Retour
Menu utilisateur
Menu

Présentation du projet :


Bonjour,

Dans ce récit, je vais surtout donner mon avis sur le constructeur Maison d'en France. Je peux déjà vous conseiller de fuir ce constructeur surtout si vous passez avec l'agence de Béthune.

Picto list Sommaire du récit :

Option de lecture :

Le récit de la construction :

Option de lecture :
Article

« Les galères d'un constructeur pas à la hauteur »

Autres > Remise des clefs Par manon.leroy le 28/11/2019 à 12h43
31/07/19 : Réception de la maison après 11 mois de construction (tout ce temps car Maison d’en France a pris le parti de faire construire deux maisons en même temps, pour limiter les coûts, mais avec une seule équipe à chaque fois). Le conducteur nous appelle 20 minutes avant le rendez-vous pour nous signaler qu’il faut venir avec le chèque des 5% ou faire un chèque de couverture sinon il annule la réception et fera passer le rendez-vous comme une visite de chantier. Même pas encore sur les lieux que nous avons le droit à un chantage aux clés. Pour nous prémunir, nous avions fait appel à un huissier car nous savions, au vu du déroulement de la construction, que nous n’échapperions pas à un comportement intolérable.
Grand moment de théâtre de la part du conducteur devant l’huissier, à qui il a manqué de respect, sous entendant qu’il n’était qu’un constatant et qu’il n’avait rien à dire. Un comble.
Nous avons donc procéder au tour de la maison.
Bilan :
- Caisson PVC du pignon droit non mis, la toiture est donc ouverte sur le côté
- Remplacement de la poignée du velux de SDB car non conforme. Ce même velux étant de biais.
- Fuite d’eau au garage inexpliquée ce jour (détail très important, je reviendrais sur ce point plus tard dans le récit). Je cite le rapport de l’huissier « On constate la présence d’un dégât des eaux important au niveau du garage, que Monsieur CARON s’emploie à appeler ses supérieurs aux fins d’avoir à trouver une solution, que le plombier est actuellement en congés et qu’il s’engage ainsi à trouver une autre solution pour que ses défauts soient réparés dans les plus brefs délais »
- Le raccordement du tuyau d’eau dans le garage n’est pas fait.
- La mousse polyuréthane n’est pas enlevée (nous avons dû nous en charger)
- Les pierres bleues ne sont pas posées (et suite à une erreur de côte, elles n’ont pas été mises avant fin septembre)
- La poignée de la porte isolante n’est pas montée (nous avons d’ailleurs dû nous battre pour l’avoir. Nous avons retiré le lot des portes chez Maison d’en France mais la porte isolante est obligatoirement prise chez eux. Le conducteur nous a signifié qu’ayant retiré les portes nous n’avions pas de poignée de fourni. Sauf qu’une porte est posée par leur soin donc la poignée va avec. Nous avons dû fouiller dans un tas de papier pour prouver que la case poignée était cochée alors qu’il s’agit de bon sens quant à sa fourniture…)
Un artisan est venu dans la maison pour réclamer une poignée de velux, souhaitant la prendre chez nous, comme ils font depuis le début. Drôle de tête du conducteur, il est certain que de faire comprendre que notre maison sert de pièces détachées pour notre voisin, face à l‘huissier c’est plus que moyen. A chaque fois qu’il manquait une pièce ou autre, elle était démontée chez nous et mise chez notre voisin. Du coup, nous avions toujours les délais de commande à sa place. Même lors de la réception la quantité de cache de prise pour les volets n’était pas bonne car tout a été installé dans l’autre maison et de ce fait la quantité pour nous était moindre. L’électricien nous a donc mis un autre modèle afin de ne pas attendre après MDF.
Petit rappel à l’ordre de l’huissier au conducteur lui stipulant qu’il arrête de faire passer la réception pour un contrôle de chantier, car ses clients ne l’auraient pas fait finir et qu’il était dans l’obligation d’envoyer un courrier recommandé stipulant la date de la réception, ce qui n’a pas été fait comme vous pouvez vous en douter.
Pour finir, nous avons fait deux chèques de couverture pour récupérer nos clés. Le premier est celui correspondant au 5% restant du prêt. La banque préparant le chèque il sera échangé contre celui que nous avons fait. Le second, correspond aux plus et moins-values. Nous signons un papier expliquant que les chèques ne seront encaissés que vers la mi-septembre, si toutes les réserves sont levées.
Durant le mois d’août, nous avons effectué des travaux en tout genre :
- le ponçage de l’intégralité de la maison à la main (en suivant les recommandations du plaquiste) en 4 jours.
- La sous-couche des murs en 5 jours.
- Les deux couches de finitions et les trois couches du plafond (au lieu de deux) pour la pièce à vivre.
Nous avons donc constatés les malfaçons de la plâtrerie. Toutes les bandes sont creusées à chaque raccord de plaque, certaines plaques sont avancées et se chevauchent, des plaques sont coupées de biais et ne respectent même pas les tolérances du cahier des charges). Autant, de travail passé pour un résultat catastrophique. (SOCIETE DS BATIMENT)
Lors de la mise en route de l’électricité, 3 volets sur 6 fonctionnaient.
Le 21/08/19 le plombier revient de ses congés, nous sommes obligés d’aller le chercher sur un autre chantier, car celui-ci prépare une phase avant carrelage (carreleurs ne revenant que le 2 septembre) plutôt que de s’occuper de ses SAV. Il ne trouve pas l’origine de la fuite. Il nous apprend que le conducteur était au courant de la fuite. Il pensait même que celle-ci provenait du robinet du garage et que c’est pour cette raison que le raccordement n’a pas été fait. Le conducteur a donc bien fait preuve de malhonnêteté et de mensonges lors de la réception car la fuite n’était pas inexpliquée ! Il savait pertinemment qu’il réceptionnait une maison non habitable. Il n’a jamais prévenu ses supérieurs et fait en sorte de trouver une solution dans les plus brefs délais car nous avons dû attendre le retour du plombier.
Entre temps nous avons envoyé un recommandé sous les 7 jours suivant la réception pour rajouter les malfaçons découvertes. Nous avons aussi donné le chèque de la banque et avons demandé le renvoi de notre chèque correspondant au même montant (nous n’avons jamais eu son retour).
Le 28/08/19 nous déménageons, dans une maison toujours non habitable car sans eau ni WC. Lors du deuxième voyage la baie vitrée s’est définitivement bloquée, impossible à ouvrir le volet. Plus que deux volets sur six de fonctionnels.
Le 29/08/19 le plombier revient pour réparer la fuite. Il arrive avec une pompe en lisant la notice car il ne sait pas s’en servir. Il met 30 bars dans un tuyau PER… Mon conjoint est obligé d’intervenir devant autant de bêtises. Il lui explique la manière de faire (alors qu’il n’est pas plombier… Un comble). La fuite est trouvée et réparée.
Nous sommes restés un mois complet sans eau ni WC. Nous avons dû utiliser les WC de chantier sur la construction Phénix. A aucun moment nous avons eu des excuses de la part de Maison d’en France, à aucun moment une solution temporaire et rapide n’a été proposé à ses clients.
02/09/19 : nous avons fait appel à des carreleurs (SOCIETE RENOV’ CONSTRUCT que je vous recommande car leur travail est plus que qualitatif) pour la SDB (mural et sol) et les deux WC. Le sol est totalement bancal, pour avoir une planéité, ils ont dû mettre jusqu’à 3 cms de colle ! Ils nous expliquent que nous n’arriverons jamais à poser notre parquet sur un sol comme ça. Nous tentons l’expérience en posant une latte au sol. Celle-ci faisant bateau ! Le sol est tout bosselé par endroit et plonge au fond des pièces.
Pour la pose de notre douche italienne ils sont obligés de creuser la dalle pour encastrer le siphon et ils constatent que la chape n’est pas présente. De gros doutes se posent. Chape ou pas chape ?
11/09/19 : Maison d’en France (conducteur + son supérieur) vienne constater tous ce que nous avons relatés. La notice descriptive n’a pas été respectée … Nous devions bien avoir une chape de 4 à 5 cms et nous avons eu un ragréage « de propreté » de 3 mms. Ils seront obligés de rattraper les dégâts, le problème étant que le carrelage a été posé pour la SDB et les WC. Nous allons donc subir de nouveaux travaux et devoir déplacer tout le parquet entreposé dans les chambres à l’étage ainsi que nos cartons…. La chape sera quant à elle remboursée.
Nous découvrons aussi que le chèque de banque des 5% a été encaissé de manière totalement illégale. En toute logique, vous ne pouvez pas voir son encaissement ou non car il n’apparaît pas sur votre compte mais grâce à la copie du chèque et en transmettant les numéros du chèque, mon banquier m’a confirmé son encaissement le 5 septembre ! Vous signez des papiers interdisant son encaissement avant mi-septembre et sous réserve que tous les points soient réglés et ça ne sert à rien. Je suis persuadée qu’il s’agit de leur méthode habituelle. Nouveau stratagème des chèques de couverture pour encaisser l’argent sans faire les travaux. Personnellement, je conseillerais au gens de faire un chèque de leur chéquier personnel, au moins vous êtes sûrs qu’ils n’encaisseront rien car vous pouvez voir son débit sur votre compte. Personne ne pense à vérifier l’encaissement de chèque de banque et de garder une copie. Une fois les réserves levées vous échangez votre chèque contre celui de la banque.
Nous montrons aussi les malfaçons de la plâtrerie. Celui-ci se permet de dire qu’il n’a rien à reprocher à son plaquiste (mauvaise foi absolue) jusqu’au moment où je montre une photo montrant que la passe de finition n’a pas été réalisé partout. Penaud, le plaquiste a finalement admis avoir oublié car il a plusieurs chantier en même temps. Il s’engage à refaire l’enduit mais uniquement sur les bandes visibles et pas partout. Ayant tout peint il est hors de question que nous refassions du ponçage et de la peinture pour possiblement avoir un résultat horrible avec des finitions mal faites. Nous demandons donc un ratissage complet de la maison. Au vu du préjudice et les galères des travaux et de leurs erreurs ce n’est pas le bout du monde.
Le discours est donc contradictoire, il n’a soit disant rien à dire sur le travail de son artisan alors que celui-ci accepte de réparer les problèmes…
La pose des portes devait se faire le 24/09/19. Avec les travaux de rénovation à l’étage nous sommes obligés de la décaler au 24/10/19. En un mois les travaux sont réalisables.
19/09/19 : Les menuisiers interviennent pour la réparation des volets :
Les lattes pliées à la baie vitrée ne sont pas changées et ce volet saccade mais aucun réglage n’est apporté. Devant la difficulté à faire descendre les volets, le salarié décide d’écarter les coulisses à coups de marteau et de tournevis. Les coulisses neuves sont donc abîmées et les joints de silicone sont cassés mais pas refait.
En bref, la fonction montée-descente des volets est dans l’ensemble correcte mais en réalisant un travail de bricoleur.
La mise en route de la chaudière a pris 3h contre 1h. En effet, le plombier n’a pas correctement câblé la chaudière. Des éléments étaient à l’envers. Le technicien n’avait jamais vu ça de sa vie. Il a dû tout reprendre à zéro.
24/09/19 : Nouvelle fuite au niveau du ballon. Faut croire que le lot plomberie est catastrophique.
27/09/19 : Le patron de la société de menuiserie débarque pour prendre notes de nos problèmes. Il fait preuve de mauvaise foi face aux problèmes. Aucuns retours suite au rendez-vous pour savoir ce que nous allons avoir comme solution.
17/10/19 : Ponçage de la dalle à l’étage par une société spécialisée dans ce domaine. (SOL’UTION). Le niveau est parfait car pris au laser. Le chantier est propre.
22/10/19 : 1èreétape du ragréage à l’étage
Nous sommes obligés d’annuler la pose des portes du 24/10/19. La prochaine date étant fixée au 13/01/20. Toujours aucunes excuses de la part de Maison d’en France. Il fait froid dans la maison et nous n’avons toujours pas de portes. Le chauffage est gaspillé. De plus, ils se permettent de juger l’organisation du poseur de portes et de nous dire de les poser quand même alors que les travaux ne sont pas terminés alors qu’ils sont eux-mêmes incapables de tenir un planning et d’organiser les choses en 1 mois de temps. C’est nous qui avons planifié avec les carreleurs, une date pour le ragréage sinon nous serions encore en train d’attendre.
Nouveau rendez-vous avec la société MENUISERIES FRANCAISES (le patron + le commercial) et de Maison d’en France. Tous les points sont revus (pour la troisième fois) mais cette fois-ci le commercial apporte des solutions et nous explique ce qui va être réalisé (remplacement des lattes tordues, réglage des volets, remplacement des coulisses, remplacement de la latte qui permet le coulissement de la baie, comme elle est trop petite le second ouvrant se bloque, réglage d’une poignée de biais, joints de silicone refaits). Heureusement qu’il était là car rien n’aurait avancé sans lui. Le seul souci, c’est les délais, 6 semaines pour avoir les nouvelles coulisses et les lattes de la baie vitrée et le caisson du volet qui penche à l’avant ne pourra pas être redressé, ce qui explique l’incapacité au volet de descendre et l’écartement des coulisses).
29/10/19 : 2èmeétape du ragréage. Le sol n’est pas parfait. De nouvelles bosses et creux ont fait leur apparition. Nous sommes toujours incapables de poser notre parquet … Le carreleur se permet de dire que son père à 40 ans de métier et refuse de venir constater le travail effectué. Le ragréage a été dilué n’importe comment et étalé en superposant les couches. Il a perdu tout son pouvoir auto lissant car trop travaillé. Ils ne savent pas faire un ragréage et ont pourri tout le travail précédent. Encore une société à fuir (merci AR ET CO).
On nous impose les artisans de MDF qui sont incapables de fournir un travail de qualité …
Nous avons signalé la problématique du sol auprès de MDF. Nous sommes restés près de deux semaines sans retour de leur part. Nous avons appris que notre conducteur a été mandaté pour vérifier l’état du sol durant la semaine de novembre. L’ayant eu au téléphone, nous lui expliquons le problème. Il ne répond rien hormis le fait d’être au courant. Il passe le lendemain nous déposer les restant de carrelage mais ne va pas voir l’état du sol. Il nous téléphone le lendemain, pour signaler qu’il va repasser car il a oublié de nous faire signer un papier suite au dépôt du carrelage. Mon conjoint en profite pour lui dire que son chef lui a dit de vérifier le sol à l’étage et qu’il ne l’a pourtant pas fait hier. Il répond que non, il n’était pas au courant et que son chef ne lui a jamais dit ça. Il passe donc faire signer son papier et monte constater les dégâts du ragréage. Nous apprenons de la part de son chef, qu’il était venu constater le sol hier mais qu’ayant un rendez-vous de prévu, je n’avais pas le temps de lui montrer. Ce qui est totalement faux.
Comment voulez-vous avancer dans les travaux et les interventions avec un menteur qui ne fait pas son travail ?! Comment instaurer une relation de confiance quand elle n’existe pas ?!
Depuis le départ, nous subissons des artisans totalement incompétents et un conducteur qui ne vaut guère mieux.

Depuis la mise en route des chauffages. Des claquements surviennent dans les canalisations... un premier radiateur a été réparé mais un des deux autres ou les deux sont encore problématiques.
0
Edité 1 fois, la dernière fois il y a 5 jours.
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 10
Dept : Nord
Ancienneté : moins d'1m
Article

« Le rendez-vous tant attendu »

Autres > Conflits - procédures juridiques Par manon.leroy le 28/11/2019 à 12h44
- Le constat du sol est effectué. Ils se rendent comptent qu’ils s’enfoncent par endroit sur le parquet. MDF essaie, une fois de plus de minimiser le problème. Ils ne font aucuns reproches à leur artisan alors qu’il s’agit bien de sa responsabilité sur les défauts du ragréage. En effet, les défauts sont supérieurs à 6.6mms par endroit (alors que les carreleurs savaient qu’ils avaient droit à 1 voire 2 mms d’irrégularités) et la chambre plonge de 5 mms dans le fond. Aucuns niveaux n’ont été pris, comment peut-il savoir la quantité à mettre pour être à un niveau zéro ? La peinture finale a été abîmée par des projections de ragréage mais MDF considère qu’il ne nous doive pas la déco.
MDF nous demande qu’elle solution nous conviendrait. Qui est le professionnel dans l’histoire ?!
- Concernant la plâtrerie. Le directeur admet que les bandes apparentes ne sont pas normales (elles sont toutes visibles sans exception). Idem pour les soufflettes. Cependant, il considère qu’il ne nous doive pas un ratissage de la maison pour autant. Il veut faire passer le plaquiste en SAV car cela coûte zéro à l’entreprise. Un enduit serait refait (mais pas partout) sur quelques bandes et ça serait encore à nous de refaire tout le ponçage de la maison ainsi que la peinture, donc tous les travaux du mois d’août mais avec nos affaires dans la maison. Bonjour la galère…
- Le directeur ne fait que parler de justice en continue. Que les problèmes ne valent rien du tout face à un juge… Mais dans ce cas pourquoi avoir tenté des travaux de réparation à l’étage et d’être présent ce jour pour une négociation commerciale si ça ne coutait rien devant un juge ? (Remboursement de la chape à 2100€, ponçage du sol à 2000€ et un ragréage entre 1000€ et 1500€). Encore des menaces et des tentatives de nous faire peur. Nous racontons l’histoire du chantage aux clés lors de la réception. Il se permet de dire que ce n’est pas vrai, qu’ils ne font pas ça, que jamais il ne demande les chèques des 5% en échange des clés. Il n’était pas présent, nous sommes trois (dont l’huissier) a attesté du chantage mais il considère que nous sommes des menteurs.
- Il dit qu’il n’aura jamais l’accord de sa direction pour toutes nos demandes, que l’enveloppe atteint les 25 000€, ce qui est faux. Le ratissage est de 5500€, le sol à nouveau (2000€) et le préjudice (3000€ ce qui est très peu vu ce que l’on vit). L’enveloppe est plus sur du 10 000€. Il nous demande carrément de choisir entre nos murs ou le sol. Préfère-t-on des murs et plafonds déguelasses mais un sol bien droit ou un sol bancal avec l’incapacité de poser le parquet mais avoir des murs et plafonds sans bandes apparentes ? Totalement scandaleux, surtout que l’erreur du sol et la chape oubliée est totalement de leur faute. Si les travaux ne sont toujours pas corrects il s’agit toujours de leur problème. Si la passe de finition des placos n’est pas faite, ce n’est pas de notre faute. Je ne vais pas m’excuser de la nullité des artisans…. Il tente alors de dire qu’il ne nous doive plus rien concernant le sol et que si nous ne choisissons pas ils ne feront rien.
- Pour faire diminuer le coût de la négociation, nous devons trouver des enduiseurs moins chers que leur devis. Encore à nous de gérer … et comme ça ils ne seront plus concernés par les problèmes sur la plâtrerie. Nous ne sommes pas responsable de l’erreur de chape et des placos ni des couts de réparation mais cela vient amoindrir notre négociation financière (seule l’addition finale compte pour eux). Encore merci aux carreleurs (AR ET CO) de faire des devis gonflés pour se rincer pour, en plus, faire un travail de merde qui nécessite une reprise intégrale du sol.
- Nous sommes, selon eux, exigeant. Je cite « pourquoi refaire alors que nous sommes persuadés que ça ne vous ira jamais, autant ne rien dépenser et laisser comme ça ». Est-ce vraiment exigeant de vouloir un sol droit pour poser du parquet ? Est-ce vraiment exigeant de ne pas avoir des murs et plafonds catastrophiques quand il admet lui-même que les bandes visibles ne sont pas normales ?
Nous voulons une maison terminée qui vaut le prix pour laquelle on a payé. Ce n’est pas être exigeant que d’avoir ce que l’on nous doit niveau qualité. Nous avons signé pour une maison neuve pas sur une maison en rénovation.
- Toujours aucunes excuses de leur part. Autant pisser dans un violon. J’essaie de leur faire réaliser la gravité de la situation en imaginant que nous avions des enfants. Nous aurions dû leur faire faire leurs besoins dans le jardin, les laisser dormir dans des chambres à 13°C car si le chauffage est allumé, il claque et il est impossible de fermer l’œil de la nuit. Même avec les 3 chauffages, on peine à atteindre les 16°C. Le désagrément du bruit des ponceuses pendant 6h, la poussière en continue, la non possibilité de se meubler et de vider les cartons car la maison est en travaux. Se rendent-ils comptent ?
- Du coup, nous sommes dans la maison depuis 3 mois et demi, pour un rendez-vous sans réponse concrète, sans délais, sans compensation financière (pour le moment). D’une discussion agrémentée de « vous avez raison, on voit les problèmes mais on fera le minimum voire rien ». Et ça se dit soucieux de ses clients et de leur image de marque.
0
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 10
Dept : Nord
Ancienneté : moins d'1m
Article

« La réponse de Maison d'en France »

Autres > Conflits - procédures juridiques Par manon.leroy le 28/11/2019 à 12h47
Vous aurez entre parenthèse mon avis sur les différents points du message.

Bonjour Monsieur et Madame X, (Ça fait juste deux ans que notre dossier est chez eux et ils savent toujours pas que mon nom n'est pas X, on voit déjà que le client est important chez eux...)
Monsieur GHILLEBAERT et moi-même n’avons pas répondu à votre mail du 18/11, nous avions considéré comme étant le compte-rendu de notre rencontre du 18/11 lors de laquelle nous vous avions déjà répondu.
Comme demandé lors de votre nouvelle rencontre de lundi matin avec Monsieur GHILLEBAERT, voici la confirmation écrite de notre position sur les différents points évoqués :
- Concernant le ragréage de votre dalle d’étage qui ne vous convient pas, nous maintenons que notre obligation est d’être dans les tolérances admissibles en corrigeant les quelques défauts ponctuels (creux).
Cela étant à titre commercial nous vous avons proposé d’envisager une intervention plus importante à l’étage par un ragréage des creux et ponçages des bosses. Il s’agit là d’interventions qui resteront ponctuelles pour corriger les défauts constatés et nous raisonnerons, comme convenu, par pièce. (à titre commercial… pour rappel c’est eux qui n’ont pas respecté la notice descriptive avec l’oubli total de la chape. Ils sont du coup dans l’obligation d’être conforme donc faut arrêter de faire passer ça pour un cadeau)
- Nous avons prévu la reprise de votre velux par le poseur avec reprise partielle de la plâtrerie aux endroits concernés par cette intervention.
- Intervention du chauffagiste pour constater le bruit de claquement dans une des chambres et diagnostiquer une intervention adaptée le cas échéant.
- Problèmes sur les menuiseries : La société WARENBOURG interviendra après réception du matériel prévue normalement en semaine 50
- Sensation d’air sortant des prises présentes selon vous sur les murs extérieurs RDC + étage. Nous demandons à l’électricien de passer faire un constat et de corriger le cas échéant. Nous lui demandons également de vous repérer la position de l’attente électrique extérieure. Concernant la prise électrique de la cuisine, nous lui demandons également de vérifier sa position. (elle n’est pas conforme car située au-dessus de la plaque de cuisson, ne respecte pas la norme NFC 15 100 mais bon on va juste la vérifier. Si du coup elle est côtée comme il faut sur le plan c’est rien on la laisse alors que c’est dangereux ?!)
- Nous avons demandé au carreleur de poser vos plinthes suite à la pose de vos portes intérieures du Rdc.
- Nous avons relancé une nouvelle fois l’entreprise pour l’évacuation de vos gravats. (depuis le mois d’avril on bataille avec ça…)
- Concernant la plâtrerie, nous relançons le plâtrier pour les reprises partielles convenues mais dans la mesure où aucune réserve n’avait été émise et vous êtes intervenus en ponçant ou en surchargeant certaines parties avant mise en peinture aucune intervention globale n’est envisageable. Cela étant nous sommes prêts à envisager un geste commercial raisonnable sur ce point. (des reprises partielles ?! Les bandes sont toutes creusées dans toute la maison, y’a des cloques sur les calicots par manque d’enduit, les reprises des caissons sont horribles, y’a des vagues entre les jonctions plafonds et murs car les bandes se décollent et y’a des plaques qui se chevauchent… mais genre c’est partiel. Autant dire que le mec, s’il vient, ne refera même pas tout. Trois professionnels pour la peinture sont venus et ont refusé de prendre le chantier tant que le plâtrier ne finit pas son travail… A part tourner en rond on fait quoi ? Nous sommes dans l’obligation de poncer et de peindre pour voir le résultat du support et on nous claque dans la gueule qu’on a touché donc qu’on aura quedal… Alors que durant le RDV le mec a admis que les bandes apparentes n’étaient pas normales. Encore joué sur les mots pour en faire le moins possible.)
En ce qui concerne les préjudices que vous évoquez, notre position est la suivante :
- Prestation de peinture. Vous avez accepté les supports et a priori vous n’avez pas effectué de travaux préparatoires suffisants pour obtenir le résultat que vous réclamez. (Nous n’avons pas effectué les travaux préparatoires ? Non mais la blague ! Je me suis permise de demander à un professionnel si la préparation avant mise en peinture était de ré-enduire toutes les bandes, il a rigolé et m’a confirmé que non… Que c’est au plaquiste de finir son travail. Dans la notice il est clairement écrit « de LEGERES reprises d’enduit sont à prévoir ainsi que du ponçage… Y’a quoi de léger dans devoir refaire toute la plâtrerie ? Et accepter le support c’est facile comme réponse… Faut bien faire les travaux de ponçage et de sous-couche pour constater l’état du support. Encore une facilité pour dire que c’est de la faute du client et ne rien faire.)
- Concernant les différents points évoqués en cours de chantier et suite à la livraison, nous les prenons bien-sûr en considération même s’ils sont tous solutionnés aujourd’hui. (c’est faux, la liste des travaux est encore actuelle et mise au début de son message)
- Concernant vos 2 chèques, vous avez envoyé par courrier un chèque de banque quelques temps après la réception et notre assistante qui était en congés l’a réceptionné plus d’un mois après la livraison. Elle a légitimement considéré que vous étiez d’accord pour son encaissement suite aux différentes interventions réalisées. (nous avons bien expliqué au conducteur que ce chèque de banque venait en remplacement de notre chèque, qu’il ne fallait pas l’encaisser. Nous avons même signé un papier « confiance » dans lequel il est écrit d’attendre la mi-septembre pour valider l’encaissement ou non de ce chèque, en fonction de s’il reste des réserves ou pas. En plus, l’assistante a envoyé des bons d’intervention car Samuel l’a eu au téléphone, donc elle savait qu’il y avait des réserves encore en cours donc pourquoi aurait-elle encaissé ce chèque ? Encore un gros mensonge pour accuser la secrétaire, qui a le dos large, et pour encaisser les chèques de banque dans le dos du client qui n’a aucun moyen de vérifier son encaissement. De plus, considéré que nous étions d'accord suite aux différentes interventions réalisées, mais lesquelles ? TOUS les artisans étaient en congés sur le mois d'août. Le chèque a été encaissé le 5 septembre, la seule intervention réalisée, entre le 31/07/19 et le 05/09/19 était celle du plombier le 29/08/19, donc les autres problèmes, présent sur la liste des réserves, n'étaient même pas fait !).
En ce qui concerne le remboursement des 540 €, le nécessaire a été fait auprès de notre service comptabilité.
Enfin, comme évoqué à plusieurs reprises, nous ne pouvons être d’accord sur les préjudices dont vous faites état.
Il y a beaucoup trop d’écarts entre la réalité, votre ressenti et votre niveau d’exigence sur les finitions de votre maison. (L’exigence d’avoir un sol droit pour poser du parquet ? l’exigence d’avoir une plâtrerie terminée car après tout la prestation a été payé à 100% ? Quand on dit aux professionnels qu’on est soit disant exigeants en montrant les malfaçons, ils sont choqués par leur propos car il n’y a rien d’exigeant là-dedans !)
Nous ne nions pas que des problèmes ont été rencontrés mais nous ne pouvons accepter vos demandes de reprises complètes au niveau plâtrerie et de la dalle de l’étage en plus d’une indemnité. (en gros c’est eux qui ont merdé sur le sol à l’étage mais comme ça leur coûte de l’argent bah on peut pas tout avoir … Donc comme d’habitude il faut choisir … Le sol ou les murs ? Ah et ton indemnité en plus tu peux toujours courir)
Nous réitérons donc notre suggestion que vous sollicitiez l’avis d’un « professionnel » qui permettrait peut-être de trancher la question de qui a raison et qui a tort, de ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas.
Comme évoqué ce jour, les honoraires de cet expert indépendant pourraient être remboursés par notre société si celui-ci ne nous donnait pas raison sur les principaux points évoqués ci-avant (dalle étage et plâtrerie). (Tu parles, ils se blindent déjà par ce message en disant qu’effectivement ils ne sont pas conforme à l’étage donc l’expert va juste affirmer la même chose et dire que toute façon c’est bon, ils vont régler le problème. Concernant la plâtrerie, c’est idem, il va dire qu’il faut reprendre et que maison d’en France accepte une reprise partielle … du coup ça ira dans leur sens vu comment le message est tourné et on aura payé un expert pour rien du tout)
Comme indiqué ci-avant, notre société n’est pas opposée à une solution amiable pourvue qu’elle soit juste. (On a attendu 3 mois pour justement avoir un RDV à l’amiable et voilà le message qui en ressort … Tu veux faire quoi d’amiable avec des gens qui nient les faits et qui en ont rien à foutre. Vous voyez des excuses vous dans ce message, sur tous les problèmes, sur les mensonges du conducteur, sur le fait d’aller voler de l’eau chez son voisin ou de faire ses besoins dans un chiotte de chantier d’un autre constructeur, et heureusement qu’il était là sinon on creusait un trou dans le jardin !)
Vous souhaitant bonne réception.
Cordialement.
L. MOLLET
0
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 10
Dept : Nord
Ancienneté : moins d'1m

En rapport avec cette page :

Devis construction de maisonArtisan
Devis construction de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Par qui faire construire sa maison ?
Par qui faire construire sa maison ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres de Forum Construire
Les 10 maisons les plus extraordinaires des membres ...
L'équipe de Forum Construire sélectionne pour vous les plus belles photos des membres et du web.
Calculette construction gratuite !
Calculette construction gratuite !
Découvrez les outils et services exclusifs de ForumConstruire.com

Autres récits de construction :

  • la nouvelle vie d une vieille flamande
     59  La nouvelle vie d'une vieille flamande
    Le recit de la renovation d'une vieille maison flamande dans la banlieue de Lille. Elle est vieille, biscornue, il faut tout refaire dedans mais on l'adore. ...
    Nord Par La_flamande 571 mess.
  • premiere construction rt2012 beton celullaire
     59  Première construction - RT2012 Béton célullaire
    Bonjour, Apres avoir parcouru en large et en travers ce forum, je me lance a mon tour. Nous nous lancons pour la premiere fois dans la construction de ...
    Camphin En Carembault (Nord) Par kytie59 241 mess.
  • eco 09 modifiee piraino
     59  Eco 09 modifiée Piraino
    Voici notre projet de notre premiere maison neuve. Nous etions deja proprietaire d'une 1930. Suite a une visite d'une porte ouverte Piraino, la maison ...
    Bousbecque (Nord) Par adslj 414 mess.
  • notre projet a bouvignies
     59  Notre projet à Bouvignies
    Apres avoir vecu 3 ans en location nous nous decidons d'investir dans notre propre maison 1ere etape : Acheter dans l'ancien ou faire construire ? ...
    Bouvignies (Nord) Par benlenordist 62 mess.
  • notre deuxieme construction r 1 cubique
     59  Notre deuxième construction : R+1 cubique
    Nous avons fait construire notre premiere maison en 1996. Une maison traditionnelle en briques et toiture 2 pans. Nous l'avons fait beaucoup evoluer en ...
    Nord Par kjc 93 mess.
  • renovation a deux d une maison
     59  Rénovation à deux d'une maison
    Nous avons craque pour cette maison en fevrier 2014, tout etait a faire et surtout defaire Du jardin au plafond tout etait a modifier Nous avons eu ...
    St Saulve (Nord) Par Jenly 3090 mess.
  • maison tradi nord en avesnois 59
     59  Maison Tradi-Nord en avesnois (59)
    Construction contemporaine dans le Nord.
    Hargnies (Nord) Par maitrax 212 mess.
1
personne
surveille ce récit

"Maison d'en France Nord Pas de Calais - Agence de Béthune"

Accueil du projet Sommaire du projet Derniers messages Partager
manon.leroy Auteur : manon.leroy
Localisation du projet Lieu de la construction :
FRHauts-de-FranceNord Voir sur une carte
Informations sur le projet Informations sur le projet :
Ce récit n'a pas été mis à jour par son auteur et ne bénéficie pas d'informations détaillées.
Informations sur le projet Constructeur du projet :
Maisons d'en France
Bethune (62)
Raccourci internet du récit Raccourci internet
Aucun raccourci internet pour ce récit.
Voir