Retour
Menu utilisateur
Menu

Soubassement et hauteur dalle

Ce sujet comporte 70 messages et a été affiché 4.696 fois
Nouveau sujetPicto plus RépondrePicto reply Picto reply
1
personne
surveille ce sujet
 
Membre ultra utile Env. 70000 message 3 X Cote D'or = 63 !
Ok, 'me suis trompée, j'avais vu ce becquet-sabot de la même largeur que le rang d'agglo en dessous, j'en avais déduit 20 ... les parpaings sont en 15 ?
'pas l'habitude des ossatures si minces.


30 de haut comme sur la photo : pour l'extension , c'est bon si tu as prévu isolant + chape à ras des lisses, sinon il y aura une marche à descendre pour entrer.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 70000
De : 3 X Cote D'or = 63 !
Ancienneté : + de 17 ans
 
Membre super utile Env. 20000 message St Pierre Les Nemours (77)
C'est soit un dallage, soit une dalle portée
Un dallage est independant de la structure
Une dalle portée repose sur tous les murs.
L'extension doit être indépendante de l'existant ( joint entre les 2).
Concernant le becquet , ce n'est pas du tout cela , un becquet est en saillie par rapport à la construction et comporte une goutte d'eau ( larmier).
Maître d'oeuvre - CSPS
Picto recompense Membre super utile
Messages : Env. 20000
De : St Pierre Les Nemours (77)
Ancienneté : + de 17 ans
 
Membre ultra utile Env. 20000 message Eure
Bonjour

Je découvre ce sujet et ne suis pas vraiment d'accord avec vos choix.

La pose de l'ossature bois : elle ne peux se faire que sur un relevé béton (chevillage) : virer le parpaing de 15 et le remplacer par du béton de 15 cm, coffré et armé pour éviter l'éclatement.

Et même en faisant ainsi, 15 cm de large pour faire du chevillage, il n'y a rien de trop et ne permet qu'une cheville dans l'axe : autant vous dire que ce chainage béton à intérêt à être implanté au mm.

Pour la partie en dessous, au niveau du dallage :

- désolé pour ton archi mais un dallage de maison individuelle, c'est 12 cm

- et re-désolé pour l'archi, mais la forme, c'est mini 20 cm de tout venant, terminé par 5 cm de sable (enfin, si on veut rester dans les recommandations des DTU).

- pour régler le problème de niveau du soubassement qui n'arrivera JAMAIS au mm au niveau du dallage, ne serait-il pas plus judicieux de liaisonner le dallage avec le soubassement (couler le haut de soubassement en béton de l'épaisseur du dallage et le couler EN MÊME TEMPS ? Ça s'appelle un dallage lié, disposition prévue au DTU dallage : il faut simplement quelques renforts en armature sur la rive. C'est intermédiaire entre dalle portée et dallage désolidarisé.
Et comme peut se poser un problème thermique en rive compte tenu de la surface relativement faible du dallage, mettre un isolant sous dallage sur toute la surface.
De préférence, passez par le forum pour exposer vos problèmes. Réservez les MP aux cas plus "intimes"

.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 20000
Dept : Eure
Ancienneté : + de 13 ans
 
Photographe Env. 900 message Mayenne
Bonjour Tournesol, Elisa et Jpaul

Pour Elisa :
Il n'y aura pas de souci de niveau puisque la dalle arrivera à fleur du 2ème agglo. L'arase étant posée sur le 2ème agglo. J'ai calculé justement pour que la dalle de l'agrandissement soit au même niveau que la dalle du garage existant et des accès autour. Donc pas de marche, pas de trou.

Pour Jpaul
J'ai bien pris note de la nécessité de procéder ainsi ! ET des nuances. Merci !

Pour Tournesol
J'ai lu avec une grande attention vos propos de spécialiste. OK pour 12 cms, cela m'arrange bien ! OK pour la forme de 20 cm. Je vais redécaper sur environ 5 cms, ce n'est pas un souci. Et OK aussi pour le sable.

Je comprends votre proposition pour faire un dallage lié. C'est le plus simple (il faut coffrer ? Planelle ?) Je vais sérieusement étudier la question pour le réaliser. Cela supprime le souci des hauteurs.
Par contre pour l'isolant c'est un garage au RDC. Donc je n'ai pas envie d'isoler. Le garage actuel ne l'est pas !
Il faut ensuite j'imagine passer un enduit sur le soubassement et la tranche de dalle ?
OK pour le ferraillage pour avoir quelque chose de plus costaud et qui ne fissure pas !

Merci pour le temps passé à expliquer !
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 900
Dept : Mayenne
Ancienneté : + de 15 ans
 
Photographe Env. 900 message Mayenne
Tournesol a écrit:
- pour régler le problème de niveau du soubassement qui n'arrivera JAMAIS au mm au niveau du dallage, ne serait-il pas plus judicieux de liaisonner le dallage avec le soubassement (couler le haut de soubassement en béton de l'épaisseur du dallage et le couler EN MÊME TEMPS ? Ça s'appelle un dallage lié, disposition prévue au DTU dallage : il faut simplement quelques renforts en armature sur la rive. C'est intermédiaire entre dalle portée et dallage désolidarisé.
Et comme peut se poser un problème thermique en rive compte tenu de la surface relativement faible du dallage, mettre un isolant sous dallage sur toute la surface.


Par contre je vois pas pourquoi on parle de dallage lié et je ne vois pas la différence avec dalle portée ... Avez vous un schéma ?
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 900
Dept : Mayenne
Ancienneté : + de 15 ans
 
Membre ultra utile Env. 6000 message Loiret
Un dallage lié est pareil qu'une dalle portée sauf que c'est beaucoup moins armé. De plus le dallage lié doit toujours être coupé par surface de 25 m².

La dalle portée transmet ses reprises de charge directement sur les murs de soubassement puis les fondations, le dallage transmet ses charges sur la couche de forme sous le dallage.
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains ont l’impression d'être brillants avant d'avoir l'air ... con.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 6000
Dept : Loiret
Ancienneté : + de 7 ans
 
Photographe Env. 900 message Mayenne
Richard45 a écrit:Un dallage lié est pareil qu'une dalle portée sauf que c'est beaucoup moins armé. De plus le dallage lié doit toujours être coupé par surface de 25 m².

La dalle portée transmet ses reprises de charge directement sur les murs de soubassement puis les fondations, le dallage transmet ses charges sur la couche de forme sous le dallage.


OK Richard
D'où l'importance d'une forme bien faite, tassée comme il faut et assez épaisse.
En rive de dalle, planelle ? On va retrouver le même souci de hauteur ?!
Il faut sinon coffrer tout autour .. mais on est sûr d'une truc plan, de niveau ! Enfin si on s'y prend pas comme un manche !
Je prévois un joint de dilatation au tiers donc pour bien séparer les 33m2
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 900
Dept : Mayenne
Ancienneté : + de 15 ans
 
Photographe Env. 900 message Mayenne
Si j'ai bien tout compris, je vais devoir descendre un peu mes fouilles (12 cms, épaisseur de la dalle environ !) pour abaisser mon soubassement et venir recouvrir mon 2ème parpaing du soubassement.

Par contre pour l'arase, il faudra en faire un ou pas ? Ou on peut venir poser l'ossature sur la dalle ainsi créée et ferraillée comme il se doit ? Dtu ?
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 900
Dept : Mayenne
Ancienneté : + de 15 ans
 
Membre ultra utile Env. 6000 message Loiret
Oui, pour le forme, elle doit être très bien compactée.

En rive de la dalle, je vous conseille de coffrer, c'est en effet plus pratique et çà évite de faire une arase pour éviter les remontée d'humidité. Sinon, vous pouvez aussi bien mettre une planelle, couler le béton et casser le surplus de hauteur de la planelle avant de faire votre relevé béton.

Le joint de dilatation, vous n'avez pas besoin de la faire à 25m² pile, vous pouvez très bien le faire au milieu, voyez ce qui est le plus esthétique.

Pour l'arase, j'imagine que vous parlez du relevé ? Voyez avec votre architecte si il est indispensable.
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains ont l’impression d'être brillants avant d'avoir l'air ... con.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 6000
Dept : Loiret
Ancienneté : + de 7 ans
 
Photographe Env. 900 message Mayenne
Richard
OK pour tout. Je comprends bien. La planelle c'est pratique car pas de coffrage. Je vois pour le relevé ! Si il est utile. Dans ce cas il faut prévoir du fer à béton qui sort pour venir solidariser du bloc à bancher de 15 cms sur la dalle ... comme ici :
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 900
Dept : Mayenne
Ancienneté : + de 15 ans
 
Photographe Env. 900 message Mayenne
Encore une question (cela ne sera pas la dernière !)
Faut il que le bloc en dessous de la dalle soit du chainage ? Sinon qui fait ceinture ?

J'ai cela dans mon descriptif :
Citation: ENDUIT SUR SOUBASSEMENT
Enduit de mortier ciment dressé réalisé en 2 couches. Epaisseur de 20 mm minimum et ciment dosé à 500 kg/m³.
Application d'un enduit bitumineux d'étanchéité sur murs enterrés conforme aux prescriptions du fabricant. Dépassement de 15 cm le TA.
Soubassement habitation sur la partie enterrée + 15 cm au dessus TN
Localisation : Pour l'ensemble du soubassement agglos et du becquet béton


Est ce qu'il faut faire les deux ? Sur la maison actuelle nous avons uniquement un enduit à base de ciment sur tout le tour.
Bof le bitume !
Non ?
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 900
Dept : Mayenne
Ancienneté : + de 15 ans
 
Membre ultra utile Env. 20000 message Eure
Richard45 a écrit:Un dallage lié est pareil qu'une dalle portée sauf que c'est beaucoup moins armé. De plus le dallage lié doit toujours être coupé par surface de 25 m².

La dalle portée transmet ses reprises de charge directement sur les murs de soubassement puis les fondations, le dallage transmet ses charges sur la couche de forme sous le dallage.


Pas d'accord, Richard.

Un dallage lié n'est pas du tout identique à une dalle portée.

Une dalle portée n'est pas portée par le sol sous-jacent mais porte, comme une dalle d'étage, de mur à mur ou de longrine à longrine de la même manière qu'une dalle d'étage et doit être armée pour cela. Le sol en dessous ne sert que de coffrage perdu et n'a même pas besoin d'être compacté.

Un dallage lié reste un dallage, appuyé sur le sol. Il lui faut donc une couche de forme compactée capable de le supporter (caractéristique mécanique minimale : 30 MPa/m à l'essai à la plaque). Seule différence avec un dallage non lié : il est liaisonné à un (des) soubassements qui créent donc des points durs et qui peuvent être à l'origine de fissures non contrôlées. C'est la raison pour laquelle, en partie courante, on ne met pas plus d'armature que dans un dallage courant (forfaitaires, 0,2% de la section du béton, indépendant de la "portée"). Par contre, sur les rives, pour prévenir les désordres dû à la liaison, on met des armatures complémentaires, détaillées dans le DTU 13.3 P3, art 5.3.

Pour les joints : aucun joint n'est requis conformément au DTU 13.3 P3 (seule exception : en cas d'angle rentrant).

Ils ne sont d'ailleurs pas possible en cas de dalle portée, cette dalle étant...porteuse donc impossible d'y réaliser des joints !

@Ramsess : Aucune obligation de mettre une planelle en rive : tu peux coffrer et tout faire en béton.

Si garage (et destiné à le rester) aucune obligation d'isoler. Par contre, prévoir un polyane sur le sable pour éviter la perte d'eau lors du coulage (= fissures).

De préférence, passez par le forum pour exposer vos problèmes. Réservez les MP aux cas plus "intimes"

.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 20000
Dept : Eure
Ancienneté : + de 13 ans
 
Photographe Env. 900 message Mayenne
Merci Tournesol
Tu y passes du temps pour expliquer les règles de l'art. Chapeau pour l'entraide !
Je me demande comment je peux coffrer sur le côté (à 7 cms du voisin et en hauteur !) sachant que je n'ai qu'un côté pour poser une planche et que je ne peux pas "pincer" avec des serre joint par exemple ... Des pointes ? Des tires fond avec chevilles nylon ?
Je suis du genre à m'en poser des questions ... !!
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 900
Dept : Mayenne
Ancienneté : + de 15 ans
 
Membre ultra utile Env. 20000 message Eure
Si tu peux avoir appui provisoire sur le voisin, polystyrène de 7 cm d'épaisseur. Sinon, avec 7 cm, tu n'as pas assez pour passer un serre joint ?
De préférence, passez par le forum pour exposer vos problèmes. Réservez les MP aux cas plus "intimes"

.
Picto recompense Membre ultra utile
Messages : Env. 20000
Dept : Eure
Ancienneté : + de 13 ans
 
Photographe Env. 900 message Mayenne
Le serre joint je peux en poser mais je vais serrer comment ? Il faut deux points d'appuis !? RolleyesRolleyesRolleyes
Picto recompense Photographe
Messages : Env. 900
Dept : Mayenne
Ancienneté : + de 15 ans
Ce sujet vous a-t-il aidé ?
1
0

Picto forum C'est intéressant aussi !

Devis fondationsArtisan
Devis fondations
Demandez, en 5 minutes, 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région. Gratuit et sans engagement.
Tout savoir sur les fondations
Tout savoir sur les fondations
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.
Photos fondations - VS
Photos fondations - VS
Picorez des idées en parcourant les photos des constructions des autres !
Temps de séchage du béton
Temps de séchage du béton
Les guides vous aident à y voir plus clair sur la construction.

Picto forum Autres discussions sur ce sujet :

1
personne
surveille ce sujet
Voir