Retour
Menu utilisateur
Menu

Sarking - Conseil mise en oeuvre

Ce sujet comporte 7 messages et a été affiché 87 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
2
abonnés
surveillent ce sujet
 
Nouveau membre Env. 10 message Gironde
Bonjour à tous,

Je m'apprête à réaliser une isolation par sarking de notre toiture.
La maison est à deux pans asymétrique. la surface du toit est d'environ 85m2 la pente de 35% environ.
Panne sur mur de refend. Portée de 3m environ avec chevron 55x75 entraxe varié de 43 à 47cm environ.
Il s'agit d'une maison de bourg qui à quelques années derrière elle.
La charpente est en bon état général. On peut remarquer des pastilles de traitement type xylo. Certaines pannes ont étaient flashé (prise en sandwich pour consolider une partie d'éléments abimés).

J'ai plusieurs questions coté réalisation. J'espère que certains utilisateurs pourront m'aider à y voir plus clair.
Etant en autocontructioê mais menuisier à mon compte, j'ai l'habitude du travail du bois mais pas de la charpente. j'avance en fonction des éléments glané à droite et à gauche mais cette pratique , le sarking, est plutôt utilisé en montagne. Difficile de connaitre un artisan capable de répondre techniquement.

Mon choix de sarking (c'est les finances qui limitent le budget)
-Volige mi bois (17mm) sur chevron
-Frein vapeur.
-Isolant polyuréthane 150mm rainuré bouveté kraft/Alu
-Contre latte Douglas 50x50mm qui seront fixé avec des vis sarking (à travers l'isolant) dans les chevrons.
-Laine de bois 40mm (entre les contre latte Douglas 50x50 et posé directement sur le polyuréthane.
-Contre latte 20mm (dans le même sens que celle en Douglas) en superposition (cloué)
-Pare pluie
-Liteaunage
-Tuile Marseille.

Voila le complexe qui sera posé sur les chevrons. C'est pas le mieux en terme d'isolation, j'en suis conscient. j'ai assez peur de l'été et de la chaleur... du manque de déphasage. Seulement cela fait un budget colossal si on souhaite un truc vraiment Tip/top niveau déphasage.

Voila MES QUESTIONS :

-Est il vraiment judicieux de mettre un isolant végétal sur le polyuréthane ? sans lame d'air . Il existe un risque de pourrissement ? Est-ce que ces 40mm d'isolant vont jouer un rôle interessant ?

-Selon le dtu ou le cstp, il est conseillé de mettre des vis avec un angle 30 et 60° en alternance. Et qui rente de 60mm dans le chevron. Selon mes épaisseur d'isolant (150mm) il serait conseillé d'utiliser des vis de 8x300 !!! ce sont des vis énOrmEs !!!

Selon moi :
Chevrons 75mm
volige 17mm
Isolant 150mm
Contre latte 50mm
soit: 292 mm pour arriver à ce que la pointe de la vis traverse littéralement le chevron !!!

D'après vous quel longueur de vis ? J'ai anticipé l'achat avec de la 8x270mm ? J'ai tout faux ?

merci de vos réponses avisés et/ou farfelues...
Louis
Messages : Env. 10
Dept : Gironde
Ancienneté : moins de 7j
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux d'isolation...

Allez dans la section devis isolation du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de professionnels de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les professionnels, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-12-devis_isolation.php
 
Membre utile Env. 300 message Gironde
Bonjour,

Tu l'as mentionné, et pour en avoir discuté avec un archi, le polyuréthane est déconseillé dans notre région. L'été ta maison sera une vraie fournaise. Privilégie la fibre de bois.
Pour le reste je ne sais pas.
Je ne suis pas un professionnel. tout ce que je sais vient des erreurs passées et futures de mes bricolage.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 300
Dept : Gironde
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre utile Env. 300 message Gironde
Pour l'histoire des vis , du peu que je sais normalement votre isolant est pris entre un contre-chevronnage. les vis qui les tiennent elles ne sont pas sur le coté des contre chevron avec un angle ? elles n'ont donc pas nécessité de l'épaisseur de l'isolant ou de ce contre chevronnage.

Contre-chevron
||
||/ vis
||

Mais bon peut-être je me trompe, Je vais laisser dire les autres intervenants 
Je ne suis pas un professionnel. tout ce que je sais vient des erreurs passées et futures de mes bricolage.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 300
Dept : Gironde
Ancienneté : + de 8 ans
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Haute Savoie
Bon, je vais essayer de répondre. C'est une technique que je connais, j'ai (dans une autre vie...) déjà fait des chantiers en satrking, tant neuf qu'en réfection.

Pour l'isolant végétal : je ne sais pas. Ma réflexion est que en couche externe, sur une couche pas susceptible d'être elle même humide, et si c'est effectivement ventilé par dessus, il n'y a pas de risque : ça "séchera" toujours plus que ça peut s'humidifier.

Pour les vis : je recommande de suivre les prescriptions des fabricants des vis.
Les vis ne sont pas "énormes", elle ont la bonne taille adaptées à leur usage.
Ce ne sont pas des simples vis, mais des trucs spécialement conçus pour le sarking. Je pense en particulier à "TopRoc" : il y a deux filetages différents, un pour le chevron, un pour la contre-latte.

Pour la longueur, tu as oublié l'angle...

Regarde ce document, en particulier les pages 10 et 12 :
http://www.cstb.fr/pdf/atec/GS05-F/AF1192570_V1.pdf

Il est important de bien les mettre avec le bon angle (30° en l’occurrence), alternée une vers le bas, l'autre vers le haut. Le principe est que les "contre-lattes" soient en quelque sorte "pendues" : les angles des vis Toproc font que ça triangule, pour faire en quelque sorte comme une poutrelle, qui à la limite se tiendrait toute seule même sans mettre l'isolant (l'isolant n'est pas mis en compression, même avec la charge des tuiles et/ou de la neige).

Il faut se faire un gabarit avec le bon angle, et avoir une sacrée visseuse (une bonne perceuse à fil), en surveillant qu'il n'y ai pas de surchauffe. Le point le plus délicat est de mettre les vis bien droites dans le sens transversal, pour ne pas passer à côté des chevrons (au début, aller regarder fréquemment en dessous pour les repérer à temps).

Maintenant, mes questions :

* tu parles de frein-vapeur sur ta volige : je recommande un pare-vapeur, autant bloquer la totalité de l'humidité qui pourrait passer dans l'isolant (et d'ailleurs ça protégera d'autant mieux ton isolant végétal, bien qu'il y ai le polytuc entre les deux) ; d'ailleurs, ça te servira de pare-pluie le temps des travaux en cas d'averse ;

* pourquoi tu ne mets pas carrément 200mm d'isolant : la mise en oeuvre et le travail sont les mêmes, tu n'as qu'un peu plus de volume d'isolant à acheter ; tu peux le mettre en 2 couches de 10 cm par exemple (ah oui, mais les vis vont te faire encore plus peur W00t ) ;

* il faut que tu prévoies une vraie ventilation sur l'isolant (entre l'isolant et le pare-pluie), avec une entrée en bas, et une sortie en haut : il faut une section d'au moins 1/1000éme de la surface du toit, mais pas moins de 2cm de haut, et avec une grille ou du grillage contre les insectes. Qu'est-ce que tu as prévu ?

* et comme pare-pluie, c'est quoi ?
Mon récit : La Bistorte
licences : WTFPL version 2, ou LPRAB au choix Wink
Picto recompense Membre ultra utile
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 8000
Dept : Haute Savoie
Ancienneté : + de 4 ans
 
Nouveau membre Env. 10 message Gironde
Pour la longueur, tu as oublié l'angle... tu as raison...mais tout de même c'est immense.

Regarde ce document, en particulier les pages 10 et 12 :
http://www.cstb.fr/pdf/atec/GS05-F/AF1192570_V1.pdf merci déja consulté.

Il faut se faire un gabarit avec le bon angle, et avoir une sacrée visseuse (une bonne perceuse à fil), en surveillant qu'il n'y ai pas de surchauffe. Le point le plus délicat est de mettre les vis bien droites dans le sens transversal, pour ne pas passer à côté des chevrons (au début, aller regarder fréquemment en dessous pour les repérer à temps).
Tu m'étonnes !! surtout avec un entraxe non régulier... plus la vis est longue plus elle est susceptible d'être visible (là il s'agit du coup de main et du contrôle)

Maintenant, mes questions :

* tu parles de frein-vapeur sur ta volige : je recommande un pare-vapeur, ok c'était ça. ils n'ont pas de frein vapeur mais que pare vapeur.

* pourquoi tu ne mets pas carrément 200mm d'isolant : la mise en oeuvre et le travail sont les mêmes, tu n'as qu'un peu plus de volume d'isolant à acheter ; tu peux le mettre en 2 couches de 10 cm par exemple (ah oui, mais les vis vont te faire encore plus peur  W00t ) ;  ouille aie aie 

* il faut que tu prévoies une vraie ventilation sur l'isolant....ce que tu as prévu ? grille anti rongeur sur le bas (type grille bardage) pour le haut...

* et comme pare-pluie, c'est quoi ? j'ai pris la référence du magasin et surtout du vendeur qui ma fait un devis... écran sous toiture R2 gedim...

Merci pour cette super réponse.

Je comprend mieux le coté "poutrelle" et ça me rassure pas mal. 
La visserie est donc à changer. Je regarderai chez mon quincailler.

Pas d'isolation en plus épais car j'essaie de faire un maximum de récupération "erreur de commande", "fin de chantier". ça baisse les coûts et permet un peu d'apaiser la conscience quand tu mets des "poly truc". La en l'occurence j'ai trouvé en 150mm.

J'en profite vu que tu as l'air assez expérimenté. 

La fixation cloisoir/tuile sur le faitage :
Les demi lattes se rejoignent (certains d'ailleurs comble avec de la mousse expansive (doc tech fabricant laine de bois)) mais je ne sais pas comment se fixe le faitage la dessus ? faut-il faire remonter (ou superposer) la panne faîtière de toute sa hauteur ? en bref comment visser ou cloué les tuiles ?
merci encore de vos réponses.
Messages : Env. 10
Dept : Gironde
Ancienneté : moins de 7j
 
Membre ultra utile Env. 8000 message Haute Savoie
C'est super, tu vas avoir une prestation de belle qualité, pour un prix tout à fait "contenu", bravo pour le ré-emploi !

Regarde de près le truc des vis, c'est l'élément technique prépondérant en sarking !

Le film pare-pluie est HPV, hautement perméable à la vapeur d'eau : c'est inutile dans ce cas, car c'est ventilé entre l'isolant et le film. Mais bon... pourquoi pas. Si tu as un produit solide moins cher pas HPV, ça sera bien aussi.

Je sais faire des faîtages ventilés en bacs acier. Je ne suis pas compétent pour les tuiles, désolé.
Mon récit : La Bistorte
licences : WTFPL version 2, ou LPRAB au choix Wink
Picto recompense Membre ultra utile
Actuellement en ligne !
Messages : Env. 8000
Dept : Haute Savoie
Ancienneté : + de 4 ans
 
Nouveau membre Env. 10 message Gironde
Manu-d.en-haut a écrit:C'est super, tu vas avoir une prestation de belle qualité, pour un prix tout à fait "contenu", bravo pour le ré-emploi !

Regarde de près le truc des vis, c'est l'élément technique prépondérant en sarking !

Le film pare-pluie est HPV, hautement perméable à la vapeur d'eau : c'est inutile dans ce cas, car c'est ventilé entre l'isolant et le film. Mais bon... pourquoi pas. Si tu as un produit solide moins cher pas HPV, ça sera bien aussi.

Je sais faire des faîtages ventilés en bacs acier. Je ne suis pas compétent pour les tuiles, désolé.

J'espère qu'au final le rendu sera bon, l'isolation au moins correcte et que la note sera allégée... 
A voir, les prix des matériaux ont sacrément grimpé ces derniers mois et je crois que certains revendeurs de mat. en profitent pas mal... 

Les vis j'ai pris ça un peu à la légère je pense, effectivement je vais aller voir chez deux revendeurs, les réfèrences. 
Pour le Pare-pluie ce sera celui que l'on m'a proposé.

Pour le faîtage, j'ai tout simplement tapé "Closoir faitage ventilé tuile" et effectivement c'est un closait tout près avec une grille en plombs ou en acier sur toute sa longueur. Ça doit être ce type de produit pour le sarking. Sinon j'avais envisagé des tuiles chatières. Je pense de toute façon en installer sur le toit et en plus sur la dernière ligne de faît avec le closait ventilé.


Merci encore.
Pour peu que j'ai le temps et surtout que j'y pense (à le faire et à faire des photos) je pourrais faire un petit topic sur ma conception, mes quelques recherches et un état des lieux à l'automne. Chaud/froid. 
Je trouve le sujet peu renseignés (du moins pour les quelques recherches que j'ai pu faire).

Merci encore pour tes réponses Manu.
J'espère que d'autres pourront m'aiguiller ou faire remarquer des bourdes ou partager leurs expériences...!!
Messages : Env. 10
Dept : Gironde
Ancienneté : moins de 7j
En cache depuis le mercredi 21 juillet 2021 à 19h38
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis isolationArtisan
Devis isolation
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Tout savoir sur l'isolation à 1 €
Tout savoir sur l'isolation à 1 €
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos cloisons et isolations
Photos cloisons et isolations
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Tout savoir sur l'isolation
Tout savoir sur l'isolation
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

2
abonnés
surveillent ce sujet
Voir