Retour
Menu utilisateur
Menu

Isolation toit + plafond en liège

Ce sujet comporte 7 messages et a été affiché 113 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
2
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 50 message Rhone
Bonjour à tous,

tout d'abord j'espère ne pas me tromper de catégorie d'isolation !

J'avais entrepris des premières recherches concernant l'isolation du plafond et de la toiture d'une dépendance, butant toujours sur certains détails.

Je reprends donc sous un autre angle.

Petite présentation d'abord, pour visualiser :

En partant de l’extérieur, on a donc les tuiles, puis les liteaux, des poutres de 15 cm de hauteur, la volige puis de nouvelles poutres de 8 cm.

Il s'agit d'une toiture à un seul pan, avec un angle assez faible, 20/25 degrés peut être. Les tuiles sur les cotés et le faitage sont fixés au mortier. Le toit du garage à coté dépassant un peu, il n'y a pas la possibilité de rajouter de contre liteaux pour la pause d'un pare pluie par exemple.

Le projet serait donc de remplacer l'isolation actuelle se composant uniquement de 3 épaisseurs de plaques de polystyrènes (environ 10 cm), entre les poutres se situant entre la volige et les tuiles, sans autre protection pour la pluie (et sans que les poutres et les panneaux ne semblent avoir souffert de cela).
Ne pouvant donc poser de pare pluie, vu qu'il n'est pas possible d'ajouter de contre liteaux, je voulais m'orienter vers un matériau ne craignant pas trop, d'où le liège.
L'idée serait aussi d'opérer de façon simple et efficace en substituant les panneaux actuels par des panneaux semi rigide d'1m de longueur pour une épaisseur de 10 à 14 cm. De façon à juste déposer les tuiles mais sans retirer les liteaux et surtout les tuiles fixées au mortier.

Ayant également vu que le liège en intérieur ne nécessitait pas de pare vapeur, je voulais ensuite insérer des panneaux de liège de 8 cm d’épaisseur entre les poutres intérieur. Sans avoir à ajouter de pare vapeur et d'un faux plafond/lambris, pour gagner un peu de hauteur sous plafond. Même si évidemment on perd le coté bien fermé de ce type d'isolation, mais à la limite ça pourrait se faire plus tard.

Ça donnerait donc une alternance liège/volige/lière/lame d'air/liteaux/tuiles.

Je sais pas si ces idées valent quelques choses ou si ça fonctionne juste dans ma tête en fait ! J'imagine un truc assez respirant avec la vapeur voyageant du liège aux voliges puis au liège pour bien s'évacuer. Mais peut être le liège garde t'il l'humidité sans souffrir lui même mais emprisonnant la volige.

Je voudrais juste être sur que la structure de la charpente ne pourrait pas en souffrir. Et surtout si la volige prise en deux épaisseurs de liège ne risquait rien. A votre avis ?

Le but de tout ça étant d'améliorer le confort phonique et obtenir un R d'environ 5,5.

Sinon si vous avez d'autres idées qui pourraient convenir à ce "projet", je suis tout ouïe !

Merci encore
Messages : Env. 50
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 7 mois
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour l'aménagement de vos combles...

Allez dans la section devis aménagement des combles du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de artisans de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les artisans, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-75-devis_amenagement_des_combles.php
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonjour
si je m'en tiens au tableau :

https://materiaux-namur.com/magazine/323/La-resistance-a-la-[...]ffusion-de-vapeur-d-eau


le mu du liège serait au alentour de 30
soit pour une épaisseur de 10 cm un Sd de 3 m il n'est donc pas très perméable

Vous n'avez pas de VMC dans le logement ?
A R égal avez vous comparez le prix du liège avec d'autres isolants ?

Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 50 message Rhone
Bonsoir,

pour le choix du liège, qui est onéreux, je réfléchissais d'abord en terme de propriétés. J'ai pas trouvé quel autre isolant pouvait ne rien craindre entre la volige et les tuiles sans protection (hormis le polystyrène mais c'est ce qui pose souci phoniquement). Et pareil pour le coté intérieur, où il peut rester visible sans faux plafond, sans être volatile comme une laine. Mais si, à "propriété équivalente", il y a un isolant moins cher, ça serait pas un mal !

Donc un sd de 2,4 (8cm d'épaisseur) pour le liège en intérieur fait que la volige sera presque protégée comme avec un pare vapeur ? vu qu'il s'agit de panneaux insérés entre des chevrons, ça ne sera pas aussi hermétique qu'avec.

Ensuite viendra l'épaisseur de liège en sous toiture qui aurait donc un sd de 3 à 4,2 (10 à 14 cm d'épaisseur).
Avec la volige prise entre ces sd de 2,4 et 3/4,2. Est ce sain pour elle ?

J'avais vu que le sd supérieur devait être 5 fois supérieur à celui de l'intérieur, ce qui n'est pas le cas là. Mais je sais pas en quoi c'est problématique...
Peut être il faudrait un autre isolant souple pour l'intérieur avec un sd de 0,8 pour 8 cm d'épaisseur, et ne nécessitant pas particulièrement de pare vapeur et faux plafond.

Il y aura aussi une VMC à terme. J'aimerais changer l'actuelle qui est vieillissante.
Messages : Env. 50
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 7 mois
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonjour

<Le projet serait donc de remplacer l'isolation actuelle se composant uniquement de 3 épaisseurs de plaques de polystyrènes (environ 10 cm), entre les poutres se situant entre la volige et les tuiles, sans autre protection pour la pluie (et sans que les poutres et les panneaux ne semblent avoir souffert de cela). >

de très nombreuses maisons n'ont pas de pare pluie et une isolation 'traditionnelle'
Si vous n'avez pas eu de problèmes coté toiture jusqu'à maintenant pourquoi
ne pas passer en laine de verre ou laine de roche avec membrane hygro-variable ?


Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 50 message Rhone
La membrane hygro-variable serait bien à poser en tant que pare vapeur, à l'intérieur de la dépendance, une fois l'isolant entre les poutres du plafond, puis à "recouvrir" avec un faux plafond ?
Messages : Env. 50
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 7 mois
 
Membre super utile Env. 10000 message Essonne
Bonjour

c'est une membrane dont la résistance à la diffusion de vapeur c'est à dire
le Sd, varie en fonction de l'humidité relative; donc une membrane
plus 'sophistiquée' qu'une membrane classique à Sd fixe

Cdt
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 10000
Dept : Essonne
Ancienneté : + de 8 ans
 
Env. 50 message Rhone
Il ne semble pas y avoir de problème coté toiture, mais j'avais justement envie d'un isolant coté intérieur qui puisse rester visible sans pose d'une membrane et d'un faux plafond justement pour m'en assurer de temps en temps. Plutot qu'avoir un souci qui couve dans l'ensemble volige/isolant/faux plafond.
Messages : Env. 50
Dept : Rhone
Ancienneté : + de 7 mois
En cache depuis le lundi 19 juillet 2021 à 14h03
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis aménagement de comblesArtisan
Devis aménagement de combles
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
8 conseils pour bien aménager ses combles perdus
8 conseils pour bien aménager ses combles perdus
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos de décoration de combles
Photos de décoration de combles
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

2
abonnés
surveillent ce sujet
Voir