Retour
Menu utilisateur
Menu

Réparation d'une solive pourrie

Ce sujet comporte 20 messages et a été affiché 226 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
2
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 10 message Haute Vienne
Bonjour,

J'ai une solive qui tient le plancher qui est pourrie dans emmanchement dans un mur en pierre qui a pris l'eau

La fuite est réparée.

Je voudrais éviter de changer entièrement la solive.

Elle fait 40x40cm sur 7m

Je pensais :
  1. Étayer
  2. couper la solive pourrie jusqu'au bois sain (1m)
  3. Faire un raccord avec une nouvelle solive comme sur le schéma (vue du dessus)
  4. boulonner

Est-ce que l'approche est bonne ?
Quelle distance de déport entre le deux solives ?
Combien dois-je mettre de boulons, et à quelle distance ?
Est-ce que je fais mon assemblage dans le bon sens ? ou est-ce qu'il ne faudrait pas faire reposer une solive sur l'autre ?

Merci de vos conseils, et n'hésitez pas à me dire si je suis complètement à côté de la plaque !

Messages : Env. 10
Dept : Haute Vienne
Ancienneté : + de 10 mois
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour vos travaux de charpente...

Allez dans la section devis charpente du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de charpentiers de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les charpentiers, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-8-devis_charpente.php
 
Env. 7000 message 06 (6)
Bonjour

Je dirais de mettre le plan de coupe verticalement, comme sur le dessin, pour laisser les efforts dans le plan vertical, et ne pas avoir le risque de fissure partant du fond de la découpe si le plan était horizontal.

Mais à partir de là, il convient de voir à quels efforts on a à faire, avant d'envisager (éventuellement) l'opération.

Parce que si on a mis une solive de 40 cm x 40 cm de section, ça doit être plutôt fortement chargé.

Donc, pouvez-vous indiquer :

Dans quel état est la solive, dans sa longueur : bois plutôt tendre ou dur ? des fentes ? (photos si possible)
Quelles sont les charges qu'elle reçoit : d'autres solives ? un plancher, de quelle composition, en quelles épaisseurs, quels revêtements de sol ? Quelle charge pour ce plancher : habitation ?
Un plafond suspendu ? des isolations ?
Et quelle largeur de plancher arrive sur cette solive (ou entraxe des solives) ?
Et autres charges éventuelles.
Un plan dessiné à la main, avec des coupes éventuellement, serait bienvenu en plus des photos.
Et à quelle distance minimale pouvez-vous placer le début de la découpe ?
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 7000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 10 message Haute Vienne
Bonjour,

Merci pour votre réponse,

La longueur de la solive entre les deux murs est de 5,40m (erreur sur mon premier message).
Il y a une cloison en brique à mi chemin, que je compte faire sauter (après réparation de la solive).

La distance entre les solives est de 1m

Le bois est dur, ça semble être du chêne.

elle soutient un plancher du grenier avec des planches de 2cm d'épaisseur

La distance mini à laquelle la poutre parait saine est de 80cm.

la solive B est pourrie aussi, mais c'est un petit morceau que je pense changer facilement.










[/url][url=https://files.forumconstruire.com/images/so/solive-bout-jpg-stor-64d112499b49a398400.jpg]
Messages : Env. 10
Dept : Haute Vienne
Ancienneté : + de 10 mois
 
Env. 7000 message 06 (6)
Et cette solive, en définitive, c'est 40 x 40 cm comme dans le post, ou plutôt 20 cm comme sur le croquis ? hauteur x largeur ?
C'est pas pareil : en 40, c'est 8 fois plus solide qu'en 20.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 7000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre utile Env. 600 message Vendee
Sinon pourquoi ne pas moiser cette poutre avec un ou deux UPN car réparer une poutre peut apporter plus de faiblesses que consolider.

Je mettrai un UPN de chaque coté, boulonnés tout les N cm et rentrés dans les murs en pierre. Au moins vous serez sur de la tenu, et aucuns travail en flexion.

Sinon il reste toujours l'option de changer la poutre dans sa totalité c'est pas le même boulot mais c'est plus sécuritaire.

Ou si la place le permet une jambe de force avec sa semelle dans le mur en reprise plus loin sur le bois sain, une liaison tenon mortaise ou deux poutre de part et d'autre boulonnées et ça bougera pas non plus.

Il existe aussi des reprises de poutre avec ferrailles plus résine mais je n'ai jamais vu en vrai donc si certains connaissent.

Sinon des idées et explications ici : https://www.forumconstruire.[...]methode.php
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 600
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 10 message Haute Vienne
Merci pour cette réponse.

Totonenabou qu'est ce qu'un UPN ?

Pour info un charpentier est passé, il me conseille de :
1- déclouter le plancher de la solive problématique (je pense que ça va être chaud)
2- rajouter deux solives plus petites (100*250) à mi-chemin avec les solives voisines
3- remplacer la solive par une nouvelle plus petite (100*250)

Avantage :
- ça ne demande pas d'enlever complètement le plancher
- les nouvelles solives sont moins lourdes donc plus simples à poser
- si un jour le plancher est changé, pas besoin de reprendre des planches d'1m de 2cm, mais un plancher standard fera l'affaire

il était contre toute opération de consolidation
Messages : Env. 10
Dept : Haute Vienne
Ancienneté : + de 10 mois
 
Membre utile Env. 600 message Vendee
Bonjour,
un UPN c'est ça :





Donc percés et un de chaque côté ou un seul en fonction des charges a reprendre etc... peut être une réparation sans tout enlever.
Mais il existe tellement de possibilité en fonction, du budget, de l'accès, du temps imparti etc...
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 600
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 10 message Haute Vienne
Bonjour,

J'ai maintenant dégagé toute ma solive, et je vais opter pour un renforcement métallique maçonné dans le mur.

la solive fait 27cm de large, par 25cm de haut sur 5m40 de long.

les renforts feraient 1m50 de long, dont 20cm dans le mur.

deux options :

U ou Cornière

Comment choisir ?
Comment dimensionner les renforts (quelle taille de cornière ou U, et quelle épaisseur) ?

Et enfin quel diamètre de boulons, à quelle distance ?

Merci d'avance !
Messages : Env. 10
Dept : Haute Vienne
Ancienneté : + de 10 mois
 
Membre utile Env. 600 message Vendee
Bonjour,

Attention ces données sont a titre purement informatives et je ne saurai en aucuns cas remplacer un bureau d'étude qualifié pour calculer ce dimensionnement en venant sur place.
Ma responsabilité ne peut pas être engagées si application a la lettre ce données purement facultatives.

Si cornière personnellement je ne prendrai pas de risque j'en mettrai une de chaque côté boulonné tout les 200 mm avec du M14 au moins en classe 8.8 pas moins, puis rondelles et écrous associés avec les mêmes caractéristiques.
Pour les cornières une de 100*100mm en 10mm d'épaisseur de chaque côté.

DONNEES
Caractéristiques du profil
Le profil est une cornière à ailes égales de hauteur 100 mm
La base est de 10 mm
L'épaisseur est de 10 mm
Il a pour moment d'inertie: Ix 171,00 cm4
    pour module d'inertie: I/v 34,20cm3
    et pour masse linéaire 8,10 kg/m
la longueur du profil choisi est de L= 1500 mm

Les caractéristiques de la matière (acier) sont:
        Masse volumique: Mv= 7.85 kg/dm3
        Limite élastique: Re= 24 daN/mm2
        Module d'Young: E= 21000 daN/mm2
        Le coefficient de sécurité appliqué est de: s= 0.21

Le poids propre de la poutre est de 12.15 kg
Nom Valeur en daN Type de charge Distance/A (mm) Mf (mm x daN) Ix x flèche Réaction en A (en daN) Réaction en B (en daN)
Poids propre 12.15 Charge répartie 0 3 029,91 25 425,50 8,08 8,08
Charges 1 150 charge décalée 200 34 580,00 107 301,59 172,90 26,60
Charges 2 0 charge isolée 750 0,00 0,00 0,00 0,00
Total - - - 37 609,91 132 727,09 180,98 34,68

La contrainte pondérée dans la poutre sera de 1,10daN/mm2
La contrainte maxi admissible est de 5,04 daN/mm2
Il est donc vérifié que la contrainte dans la poutre est inférieure à la contrainte maximale admissible
La flèche réelle de la poutre sera de 0,08mm
La flèche admissible pour la poutre est de 5,00 mm
Il est donc vérifié que la flèche est inférieure à la flèche maxiamle admissible
Le profil choisi est compatible pour cette application suivant les caractéristiques données

Source du calcul : http://jean.lamaison.free.fr[...]lexion.html
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 600
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 10 message Haute Vienne
Bonjour et merci, 

Si je prend une cornière de 100, et que je fais un trou à 1cm du bord de la cornière, ça me ferait le centre du trou à 7cm du bord de la poutre (qui fait 25cm de haut), soit à peu près à 1/4 de la hauteur

Par rapport au bois est ce que c'est bon ?
Messages : Env. 10
Dept : Haute Vienne
Ancienneté : + de 10 mois
 
Membre utile Env. 600 message Vendee
Re-Bonjour,
Le bois je ne sais pas je ne connais pas assez pour donner mon avis.
Cependant des ailes de dimensions différentes peuvent être envisagées.
genre 200 sur le côtés en remontée, et 100 sur le dessous pour "porter" la poutre Biggrin
pour trouver les cornières demandez à un métallier autour de chez vous au besoin il saura vous donner le prix et les tailles disponibles, pourra les percer etc... et surtout il faut demander a des expert(e)s si le perçages en moisant n'affaiblira pas la poutre etc...
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 600
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 7000 message 06 (6)
Au niveau de l’assemblage entre l’acier et le bois, il se produit un effet de levier de l’acier sur le bois (cf dessin). Ce seront donc les boulons extrêmes qui travailleront, et presque pas les autres.



Donc je mettrais deux groupes de boulons, l’un au bout de la coupure bois, l’autre au bout de la pièce acier, plutôt que les répartir sur toute la longueur..

Je rappelle aussi les conditions de « pince » de l’eurocode bois : entre boulons : distance mini 4 d, de même entre boulons et rives. Et par rapport à l’about de la pièce bois : 8 d ou 8 cm mini.
NB : si le bois est un peu fatigué, je n’irais jusqu’au bord de ces limites et me garderais une marge. Et s’il y a des fentes, il faudrait combiner la position des boulons par rapport à ces fentes.

Selon eurocode acier, entre boulons (ou bords)  : 1.5 à 3 d (rester sur 3 d).

Pour les charges sur la solive, je dirais, mais c’est à confirmer par clement.t :

Exploitation (habitation) : 150 daN/m²
Planchage et lambourdes : 30 daN/m²
Cloisons, réparti : 50 daN/m²
Plafond et isolation : 17 daN/m²
Total, pour un entraxe de 1 m : 97 daN/ml en permanent (+ poids de la solive) et 150 daN/ml en variable.
(si on pinaille, on met 30 % des variables dans les permanentes)

Avec cela, je trouve un peu limite, voire insuffisant, le système à deux cornières 100 x 100 x 10, en acier S 235. Mais c’est encore facile de décider d’autre chose.

La solive, par contre, sur la portée 5.40 m, est à l’aise en résistance, même pour un bois plutôt moyen. C’est quand-même un peu flexible, et les assemblages à venir doivent être à jeu minimal entre bois et tiges, pour ne pas encore pénaliser cette déformabilité.

Ensuite, pour déterminer la longueur assemblée acier / bois, et dimensionner les boulons, il faut prendre en considération les efforts résultant de l’effet levier + charges directes, en fonction des entraxes de boulons.

A mon avis, il faut bien au moins 1 m de recouvrement acier / bois.

A suivre …
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 7000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Membre utile Env. 600 message Vendee
Re-Bonjour,
En effet et pourquoi pas faire une chaussette sur mesure à la poutre Biggrin

Ainsi vous êtes plus serein quand au travail de pression sur les zones etc...

Un métallier prendrai pas spécialement cher à vous le faire sur mesure en 2 morceaux pour qu'il soit boulonnable par exemple.

Sinon un UPN de chaque côté de par en par et boulonné tout les N mm ainsi vous serez beaucoup plus tranquille aussi.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 600
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 2 ans
 
Env. 10 message Haute Vienne
Re-Bonjour,

Ilovir vous parlez de "distance mini 4 d" qu'est ce que "d" ?

Vous me confortez dans mon choix initial qui serait deux cornières 100*200*10 de 1m50 avec recouvrement de bois sain sur + de 1m.

Au dessus c'est un grenier.

Je ne vais pas faire pré-percer les cornières car pour faire le trou dans la solive, il y a peu de chances que j'arrive pile poil dans le trou de la seconde cornière (sauf si vous avez une astuce ?).

Des conseils pour percer 1cm d'acier ? Un foret à métal "classique" peut suffire (avec de la patience) ou il faut absolument un foret au Cobalt ?

Par rapport aux forces exercées sur les boulons, je pense que le fait que la solive "repose" sur la cornière doit un peu répartir la force. Ce qui n’empêche pas de prendre en compte votre analyse sur la position des boulons, et de partir sur du M18 (avec trous de 20).

J'aimerai quand même l'avis d'un expert bois sur par exemple le risque de fissuration (si les boulons sont trop proches).
Messages : Env. 10
Dept : Haute Vienne
Ancienneté : + de 10 mois
 
Env. 7000 message 06 (6)
Le d, c'est le diamètre du boulon. Si on respecte les distances, il n'y a pas de risque de fissuration du bois. Avec une petite marge supplémentaire comme j'ai dit, si le bois n'a pas très bonne figure.

Avec des M18, sur longueur 1 m, ça devient sérieux. peut-être que deux boulons suffiront ...

Je ne connais pas d'astuce pour faire tomber le trou dans le bois "pile poil" de l'autre côté.
A moins d'avoir du matériel professionnel qui guide parfaitement.

Donc il faut faire le perçage acier puis bois depuis un côté, et à partir de là marquer le trou à faire dans l'acier de l'autre côté.

Pour percer l'acier, consultez le fournisseur de forêts, en fonction de votre outillage.

Eventuellement, faire deux gabarits faciles à percer, qui donneront l'emplacement des percements à faire sur les pièces acier définitives, de façon à les commander avec des trous "propres" faits par le métallier.

Je dis ça, mais des fois ça ne se passe pas comme on le prévoit ....
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 7000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 10 message Haute Vienne




Voici mes côtes (définitives ?).
Je pense que ça respecte bien les 4d / 8d et cie...

distance mini trou / bord cornière = 3d = 60 mm
distance mini trou / about bois = 8d = 160 mm
distance mini entre boulons = 4d = 80 mm

distance réelle bord cornière = 60 mm -> OK
distance réelle about bois = 190 mm -> OK
distance réelle entre deux boulons : 300 -> OK


Il me reste à savoir si la distance mini entre le boulon et le dessous de la poutre est bonne (110 sur mon schéma) ?

Pour info les cornières les moins cher que j'ai trouvé : https://www.materiel-elevage[...]-chaud.html en espérant que c'est pas de la camelote
Messages : Env. 10
Dept : Haute Vienne
Ancienneté : + de 10 mois
 
Env. 7000 message 06 (6)
Sur un précédent croquis  vous avez indiqué qu'il y avait 80 cm de bois pourri à partir du mur. Où est le mur sur le dernier dessin ? Et à quelle distance de la section coupée de la solive ? On devrait avoir un "vide" de 80 cm, si vous éliminez le bois pourri.
La position du tout par rapport à l'appui dans le mur détermine quels seront les efforts dans les pièces et les boulons.

Les deux boulons intermédiaires sont redondants, ils ne travaillent pratiquement pas.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 7000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 10 message Haute Vienne
En fait le bois est surtout pourri dans le mur sur la moitié de la solive. Ensuite c'est légèrement abîmé sur 20cm.
Je vais gratter le bois pourri, remonter la solive de quelques cm avec l'étai et mettre les cornières.

Le mur est donc à fleur de la solive (pour un côté).

Je pense aussi sabler le tout a un moment. pas de soucis pour sabler apres avoir mis les cornières ?





Ilovir a écrit:Sur un précédent croquis  vous avez indiqué qu'il y avait 80 cm de bois pourri à partir du mur. Où est le mur sur le dernier dessin ? Et à quelle distance de la section coupée de la solive ? On devrait avoir un "vide" de 80 cm, si vous éliminez le bois pourri.
La position du tout par rapport à l'appui dans le mur détermine quels seront les efforts dans les pièces et les boulons.

Les deux boulons intermédiaires sont redondants, ils ne travaillent pratiquement pas.
Messages : Env. 10
Dept : Haute Vienne
Ancienneté : + de 10 mois
 
Env. 7000 message 06 (6)
Bon, on récapitule avec les infos définitives :

Portée de la solive : 5.40 m (contre 7 m au début)
Section 27 x 25 (contre 40 x 40 au départ)
Longueur de bois mauvais hors mur 20 cm (contre 80 cm)

Du coup, les efforts sont moindres que je pensais, et vous seriez largement bon avec les cornières 100 x 100 x 10 de tontonenabou. Avec deux boulons M14, le premier à 40 cm du nu du mur, et le suivant 60 cm plus loin. Et les distances aux bords sont largement satisfaites.

Mais le fait de soulever un peu l'existant pour le laisser redescendre sur les supports ensuite induit dans ceux-cis un peu plus de force que juste la part de charge plancher qui leur revient.

C'est difficilement évaluable ; en fait ça sera la valeur de l'effort nécessaire au soulèvement (si vous le mesuriez, par exemple par la force d'un vérin).

Mais ce que vous prévoyez sur votre croquis paraît suffisamment excédentaire pour absorber ce risque, à mon avis.
Mon avis, non professionnel, ne peut servir d’étude pour une réalisation.
Messages : Env. 7000
De : 06 (6)
Ancienneté : + de 9 ans
 
Env. 10 message Haute Vienne
Merci pour vos infos, et désolé pour ces données imparfaites du début. Je vous envérrai des photos de l'avancée.
Messages : Env. 10
Dept : Haute Vienne
Ancienneté : + de 10 mois
En cache depuis le jeudi 11 juillet 2024 à 23h25
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis charpenteArtisan
Devis charpente
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Photos charpentes
Photos charpentes
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Photos couverture
Photos couverture
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Photos toits terrasses
Photos toits terrasses
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

2
abonnés
surveillent ce sujet
Voir