Retour
Menu utilisateur
Menu

Bureau de contrôle

Ce sujet comporte 26 messages et a été affiché 9.215 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
7
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 90 message Paris
Bonjour - Est ce possible de missionner un bureau de contrôle dans le cadre d'un CCMI ?
Y a t'il un meilleur moyen de vérifier qu'une construction se fait bien dans les règles de l'art (et de la réglementation !) ?
Messages : Env. 90
Dept : Paris
Ancienneté : + de 10 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Bordeaux (33)
en temps que bureau de controle :
a priori, oui, sur le principe rien ne t'empeche de missionner un bureau de controle
ca m'est arrivé de faire une ou deux maisons indiv, mais, c'est suite a l'apparition de sinistres importants en cours de chantier que j'ai été missionné (en gros ils ont fait appel à un BC pour rattraper les merdes)
apres, faire des verif sur chantier, cela ne pose pas de soucis particuliers, juste faut etre bien sûr que le cst nous laisse acceder
ensuite, dans nos missions, nous avons egalement le controle des plans d'exécution et des notes de calcul
je pense que c'est là que ca va etre un peu plus dur
ca doit pas etre simple de demander au cst de faire passer ces documents suffisament tot pour qu'on puisse les regarder et faire faire les modif a temps (si besoin il y a)
enfin, le point important pour nous pour debuter notre mission, c'est regarder l'accord entre rapport de sol, et plans d'exé des fondations
hors en maison indiv, l'etude de sol reste encore anecdoctique (malheureusment)

donc, je dirais que oui, c'est tout a fait faisable
mais ca restera une mission "light", surement limitée je pense à de la visite sur chantier (deja, quand je lis certains recit ici, ca serait deja pas mal)

enfin, point important, les tarifs des BC sont calculés sur le montant des travaux de la construction
"To do is to be" - Nietzsche
"To be is to do" - Kant
"Do be do be do" - Sinatra
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
De : Bordeaux (33)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Env. 90 message Paris
Merci pour ces éclaircissements. Combien faudrait-il budgeter pour une mission light et une mission normale ? Est ce un % comme pour les architectes ?
Messages : Env. 90
Dept : Paris
Ancienneté : + de 10 ans
 
Membre utile Env. 2000 message Lens (62)
bonjour,

Citation: Combien faudrait-il budgeter pour une mission light et une mission normale ? Est ce un % comme pour les architectes ?

faites le tour des bureaux de controles et comparez les devis.
Picto recompense Membre utile
Messages : Env. 2000
De : Lens (62)
Ancienneté : + de 11 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Bordeaux (33)
si je devais chiffrer ce genre de truc :
visite sur site (3 par mois sur toute la durée des travaux)
participation a des reunions de chantier avec les entreprises
examen des plans d'exécution
rapport final

je dirais dans les 1000/1500€ suivant la taille et complexité du batiment, l'eloignement...
"To do is to be" - Nietzsche
"To be is to do" - Kant
"Do be do be do" - Sinatra
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
De : Bordeaux (33)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Super bloggeur Env. 500 message Sarthe
Bonjour Gill,
lorsque que l'on a remarqué des fissures sur 3 poutrelles à suivre d'un plancher béton 12+4 faut il se contenter d'un écrit de la part du constructeur et du fabriquant des poutrelles qui dit que c'est pas grave? (dalle coulée il y a plusieurs semaine). Ou faut il faire venir un expert?
A votre avis, c'est grave docteur? il Faut couper le plancher et refaire?
Si le CST ne veut rien faire sous prétexte de la garantie de son fabriquant, que faire?
Voici l'image d'une des 3 fissures. Elles sont toutes du même ordre.
http://www.casimages.com/img.php?i=1111221118431359809086422.jpg
Membre AAMOI
Picto recompense Super bloggeur
Messages : Env. 500
Dept : Sarthe
Ancienneté : + de 11 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Bordeaux (33)
si c'est un plancher hourdis avec poutrelles BA ou precontraint, c'est assez courant d'avoir quelques microfissures en sous face
"To do is to be" - Nietzsche
"To be is to do" - Kant
"Do be do be do" - Sinatra
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
De : Bordeaux (33)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre ultra utile Env. 20000 message Eure
Il ne s'agit pas de micro fissure mais c'est cassé !
Voir ICI
De préférence, passez par le forum pour exposer vos problèmes. Réservez les MP aux cas plus "intimes"

.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 20000
Dept : Eure
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Bordeaux (33)
j'arrive pas à ouvrir les photo depuis le pc du bureau Blush
je regarde ca ce soir depuis chez moi
"To do is to be" - Nietzsche
"To be is to do" - Kant
"Do be do be do" - Sinatra
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
De : Bordeaux (33)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Env. 10 message Lignan De Bordeaux (33)
Bonsoir,

Nous construisons actuellement une maison bois aux alentours de Bordeaux. Hormis pour les " fondations" qui ont été réalisées par technopieux, l'ensemble du gros œuvre est réalisé par un artisan. Notre architecte qui n'avait pas une mission complete nous a déconseillé de faire un contrat, arguant qu'avec les petits artisans delà ne servait a rien!
Ce dernier en plus de ne pas nous donner de planning, de ne pas respecter les délais que lui mm donne, fait pas mal d'erreurs.
Suite au passage de menuisiers sur notre terrain, on pense de plus en plus a faire passer un bureau de contrôle pour vérifier la conformité des travaux qu'il réalise.
Or a ce jour, nous en sommes à un semi hors d'eau hors d'air ( toiture bac acier )non terminée!
Est il possible de faire à une étape aussi avancée un contrôle? Quelle valeur cela a?
Ce monsieur nous a dernièrement fait un recommandé en rejetant la fautes de l'ensemble de ses erreurs sur les 2 autres artisans qui sont intervenus ainsi que sur l'archi. Et même sur nous.
Nous n'avons pas fait de réponse à ce courrier en dehors d'un point sur chantier pour caler les prochaines interventions par écrit.

UnsureUnsure
Messages : Env. 10
De : Lignan De Bordeaux (33)
Ancienneté : + de 7 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Bordeaux (33)
Oui, c'est toujours possible
mais c'est pas simple vu que les points sensibles ne sont plus forcement visible
je suis pas loin, tu veux que je passe jeter un coup d'oeil voir si c'est interessant de prendre une mission ou si c'est trop tard?
"To do is to be" - Nietzsche
"To be is to do" - Kant
"Do be do be do" - Sinatra
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
De : Bordeaux (33)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Env. 10 message Charente Maritime
Bonjour, je me joins à vous pour exposer mon souci.
La dalle de notre construction (nous passons par un pavilloneur qui sous-traite à un maçon) a rencontré quelques soucis. Une 1ere partie à été coulée le lundi après midi mais il manquait du béton pour finir...La dalle a donc été finie le lendemain en fin de matinée et donc été coulée en deux fois et "rattrapée" du béton ayant été coulé dans le coin manquant et par dessus celui de la veille sur 4 cm d'épaisseur à la jonction des deux parties (ils l'avaient étalé du coup voyant qu'il en manquait...)t. Des maçons de notre entourage nous ont dit ça ne va pas, une dalle est monbloc, en 2 fois elle risque de fissurer...Nous envoyons tout de suite 1 courrier recommandé au pavillonneur pour lui dire dans quelles conditions et fiasco la dalle a été coulée, il finit par diligenté un carrotage par le fournisseur de béton (on doute pas de sa qualité mais du fait que coulé en 2 fois!) et y fait assiter un bureau de contrôle. Le carrotage dit que "l'épaisseur de la dalle est conforme, le treillis soudé bien positionné, une bonne cohésion entre les deux couches de béton et aucune fissure horizontale". Le bureau de controle fait 1 courrier indiquant que la reprise de bétonnage a été réalisée avec "un traitement afin déliminer la laitance en surface du 1er béton permettant de faire apparaître les granulats, renforçant la cohésion entre les 2 bétons et assurant la cohésion entre eux" (personne était la pour voir si ça a été fait comme ça) et que "le dallage correspond aux normes en vigueur et présente pas de risque particulier lié à sa réalisation avec reprise de bétonnage" "nous n'émettons aucune observation à cette réalisation".
Le pavillonneur attend de savoir de notre part s'ils peuvent maintenant poursuivre les travaux ne voulant pas la refaire.
Nous restons septiques par rapport à ce que les maçons de notre entourage nous ont dit sur les dalles coulées en deux fois et nous disons que le pavillonneur faisant bosser le fournisseur de béton et le bureau de controle il ne vont pas aller dans un autre sens...
Ma question est quelle valeur peuvent avoir ces documents du carrotage fait par le fournisseur de béton et le courrier avec l'avis du bureau de contrôle si un jour un problème survenait avec la dalle? Nous voulons bien poursuivre les travaux mais en étant sûrs d'être couverts si un jour elle devait péter (dans 10 ans ou après) vu la façon dont elle a été coulée...je pense demander au pavilloneur un écrit reconnaissant que les maçons ont bien fait une erreur ce jour là et spécifiant que la dalle a été réalisée de telle façon et dans telle condition et non pas comme prévu initialement, qu'en pensez vous?
Messages : Env. 10
Dept : Charente Maritime
Ancienneté : + de 7 ans
 
Env. 10 message Bordeaux (33)
Bonjour,

Je suis intéressé par l'expertise de Gill de Bordeaux.

Nous allons nous lancer dans un nouveau projet de construction l'année prochaine. Nous sommes au stade de l'élaboration des plans avant dépôt du permis, sous-seing terrain signé. Le bien sera aux Antilles françaises et je vais participer à cette construction et peut-être en totale auto-construction.

Dans le cas d'une auto-construction, je n'ai pas trouvé d'assurance dommage ouvrage qui me prenne. J'ai un architecte pour le permis, et j'ai trouvé un bureau d'études spécialisé ossature bois qui pourra me faire des plans plus précis.

Je m'inquiète, peut-être à tort, dans cette région cyclonique et sismique, d'un dégât important que l'assurance habitation ne couvrirait pas sans avoir l'assurance que la construction ait été réalisée dans les règles de l'art.

1/ pour les plans d'exécution, architecte et bureau d'études sont aussi compétents ?
2/ pour la qualité de la construction, je pensai à une mission de suivi par l'architecte, ou à un bureau de contrôle pendant le chantier, ou des constats d'huissier réguliers.. quelles solutions recommanderiez-vous ?
3/ pour le bureau de contrôle, avec un budget réduit en auto-construction, vous validez toujours que le tarif en métropole est de l'ordre de 1000-1500 euros ? peut-être pourriez-vous m'en recommander..

Merci par avance de votre retour,

Cordialement,
Messages : Env. 10
De : Bordeaux (33)
Ancienneté : + de 6 ans
 
Membre ultra utile Env. 10000 message Bordeaux (33)
cyrilt a écrit:Je m'inquiète, peut-être à tort, dans cette région cyclonique et sismique

région cyclonique? heu non, pas vraiment
c'est pas les antilles ici!
idem pour le sismique, ca reste léger

Citation: 1/ pour les plans d'exécution, architecte et bureau d'études sont aussi compétents ?

un architecte n'est pas du tout compétent pour des plans de structure

Citation: 2/ pour la qualité de la construction, je pensai à une mission de suivi par l'architecte, ou à un bureau de contrôle pendant le chantier, ou des constats d'huissier réguliers.. quelles solutions recommanderiez-vous ?

étant moi même bureau de controle...
"To do is to be" - Nietzsche
"To be is to do" - Kant
"Do be do be do" - Sinatra
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 10000
De : Bordeaux (33)
Ancienneté : + de 12 ans
 
Membre super utile Env. 20000 message St Pierre Les Nemours (77)
La maison a construire est aux Antilles
Maître d'oeuvre - CSPS
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 20000
De : St Pierre Les Nemours (77)
Ancienneté : + de 16 ans
En cache depuis hier à 12h02
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

7
abonnés
surveillent ce sujet
Voir