieux de "tuber" la partie qui allait traverser la muralière. Reste à définir le nombre et la taille...

Fixation des sabots dans les muralières : pointes annelées (4x35) dans TOUS les trous prévus à cet effet.

Fixation des dalles OSB dans les solives et muralières : vis Rocket à filetage partiel

Pouvez-vous me confirmer (ou m'infirmer) si je pars dans la bonne direction ou pas du tout pour tout cela ? N'hésitez pas !!! Je suis là pour apprendre, je n'ai jamais travaillé avec le bois...

La question subsidiaire (sinon c'est trop facile....), j'aimerai dans un second temps pouvoir agrandir ce plancher de cette façon :



Je ne sais pas comment dimensionner ma poutre bleue et me suffit-il de "doubler" ma dernière poutre verte pour que cela accepte la charge ? Je n'ai pas trouvé d'abaques ou de formules pouvant m'aider à ce niveau... Si vous avez des infos je suis preneur !!! Si cette double-poutre (ou autre solution) peut être anticiper dans ma phase 1 ce serait l'idéal, ca m'éviterait de démonter mon escalier pour faire la phase 2...

Je vous remercie par avance de m'avoir lu, et si vous ne m'avez pas compris... désolé et n'hésitez pas à me demander des infos complémentaires.
Messages : Env. 200
De : Prinquiau (44)
Ancienneté : + de 9 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux de charpente...

Allez dans la section devis charpente du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de charpentiers de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les charpentiers, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-8-devis_charpente.php
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
Bonsoir

un début de réponse ... sachant que je n'ouvre pas les images externes, encore moins avec cet hébergeur

donc, mon avis sur la base des images et du texte... 
MetalManiac a écrit:
J'ai pour projet de créer un étage au-dessus de mon garage. Cela servira de zone de stockage (pas de gros matériel lourd ni de cartons du sol au plafond mais stockage quand-même !). Pas d'isolation ni de plafond dessous, pas de cloisonnement au-dessus dans un premier temps (je veux me garder la possibilité de le faire par la suite).

ok...



D'après les plusieurs abaques que j'ai vu (mais qui ne correspondent pas à du stockage...) et les infos trouvées à droite et à gauche, je pourrai partir pour cette première phase de 5m x 3.11m avec ceci :
- 2 muralières de 5m en 38x200 (en rouge sur le schéma)
- 11 solives de 3,5m (recoupées à 3,03m) en 63x175 (en vert)
- sabot à ailes ext (sauf pour celui collé au mur -> ailes int.)
- dalles d'OSB3 de 0,675x2,5m en ép.18mm
- 1 échelle de meunier (kit sapin tout fait)

vu l'énoncé je vous crois sur parole Smile

pour l'OSB3 : les panneaux standards -complets- font 125x250 , autant en profiter : moins de chutes et  vous économiserez les vis .
je ne vois pas sur votre schéma, dans le doute : 
les panneaux se posent en décalé (sur les 5m : on coupe le 1er, 1 entier, puis la chute ; ensuite 2 entiers,  et à nouveau 1 coupe, 1 entier, la chute).



Citation:
Fixation des muralières dans l'épaisseur de la dalle béton côté maison et dans des parpaings remplis de béton de l'autre côté (enfin je crois, cette range ne sonne pas le creux comme toutes les autres en tout cas !) : je pensais partir sur des goujons d'ancrage FISCHER type FBN II comme on est dans du "dur". J'ai compris qu'il était mieux de "tuber" la partie qui allait traverser la muralière. Reste à définir le nombre et la taille...
Percer la dalle  ? et si vous tombez sur les aciers ?
AMHA ce n'est pas la meilleure solution (techniquement) .

Fixation des sabots dans les muralières : pointes annelées (4x35) dans TOUS les trous prévus à cet effet.
pfiouuuuu, ké boulot Laugh  


Fixation des dalles OSB dans les solives et muralières : vis Rocket à filetage partiel

autre solution :

fixer les muralières plus bas (sous le niveau de la dalle)
et poser les solives SUR les muralières
au final vous serez au même niveau (pour le plancher OSB) avec moins de complications, moins de boulot et peut-être moins de frais.
vos solives devront faire quelques cm de + mais vous avez de la marge sur vos coupes.

Citation: La question subsidiaire (sinon c'est trop facile....)



Je ne sais pas comment dimensionner ma poutre bleue
elle doit reprendre la moitié des charges de ce "plancher phase 2" (l'autre moitié sera portée par la muralière )
Si ce plancher fait 2x4 = 8m², la poutre bleue devra reprendre 8m²/2  X charges au m²


et me suffit-il de "doubler" ma dernière poutre verte pour que cela accepte la charge ?
non, là encore il faut calculer mais je laisse la place

Cdlt.
ps :
perso, je préfère les panneaux osb à bords droits ; c'est plus facile car pas de question à se poser pour utiliser 1 coupe  d'un coté ou de l'autre ; et si un jour on veut démonter une partie du plancher : pas de pb.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 200 message Prinquiau (44)
Bonjour et Merci.
Pour le calcul des solives je me suis basé sur un plancher courant (charge permanente 120 + temporaire 120) car je n'ai effectivement pas trouvé d'abaques pour du stockage... je suis preneur si vous en avez Happy

ok pour l'osb3 en panneaux standards et en décalé, j'avais zappé le décalage et si il faut couper, les languettes sont plus embêtantes qu'autre chose...

Pour le percage dans la dalle -> pas le choix... Les murs au-dessus et en dessous ne sont pas porteurs (cloisons BA13).

Pour les pointes dans tous les trous, c'est sur que ca va m'occuper 5 minutes mais c'est comme ca qu'il faut faire d'après le fabriquant des sabots donc..Rolleyes

Et pour la calcul de la poutre bleue et le doublage de l'autre... j'atteins mes limites ... qui ne sont pas très hautes dans ce domaine Laugh

Je vous remets les 2 schémas en passant par l'hébergement F.Construire Wink

Messages : Env. 200
De : Prinquiau (44)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 900 message En Face,c'est Ouessant (29)
Salut
la solive en vert que vous pensez doubler plus tard , prévoyez là en 75 x 200 (à doubler avec un 75 x 200)
à part çà ,pour moi ,tout est bon dans vos sections et dans votre façon de faire .
Messages : Env. 900
De : En Face,c'est Ouessant (29)
Ancienneté : + de 11 ans
 
Env. 200 message Prinquiau (44)
Merci pour votre retour.
Tu veux dire qu'à terme'il faudra 2 x 75x200 pour la dernière poutre qui fait toute la largeur ? Ça paraît beaucoup, non ?
Et pour la poutre bleue ?
Merci d'avance
Messages : Env. 200
De : Prinquiau (44)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 4000 message 06 (6)
Bonsoir

Tiens, c'est amusant ce petit projet. Je vais y mettre mon nez demain ou après.

Pour la charge, je partirais sur du 200 kg/m² et 200 kg ponctuel n'importe où.

Les chevilles dans la dalle béton, ça risque de rencontrer des aciers comme dit Elisa, mais qu'est-ce que c'est plus solide que dans le creux, en force portante.

Pour les sabots, pas de panique. On met des pointes dans tous les trous quand on a besoin de la force portante maxi du sabot. Si on a besoin de moins, on peut faire un clouage partiel; voir les fiches techniques du fabricant.

Mais cette dalle béton, elle pourra porter cette charge ajoutée ?
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
Bonsoir

MetalManiac a écrit:...Pour le percage dans la dalle -> pas le choix... Les murs au-dessus et en dessous ne sont pas porteurs (cloisons BA13)...

ça demande des précisions...
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 200 message Prinquiau (44)
Vous soulevez une question que je ne m'étais pas posé avec la resistance de cette dalle...
Voici a quoi cela ressemble.


Il y a un poteau dans le garage (que mon voit sur la photo) + 1 au milieu de la maison avec une poutre qui relie tout cela.
Messages : Env. 200
De : Prinquiau (44)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
Bonjour

merci pour la photo,

et bien, si c'était pour moi, je ne compterais pas sur l'existant pour soutenir le futur plateau-grenier
ce "poteau" ressemble à un empilage d'agglos, pas sur qu'il soit ferraillé ;
à moins que vous aillez des photos en cours de travaux ?
et encore moins sur qu'il ait été dimensionné pour recevoir les charges supplémentaires.

dans le doute, si le sol le permet (dalle béton ? ) voir pour envisager un solivage sur poteaux bois (comme une structure de MOB, avec lisses basse et haute) .

attendez d'autres avis Smile

Cdlt.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 4000 message 06 (6)
En première analyse, je verrais bien les solives que vous avez choisies, et pour les sommiers, un madrier 7.5 x 22.5. Le tout en C24.
Attention, à cette section les madriers sont à la limite : taux de travail 95 %, et flèche au 1/200. Si possible, il serait quand-même mieux de mettre un peu plus fort.

La charge sur le nez de dalle serait de 350 daN/ml (non pondéré). Comme il n'y avait aucune raison pour que la dalle BA ait été dimensionnée à l'origine en prévision de cette surcharge, elle ne l'a très probablement pas été.

Si vous ne pouvez pas obtenir une confirmation de la part du constructeur, il faudra peut-être passer en autoportant avec poteaux comme vous le suggère Elisa.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 200 message Prinquiau (44)
Merci pour vos retours !
C'est nous qui avons fait construire la maison, on avait évoqué à l'époque (en 2005) la possibilité de faire cet étage dans le garage mais cela n'a jamais été écrit noir sur blanc. Je vais aller voir mon maitre d'oeuvre de l'époque pour voir ce qu'il peut me dire à ce sujet.
Dans le cas ou je ne peux pas me fixer sur cette dalle ca va compliquer gravement la situation... et faire flamber la note aussi... Je ne connais pas du tout les règles de construction bois mais je pense qu'il va falloir une grosse poutre soutenue par des gros poteaux, non ??? Dry Le sol est la dalle béton de la maison, je ne pense donc pas qu'il y ai de souci pour reprendre des charges.
Pour l'autre côté (pignon avec fenêtre), je pensais partir sur une muralière de 38x200 fixée dans le mur (parpaing remplis de béton puisque je pense tomber dans la "ceinture"du pignon) par 6 goujons M12 (type Ficher FBN II : reprise d'un peu plus de 1000daN par ancrage) + fixation des solives sur cette muralière par des sabots cloutés (avec des clous de 4x35).
Cela vous semble cohérent pour ce côté ?

@Ilovir : Vous parlez de sommier, ce sont ma double poutre verte et ma poutre bleue, c'est bien ca ?
Il faut que je vois ce qu'a mon magasin de bois dans ces dimensions, mais si il faut plus gros, je prendrais plus gros. Reste à voir comment fixer ces poutres sur les murs ensuite, car je suppose qu'un support clouté dans une muralière n'est pas vraiment suffisant pour de telles poutres !!!

Merci d'avance,
Messages : Env. 200
De : Prinquiau (44)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 4000 message 06 (6)
Pour le cas où il faudrait des poteaux, évoquez-le avec la maître d'oeuvre pour savoir où les appuyer sans avoir à leur créer une fondation.

Une idée par exemple : plusieurs poteaux dans la hauteur du rez, qui s'appuieraient sur le bord de dalle du RdC, qui est peut-être lui-même sur un muret ou une longrine.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
MetalManiac a écrit:Merci pour vos retours !
C'est nous qui avons fait construire la maison, on avait évoqué à l'époque (en 2005) la possibilité de faire cet étage dans le garage mais cela n'a jamais été écrit noir sur blanc. Je vais aller voir mon maitre d'oeuvre de l'époque pour voir ce qu'il peut me dire à ce sujet.

vous n'avez pas les plans de structure ?
pas sur que le MOE les aient encore, construction de plus de 10 ans : il a peut-être fait du tri.

mais son avis et ses conseils seront certainement les bienvenus.

pour le "surcout" éventuel : si possible, faire plusieurs devis ( pas uniquement chez "votre" marchand de bois) ;
et cubez avant de demander les prix , vous pourrez demander le prix au m3 plutôt qu'à la poutre ou à la planche.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 15 ans
 
Env. 200 message Prinquiau (44)
elisa21 a écrit:si c'était pour moi, je ne compterais pas sur l'existant pour soutenir le futur plateau-grenier
ce "poteau" ressemble à un empilage d'agglos, pas sur qu'il soit ferraillé ;
à moins que vous aillez des photos en cours de travaux ?
et encore moins sur qu'il ait été dimensionné pour recevoir les charges supplémentaires

Ilovir a écrit:La charge sur le nez de dalle serait de 350 daN/ml (non pondéré). Comme il n'y avait aucune raison pour que la dalle BA ait été dimensionnée à l'origine en prévision de cette surcharge, elle ne l'a très probablement pas été.
Si vous ne pouvez pas obtenir une confirmation de la part du constructeur, il faudra peut-être passer en autoportant avec poteaux comme vous le suggère Elisa.

Je viens de passer voir mon Maitre d’œuvre de l'époque. Voici son retour avec les plans sous les yeux.
Pour lui pas de souci pour se reprendre dans l'épaisseur de la dalle compte tenu du poteau et du fait que ce ne soit pas juste un "nez" de dalle mais une poutre béton de part en part de la maison.

Je viens de faire une petite recherche dans mes photos de la construction et je pense que ces photos confirment ces dires, qu'en pensez-vous ?
Le poteau ne semble pas féraillé sur toute sa hauteur, il est par contre repris avec 2 fers dans la dalle et dans une longrine au niveau des fondations qui va de part en part de la maison (qui suit le bout de dalle de l'étage en fait)
1. Avant coulage de la dalle de l'étage

2. Après coulage !

3. Détail de la jonction avec mur périphérique
Messages : Env. 200
De : Prinquiau (44)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 4000 message 06 (6)
Si le maitre d'oeuvre le dit ...
Mais curieux ce poteau. Il est en boisseaux remplis de béton + armatures ? ou en parpaings pleins ?
Il devrait normalement être en BA.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 200 message Prinquiau (44)
Pour moi c'est du parpaings creux comme un mur "classique"...
Ca ne sonne pas "le plein" quand je tape dessus au marteau en tout cas...
Je n'en sais malheureusement pas plus.
Il serait mieux de mettre des poteaux d'après vous ?
Messages : Env. 200
De : Prinquiau (44)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 4000 message 06 (6)
Creux ?

Bizarre, ce n'est pas conforme, et ça ne correspond pas au standing du reste comme on peut le voir sur les photos, avec dirait-on, des blocs d'angle pour les baies, pour chainages verticaux comme il les faut en zone 3 sismique où est Prinquiau.

Pour avoir le coeur net : un petit trou avec une mèche de 4 pour voir si ça va dans le vide, et éventuellement le passage d'un détecteur de métaux.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 200 message Prinquiau (44)
Je n'aime pas rester sur un doute (surtout quand c'est censé tenir debout ma maison Crying ) alors j'ai retrouvé cette photo ou l'on voit des fers sortir de la dalle (fleche rouge / le trait bleu montre une longrine qui court sous la dalle)



J'ai aussi percé à 3 endroits dans le poteau, verdict : c'est plein !!
(Note pour moi-même, ne pas se fier au bruit d'un marteau sur un parpaing pour savoir si c'est plein ou creux Laugh ).

On peut donc officiellement se dire que l'on peut partir sur un solivage "classique" entre la dalle et le pignon ? Pas besoin de poteau(x) ?

Vous parlez de standing, c'est par rapport aux photos de la construction ? Cela vous semble "sérieux" ?

Merci en tout cas pour le temps que vous prenez à aider J'adore !
Messages : Env. 200
De : Prinquiau (44)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 4000 message 06 (6)
Si vous pouvez appuyer les solivage sur votre dalle ?
ça reste une devinette pour laquelle je donne ma langue au chat.

Le standing oui c'était pour l'ensemble ; un vrai poteau BA c'est ce qui est cohérent avec le reste.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 200 message Prinquiau (44)
J'ai reçu aujourd'hui un charpentier pour qu'il me chiffre ce projet (je ne sais pas encore si j'aurai le temps de mener à bien ce projet, j'étudie donc les 2 possibilités de front). Pour lui, pas de problème pour se reprendre sur la dalle du fait du poteau + poutre. Ca confirme ce que me disais mon MO, je pense donc partir la-dessus aussi si je le fais moi-même.
Je suis passé hier voir le vendeur de bois, il n'a que du C18 et vous m'aviez parlé de C24... ca joue sur la charge reprise je suppose. Le 63x175 est-il suffisant en C18 ?
Pour les 2 grosses poutres qui reprendront le plus de charge, vous disiez que 75x225 était ok mais limite, je pourrai commander du 100x300, à priori il n'y a pas entre les 2...
Merci pour vos retours Blush
Messages : Env. 200
De : Prinquiau (44)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 4000 message 06 (6)
Pour la charge d'exploitation 200 daN/m², avec du bois C18

Solives 6.3 x 17.5 : taux de travail 60 % et flèche L/320

Poutres 10 x 30 : taux de travail 45 %, et flèche totale cumulée, au milieu de la poutre de rive : 9 mm.
C'est quand-même confortable comme ça.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 200 message Prinquiau (44)
Merci Ilovir.
Je me suis rendu compte que pour la fixation d'une poutre 10x30 dans ma dalle qui ne fait que 20 d'épaisseur ca n'allait pas être facile (il faut 4 goujons de M12 et leur position dans le sabot ne colle pas).
J'ai donc 2 solutions :
- je décale ma poutre de 10x30 un peu vers la droite (50cm environ) pour tomber au niveau de mon poteau (2 fixations hautes dans la dalle + 2 fixations basses dans le poteau) mais du coup le bas de mon escalier se retrouve proche du mur de droite...
- je reste sur du 6,3x17,5 (ou 7x20) mais il faut que je double -> comment faire pour solidariser 2 poutres ? (4 ou 5 tiges filetées de 10 et grosses rondelles ?) et comment faire pour fixer cette ensemble aux murs ? (2 sabots à ailes intérieures de chaque côté ?)

Je pensais arriver au bout de mes questionnements mais quand il n'y en a plus il y en a encore BiggrinBiggrin
Messages : Env. 200
De : Prinquiau (44)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 4000 message 06 (6)
Je vois par exemple le sabot Simpson GLE 500/140/4, qui pourrait porter votre poutre en 10 x 30
Il est donné pour une charge ELU de 6 270 x 0.8 / 1.3 = 3 858 daN, avec 4 fixations diam 12 dans le béton (si le béton résiste de son côté), et 15 pointes de 4 x 50 dans le porté.

Vous avez en bout de poutre, une charge ELU que je trouve de moins de 600 daN, soit 16 % de la capacité du sabot lorsqu’il est fixé en plein.

Vous pouvez donc utiliser le sabot avec moins de fixations, soit le minimum de 2 diam 12 dans le béton. Et moins de pointes.

Je pense que ça vaut le coup que vous appeliez le service technique Simpson, (ou un autre), pour exposer votre cas et demander si vous pouvez faire comme ça. Ou comment.

Pour assembler deux 7 x 20 et en faire une 10 x 20, il vaut mieux à mon avis des tire-fonds, par exemple en 6 mm, ou 8 mm avec pré-perçage, et ne pas plaindre le nombre. Au niveau du sabot qui fixe le sommier de rive sur la poutre centrale, les fixations devront se ficher jusque dans la 2ème épaisseur.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 200 message Prinquiau (44)
Citation: Je vois par exemple le sabot Simpson GLE 500/140/4, qui pourrait porter votre poutre en 10 x 30
On parle bien du GLE 500/100/4, non ? Je pense que c'est juste une erreur de copie Wink

Citation: charge ELU de 6 270 x 0.8 / 1.3 = 3 858 daN
Histoire de pas mourir idiot, vous pouvez m'indiquer à quoi correspond les coef de 0,8 et 1,3 que vous appliquez ? Juste par curiosité car je vous crois sur paroles Biggrin

Citation: Vous pouvez donc utiliser [...] 2 diam 12 dans le béton. Et moins de pointes. Je pense que ça vaut le coup que vous appeliez le service technique Simpson
Si on peut faire comme ca, ce serait top. Si on s'oriente vers cette solution je verrai avec eux (je ne pensais pas qu'en tant que particulier on pouvait les "embêter" pour quelques sabots !!).

Citation: Pour assembler deux 7 x 20 et en faire une 10 x 20, il vaut mieux à mon avis des tire-fonds
Mon fournisseur à du 6,3 x 17,5, ce qui ferait du 12,6 x 17,5. Ca encaisserai suffisamment les efforts ? et je ne trouve pas de sabots acceptant du 12,6 de large... Sad les demi-sabots SDE pourraient forcément faire l'affaire mais ils encaissent beaucoup moins de charge...
Messages : Env. 200
De : Prinquiau (44)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 4000 message 06 (6)
2 x 6.3 x 17.5 en C18, ça devient juste, ou alors pour beaucoup moins de charge que 200 kg/m². D'autant plus que, je ne l'ai pas compté, la section réelle après tolérances et séchage du bois fait moins que 6.3 x 17.5.

Vous trouverez bien un fabricant de sabots qui vous répondra (même si ça l'embête un peu). Mais soyez bien clair dans votre question : la charge ELU, l'épaisseur de la dalle, le fait que vous savez qu'elle supporte le poids, la hauteur de votre poutre, comment vous voudriez positionner le sabot ... Ils vendent aussi la résine, les tiges, et les autres sabots bois/bois dont vous aurez besoin. On est commerçant ou on l'est pas.

le 0.8 et 1.3 c'est pour trouver la charge de calcul à partir de la caractéristique qui figure dans la notice. Ce sont des coefficients Eurocode 5.

Sabots 500/100/4, Eh oui.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 200 message Prinquiau (44)
Me revoici après quelques semaines de boulot bien chargées et une semaine de vacances Tongue
J'ai repris tout cela a tête reposée cet après-midi après être allé voir le vendeur de bois du coin et voici ce que cela donne :

Muralières rouges : 63x175
Solives vertes : 63x175
Muralière orange : 38x200
Solives violettes : 50x150
Poutres bleues : 75x225
Le tout en C18 (il n'y a que ca... il faut que j'aille voir à Point sil il on mieux... mais je n'y crois pas trop).

Fixation des muralières rouges par 7 goujons Fischer FBN II 12/50 (donc lamage de la muralière de 63 pour avoir "seulement" 50mm d'épaisseur de fixation afin de bénéficier de la capacité max des goujons)
Fixation de la muralière orange par 6 goujons idem muralières rouges (sans les lamages car muralière de 38)

Fixation des poutres bleues par sabot Simpson SAE440/76/2 + 4 goujons idem muralières
Fixation des poutres bleues entre elles par sabot Simpson SAE440/76/2 + cloutage total en 4x50

Fixation des solives vertes sur les muralières par sabot Simpson SAE300/64/2 + cloutage total (ou partiel, à voir) en 4x50
Fixation des solives violettes sur les muralières par sabot Simpson SAE250/50/2 + cloutage total (ou partiel, à voir) en 4x35 (car muralière de 38)

Plancher en dalle OSB rainuré (je ne trouve pas de non-rainuré par ici) de 18mm 0.675x2.5m, posé en décalé.

Voilà, je pense que je n'ai rien oublié (sauf l'escalier mais je ne sais pas encore si je le ferai moi-même ou en kit premier prix, ce qui n'a pas l'air terrible et pas large...).

Mes questions persistantes sont :
- cloutage total ou partiel des sabots pour la fixation des solives sur les muralières ?
- la section de 75x225 en C18 est-elle suffisante. Le vendeur de bois me l'assure (sur al base du vieux charpentier plein d'expérience, pas par calcul ) ?
- Je fixe les poutres bleues en direct sans passer par une muralière car cela me semble plus "costaud" à vue de nez... Est-ce vrai ou faut-il préférer une muralière tout le long et reprendre cette poutre bleue par clouage en 4x50 comme les solives ?

Note:
Au début j'étais parti sur des muralières rouges de 38x200 comme la orange mais en les remplacant par des 63x175 je passe les solives vertes de 3.03m à 2.98m et donc à acheter des longueurs de 3m au lieu de 3.5m Happy

Merci d'avance à ceux qui voudront bien jeter un oeil à tout cela et me dire ce qu'ils en pensent Blush
Messages : Env. 200
De : Prinquiau (44)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 4000 message 06 (6)
En résumé, avec ce système :
les solives supportent largement la charge d'exploitation de 200 daN/m²
les sections 7.5 x 22.5 ne supportent pas les 200 daN/m², mais supportent 150 daN/m² ; près de la limite, mais ça passe.
Donc, c'est jouable : vous pourrez mettre 200 daN/m² sur quelques solives, mais et en résultante il pourra n'y avoir que 150 daN/m² sur les poutres et sommier.
Il est toujours mieux de fixer directement les poutres chargées dans la maçonnerie. Si cela pose des difficultés avec des sabots (notamment si ça tombe dans du creux), vous pouvez creuser la maçonnerie, faire un appui béton et rentrer les poutres.

Pour le choix des sabots et de leur clouage ou chevillage, je vous invite à regarder les notices simpson ; il y a un petit tuto sur le dimensionnement. Et ensuite, le mieux est de leur poser les questions qui restent.

La muraillère de 38, ça me parait justet ; je mettrais 63 comme ailleurs ; mais revoyez avec le service technique.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 200 message Prinquiau (44)
Merci Ilovir pour votre retour.

Vous dîtes que les 63x175 supportent "largement" la charge, on peut réduire à 50x150 en conservant les 200daN/m2 ou non ?

Pour ce qui est des fixations, j'ai contacté Simpson et ils me demandent les notes de calcul de chaque solive pour me répondre.... vous auriez quelque chose ? (vous m'aviez donné 600daN de charge ELU en bout de poutre bleue mais les sections ont changé alors je ne sais pas si c'est toujours valable).
Concernant la fixation par goujons ou sur muralières, ils me disent que les 2 peuvent fonctionner avec une petite préférence pour la muralière pour cause de partage d'effort et de support de l'osb sur le pourtour Wink
Messages : Env. 200
De : Prinquiau (44)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 4000 message 06 (6)
Revoilà mon analyse personnelle, en bois C18 avec vos dernières sections ; analyse d’amateur ne pouvant pas se substituer à une prestation de bureau d’étude professionnel que vous aurez à consulter pour arrêter le dimensionnement de votre projet.

Je suppose :

Vous allez vous procurer un bois de classe structurale C18.

Exploitation : réparti 200 daN/m², ou 200 daN ponctuel n’importe où (sous condition de résistance du panneau osb).
Utilisation stockage c'est-à-dire avec 80 % considéré fixe (pour le fluage)
Kmod = 0.7  d’où  fm,d = 9.7 MPa.    Ksyt = 1.1 pour les solives
Local classe 2 non chauffé. Kdef = 1.8.  
Sections de bois ramenées à 12 % d’humidité pour le calcul.

Poids propre : panneau osb 18 seul 11.3 daN/m² + 2 daN/m² pour les entretoises, et rien d’autre, sauf un garde-corps sur sommier de rive, compté pour 20 daN/ml

Solives 6.3 x 17.5, portée 3.05 m (entraxe des muraillères), entraxe 0.50 m.

Cas de charge dimensionnant : charge répartie 200 daN/m²
Taux de travail en flexion  : 55 % < 100 %
Flèche net finale : 0.93 cm, soit L/328 < L/200
Réaction d’appui ELS non pondéré, à reprendre sur la muraillère : 170 daN en réparti et 216 daN en charge ponctuelle tombant sur l’appui.

On ne peut pas les remplacer par des 5 x 15

Solives 5 x 15, portée 2.0 m, entraxe 0.50 m.

Cas de charge dimensionnant : charge ponctuelle 200 daN
Taux de travail en flexion  : 63 % < 100 %
Flèche net finale : 0.46 cm, soit L/440 < L/200
Réaction d’appui ELS non pondéré, à reprendre sur la muraillère : 151 daN en réparti et 209 daN en charge ponctuelle tombant sur l’appui.

Poutre centrale 7.5 x 22.5 portée 3.05 m.

Reçoit les charges réparties de 2 demi-entraxes de solives, et les charges localisées d’appui du sommier de rive et d’un limon d’escalier.
Charge d’appui escalier comptée pour 172 daN (pp + exploitation) soit ¼ de la surface de l’escalier chargé.

Cas de charge dimensionnant : charge répartie.

Avec charge d’exploitation 200 daN/m²
Taux de travail en flexion : 125 % > 100 %
Flèche net finale : 1.25 cm, soit L/244 < L/200
Réactions d’appuis ELS sur les murs (non pondérée) : 350 et 570 daN

Avec charge d’exploitation 150 daN/m²
Taux de travail en flexion : 98 % < 100 %   !!!
Flèche net finale : 1.0 cm, soit L/305 < L/200
Réaction d’appuis ELS (non pondérées) : 281 daN et 458 daN, n’incluant pas le 2ème limon d’escalier (éventuellement, ajouter 172 daN ELS pour ce 2ème limon).

Sommier de rive 7.5 x 22.5 portée 3.90 m.

Cas de charge dimensionnant : charge répartie
Largeur de chargement : 1m

Avec charge d’exploitation 200 daN/m² :
Taux de travail en flexion : 118 % > 100 %
Flèche net finale propre : 2.2 cm soit L / 177 > L/200

Avec charge d’exploitation 150 daN/m² :
Taux de travail en flexion : 94 % < 100 %   !!!!
Flèche net finale propre : 1.75 cm soit L / 222 > L/200
Réaction aux appuis (sur poutre centrale et sur mur) : 557 daN ELU (soit 380 daN ELS)

NB : le résultat cumulé de la déformation poutre + sommier donne 2.2 cm pour le milieu du sommier de rive (sous charge 150).

Remarques :

Les solives restent encore confortables pour la charge d’exploitation 200 daN/m², mais la poutre et le sommier sont vraiment à leur limite pour la charge d’exploitation 150 daN/m².

Les contraintes de cisaillement restent sous 50 %.
Veiller particulièrement à la qualité et l’état du bois dans la zone d’appui du sommier sur la poutre.

La charge que peut reprendre un goujon ou une tige scellés dans un mur varie généralement (selon les fabricants) dans une proportion de presque 1 à 10 selon que ce scellement se fera dans de la maçonnerie creuse ou dans du béton plein.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 4000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 5 ans
 
Env. 200 message Prinquiau (44)
OhmyOhmyOhmy
Ouah !!! MERCI !!!

J'avoue ne pas comprendre tous les détails, j'ai essayé de trouvé des infos à droite à gauche mais cela reste encore un peu flou (notamment je ne comprends pas pourquoi compter une charge pour l'escalier, il n'appuiera pas SUR la poutre mais CONTRE. il en résulte une force très majoritairement horizontale et non verticale, non ?). Ceci étant dit, merci pour le temps passé !!

Je conclus donc que :
- on maintient les solives en 63x175
- on est vraiment limite pour une utilisation à 150daN/m2 sur toute la partie de droite qui reposera sur le sommier de rive et "autour" de la poutre centrale avec une section de 75x225...3 solutions : soit je fais attention à ne pas trop charger de ce côté, soit je passe sur une double poutre en 75x200 fixé dans un seul sabot de 150mm de large, soit je réduis l'entraxe des solives de part et d'autres de cette poutre principale pour la soulager (en mettant 2 entraxes de 35-40 au lieu de 50cm de chaque cote par ex).
Messages : Env. 200
De : Prinquiau (44)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 10 message Vosges
Bonjour MetalManiac,

Avez-vous mené à bien votre projet? Je vais bientôt commencer un projet assez similaire et je voulais savoir si vous aviez des impressions ou conseils à partager, notamment au niveau de la mise en oeuvre avec les madriers 75x225 ?

Merci beaucoup!
Messages : Env. 10
Dept : Vosges
Ancienneté : + de 1 mois
En cache depuis le mercredi 10 février 2021 à 11h06
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis charpenteArtisan
Devis charpente
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Photos charpentes
Photos charpentes
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Photos couverture
Photos couverture
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Photos toits terrasses
Photos toits terrasses
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

4
abonnés
surveillent ce sujet
Voir