Retour
Menu utilisateur
Menu

Catégorie Architecture - 2 commentaires - Posté

INNOVATION. Des tours résidentielles recouvertes d'arbres, de potagers et d'algues vont fleurir dans le XIIIème arrondissement de la capitale. Derrière ce projet, l'agence XTU architects cherche à renouer l'intensité de la ville à ses espèces florales et animales.

INNOVATION. Des tours résidentielles recouvertes d'arbres, de potagers et d'algues vont fleurir dans le XIIIème arrondissement de la capitale. Derrière ce projet, l'agence XTU architects cherche à renouer l'intensité de la ville à ses espèces florales et animales.

Allier la biodiversité au logement en plein cœur de la capitale… Les architectes de l'agence XTU architects et MU architecture ont relevé le défi et ont obtenu les félicitations de la ville de Paris. La municipalité a déclaré en 2016 le projet "Alguesens" lauréat de son appel à projets urbains "Réinventer Paris". En cours de chantier, ce projet de plusieurs bâtiments résidentiels se veut à la croisée de l'architecture et des sciences du vivant. Le but? Créer une société durable et résiliente.

"Nous avons cherché des solutions simples qui ne soient pas du végétal humide mais des systèmes autochtones qui fonctionnent seuls", explique Anouk Legendre, architecte associée et gérante de XTU architects, présente à l'événement Enerj-Meeting organisé par Batiactu le 7 septembre.

Trois tours végétales accueillent des logements Situé dans un quartier qu'Anouk Legendre décrit comme "minéral", le projet "Alguesens" est à la fois un îlot végétal et de fraîcheur. "Lorsque nous avions lancé cette idée il y a six ans, le végétal n'était pas encore aussi développé que maintenant", atteste-t-elle. Une première tour, la Tree House, abrite des arbustes et arbres sur ses grands balcons pour accueillir la biodiversité. La seconde, la PlantHouse, possède toutes formes de potagers et jardinières pour développer l'agriculture urbaine en loggias, sous serres et à l'air libre sur la toiture. Enfin, la dernière tour, AlgoHouse, se présente sous forme de biofaçade productrice de microalgues. "Ces trois tours reposent sur un socle commun, travaillé comme un écosystème, de la même façon qu'en milieu naturel ... Lire la suite de l'actu sur Batiactu.com

 
Vous aimez ? Partagez sur Facebook :  

En rapport sur ForumConstruire.com

Devis plan de maisonArtisan
Devis plan de maison
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
25 erreurs à éviter dans son plan de maison
25 erreurs à éviter dans son plan de maison
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos de plans de maison
Photos de plans de maison
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !

Les commentaires des membres :

 
Membre utile Env. 700 message Vendee
Très bonne initiative, encore faut-il que cela soit entretenu car si non le remake du Jardin forestier de Qiyi City se trouvera en France.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 700
Dept : Vendee
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Aveyron
Bonjour, L'écologie a ses limites. Il y a déjà eu des bâtiments avec façade végétalisées, ça paraissait merveilleux...

Les habitants en ont eu assez d'avoir plein d'insectes et de fientes d'oiseaux, alors ils ont déserté.

Dans de nombreuses villes on veut faire écolo, on plante des arbres, même s'ils n'ont pas vraiement pas d'utilité.... Mais alors il y a une invasion de pigeons et d'oisillons qui chient partout. Les gens en ont raz le bol, certains essaient de les empoisonner avec du poison pour rats (ce qui est interdit), mais ça ne les tue pas...

Alors, du calme avec l'écologie à tout va.

On se croirait dans une basse cour en entendant ces oiseaux, mais s'il n'y avait que le son, cela ne serait pas grave, mais
les gens en ont plus qu'assez d'avoir de la M.... sur le rebord des fenêtres et ça rejaillit sur les carreaux.... Alors, moi, je dit NON.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
Dept : Aveyron
Ancienneté : + de 10 ans
Picto lock Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.
Voir