Retour
Menu utilisateur
Menu

Non conformité impossible à faire lever au constructeur !

Ce sujet comporte 4 messages et a été affiché 1.850 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
2
abonnés
surveillent ce sujet
 
Env. 10 message Le Barp (33)
Bonjour,

J'ai fait construire ma maison avec un constructeur pour bénéficier des garanties du CCMI.
La construction en elle-même s'est relativement bien passée.
A la fin du chantier, le conducteur de travaux, soit disant pour appliquer les règles de sa direction, a refusé que le jour de la réception, nous émettions des réserves sur le PV sinon pour lui c'était RESERVES = PAS DE CLES... et également si nous avions refusé de donner le solde du montant = pas de clés.
De base je voulais que la mise sous tension soit faite pour faire le tour de la maison et vérifier que tout fonctionnait correctement.
Nous étions pris à la gorge car le préavis pour notre appartement en location s'achevait et il nous fallait déménager.

Nous avons donc payé sans émettre de réserves ce jour-là et récupéré nos clés.
Dans les 8 jours qui ont suivi, j'ai donc adressé un courrier recommandé avec accusé réception à mon constructeur en émettant toutes mes réserves.
J'ai commencé mes travaux et j'ai emménagé dans la foulée début septembre dernier.
Et début Septembre, toutes les réserves que j'avais émises ont bien été levées, toutes les entreprises ayant bien été renvoyées par le constructeur.

Par contre, pour faire mes travaux, notamment de peinture de mes plafonds, j'avais retiré les VMC.
Ce n'est donc que travaux terminés que je me suis aperçue, début Septembre, que la VMC de la cuisine ne fonctionne pas comme il se doit :
C'est une VMC double-flux déclenché par un interrupteur.
J'ai donc mis une pile et elle s'est enclenchée en double-flux.
Une tempo est sensée la faire repasser en simple-flux au bout de 30 à 45 mn de ce qu'on m'en a dit.
Or ce qui la fait repasser en simple-flux, c'est quand la pile est usée !!!
Nombreux coups de téléphone, relances par mail et entre Septembre et ce jour, 3 courriers recommandés avec accusé réception au constructeur.

Certes, le constructeur a renvoyé l'électricien (après le 2ème recommandé...) et ce dernier a contrôlé son câblage (correct selon lui) et a donc remplacé l'appareil (je n'ai à aucun moment vu d'emballage prouvant que cette VMC était neuve).
On dispose la pile et l'électricien a refusé d'attendre que la VMC soit coupée par sa tempo, assurant que ça fonctionnerait correctement.

Hélas, non !

3ème recommandé auprès du constructeur début décembre et cette fois ils font les morts.

J'espère vous avoir donné tous les éléments nécessaires.
Quelqu'un peut-il m'aider et me dire ce que je peux faire à présent ? Quel est mon recours pour enfin avoir la totalité de mon installation électrique qui fonctionne ?
Ca me semble si peu de choses et normalement si peu à faire mais c'est l'unique non-conformité qui persiste à ce jour...
Comment les obliger ? Je suis passée à chaque fois par le constructeur car il me semble que je n'ai pas à passer directement auprès de l'électricien étant donné qu'il est le sous-traitant du constructeur et que c'est le constructeur qui l'a payé et qui doit avoir les 5% de RG bloqués ?

Merci d'avance pour vos conseils !
Messages : Env. 10
De : Le Barp (33)
Ancienneté : + de 13 ans
 
message
Ne vous prenez pas la tête pour une expertise en batiment...

Allez dans la section devis expert en bâtiment du site, remplissez le formulaire et vous recevrez jusqu'à 5 devis comparatifs de experts de votre région. Comme ça vous ne courrez plus après les experts, c'est eux qui viennent à vous

C'est ici : https://www.forumconstruire.com/construire/devis-0-124-devis_expert_en_batiment.php
 
Bloggeur Env. 500 message Seine Saint Denis
Est-ce que c'est pas le role du garant de livraison de prendre en charge les travaux non repris par le CST?
Essayez de faire un courrier au garant en précisant que votre constructeur défaillant n'intervient pas, et ce malgré vos multiples recommandés!
Cdt
CCMI aout 2010 avec Galvaing.
liquidation judiciaire
Reprise par HCBois via Covea (garant)
liquidation judiciaire HCbois
Expertises, malfaçons...
protocole d'accord avec le garant
vente terrain à la mairie et destruction en 2014
Picto recompense Bloggeur
Messages : Env. 500
Dept : Seine Saint Denis
Ancienneté : + de 13 ans
 
Super bloggeur Env. 2000 message Valenciennes (59)
maisonpatio115 a écrit:Est-ce que c'est pas le role du garant de livraison de prendre en charge les travaux non repris par le CST? Pas après la réception et si ce point ne faisait pas l'objet d'une réserve.... Il est dans l'année de GPA, c'est le constructeur qui doit agir!
Essayez de faire un courrier au garant en précisant que votre constructeur défaillant n'intervient pas, et ce malgré vos multiples recommandés! Cela ne sert à rien...
Cdt


Si après une MED le constructeur n'intervient pas, il faut tenter une injonction de faire.

@+
AAMOI Adhérent N° 1932
"Quand j'étais jeune j'étais con. Je suis resté très jeune." J.C. VanDamme
Picto recompense Super bloggeur
Messages : Env. 2000
De : Valenciennes (59)
Ancienneté : + de 16 ans
 
Env. 10 message Le Barp (33)
Comment fait-on ? Qui dois-je saisir ? De quelle façon ? Etc ???...
Merci de me donner plus de détails, SVP !
Messages : Env. 10
De : Le Barp (33)
Ancienneté : + de 13 ans
En cache depuis le lundi 15 juillet 2024 à 18h25
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
0
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis expert en batimentArtisan
Devis expert en batiment
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Guide : Que faire en cas de malfaçon ?
Guide : Que faire en cas de malfaçon ?
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

2
abonnés
surveillent ce sujet
Voir